Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Annonce
ImageImageImage

DC Rebirth

Forum pour discuter de la bande dessinée US

DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 28/06/2016 23:38

Après l'ère "New 52" (/ "Renaissance" en VF), dont on dira poliment qu'elle a, dans l'ensemble, généré des sentiments mitigés, et la franchement catastrophique année "DCYou" (durant laquelle, à titre personnel, je me suis retrouvé à ne plus suivre avec intérêt que trois titres de la Distinguée Concurrence, dont deux mini-séries), DC est entré depuis quelques semaines dans l'ère "Rebirth" ("Renaissance" en... euh... ah non... :? bonne chance aux marketeurs chez Urban). Une trentaine de séries sont pour l'instant annoncées comme devant être touchées par ce "rebranding". L'ouverture d'un topic pour échanger généralement sur la question ne me semble pas inappropriée. ;)

On en a déjà pas mal discuté dans d'autres colonnes (je pense en particulier à cette page du topic Watchmen), mais les choses n'ont certainement pas commencé pour le mieux avec le titre Rebirth #1 proprement dit censé introduire le changement. Geoff Johns nous a servi une histoire que j'ai trouvé franchement lourde et pénible à lire, pour en arriver à la fameuse "révélation" que, je pense, tout le monde connaît à présent (ceux qui s'y intéressent, en tout cas), dont je reste à me demander s'il faut d'abord la considérer comme une faute de goût ou comme un sommet d'hypocrisie.

Malgré ce mauvais départ -- et même s'il reste notamment à savoir dans quelle mesure les différentes séries seront libres de faire oublier le prétexte génial gênant imaginé par Johns, ou si cela constituera une architecture générale contraignante et très présente (au risque d'ajouter à sa débilité foncière le poids d'un faux suspense éventé depuis le début) --, je veux continuer de croire aux perspectives de renouvellement présentées, d'autant que plusieurs des redémarrages opérés pointent pour l'instant entre le bon et l'excellent.

Perso, mes trois coups de cœur pour le moment dans la gamme "Rebirth" sont Wonder Woman, Detective Comics et Titans. :ok: :ok: Malgré des défauts, Aquaman et Green Arrow m'ont également plutôt bien accroché, et sans sauter au plafond je suis un minimum curieux de voir où vont mener les nouvelles aventures des nouveaux Green Lanterns. Pour l'instant, les déceptions sont plutôt du côté du côté de Batman (malgré un numéro d'intro "Rebirth" prometteur en termes d'ambiance, mais le #1 m'a laissé dubitatif) et de Flash (scénar très moyen et dessin que je n'apprécie pas du tout). Par ailleurs, je m'avoue totalement, mais alors totalement paumé dans l'état de la continuité de tout ce qui touche à Superman (plusieurs Sup', plusieurs Clark Kent...?) au point que ça m'empêche d'apprécier les séries concernées. Va falloir que je me prévoie une mise à jour, d'une manière ou d'une autre.

À vous le topic, que ce soit pour discuter de ce "Rebirth" dans son ensemble ou des différentes séries qui le composent. :respect:
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede ulys » 29/06/2016 08:24

Pour ceux qui n'ont pas tout suivi (ou oublié), c'est quoi le postulat de départ ?
CQFD !
Avatar de l’utilisateur
ulys
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 25079
Inscription: 07/09/2005
Localisation: Théorie
Age: 36 ans

Re: DC Rebirth

Messagede ppbur » 29/06/2016 11:41

Le postulat de départ est le suivant selon Wikipedia :
" DC Rebirth is intended to restore the DC Universe to a form much like that prior to the "Flashpoint" storyline while still incorporating numerous elements of The New 52, including its continuity."

Donc pour les non anglophones : ils vont ramener l'univers DC à une forme pré-Flahpoint tout en gardant de nombreux éléments de The New 52 ainsi que sa continuité.
"Lee said that Johns "came up with this brilliant story [for the DC Universe: Rebirth Special] that basically allows us to seat the New 52 within the continuity that preceded it. So it really synchronizes and harmonizes pre-52 with New 52 continuity"."

