Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
  1. n°1

    Les indes Fourbes

    Delcourt Parution: 28/08/2019 206 votes

    Fripouille sympathique, don Pablos de Ségovie fait le récit de ses aventures picaresques dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes au siècle d’or. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce[…]

  2. n°2

    Katanga
    3. Dispersion

    Dargaud Parution: 25/01/2019 201 votes

    Le Katanga est aujourd'hui une province du Congo. Fabien Nury et Sylvain Vallée revisitent un moment clé de son histoire très contrariée, dans les années soixante... On y rencontre des mercenaires sans foi ni loi, des hommes politiques corrompus jusqu'à l'os, des anciens nazis, des victimes annoncées... Aucun idéalisme dans ce récit violent,[…]

  3. n°3

    Le château des Animaux
    1. Miss Bengalore

    Casterman Parution: 18/09/2019 162 votes

    Rire, c'est déjà ne plus subir. Quelque part dans la France de l'entre-deux guerres, niché au coeur d'une ferme oubliée des hommes, le Château des animaux est dirigé d'un sabot de fer par le président Silvio... Secondé par une milice de chiens, le taureau dictateur exploite les autres animaux, tous contraints à des travaux de peine épuisants[…]

  4. n°4

    Stern
    3. L'Ouest, le vrai

    Dargaud Parution: 18/01/2019 126 votes

    856, dans la petite ville de Morrison, le conseil municipal délibère dans la salle d'école sur les affaires courantes et notamment sur le renouvellement du contrat du croque-mort – Stern – dont la place est remise en question. Mais très vite, la réunion est perturbée par la présence en ville d'une fine gâchette, Colorado Cobb, venu... dédicacer[…]

  5. n°5

    Zaroff

    Le Lombard Parution: 24/05/2019 119 votes

    « Je m'appelle Fiona Flanagan. Vous ne me connaissez pas, général Zaroff... Et pourtant, il y a peu, vous avez changé ma vie. En tuant mon père, lors d'une de vos sordides chasses à l'homme. Je me propose de vous rendre la pareille ! Mes hommes ont retrouvé votre soeur cadette et ses trois enfants. Ainsi que l'île qui vous sert de repaire...[…]

    gerard.bukowski Le 21/10/2019 à 12:15:19

    J'attendais avec intérêt cet édition, mais Terminator : Sector War est assez décevant, surtout parce qu'il est beaucoup trop court. Le faible nombre de planches ne permet pas du tout de développer une intrigue ou des personnages, ni même des scènes d'actions percutantes. Les quelques tentatives d'humour sont assez maladroites et malvenues. Le prix (environ 15€) n'est pas justifié...

    Dunyre Le 21/10/2019 à 12:05:31

    Plus que les histoires, déjà connues et notées, je note le contenant. Le format trop petit à mon goût de cette intégrale nuit a la qualité des dessins de Pellet.

    C’est dommageable. Après le prix reste abordable pour ceux qui veulent découvrir la série (25 euros contre près de 45 euros pour les tomes unitaires)

    6350frederic Le 21/10/2019 à 10:30:19
    Tounga (Intégrale) - Tome 5 - Intégrale 5

    Cette BD sur la préhistoire est très intéressante , en premier par le scenario et surtout par les dessins qui représentent superbement l'époque , on se délecte des divers animaux et décors mais j'ai des doutes sur la plastique des héroïnes , on passe un bon moment sans prétention mais avec un grand plaisir

    kurdy1207 Le 21/10/2019 à 08:44:42

    Jusqu’à ce jour, je ne me suis pas intéressé à la série Bruno Brazil mais cela va changer car ce retour me parait très réussi.

    Bruno Brazil, héros tourmenté par la mort d’une partie de son commando va essayer d’en reconstituer une partie afin de lutter contre une nouvelle menace. Avec Gaucho, il va réussir à convaincre Whip, en chaise roulante, et Tony Nomade retourné dans son pays la Nouvelle-Zélande, de les rejoindre.

    On sent que ce premier album est surtout une mise en situation pour les suivants, néanmoins les auteurs réussissent à donner l’envie d’en savoir plus. Le dessin d’Aymond est propre mais je l’ai trouvé moins affiné que celui de Lady S., son autre série.

    kurdy1207 Le 21/10/2019 à 08:31:29
    Les quatre de Baker Street - Tome 8 - Les maîtres de Limehouse

    Une fois de plus, je suis tombé sous le charme de cette série. Le graphisme de David Etien s’enrichit à chaque album. Ce dessinateur va devenir incontournable s’il sait bien choisir ses séries. J’attends avec une certaine impatience sa prestation dans le prochain « Quête de l’oiseau du temps » en 2020.

    Les personnages deviennent de plus en plus attachants. Mais ils grandissent et chacun d'eux cherche sa voie. Comme Charlie qui aimerait redevenir Charlotte. Billy va tomber amoureux d’une jeune chinoise revancharde et le destin les séparera bouleversant notre jeune ado. Pourtant, cela va rapprocher un peu plus Tom de Billy, lui qui avait dans un album précédent subit les contre-coups d’un premier amour.

    Le scénario va nous emmener, dans le quartier Chinois de Londres, sur une affaire liée à l’Opium. Le successeur de Bloody Percy va succomber d’une fléchette empoisonnée et réveiller les susceptibilités, les envies et les méfiances. Sherlock appelé pour une histoire criminelle en France ne sera pas de la partie pour aider les francs-tireurs.

    L’histoire est captivante à souhait prolongeant l’excellence des Quatre de Baker Street.

    laurent_42 Le 20/10/2019 à 23:53:47

    J'avais été très emballé par les Phalanges de l'Ordre noir, et j'avais sans doute trop d'attentes pour cette partie de chasse.

