Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede je dis -m- » 17/05/2011 20:45

LA PREVIEW :
Image


Voilà on en cause depuis quelques jours sur un sujet dédié à Dabitch et Pendanx, je lance donc le sujet dédié à cette série qui promet beaucoup de plaisir : SVOBODA !!!

Voici quelques infos prises sur le topic cité plus haut :

C'est une série sur les trains blindés...
En fait, sur "l'épopée" de la légion tchèque suite à l'échec de son désarmement en 1917, et leur fuite vers Vladivostok dans un train blindé, après avoir volé 8 wagons chargés d'or au nouveau gouvernement communiste.

petite preview (en attendant j'espère celle de BDGest ;) )
http://www.digibidi.com/comics/svoboda- ... heliabinsk


Ce que Kris en dit :

4 ans de recherches et de gestation (et ce n'est pas fini...). Et si tout va bien, on part pour 5 ans d'amour (et 9 albums) avec ce récit... :bisou:

ça peut paraître pharaonique d'entrée de jeu. Mais, comme le disait avec tant de justesse Maxmax un peu plus haut, cette histoire (la vraie) le méritait tellement...

Vous ne pouvez pas savoir le pied que l'on prend avec Jean-Denis. Ni la hâte au débarquement du 6 juin, date de sortie de ce T1. Je l'aurais attendu aussi longtemps qu'Un homme est mort celui-là. Et avec (presque) autant de vicissitudes, de rencontres et de découvertes... 8-)
Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer ... on est parfaitement à l'aise entre assassins !!
Avatar de l’utilisateur
je dis -m-
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 875
Inscription: 29/08/2007
Localisation: Bourg Achard
Age: 40 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Kris » 17/05/2011 23:55

Allez, pour ceux qui sont prêts à s'enquiller d'entrée de jeu un long contexte historique, voici un copié-collé de ce que j'avais envoyé à Futuro pour présenter ledit contexte.

Je précise : pas vraiment de spoiler là-dedans. Notre récit s'inscrit dans ce contexte. Mais comme le sous-titre l'indique ("Carnet de guerre imaginaire d'un combattant de la Légion Tchèque"), il s'agit bien d'une fiction prenant pour cadre l'aventure de cette Légion. Mais je crois que, une fois lu ça, il sera inutile d'expliquer plus avant toutes les raisons qui ont pu me pousser à m'intéresser à cette histoire quasi-oubliée... :siffle:


Le contexte historique :

Le 16 décembre 1916, un décret du gouvernement tsariste officialise la création de l’armée tchèque. Une armée sans pays puisque leur territoire fait toujours partie de l’empire austro-hongrois. Cette armée est alors principalement composée des 70 000 prisonniers de guerre Tchèques et Slovaques, capturés par les Russes lors des combats contre les armées Austro-Hongroises, prisonniers chez qui un courant nationaliste, indépendantiste et démocrate s’est fortement développé.

En effet, avant même le début du conflit, de multiples courants révolutionnaires agitent les minorités nationales de l’Empire des Habsbourg. Les plus virulents, et aussi les plus organisés, sont de loin les Tchèques et les Slovaques, aidés en cela par leurs communautés exilées à l’étranger, à Paris, Londres, New-York ou Moscou. Leur référence principale : la Révolution Française. Un courant monarchiste existe également, tourné lui vers le « grand frère » slave, l’Empire tsariste, et rêve d’un prince Romanov relevant la royauté de Bohême.

Aussi, c’est pour le moins sans enthousiasme que le conflit qui démarre en 1914 est accueilli dans les territoires qui formeront 5 ans plus tard la Tchécoslovaquie. La guerre pour les Habsbourg, et contre les Français et les Russes, va rapidement cimenter une opposition qui compte profiter des hostilités pour déclencher un soulèvement national. Aussi dès la fin de 1914 et surtout en 1915 sur le front oriental, nombre de régiments tchéco-slovaques de l’armée austro-hongroise passent avec armes et bagages à « l’ennemi » russe.