Donc, si j'ai bien compris, cela va leur permettre de placer The New 52 avec la continuité qui la précède. Donc, cela va synchroniser et harmoniser le pré-52 avec la contuinité de The New 52.
"With the release of DC Universe: Rebirth Special, characters not seen during The New 52, including Wally West, Jackson Hyde / Aqualad, Ryan Choi and Doctor Fate, returned to continuity, while other characters, such as Ted Kord and Ray Palmer / Atom returned to their characterization from prior to Flashpoint. Additionally, Wally West explains the in-universe cause of the reboot following Flashpoint was not due to Barry Allen attempting to fix the timelines; rather, for unknown reasons Doctor Manhattan of Watchmen interfered and removed approximately 10 years from each character, which resulted in the younger age of heroes in The New 52, and the loss of legacy and previous relationships."

Le type là, il explique que le reboot suivant Flashpoint n'est pas du à une tentatvive de réparer la ligne du temps, mais que pour des raisons inconnues, Dr Manatthan de Watchmen a interféré et a enlevé 10 ans de chaque personnages, ce qui résulte à des héros plus jeune dans The New 52, ainsi que la perte d'héritage et la perte d'anciennes relations.

Je suis pas un pro dans la matière, mais si j'ai bien compris, cela va se mettre entre pré-flashpoint et the new 52 tout en gardant un lien de continuité entre les deux ? [:bdgest] [:bdgest]
Avatar de l’utilisateur
ppbur
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 30
Inscription: 10/10/2011

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 29/06/2016 11:46

Tu trouveras plus de détails dans la page du topic Watchmen que j'ai indiqué en lien, mais en gros : si l'univers "New 52" (2011-2015, pour mémoire) était si uniformément grim and gritty, c'était, du point extradiégétique, la faute de l'influence de Watchmen (1987, pour mémoire :siffle: ), et, du coup, du point de point de vue intradiégétique, parce que cet univers était en fait... la création du Dr. Manhattan après son départ à la fin de l'opus de Moore et Gibbons.

Et paaaas du tout, évidemment, la faute de Geoff Johns, grand architecte des "New 52" et spécialiste de l'épandage de tripes en splash-page.


Edit : cuzné par ppbur :lire:
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede ulys » 29/06/2016 11:53

Merci.

C'est quand même ultra capillotracté.
CQFD !
Avatar de l’utilisateur
ulys
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 25079
Inscription: 07/09/2005
Localisation: Théorie
Age: 36 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 29/06/2016 12:00

ulys a écrit:C'est quand même ultra capillotracté.

Et quand on voit la coupe de cheveux de Doc Manhattan...... on se dit que ça dû demander beaucoup d'efforts ! :D

Image
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede artemus dada » 29/06/2016 12:26

Le premier numéro de Rebirth prouve ( à son corps défendant il faut le souhaiter, bien que ? ) que d'une part l'éditeur n'a aucun respect pour son propre patrimoine ; (Watchmen est un jalon très important dans l'histoire de la BD), et d'autre part d'un manque évident d'ouverture d'esprit des scénaristes et des editors.

Encore une fois Rebirth se regarde le nombril, en l’occurrence la propre production de DC, que visiblement il ne comprend pas d'ailleurs, au lieu d'ouvrir (c'est le cas de la dire) n'importe quel roman de science-fiction pour trouver une matière de départ (nouvelle) et explorer des chemins de traverse inédit (du moins dans leur univers).

En outre l'élégance a définitivement déserté une partie du genre humain, lorsqu'on s'aperçoit qu'il est plus facile de faire porter le chapeau à quelqu'un d'autre que d'assumer son incurie.

Un "quelqu'un" qui n'a eu de cesse, comme par hasard, de fustiger la politique qu'entretien DC Comics avec les gens qui lui permettent de gagner de l'argent. Comme c'est pratique.
Voir le contrat léonin signé entre l'éditeur et Moore & Gibbons pour Watchmen (justement).

Rebirth comme je l'ai déjà dit d'ailleurs enfonce un clou supplémentaire dans le cercueil des espoirs qu'on pu avoir les deux auteurs de voir les droits de la maxi-série leur revenir.

Si l'ère post-moderne a indéniablement apporté de fort belles chose dans le domaine de l'imaginaire, l'auto-citation, le pastiche et la parodie à outrance montre ici (par exemple et encore une fois) ses limites.

Cela dit certains auteurs donneront sûrement le meilleur d'eux-mêmes dans cette opération "Renaissance", et peut-être y trouverons-nous ici ou là, quelques séries dont nous pourrons nous réjouir. :)
Avatar de l’utilisateur
artemus dada
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 738
Inscription: 18/10/2015
Localisation: Cybérie
Age: 50 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Tireg » 29/06/2016 12:48

ppbur a écrit:Le postulat de départ est le suivant selon Wikipedia :
" DC Rebirth is intended to restore the DC Universe to a form much like that prior to the "Flashpoint" storyline while still incorporating numerous elements of The New 52, including its continuity."