    Je n'ai pas réussi à rentrer vraiment dans l'histoire. Le portrait de chaque personnage, par le biais de flashbacks, brasse un peu trop vite des pans entiers d'histoire. Comme ils prennent une part importante de l'œuvre, la structure du récit est complètement fragmentée.

    Du coup, l'histoire principale se retrouve reléguée en toile de fond. Qui plus est, elle est trop convenue et on attend le dénouement sans grande surprise.

    Restent de très belles planches et une réelle intention de traiter des divers régimes communistes en Europe de l'Est. On sent que les auteurs ont voulu faire un travail de mémoire, utile certes, mais que j'ai trouvé inabouti.

    sebastien01 Le 20/10/2019 à 15:43:49

    Une mini-série aussi brillante que déconcertante où les personnages principaux et secondaires sont tous des super-héros mais dont le propos est, à l’inverse, tout sauf super-héroïque. Un étonnant mélange des genres entre les enjeux cosmiques habituels propres à ce genre de comics et des considérations plus intimes, les petites banalités du quotidien, la paternité et la dépression ; presque un exercice de style (Mister Miracle 2017 #1-12).

    Si l’aspect super-héroïque est bien présent, notamment au début pour expliquer les origines, pouvoirs et missions de Scott Free alias Mister Miracle, ce volet de l’histoire est sans intérêt. On se moque véritablement des enjeux auxquels font sans cesse référence Orion, Lightray, Darkseid et compagnie. Il ne s’agit en réalité que d’un prétexte pour y juxtaposer des scénettes délirantes et autres dialogues abracadabrantesques. A titre d’exemple, un épisode entier est consacré à une parodie de procès dans un canapé, un autre à un échange sur la décoration d’intérieur entre Mister Miracle et Big Barda, un autre encore à une comptine fredonnée sur le champ de bataille et il en va ainsi tout du long des douze numéros. La narration de Tom King est inhabituelle pour un comics et elle en rebutera à coup sûr certains dès les premières pages (c’est une lecture à déconseiller évidemment aux lecteurs bourrins). Mais la série a été récompensée par deux Eisner Awards alors il faut persévérer – voire lire le livre une seconde fois avec attention – pour en apprécier son humour pince-sans-rire, ses running-gags à rallonge, ses références subtiles réservées aux initiés et surtout appréhender le propos de fond.

    D’autant plus que le dessin de Mitch Gerads est lui aussi très particulier et dans le même temps parfaitement en adéquation avec le scénario. Pas tant dans le dessin ou les couleurs qui sont en elles-mêmes excellentes mais dans la mise en scène. En effet, le dessinateur use et abuse de la grille à neuf cases, des cases répétées à l’infini et des plans farfelus (le plateau végétarien, le looonnng crachat, le verre de whisky qui se vide, etc.). On pourrait à juste titre trouver ce choix lassant à la longue.

    Si vous avez apprécié le style, foncez lire "Sheriff of Babylon" (des mêmes auteurs) ou "Heroes in Crisis" (traitant du même sujet, prochainement disponible en VF).

    ALICECOOPER Le 20/10/2019 à 15:09:53
    Le château des Animaux - Tome 1 - Miss Bengalore

    C'est un bon album en effet, avec 65 planches et une histoire qui tient en halène, le scénario est impeccable. Un très bon rendu de l'oeuvre d'Orwell. Je n'ai aucun commentaire supplémentaire à apporter de ce côté.

    Je dirais une bonne adaptation mais ce n'est pas pour cela qu'elle mérite 5 étoiles. D'après mon opinion et avec l'ensemble des bandes dessinées et livres que j'ai déjà lus, le simple fait d'une adaptation n'est pas une totale création artistique, ça c'est déjà très dommage. Ensuite au niveau du dessin, je pense que dessiner des animaux est certainement plus simple que de dessiner des visages, des physionomies, des personnages avec des caractères faciaux. Les animaux ne sont-ils pas une base dans l'apprentissage du dessin ? Toujours sur le dessin, je ne le trouve pas assez abouti, ça ressemble parfois un peu à du Disney au niveau des expressions mais pas assez travaillé à mon goût. Enfin je trouve que l'album manque foncièrement de couleurs. Très loin du chef-d’œuvre pour cet épisode et aux antipodes des Indes Fourbes.

    Ce n'est que mon opinion.

    judoc Le 20/10/2019 à 13:51:58
    Kong Crew (The) - Tome 1 - Manhattan jungle

    Un Manhattan en miette peuplé de grosses bébêtes (des lézards et des piafs (de bien avant JC), le roi Kong (bien sûr) et un redoutable Teckel). Bref, une biodiversité à fleur de peau qui, comme tout bon gastronome qui se respecte, n'est pas du genre à limiter son alimentation à quelques encas et encore moins aux cinq fruits et légumes par jour tant décrier par nos nutritionnistes.

    Ajoutez à ce sympathique tableau, de farouches amazones, un pilote de l'US Air Force endimanché, un journaliste "qui ne lâche rien" et un scientifique qui s'extasie devant une plante verte, et vous obtenez un superbe album, très bien dessiné (ce qui ne gâche rien) avec un scénario qui invite à une suite de toute urgence.

    Encore un truc à part qu'il ne faut rater sous aucun prétexte !

    LeoLab Le 20/10/2019 à 13:31:23

    L'adaptation cinématographique avait fait naître pour moi les vampires les plus flippants de l'histoire du 7e art. Je me devais donc d'en lire le comics. Une histoire courte un peu expédiée mais jubilatoire. Des dessins plus suggestifs que dans les détails et des couleurs contrastées sombres et vives tout à fait propices à l'ambiance froide et malsaine. j'ai beaucoup aimé et donc continuer la saga.