Mais le Tsar, qui compte lui-même nombre de minorités au sein de son empire, refuse de les incorporer à sa propre armée, encore moins de les organiser en armée nationale alliée. L’influence de la tsarine, d’origine allemande et qui déteste les Tchèques, n’est pas non plus pour rien dans ce refus.

Du moins jusqu’à la fin de 1916, où la déliquescence déjà en cours au sein de l’armée russe change la donne. 70 000 combattants supérieurement motivés, ça ne se refuse pas. Malgré tout, rien ne bouge vraiment pour les prisonniers tchéco-slovaques, dont certains croupissent dans des camps en Ukraine depuis plus de deux ans, et ce, jusqu’à la révolution de février. C’est en effet Kerenski qui transformera la décision tsariste en réalité. Dès le mois de mars 1917, la création d’une légion tchèque est effective et celle-ci remportera la dernière victoire russe sur le front Est en juillet 1917 à Zborov.

Hélas pour elle, la deuxième révolution russe éclate en octobre 1917. Bientôt, les Bolcheviks signeront la paix avec l’Allemagne, faisant de nos soldats tchèques une armée inutile coincée au beau milieu de la Russie. Un accord avec Staline finit par autoriser ces soldats perdus à rentrer chez eux par leurs propres moyens. Mais la pression des Allemands et des Ukrainiens (l’Ukraine est alors en pleine guerre civile) empêche leur passage et les oblige à se replier. Bientôt, les tensions avec l’Armée Rouge se développent également, cette dernière ne pouvant laisser une telle force armée incontrôlable sur ses arrières.

Au printemps 1918, le salut va venir d’un jeune officier tchèque, le capitaine Cervinke, commandant le 6è régiment, qui a l’idée de construire un premier train blindé. Dès lors, le projet fou de revenir dans leur pays en allant, non plus vers l’Ouest mais vers l’Est et grâce au chemin de fer transsibérien, germe dans leur esprit. Leur objectif : le port de Vladivostok, aux confins de la Sibérie, où les troupes tchéco-slovaques pensent s’embarquer pour l’Europe, via les Etats-Unis.

Ils mettront plus de deux ans à accomplir ce rêve...

Pour ce voyage à travers le chaos propre à la Russie de cette époque où la guerre civile se développe à toute vitesse, les Tchèques vont construire des dizaines de trains blindés et captureront d’autres dizaines de trains Bolcheviks ou Russes-blancs, dont l’un d’entre eux se révèlera bourré d’or... Trostky lui-même, à bord de son célèbre train blindé, les pourchassera sans succès. C’est cet or qui leur permettra finalement de payer leur embarquement sur des navires de la marine japonaise.

Ennemi des « Rouges », dont ils refusent les positions politiques extrêmes, les soldats de la Légion tchèque n’en sont pas moins extrêmement perméables au climat révolutionnaire de la période. Expulsant la plupart de leurs anciens officiers, ils élisent leurs propres chefs et rédigent leur propre constitution qui servira ensuite de base à celle de la future Tchécoslovaquie. Récupérés par les Alliés (dont leur embarquement dépend) pour la lutte contre-révolutionnaire, les Tchèques entretiennent notamment des rapports étroits avec la France, qui les finance et leur fournit nombre d’officiers de liaison. C’est aussi à ce moment-là que se développe définitivement la légende de la République Tchécoslovaque, « fille aînée » de la République Française. Ayant définitivement basculé du côté démocrate, la Légion tchèque se retrouvera pourtant à combattre auprès des armées russes blanches et ce, malgré une détestation mutuelle qui sera lourde de conséquences dans les derniers mois de leur aventure. Ennemie mortel de Trostky, la Légion sera tout prêt de tuer la révolution russe dans l’œuf, lorsqu’elle manquera de capturer le célèbre chef de l’Armée Rouge en fonçant sur Moscou. Mais les divergences alliées et la méfiance entre Tchèques et forces contre-révolutionnaires mèneront au désastre et la Légion se retrouvera mêlée à l’hallucinante « Retraite Blanche » de l’hiver 1919-1920 en Sibérie.