Donc pour les non anglophones : ils vont ramener l'univers DC à une forme pré-Flahpoint tout en gardant de nombreux éléments de The New 52 ainsi que sa continuité.
"Lee said that Johns "came up with this brilliant story [for the DC Universe: Rebirth Special] that basically allows us to seat the New 52 within the continuity that preceded it. So it really synchronizes and harmonizes pre-52 with New 52 continuity"."

Donc, si j'ai bien compris, cela va leur permettre de placer The New 52 avec la continuité qui la précède. Donc, cela va synchroniser et harmoniser le pré-52 avec la contuinité de The New 52.
"With the release of DC Universe: Rebirth Special, characters not seen during The New 52, including Wally West, Jackson Hyde / Aqualad, Ryan Choi and Doctor Fate, returned to continuity, while other characters, such as Ted Kord and Ray Palmer / Atom returned to their characterization from prior to Flashpoint. Additionally, Wally West explains the in-universe cause of the reboot following Flashpoint was not due to Barry Allen attempting to fix the timelines; rather, for unknown reasons Doctor Manhattan of Watchmen interfered and removed approximately 10 years from each character, which resulted in the younger age of heroes in The New 52, and the loss of legacy and previous relationships."

Le type là, il explique que le reboot suivant Flashpoint n'est pas du à une tentatvive de réparer la ligne du temps, mais que pour des raisons inconnues, Dr Manatthan de Watchmen a interféré et a enlevé 10 ans de chaque personnages, ce qui résulte à des héros plus jeune dans The New 52, ainsi que la perte d'héritage et la perte d'anciennes relations.

Je suis pas un pro dans la matière, mais si j'ai bien compris, cela va se mettre entre pré-flashpoint et the new 52 tout en gardant un lien de continuité entre les deux ? [:bdgest] [:bdgest]

J'ai effectivement l'impression qu'avec Rebirth, DC veut répondre à tout ce qui n'allait pas dans les New52 / DCYou.
Parce qu'on aura beau dire, DCYou, c'est la continuation des New52 avec un nouveau nom pour attirer le chaland (et quelques mini-séries plus ou moins hors continuité mais pas forcément, à moins que...). Bref, c'était le bordel.
Avec Rebirth, Geoff Johns répond pour DC aux critiques les plus entendues, à savoir l'aspect trop grim & gritty des séries, les relations entre les personnages complètement revues et la chronologie d'évènements plutôt incohérente (par exemple, Batman n'officie que depuis 5 ans au début des New52, mais il a déjà eu 4 Robin, dont Damian qui a 8/10 ans [:my name snake:2] ).
Du coup, hop, on dit que c'est la faute au Dr Manhattan, comme l'explique Tonton : Watchmen a cristallisé le grim & gritty, et en Deus Ex Machina, le bonhomme bleu a contracté les évènements de 10 ans. :?

Ca permet, comme l'avaient fait Crisis on Infinite Earths ou Flashpoint en leur temps (ou Infinite Crisis et Brightest Day dans une moindre mesure), de revoir la temporalité des séries, de rebooter les séries en palliant les erreurs passées ou en répondant aux critiques.


Le problème, c'est que ces critiques auxquelles répond Rebirth sont tout de même assez secondaire, et ça me fait un peu penser à la façon dont Warner gère l'après Batman v Superman : "Ah ouais, en fait si on a tellement de critiques, c'est que le film est trop sombre. On va rajouter du fun dans les prochains films ! L'histoire racontée n'est absolument pas en cause."
"Ah ouais, en fait si on a tellement de critiques, c'est que les New52 sont trop sombres. On va dire que c'est la faute du Dr Manhattan ! Les histoires racontées ne sont absolument pas en cause."
:siffle:

Mais bon, le principal est qu'ils tirent quand même des leçons : pas de Nocenti, de Liefeld (bon, on a toujours Snyder et Lobdell, mais à la marge), et pas de Goyer ni de Roven au ciné ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Tireg
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4232
Inscription: 10/04/2006
Localisation: Le Havre
Age: 35 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 29/06/2016 14:51

Accessoirement, ce n'est pas parce que le Dr. Manhattan est issu d'une œuvre présentant un univers grim and gritty qu'il est logique de penser que l'univers qu'il a créé est lui-même grim and gritty. Mais bon... s'il faut rentrer dans la psychologie des personnages qu'on utilise, en plus !! :roll:

À la limite, j'irai même encore plus loin qu'Artemus Dada :
artemus dada a écrit:Encore une fois Rebirth se regarde le nombril, en l’occurrence la propre production de DC, que visiblement il ne comprend pas d'ailleurs, au lieu d'ouvrir (c'est le cas de la dire) n'importe quel roman de science-fiction pour trouver une matière de départ (nouvelle) et explorer des chemins de traverse inédit (du moins dans leur univers).

Je pense qu'on aurait pu carrément se passer d'une justification générale interne à l'univers. On peut regarder par exemple la façon dont Rucka, dans Wonder Woman Rebirth, prend acte des acquis les plus douteux des runs précédents sur le personnage pour mieux les renvoyer aussitôt à l'archéologie. Mais j'imagine que ç’aurait été plus difficile à "vendre" (au propre et au figuré).

Ceci étant, encore une fois, je crois qu'il faut distinguer le prétexte (foireux) du résultat (qui, pour l'instant, me semble s'annoncer plutôt bien).

Tireg a écrit:Le problème, c'est que ces critiques auxquelles répond Rebirth sont tout de même assez secondaire, et ça me fait un peu penser à la façon dont Warner gère l'après Batman v Superman : "Ah ouais, en fait si on a tellement de critiques, c'est que le film est trop sombre. On va rajouter du fun dans les prochains films ! L'histoire racontée n'est absolument pas en cause."
"Ah ouais, en fait si on a tellement de critiques, c'est que les New52 sont trop sombres. On va dire que c'est la faute du Dr Manhattan ! Les histoires racontées ne sont absolument pas en cause."
:siffle:

Mais bon, le principal est qu'ils tirent quand même des leçons : pas de Nocenti, de Liefeld (bon, on a toujours Snyder et Lobdell, mais à la marge), et pas de Goyer ni de Roven au ciné ! ;)

Je suis modérément d'accord avec ça (mais tu as l'air modérément d'accord avec toi-même, vu la conclusion :D ). Oui, une bonne histoire grim and gritty ça existe et ça vaut mieux qu'une mauvaise histoire qui ne le soit pas. Mais vouloir à toute force appliquer un tel traitement à toutes les histoires et tous les personnages, on peut, me semble-t-il, penser que ce n'est pas se donner les meilleures armes, d'entrée de jeu, pour raconter une bonne histoire. ;)

Pour l'instant il est évidemment trop tôt pour pouvoir juger de la qualité des intrigues, mais d'ores et déjà, des "petites choses" comme retrouver une Wonder Woman qui ne fonce pas bille en tête pour tout démolir sans réfléchir, mais cherche d'abord une solution pacifique, ou avoir un aperçu de la relation a priori saine et équilibrée entre Tim Drake et Stephanie Brown, ça ne fait pas tout... mais déjà beaucoup. :)
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Tireg » 29/06/2016 16:44

Je ne vois pas trop en quoi je me contredis : je dis juste que les prétextes exposés à chaque fois sont secondaires par rapport aux véritables problèmes qui sont pour moi à chaque fois le fait de ne pas faire de bonnes histoires. Après, le résultat est là, on se recentre sur des valeurs sûres comme Rucka, Abnett et Tomasi, et les "révélations" King, Percy et Orlando, avec lesquels on peut espérer de bonnes histoires.
Car comme tu le dis, ce n'est pas le grim & gritty qui est problématique, mais le manque de séries incontournables.

(Je parle bien sûr globalement, puisqu'il y avait quand même de bonnes choses dans les New52 ;) )
Avatar de l’utilisateur
Tireg
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4232
Inscription: 10/04/2006
Localisation: Le Havre
Age: 35 ans