Leur aventure, surnommée d’ailleurs « L’Anabase sibérienne » dans leur pays, ressort véritablement au domaine de l’épique. Durant deux ans, la plupart des batailles qui jalonnent leur parcours est une suite d’abordages de trains, le long des lignes du Transsibérien, artère vitale pour toutes les parties en présence dans le conflit, et ressemblent davantage à une sorte de « fantasy pirate » qu’à une guerre classique. Ils remportent d’ailleurs la seule bataille navale de l’histoire tchèque (et pour cause…), écrasant les vedettes bolcheviques sur le lac Baïkal à l’aide de péniches, sur lesquelles ils avaient préalablement hissés des wagons d’artillerie…

Leur participation à la guerre civile leur fera également côtoyer, outre les nations engagées dans le conflit mondial (Français, Anglais, Américains, Russes, Allemands, Austro-Hongrois, Turcs), aussi bien les Bouriates sibériens que les troupes Japonaises, les bandits chinois, les régiments de cavalerie cosaque ou les multiples ethnies et nationalités de l’ex-empire tsariste.

Surtout, cette armée, qui est aussi, au sens propre comme au figuré, une véritable nation en marche, va se transformer tout au long de son incroyable périple en une micro-société, expérimentant et mettant en place un système de gouvernement démocratique entièrement nouveau pour ces soldats-citoyens. Leurs « échelons » blindés (ainsi que l’on surnomment leurs trains) sont souvent de véritables villes sur rail, chacun comportant ses restaurants, ses dortoirs, ses femmes également mais aussi son propre journal quotidien, sa propre poste, etc…

En décembre 1920, les derniers régiments de la Légion Tchèque rembarquent à Vladivostok, direction la Tchécoslovaquie, nouvellement créée par le traité de Versailles. La première armée tchèque va enfin retrouver son propre pays. Mais trop tard pour que ses soldats profitent réellement de ce qu’ils ont pourtant fortement contribué à faire passer du rêve à la réalité : les terres des anciens nobles, les emplois de fonctionnaires, les postes les plus importants même de l’armée ont déjà été distribués...

Enfin, terrible retour de bâton de l’Histoire, en mars 1939, les bottes nazies défileront à Prague, avec la bénédiction des alliés occidentaux, ceux-là mêmes qui ont servi d’exemples et de modèles à la République Tchécoslovaque et à nos légionnaires... La libération de 1945 ne leur rendra pas non plus justice: très vite, les communistes prennent le pouvoir en Tchécoslovaquie. Ces mêmes communistes que les légionnaires furent amenés à combattre malgré eux 30 ans auparavant. Autant dire que leur aventure ne figurera pas vraiment au programme d'histoire des jeunes écoliers tchécoslovaques de l'après-guerre...

On ne peut pas comprendre la profondeur de la trahison munichoise si on ne connaît pas l’histoire de ceux qui s’étaient vus, et sont toujours considérés comme tels dans leur pays aujourd’hui, comme les « Soldats de 93 » des nations Tchèque et Slovaque.

De nos jours, la relative méfiance de la Tchéquie et de la Slovaquie vis-à-vis d’une Europe politique et, à contrario, leur allégeance à l’alliance américaine, y trouvent également incontestablement ses sources.

Aujourd’hui en France, cette histoire est totalement oubliée. Les liens quasi-filiaux entre la France et la République Tchécoslovaque et qui dataient, entre autre, de cette « Anabase sibérienne » ont disparu.