Re: DC Rebirth

Messagede corbulon » 29/06/2016 18:33

Mais il y avait déjà des bonnes histoires dans le NEW 52, pour peu évidemment qu'on arrête d'attendre d'avoir des histoires faites pour et par des vieux cons trentenaires ou quadragénaires nostalgiques du comic à papa. Par exemple, les 3 titres écrits par Brenden Fletcher et Cameron Stewart, Black Canary, Batgirl et Gotham Academy. Après pour continuer d'être un peu désagréable, j'ai l'impression que vous découvrez l'eau chaude, genre ce n'est pas d'aujourd'hui que ces pseudo-events à la con pour trouver des solutions à la chronologie des univers des deux majors sont inutiles. Ca va faire bientôt 30 ans que c'est comme ça. Et en plus on en a la contre-preuve avec les débuts de Quesada-Jemas chez Marvel, qu'on en a pas du tout besoin pour avoir une ligne éditoriale de qualité, donc ouais souvenez-vous l'anthologie Tangled Web, les New X-Men de Morrison, les Cable/Soldier X de Macan-Kordey, le Hulk de Jones, le Punisher d'Ennis-Dillon, le DD de Bendis-Maleev, et surtout le X-Force de Milligan-Allred.
Avatar de l’utilisateur
corbulon
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 997
Inscription: 05/12/2004

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 29/06/2016 21:14

corbulon a écrit:Mais il y avait déjà des bonnes histoires dans le NEW 52, pour peu évidemment qu'on arrête d'attendre d'avoir des histoires faites pour et par des vieux cons trentenaires ou quadragénaires nostalgiques du comic à papa. Par exemple, les 3 titres écrits par Brenden Fletcher et Cameron Stewart, Black Canary, Batgirl et Gotham Academy.

Des titres (on peut rajouter dans un autre registre la Catwoman de Genevieve Valentine) qui sont apparus dans les derniers mois des "New 52" et ont marqué un infléchissement notable -- et largement noté -- par rapport à la tonalité d'ensemble des séries précédemment existantes. Un peu de bonne foi de temps en temps, ça ne tue pas, tu sais.

Par ailleurs je n'ai pas dit qu'il n'y avait *aucune* bonne histoire dans les New 52, mais que le sentiment global que ça avait laissé (chez nombre de fans en tout cas) était "mitigé". Mais oui, même avant cette fameuse "batgirlisation" des derniers mois il y avait eu quelques titres intéressants (les vieux cons trentenaires te disent ............ :roll: ). Seulement, comme disait l'autre : "y a aussi des poissons volants mais qui ne constituent pas la majorité du genre".

corbulon a écrit:Après pour continuer d'être un peu désagréable, j'ai l'impression que vous découvrez l'eau chaude, genre ce n'est pas d'aujourd'hui que ces pseudo-events à la con pour trouver des solutions à la chronologie des univers des deux majors sont inutiles. Ca va faire bientôt 30 ans que c'est comme ça. Et en plus on en a la contre-preuve avec les débuts de Quesada-Jemas chez Marvel, qu'on en a pas du tout besoin pour avoir une ligne éditoriale de qualité, donc ouais souvenez-vous l'anthologie Tangled Web, les New X-Men de Morrison, les Cable/Soldier X de Macan-Kordey, le Hulk de Jones, le Punisher d'Ennis-Dillon, le DD de Bendis-Maleev, et surtout le X-Force de Milligan-Allred.

Pour continuer d'être une peu désagréable, c'est gentil de redire exactement ce que j'ai dit deux posts plus haut (sauf que pour une fois je l'ai dit en plus court). :siffle:
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Tireg » 30/06/2016 15:15

Tu dois avoir la vue qui baisse Corbulon puisque :
Tireg a écrit:
(Je parle bien sûr globalement, puisqu'il y avait quand même de bonnes choses dans les New52 ;) )

Et je partage moyennement ton opinion sur les séries de Stewart et Fletcher. Autant j'ai trouvé excellente l'idée de Gotham Academy, autant sur Batgirl j'ai des réserves (je n'ai pas lu Black Canary, même si ça ne saurait tarder).
L'aspect hipster me paraît trop lié à une époque, et je crains que ça vieillisse plus mal encore que d'autres séries. Sinon il est vrai que le personnage méritait une autre ambiance que celle imposée à Gail Simone le temps de son run.

Et même antérieurement (parce que ces trois séries sont arrivées sur le dernier tiers des New52), il y avait quand même des tentatives de séries sortant du tout venant DC : Demon Knights, Amethyst, Justice League 3000, Threshold, Larfleeze, Dial H, et toutes les séries orientées guerre changeaient pas mal des Batman, Superman, JL et autres Teen Titans.

Le problème était qu'il fallait aller les chercher ces séries. L'intérêt de l'apport de Stewart et Fletcher est d'avoir pris des choses potentiellement plus grand public : on lira plus facilement Batgirl ou un titre avec "Gotham" dedans que Prez ou The Omega Men. ;)
Avatar de l’utilisateur
Tireg
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4232
Inscription: 10/04/2006
Localisation: Le Havre
Age: 35 ans

Re: DC Rebirth

Messagede corbulon » 01/07/2016 16:50

Ce qui est bien avec les universalistes,c'est qu'on peut les tromper mille fois vous en êtes la preuve. Parce que je veux bien que vous ayez intégré que ces events ne servent à rien, que vous détestiez la manière dont est traité Alan Moore par DC, mais en vrai vous faites quoi ? Et bien vous vous dépêchez de lire ces fameux events. Et puis navré je vous ai pas attendu pour avoir de sérieux doutes sur New 52. Parce que moi m'intéressant plus aux auteurs qu'aux personnages et aux univers, je ne voyais pas comment, il allait sortir de bons trucs quant la majorité des équipes artistiques étaient les mêmes qui tenaient le haut de l'affiche lors de la pire période pour les comics des superhéros, c'est à dire les années 90. Aprés on pourra toujours trouvé que Batgirl est un peu trop dans l'air du temps, mais pas plus que le Spide-Man de Lee et Ditko quelque part, parce que là aussi le but était de plaire au jeune public, vu que tout le monde a un peu oublié que c'est là que ce genre fonctionne le mieux. Désolé d'avoir continué à être désagréable mais quand je sais que le prochain event impliquera les mêmes commentaires désenchantés, sans aucun changement dans le petit confort de lecture, je me dis que finalement ce n'est pas moi qui tend la perche de la provocation.
Avatar de l’utilisateur
corbulon
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 997
Inscription: 05/12/2004

Re: DC Rebirth

Messagede Tireg » 04/07/2016 09:59

Eeeeeeeeeeeeeeeeh ouais ! :D
Avatar de l’utilisateur
Tireg
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4232
Inscription: 10/04/2006
Localisation: Le Havre
Age: 35 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 13/07/2016 23:51

:geek: Et maintenant pour un tour d'horizon un peu plus détaillé (sans spoilers intempestifs néanmoins).


DU CÔTÉ DU BATVERSE (1/3)

Image Image Image Image Image Image

Batman Rebirth (Scott Snyder & Tom King / Mikel Janín), Batman v.3 #1-2 (Tom King / David Finch)
Detective Comics #935-937 (James Tynion IV / Eddy Barrows, Álvaro Martínez)


À tout seigneur tout honneur, on commence par Sup... euh, non, c’est compliqué on a dit. Reprenons. À tout seigneur (de la nuit), tout honneur, on commence par Batman, avec les deux premières séries consacrées au Batverse rénové (qui seront suivies de Nightwing -sorti aujourd'hui-, Batgirl, Batgirl and the Birds of Prey et All-Star Batman).

L'arrivée de Tom King sur le titre Batman fait sans nul doute office de consécration pour le travail de ce scénariste ex-officier de la CIA, que d'aucuns regardent depuis un an ou deux comme l'une des étoiles montantes les plus prometteuses de l'industrie actuelle. Comme très peu de choses ont pour l'instant franchi la barrière de l'Atlantique et de la langue, rappelons, ou signalons, à toutes fins utiles, que Tom King a fait son entrée chez DC et dans le monde des comics pour épauler Tim Seeley sur les 17 premiers numéros de Grayson, la série qui voyait l'ex-Robin ex-Nightwing se reconvertir en super-agent secret. Depuis, King a signé The Omega Men, une excellente série de SF en 12 numéros durant l'année "DCYou", et il travaille conjointement, depuis fin 2015, à une série sous le label Vertigo, The Sheriff of Babylon, inspiré de sa propre expérience dans l'Irak en reconstruction, et, chez Marvel, à la série The Vision qui nous invite à suivre l'installation du synthézoïde en famille dans une banlieue pavillonnaire ( :shock: ).

BR1-01.jpg
BR1-01.jpg (81.03 Kio) Vu 1295 fois

Si le numéro "Rebirth" est co-signé avec Snyder, tenant d'ailleurs plus du passage de relai symbolique que de la réelle introduction, King montre très vite qu'il s'agit de tourner la page après le run de son prédécesseur (ce dont je n'irai pas me plaindre) : Bruce Wayne retrouve sa fortune, Gordon réintègre son trench coat et Alfred a à nouveau deux mains. Marque de fabrique de King, en opposition avec une pratique dominante dans les comics actuels dont Snyder n'était pas l'un des derniers à abuser, les récitatifs sont mis au rencard, tout passe par les dialogues -- et par l'action.