Mais l’histoire est un éternel recommencement…

Et au cours de mes recherches, étant tombé sur les mémoires de Joseph Noulens, ambassadeur de France en Russie de 1917 à 1919 et, à ce titre, en contact étroit avec toute l’aventure des légionnaires, je ne peux résister à la malice de citer sa conclusion :

" La leçon qu'ont donné ces hommes de devoir et de résolution (les Tchèques de la Légion NDLR) a été perdue... Il est à souhaiter que l'exploit de ces braves inspire un grand écrivain, et qu'il fixe, pour la postérité, les détails de leur aventure, qui demeurera, nous en sommes assurés, un des plus beaux exemples de l'Histoire".


Pas mieux.
(même si je ne sais pas encore si nous serons « un grand écrivain »…)
Avatar de l’utilisateur
Kris
Auteur
Auteur
 
Messages: 452
Inscription: 09/06/2003
Localisation: Brest
Age: 47 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Pascal M. » 18/05/2011 06:23

Kris et Pendanx seront présents sur les 16es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d'Amiens, les 4 et 5 juin prochains, pour la sortie en avant-première planétaire du premier opus de Svoboda !
Et pour tous les acheteurs du livre à cette occasion, un ex-libris dessiné par Jean-Denis Pendanx offert, qui nous plonge tout de suite au cœur de l'atmosphère de cette grande fresque humaine.
Toutes les infos festival : http://bd.amiens.com/festival_2011.html

Image
Avatar de l’utilisateur
Pascal M.
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 126
Inscription: 09/04/2004
Localisation: Amiens
Age: 55 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Corto Jyl » 18/05/2011 09:31

Alléchant, hop wishlist :D
Avatar de l’utilisateur
Corto Jyl
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4387
Inscription: 13/01/2005

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Nweg » 02/06/2011 19:01

Album acheté et lu aujourd'hui. Moi qui aime les BD historiques, je suis servi, je ne connaissais pas du tout cette histoire sur les soldats thèques pendant la Première Guerre Mondiale. Le récit est bien mené, l'histoire est captivante du début à la fin... une BD instructive et distrayante, c'est top ! Et en prime de très beaux dessins . Cette série est très prometteuse, vivement le second tome.
Avatar de l’utilisateur
Nweg
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 394
Inscription: 22/09/2009
Age: 40 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Nweg » 02/06/2011 19:07

L'album en question :love: :


Avatar de l’utilisateur
Nweg
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 394
Inscription: 22/09/2009
Age: 40 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Croaa » 02/06/2011 20:56

Une interview de Kris dans le dernier Casemate et des planches commentées par Jean-Denis Pendanx. Franchement, cela donne envie.
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
Présumé coupable
Présumé coupable
 
Messages: 27658
Inscription: 21/04/2003
Localisation: Sur un volcan !
Age: 49 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Kris » 02/06/2011 21:18

Hé oui Nweg, très peu de gens (et moi le premier avant de tomber dessus) connaissaient l'aventure des légionnaires tchèques. Et pourtant...

Allez, une petite exclu sur le T2, tant que je suis dessus : savez-vous que le Tsar et sa famille furent assassinés à cause des Tchèques ?

Sans doute que non.

On en recausera quand le 2 sera sorti... :D (du tsar, de sa famille et d'un certain trésor à lui et ses ancêtres... :siffle: )
Avatar de l’utilisateur
Kris
Auteur
Auteur
 
Messages: 452
Inscription: 09/06/2003
Localisation: Brest
Age: 47 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede DIGNUS EST INTRARE » 02/06/2011 21:45

je n'avais pas fait gaffe à la date de sortie..... [:bdgest] voilà une excellente nouvelle
Avatar de l’utilisateur
DIGNUS EST INTRARE
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2925
Inscription: 22/10/2008
Localisation: Dans ton c....
Age: 49 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede maagott » 03/06/2011 19:50

très beau !!!
maagott
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 302
Inscription: 20/04/2005
Age: 44 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede chalmo » 04/06/2011 22:23

une histoire qui m' intéresse + scénar de kris , :-D
Avatar de l’utilisateur
chalmo
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1336
Inscription: 03/08/2010
Localisation: nantes

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Giuliano » 04/06/2011 22:42

Je l'ai feuilleté aujourd'hui et il est vrai que l'album semble magnifique! Je le lirais la semaine prochaine mais l'histoire que j'ai pu lire ici, me semble de surcroit plus qu'interessante!
Giuliano
Libraire
Libraire
 
Messages: 1472
Inscription: 03/01/2011
Localisation: Chateauroux
Age: 41 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede DIGNUS EST INTRARE » 05/06/2011 09:29

Le cri du coeur a écrit:@KRIS

Je pense au regard de votre splendide texte d'étude qu'une fois ce cycle terminé, vous devriez vous documenter sur la thématique des "malgrés nous", là encore une page oubliée de l'histoire.
Pendant la seconde guerre mondiale, la Wehrmacht enrolait de force des soldats dans les villes et villages de l'Est de la France pour alimenter en chair à canon les différents fronts. Lors du retour au pays, pour avoir été contraints de tirer sur les leurs afin de survivre à l'horreur de la guerre, ils murèrent dans le silence leurs histoires pendant des décennies.


Mouais, pas si oubliée que ça car ils existe de nombreux ouvrages sur le sujet. Le dernier en date, pour rester dans le monde de la BD est "Malgré nous" de T. Gloris chez Quadrants.
Par contre, il est un sujet peu développé et qui pourtant est bourré d'enseignements sur ce que le monde deviendra dans les décennies suivantes c'est la guerre d'espagne et plus particulièrement le rôle et l'idéologie des brigades internationales et du POUM. On peut citer le film Land and Freedom de Ken Loach lui même basé sur les écrits de George Orwell.
Mais de là à inciter l'ami Kris à nous concocter un album... :D
Avatar de l’utilisateur
DIGNUS EST INTRARE
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2925
Inscription: 22/10/2008
Localisation: Dans ton c....
Age: 49 ans

Re: Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Yoda33 » 05/06/2011 09:44

Je l'ai feuilletée chez un copain ( et pas réussi à lui piquer :D ), j'aime toujours autant le dessin de Jean-Denis Pendanx, et le sujet m'intéresse hautement, je pense faire une halte rapide chez mon libraire ... ;)
Avatar de l’utilisateur
Yoda33
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11465
Inscription: 18/12/2006
Localisation: Bordeaux

Re: [EN PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede nexus4 » 08/06/2011 10:37

LA PREVIEW :
Image

J'ai hésité à en montrer plus, comme sur le site Futuro, mais l'album faisant 40 pages, je n'ai pas voulu en dévoiler trop. L'avantage c'est qu'ici c'est plus confort pour découvrir l'album. :P
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 41466
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 52 ans

Re: [EN PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede onehmouninehl » 08/06/2011 11:49

Par contre, on voit sur la couverture une balalaika à 4 cordes, comme un vulgaire ukulele, alors qu'elle ne devrait en avoir que 3/ :violon:
A gentleman is a man who can play the bagpipe and who does not
Avatar de l’utilisateur
onehmouninehl
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5402
Inscription: 19/05/2008
Localisation: Lañdrévarzeg
Age: 47 ans

Re: [PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede dod » 09/06/2011 12:59

Très beau projet , très original

on sent que le scénariste se creuse les méninges pas comme d'autre qui font chauffer à blanc les deux neurones

ici on sent le gars qui se casse pour faire autre chose déjà "Un homme est mort" m'avait beaucoup plu


seulement un truc m'angoisse: si j'ai bien lu on part pour 9 tomes :shock: :shock: :shock: :shock:

dans l"ambiance" actuelle faut les avoir bien accrochées :-D :-D

ma question est : chaque tome se suffit à lui-même ou est ce une succession de dyptique avec un fil rouge ???
"Je l'ai dit bordel ! Je l'ai dit "
Avatar de l’utilisateur
dod
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3375
Inscription: 22/11/2002
Localisation: BW et Liège
Age: 46 ans

Re: [PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede golgoth55 » 09/06/2011 13:52

Perso je ne comptais pas acheter cette série, en bonne partie à cause des 9 tomes...
Mais franchement d'avoir discuté avec Kris à Amiens, eh ben ça donne vachement envie !!
C'est incroyable du comment il en parle et en est imprégné, on sent un gros investissement derrière !!
Donc j'achète ce samedi :ok:
Et merci Kris !!!!!!!!!!!!
"Qu'est-ce que je ferais si j'étais moins con ??"
Avatar de l’utilisateur
golgoth55
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1221
Inscription: 13/10/2006
Localisation: BAR LE DUC
Age: 43 ans

Re: [PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Kris » 09/06/2011 17:07

Ha mais de rien... :siffle:

Alors, juste pour préciser : oui 9 tomes. Mais de 40 planches + 6 pages de dossier chaque, ce qui nous permettra d'en sortir 2/an dès 2012 (mars et novembre à priori). C'était déjà le rythme de Pendanx (80-90 pages/an) sur ses précédents projets, pourtant en couleurs directes (là, c'est Isa Merlet qui les assure) donc on peut avoir confiance.

Les tomes sont bien à suivre même si chaque épisode évoque un fait précis : le premier est évidemment plus lent, le temps de mettre les personnages principaux en place et se contente donc d'évoquer "l'incident de Tcheliabinsk", point de départ de l'épopée des légionnaires tchèques.

Allez, en exclu, les sujets des deux suivants : dans le T2, ça va tourner autour de l'assassinat du Tsar (hé oui, même ça, nos chers Tchèques y sont liés...) et dans le T3... le vol du trésor des Tsars (hé oui, les tsars sont aussi partout en Russie ! :siffle: ).

Dans le même temps, la Légion se transforme peu à peu en une société démocratique de soldats-citoyens, formant une immense caravane ferroviaire de la Volga à Vladivostok... :violon:

Allez, j'y retourne justement...

Des bises,
Kris.

PS : un dernier truc sur les 9 tomes. La Russie et toute sa littérature, c'est tout de même (pour ses plus grands représentants) systématiquement d'immenses épopées romanesques (Guerre et paix, Jivago, l'archipel du Goulag, Crime et châtiment, etc, etc.). Alors quand on tombe sur une telle histoire et se passant au sein de la Russie, la jouer petit bras, tant au niveau des auteurs que de l'éditeur, ça serait un crime de lèse-majesté...
Avatar de l’utilisateur
Kris
Auteur
Auteur
 
Messages: 452
Inscription: 09/06/2003
Localisation: Brest
Age: 47 ans

Re: [PREVIEW] Svoboda de JD Pendanx et Kris !!!

Messagede Croaa » 10/06/2011 05:25

Je pense que la crainte des 9 tomes concerne moins le délais de réalisation mais plus l'évntualité d'un arrêt en cours de route. C'est souvent le sujet qui revient régulièrement sur les tomes 1 et les suites attendues.

Mon avis est fait depuis longtemps : lorsqu'un album tente vraiment le lecteur, il faut qu'il investisse, c'est la meilleure chance de voir une suite.

Pour Svoboda, le thème est bien trop tentant, le dessin bien trop magnifique pour passer à côté. En effet, le rythme est un peu lent au début, au même titre que l'avancée des trains tchèques, mais c'est tellement dense que la lecture est un vrai plaisir. Il y a une ambiance et des personnages à la Pratt.

Vivement la suite. ;)
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
Présumé coupable
Présumé coupable
 
Messages: 27658
Inscription: 21/04/2003
Localisation: Sur un volcan !
Age: 49 ans

Suivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: golgoth55 et 10 invités