Le suspense est également bien bâti, par petites touches successives (le Culte du Kobra ainsi que Hugo Strange et ses monster men traînent dans l'ombre), sans que ça passe par des annonces tonitruantes. L'humour, enfin, est plus présent qu'il ne l'a été dans un titre du batverse depuis... un bail (le début du run de Morrison ?), avec un Alfred particulièrement drôle en clown blanc laconique, commentateur pince-sans-rire des mauvaises habitudes de son employeur, ou expliquant que ce dernier ne lui a jamais pardonné de ne pas lui avoir offert le bon sabre japonais pour ses 10 ans :fant2: . Gordon, de son côté, n'est pas en reste dans le registre du vieux flic blasé.

On flirte parfois avec l'over the top : Batman qui "vole" à la rescousse d'un avion de ligne, dans le #01, c'est intéressant à analyser d'un point de vue "méta", mais un peu too much tout de même pour mon goût en ce qui concerne le personnage... Cela étant, le #02 a largement calmé les réserves que je pouvais avoir auparavant -- et que j'avais exprimé dans le premier post de ce topic -- et j'attends maintenant la suite avec une certaine impatience. Ce ne sera peut-être pas la série "Batman" du siècle, mais ça s'annonce comme un travail "artisanal" vraiment bien fichu, ancré dans l'action et dans le fun, et possédant néanmoins le potentiel pour réserver quelques bonnes surprises au-delà de ça ; ce qui vaut toujours mieux que l'inverse (des grandes prétentions et des concepts survendus qui tombent à plat, suivez mon regard).

DC934-06.jpg

Le vrai coup de cœur, cependant, comme annoncé dans le premier post, a été, et demeure après trois numéros, Detective Comics. Cette série met en scène un groupe de "jeunes prodiges" que Batman place sous l'autorité de Kate Kane / Batwoman ("officialisée" au passage comme étant bien sa cousine). C'est donc un plaisir de retrouver ce personnage perdu de vue depuis le départ de J.H. Williams III et Haden Blackman des "New 52" (hein ? quoi ? il y aurait eu d'autres épisodes ? Mark Andr... comment vous dites ? un Russe ? non ça me dit rien...), plaisir d'autant plus marqué que la rouquine est traitée fort respectueusement. Et que sous ses ordres, on retrouve également deux rescapées longtemps bannies de l'univers DC au motif de "toxicité" (sic) par DiDio et consorts, Stephanie Brown et Cassandra Cain, que Tynion avait fait revenir respectivement dans Batman Eternal et Batman & Robin Eternal. Le reste du groupe est composé de Tim Drake / Red Robin -- lequel a visiblement renoué entre deux pages sa relation longtemps emblématique avec Stephanie -- et, plus surprenant, de... Clayface qui se voit ainsi offrir une chance de rédemption. (Ah, et on a aussi droit à une brève mais très bien faite réapparition de Renee Montoya. C'est vraiment le bonheur. :respect: :respect: )

Bon, d'accord, mais au-delà de la séance nostalgie, me demanderez-vous ? Eh bien au-delà de la séance nostalgie, on a un scénar' prenant, bien fichu, avec son lot de mystères et de surprises correctement amenées, qui sait quand prendre le temps de se poser pour développer le caractère des personnages et quand appuyer à fond sur l'accélérateur pour envoyer l'action. Et le tout est mis en images de façon absolument superbissime, principalement par Eddy Barrows (mais Álvaro Martínez qui le remplace 1 numéro sur 3 ne démérite pas loin s'en faut), avec une palette de couleurs également très travaillée et des clins d'œil sympathiques au style de J.H. Williams III, le tout dans une Gotham qui semble perpétuellement la proie des éléments, tempête de neige ou orage. Rien à jeter.
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede artemus dada » 14/07/2016 15:14

Peu de titres m'intéressent dans ce Rebirth (l'idée même d'une nouvelle refonte dans les conditions que je crois saisir n'augure rien d'enthousiasmant), et ils sont uniquement liés aux auteurs (que j'aurais de toute manière lus avec ou sans Rebirth).

Et justement je viens de lire :

Image
New Super-Man #1
Story : Gene Luen Yang
Art : Viktor Bogdanovic & Richard Friend

“MADE IN CHINA” Chapter One: An impulsive act of heroism thrusts an arrogant young man into the limelight of Shanghai as China begins to form its own Justice League of powerful heroes. Rising from the ashes of The Final Days of Superman, award-winning writer Gene Luen Yang and on-the-rise art star Viktor Bogdanovic introduce readers to Kong Kenan—the New Super-Man! When the world needed a new hero, China made him!


..... Un premier numéro aussi intéressant qu'il pouvait l'être ; en le lisant j'ai eu l'impression que Gene Luen Yang proposait une approche légèrement ironique, avec des situations traitées sur un mode comique, et d'autres envisagées au premier degré.

L'origine du personnage principal semble d'ailleurs venir tout droit d'un comic book des années 1950.

À suivre donc.
Avatar de l’utilisateur
artemus dada
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 738
Inscription: 18/10/2015
Localisation: Cybérie
Age: 50 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 14/07/2016 15:30

artemus dada a écrit:l'idée même d'une nouvelle refonte dans les conditions que je crois saisir n'augure rien d'enthousiasmant

C'est-à-dire ?
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Re: DC Rebirth

Messagede artemus dada » 14/07/2016 16:09

Oncle Hermes a écrit:
artemus dada a écrit:l'idée même d'une nouvelle refonte dans les conditions que je crois saisir n'augure rien d'enthousiasmant

C'est-à-dire ?


Je crois qu'on en a parlé ici non ?.

Insinuer (pour l'instant) que l'aspect violent et sordide (pour le dire vite) de l'univers DC vient d'un personnage en particulier - dont la couleur n'est pas un hasard soit dit en passant (Pour en savoir +), pour ne pas en dire plus.

D'ailleurs rien que de faire encore un rebaunch, c'est pour moi un aveu.

Cela dit certains auteurs méritent qu'on les suive quelque soit leurs "conditions de travail", alors j'en serai quand même.
Avatar de l’utilisateur
artemus dada
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 738
Inscription: 18/10/2015
Localisation: Cybérie
Age: 50 ans

Re: DC Rebirth

Messagede Oncle Hermes » 14/07/2016 17:14

Ah oui, mais je pensais que tu parlais de choses plus en profondeur, ou en coulisses. Mais ce dont tu parles, on en a effectivement discuté juste quelques posts au-dessus, et, en substance, je le répète : il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. ;)

Tant qu'on n'a pas droit à un cross-over où les héros DC s'unissent pour aller taper sur le Grand Schtroumpf, je veux rester confiant qu'il s'agit d'un prétexte -- très mal trouvé, certes -- mais qu'on peut aussi bien ignorer. On n'est même pas obligé de lire le machin de Johns -- d'ailleurs, j'avoue que je n'ai pas tenu jusqu'au bout (bout que je connaissais déjà, donc, en plus). On peut même très bien faire comme si (/ décider que) ça n'existe pas ("Pour en savoir +").

Pour l'instant, sur la douzaine de démarrages ou redémarrages de séries que j'ai lues portant l'estampille "Rebirth", il doit y en avoir une ou deux où j'ai décelé ce qui était peut-être une allusion à la situation en question. Et vu le bad buzz généré (en tout cas c'est l'impression que j'ai), on peut douter qu'il y ait des directives pour pousser beaucoup plus loin dans ce sens. L'avenir le dira. En revanche, pour l'instant, quoi qu'il en soit, à en juger par les premiers numéros, ce que je constate c'est qu'ils semblent quasiment tous de bonne voire de très bonne qualité. C'est très loin de ce que j'aurais pu dire de la "première vague" de publications New 52*, où il y avait de quoi sérieusement se gratter la tête, voire se la taper contre les murs, dès les premiers numéros d'un grand nombre de séries.

* (En revanche, je suis tout prêt à admettre que ladite "première vague" faisait un effort du côté de la diversité des titres en proposant aussi quelques séries fantastiques, d'heroic fantasy, de western, d'horreur... alors qu'avec "Rebirth" on reste exclusivement sur du super-héros, Hellblazer excepté.)
Les Belles Histoires de l'Oncle Hermès

"I grew up."
"Don't worry. I'll soon fix that."
Avatar de l’utilisateur
Oncle Hermes
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7897
Inscription: 18/02/2010
Age: 33 ans

Suivante

Retourner vers Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité