Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Maintenance
ATTENTION : Une importante opération de maintenance et de migration est prévue dans la nuit du 9 au 10 mars 2021. L'intégralité des sites sera indisponible pendant une durée estimée de 8 heures.

[PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Et toute cette sorte de choses . Fais pas semblant de pas comprendre

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Polomatt » 25/01/2021 10:39

Message précédent :
Je l'ai coché aussi... Oui ça à l'air... Unique. :-D
Matthieu, BDiste apprenant...

"Écrire, c'est dessiner des phrases pour sculpter un dialogue."
Avatar de l’utilisateur
Polomatt
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 143
Inscription: 06/11/2020
Localisation: Castillon de Saint-Martory
Age: 46 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede alacoume » 25/01/2021 12:09

J’en ai lu plusieurs aama, sacages et koma. Je n’ai jamais accroché ni même réussi à finir l’album. Comme quoi...
Avatar de l’utilisateur
alacoume
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3046
Inscription: 02/03/2009
Localisation: Maisons-Laffitte
Age: 43 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede pajan » 25/01/2021 12:13

c'est Pachyderme qui m'a perdu pour le coup.

Faudrait que je retente.
"La vie est trop courte pour laisser les médiocres s'épanouir"
Anita Bomba


J'avance masqué....

NIAN AURA PAS POUR TOUT LE MONDE....SERVITUDE
https://fr.ulule.com/servitude-tt3/
Avatar de l’utilisateur
pajan
Rube Goldberg
Rube Goldberg
 
Messages: 9661
Inscription: 03/12/2005
Localisation: En train de faire la planche
Age: 53 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Brian Addav » 25/01/2021 14:12

Personne pour citer l'odeur des garçons... ?
Avatar de l’utilisateur
Brian Addav
Fournitures de bureau
Fournitures de bureau
 
Messages: 40371
Inscription: 12/09/2005
Localisation: Chia-Yi, Taiwan
Age: 46 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede cedd79 » 25/01/2021 14:17

Brian Addav a écrit:Personne pour citer l'odeur des garçons... ?


Je crois que cela a été évoqué plus haut. Mais oui, quelle oeuvre !!!
Mes BD indispensables : http://indispensablebd.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
cedd79
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 853
Inscription: 09/10/2004
Localisation: lyon
Age: 41 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede nexus4 » 25/01/2021 14:25

Je l'ai pas cité à dessein, c'est le Peeters que j'aime le moins. Pas graphiquement, superbe, mais je suis resté à la porte de l'histoire et Angel Face n'a rien fait pour aider.
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 48675
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede ubr84 » 25/01/2021 16:38

Je suis entré dans Peeters via Lupus que je prête à tour de bras à mes amis.

C'est vraiment sa BD qui me parle le plus et je conseillerai en entrée, c'est très SF mais en même temps très intime.
Aama et Saccages me paraissent un peu rudes pour une entrée en matière.

Mais il n'y a rien à jeter.

L'odeur des garçons il ne scénarise pas, donc c'est un peu différent.
C'est plus pour découvrir Loo Hui Pang (je n'ai d'ailleurs lu que Nuages et pluies en plus de celle là, il faudrait que je creuse sa biblio un peu plus).

Même si c'est marrant, soit il choisit ses scénaristes avec soin, soit il les influence très fort, mais j'ai toujours un peu du mal à savoir sur lesquelles il fait tout et sur lesquelles il ne fait que dessiner tellement sa personnalité transpire dans toutes ses oeuvres.
Koma j'étais persuadé que c'était lui, Chateau de sable aussi.
Avatar de l’utilisateur
ubr84
Romuald
Romuald
 
Messages: 5042
Inscription: 28/03/2014

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede nexus4 » 25/01/2021 16:43

ubr84 a écrit:Chateau de sable aussi.

Bientôt adapté par Night Shyamalan. 8-)
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 48675
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede thyuig » 25/01/2021 16:56

ubr84 a écrit:Je suis entré dans Peeters via Lupus que je prête à tour de bras à mes amis.

C'est vraiment sa BD qui me parle le plus et je conseillerai en entrée, c'est très SF mais en même temps très intime.
Aama et Saccages me paraissent un peu rudes pour une entrée en matière.

Mais il n'y a rien à jeter.

L'odeur des garçons il ne scénarise pas, donc c'est un peu différent.
C'est plus pour découvrir Loo Hui Pang (je n'ai d'ailleurs lu que Nuages et pluies en plus de celle là, il faudrait que je creuse sa biblio un peu plus).

Même si c'est marrant, soit il choisit ses scénaristes avec soin, soit il les influence très fort, mais j'ai toujours un peu du mal à savoir sur lesquelles il fait tout et sur lesquelles il ne fait que dessiner tellement sa personnalité transpire dans toutes ses oeuvres.
Koma j'étais persuadé que c'était lui, Chateau de sable aussi.


Tout est très bon chez elle, perso c'est avec Panorama et J'ai tué Géronimo que je l'ai découverte (je n'arrivais pas à me décider à lire le Prestige de l'uniforme que pourtant je possédais à la même époque). C'est très fin, avec de grosses qualités littéraires. Le dessin plutôt froid de Cédric Manche lui sied à merveille.


Et pour rester sur Peeters, je l'ai découvert via Lupus qui a été une grosse claque. Je n'en aime pas la fin, et je ne l'aime toujours pas 10 ou 15 ans après. Par contre j'adore tout Aama qui pour moi un un chef d'oeuvre, de même que l'Homme Gribouillé que j'avais tardé à découvrir (le côté Lehman ne m'emballait pas trop alors que je lui reconnais de vraies qualités. Mais les super héros à la sauce europeene ne me plaisent pas forcément, pas plus que ceux d'outre atlantique).

Je n'ai pas lu Pilules bleues je pense. Quand j'ai découvert Peeters il était en réimpression, et après je n'ai jamais eu envie de m'y mettre. Je pense que je prendrai Oleg et que je ferai une lecture Pilules + Oleg. ;)

Château de sable ne m'a pas plu, par contre j'ai trouvé Pachyderme absolument grandiose, lynchien, décalé, une action en suspens. A relire pour y trouver d'autres inspirations mais sur le moment, t'as l'impression de regarder Mulholland drive.


Bon, en vrai, il est quand même hyper balaise notre Peeters ! ;)
Avatar de l’utilisateur
thyuig
Barde
Barde
 
Messages: 15050
Inscription: 28/10/2005
Localisation: Bordeaux
Age: 42 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede euh... si vous le dites » 25/01/2021 17:27

thyuig a écrit:Tout est très bon chez elle, perso c'est avec Panorama et J'ai tué Géronimo que je l'ai découverte (je n'arrivais pas à me décider à lire le Prestige de l'uniforme que pourtant je possédais à la même époque). C'est très fin, avec de grosses qualités littéraires. Le dessin plutôt froid de Cédric Manche lui sied à merveille.


Complètement d'accord avec ça.
Panorama, c'est une vraie merveille. Et pourtant, je suis à la base très méfiant par rapport aux albums franco-belges qui se déroulent dans un cadre japonais.


Et pour rester sur Peeters,...


Découvert avec Pilules bleues et poursuivi avec Lupus, après ça, j'ai lu certaines séries et pas d'autres (mais c'est plus dû à mon intérêt fluctuant pour la bande-dessinée en général que pour mon attrait en particulier pour l'oeuvre de Frederik Peeters).
Pachyderme fait certainement partie de mes préférés.
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - "Arbre de fumée"
euh... si vous le dites
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2767
Inscription: 14/06/2018

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede ubr84 » 28/01/2021 12:36

toine74 a écrit:
nexus4 a écrit:Ceux qui sont intervenus sont tous enchantés par le livre mais est-ce que vous vous retrouvez également dans ces deux critiques plus désenchantés également sur France Cul.

https://www.franceculture.fr/emissions/ ... -claveloux


D'abord, critiques sur le fond et pas la forme (ils n'ont pas l'air d'être des flèches en BD). Oleg (donc Peeters) ne serait qu'un réactionnaire hautain qui ferait mieux de se montrer plus gentil et humble, surtout que la BD a souvent été vilipendée par d'autres réactionnaires. A partir de là, ils passent à côté du sujet (comment l'inspiration alimente en continu l'artiste ou, plus largement, comment tout un chacun se fait un cinéma perso du monde qui l'entoure).


Je viens d'écouter ça, je voulais finir ma lecture avant.
Effectivement ils sont passés à côté, bizarre je trouve car je n'ai pas du tout ressenti le côté réactionnaire du personnage; notamment un des critiques parle de la scène de l'école où il y a une vraie tendresse avec le "merci" pensé au moment d'une question particulièrement pertinente. Ou bien toute la relation avec sa fille qui ne le montre pas du tout en vieux con.

Drôle de lecture de leur part que je ne partage pas du tout.

J'ai beaucoup aimé comme vous tous, probablement pas mon Peeters préféré mais une vraie réussite :ok:
Avatar de l’utilisateur
ubr84
Romuald
Romuald
 
Messages: 5042
Inscription: 28/03/2014

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede 2fois2cinq » 28/01/2021 17:08

Lu enfin Oleg. Très bon. Vraiment aimé. Pleins de références à lui même. J'ai adoré. Une lecture délicieuse.
Avatar de l’utilisateur
2fois2cinq
BDévore
BDévore
 
Messages: 2097
Inscription: 12/03/2004
Localisation: Lyon
Age: 44 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Alexander » 28/01/2021 19:52

J'ai le bouquin depuis un moment, mais je fais un blocage à cause de la couv....
Qu'est-ce qu'elle est moche !
Quelle illustration foireuse et quelle maquette pourrie !
Bien envie de la mettre dans le topic "Les couv les plus ratées", si je le retrouve...
Je sais que c'est idiot, bon, ça va me passer....
Avatar de l’utilisateur
Alexander
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1222
Inscription: 12/05/2012
Localisation: Pauillac, St-Emilion, Fitou...

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Nirm » 28/01/2021 20:32

Alexander a écrit:J'ai le bouquin depuis un moment, mais je fais un blocage à cause de la couv....
Qu'est-ce qu'elle est moche !

Ouvre le, ça ira mieux. ;)
Tu débarques ? Suis le guide
Avatar de l’utilisateur
Nirm
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 20124
Inscription: 31/05/2014
Localisation: Bdx
Age: 43 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede JAUNE » 29/01/2021 23:06

Alexander a écrit:J'ai le bouquin depuis un moment, mais je fais un blocage à cause de la couv....
Qu'est-ce qu'elle est moche !
Quelle illustration foireuse et quelle maquette pourrie !
Bien envie de la mettre dans le topic "Les couv les plus ratées", si je le retrouve...
Je sais que c'est idiot, bon, ça va me passer....


assez d'accord sur la couv/maquette :shock:
Rejoignez-nous sur Facebook:
https://www.facebook.com/librairiejaune/

Notre nouveau WEBSHOP (VPC ou les retraits en librairie) est en ligne:
https://librairie-jaune.shop
Avatar de l’utilisateur
JAUNE
Libraire
Libraire
 
Messages: 5854
Inscription: 19/04/2004
Localisation: Bruxelles
Age: 40 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Gaius! » 30/01/2021 12:56

Je suis vraiment très enthousiasmé par cette lecture. C’est une belle introspection, à la fois très personnelle mais qui a finalement un caractère universel, qui s’adresse à tous. Au delà des spécificités de la profession, de son milieu familial, des épreuves, ce sont les réactions qui sont mises en avant et la façon d’avancer. C’est un récit qui n’est ni nombrilliste, ni manquant de pudeur (l’une des peurs d’Oleg et de sa femme).

Certains ici se sont demandé si on pouvait apprécier la bd si on ne connait pas les autres livres de Frederik Peeters. Moi je pense que oui, et que c’est justement une des forces de l’ouvrage. Pour le lecteur habitué, c’est amusant de voir son processus de création, de se dire « ah oui c’est de Saccage qu’il parle là ». Mais l’histoire reste tout à fait lisible pour un lecteur qui n’a pas cette référence. C’est une des forces de ce récit pour moi, l’oeil sera un peu différent si on aime le travail de Frederik Peeters, si on connait un peu le monde de la bd au sens large, mais tout à fait intéressante également si on ne le connait pas. Pour le lecteur bd, c’est amusant de voir ses quelques réflexions sur ce que doit être la bd, sur ce qu’il aime, ce qui le motive à faire de la bd et ce qu’il n’apprécie pas dans cet univers . Néanmoins le récit traite avant tout de ses motivations en tant qu’homme avant de celles en tant qu’auteur de bd.

De même il y a de nombreuses références à d’autres médiums (cinéma, histoire de l’art, littérature) qui sont disséminées. Souvent insérées de façon très pertinente mais on peut facilement ne pas les voir. Si on ne voit pas ces références on passe à côté d’une partie du discours mais le récit reste tout à fait compréhensible et esthétiquement beau. Je pense par exemple au parallélisme entre le travail autobiographique/étude de la société en bd et le courant du réalisme en peinture. Parfois les insertions sont assez audacieuses dans leur forme. Par exemple, cette case qui renvoie à « Fenêtre sur cour », qui apparait sous la forme d’une affiche dans la chambre de la fille d’Oleg, au moment où ils regardent les profils de ses camarades de classe sur les réseaux sociaux.

Je reproche parfois à certaines bd autobiographiques ou engagées de privilégier le fond au détriment de la forme et ainsi de ne plus exploiter les spécificités du médium pour faire passer un message/raconter une histoire. Dans Oleg, je trouve que la recherche graphique est justement particulièrement intéressante. Les décors imaginaires constitués de références ou de métaphores servent le discours. Tout ça amène à un vrai rythme graphique, une vraie narration en images.

Au contraire de ce qui a été dit, je trouve la couverture très réussie. Elle est un aperçu assez jute du contenu du bouquin. Oleg fait le vide autour de lui, il est en pleine introspection. Il réfléchit sur son monde et sur l’état du monde. La division en 3 cases reprenant le titre, l’auteur et la maison d’édition est à mon sens un renvoi direct à la constitution d’une planche. Oleg/F.Peeters regarde ainsi à la fois son monde (son nom et son avatar) et le monde de la bd (la planche et la maison d’édition).
D’un point de vue graphisme le côté dépouillé ne me gène nullement, que du contraire et le fond rouge la fait fortement ressortir sur un présentoir de librairie. J’aurais donc tendance à dire que c’est même l’une des meilleures couvertures que j’ai vue depuis longtemps. Elle dépasse le processus de la simple illustration auquel on est habitué en bd.
Avatar de l’utilisateur
Gaius!
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 429
Inscription: 05/01/2012

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede nexus4 » 30/01/2021 13:01

JAUNE a écrit:
Alexander a écrit:J'ai le bouquin depuis un moment, mais je fais un blocage à cause de la couv....
Qu'est-ce qu'elle est moche !
Quelle illustration foireuse et quelle maquette pourrie !
Bien envie de la mettre dans le topic "Les couv les plus ratées", si je le retrouve...
Je sais que c'est idiot, bon, ça va me passer....


assez d'accord sur la couv/maquette :shock:

Ca me fait immédiatement penser à une boite de médicaments.
Est-ce qu'Oleg n'est pas, encore une fois, un livre catharsis pour l'auteur ? Auquel cas la maquette me semble pertinente.
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 48675
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede drabag » 30/01/2021 14:36

Pas con ! :D
D’autant que je le trouvais un peu blanc sur la couverture, pas la grande forme :P
Avatar de l’utilisateur
drabag
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1788
Inscription: 09/01/2005
Localisation: dans le Commonwealth
Age: 54 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Bandamoebius » 30/01/2021 15:51

"Lu et approuvé"! Bon, concernant Frederik Peeters, je manque sans doute d'objectivité, étant un fan absolu.
Puisque chacun y va de son "best of", mon petit tiercé personnel (et donc dérisoire) serait, dans le désordre:
- Aama
- Lupus
- Koma
Chateau de sable m'a fait l'effet d'une claque, mais pas agréable, si j'ose écrire: on ressort de cette lecture profondément mal à l'aise, c'est vraiment dérangeant, pour moi.
Saccage m'est passé au-dessus, au sens presque propre: je n'ai sans doute pas les références pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Le manque d'histoire (de mon point de vue) m'a quand même gêné. Le "fil rouge" du personnage doré me paraît fragile.
Pachyderme, quelqu'un le disait plus haut avec une grande justesse, c'est du Lynch: impressionnant, déroutant, même si j'ai peur d'avoir été un peu perdu en route.

Reste, dans toutes ses oeuvres, un graphisme, une "patte Peeters", un esprit, que j'applaudis à chaque fois.
"It is not given to us to know whether we shall succeed or not"

Galerie CAF: http://www.comicartfans.com/GalleryDeta ... GCat=50749
Galerie 2DG: http://www.2dgalleries.com/browse/profile?id=161
Avatar de l’utilisateur
Bandamoebius
BDévore
BDévore
 
Messages: 2079
Inscription: 17/12/2012
Localisation: Paris

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede Buckethead » 01/02/2021 14:33

Je ne pense pas acheter ce "Oleg", les Pilules Bleues étant le seul Peeters que j'ai revendu. J'ai beaucoup aimé mais les biographies, peu importe le medium, ça m'ennuie souvent un peu, mais surtout ça n'a pas beaucoup d'intérêt à la relecture. Alors que justement ce que j'adore avec Peeters, c'est le fantastique et la place laissée à l'interprétation du lecteur, qu'à chaque lecture on y trouve de nouvelles choses. Mention spéciale à Pachyderme pour ça justement.
Avatar de l’utilisateur
Buckethead
BDépravé
BDépravé
 
Messages: 209
Inscription: 24/08/2015
Localisation: Paris
Age: 34 ans

Re: [PREVIEW] Oleg - Frederik Peeters - Atrabile

Messagede chris24 » 01/02/2021 16:42

Le propre des autobiographies c'est leur universalité et de permettre à un moment donné ou à un autre s'identifier à l'auteur. Avoir un regard et réfléchir sur son propre parcours de vie tout en découvrant celui d'un autre qui n'est ni à chaque fois le même ni à chaque fois si différent. C'est cette mise en miroir qui est intéressante, bien plus que le regard voyeur et impudique face aux tranches de vie intimes d'un auteur mis à nu.

Là je ne parle que pour les biographies de notre époque. Si évidemment on se met à lire celle d'un personnage du XVème siècle il y a alors un intérêt historique en plus. Ou s'il s'agit d'un parcours atypique, on ne lira évidemment pas la vie de Milarépa ou de Mère Thérésa avec la même portée et but que celle d'un contemporain plus lambda, fut-il auteur de BD.

J'ai donc pour ma part beaucoup aimé Oleg. Mais plus encore Pilules bleues que j'ai relu juste avant. Peut-être parce qu'il est plus universel aussi justement, on y parle d'amour, de sens de la vie, de maladie et de mort, du rôle de parent. Les thèmes abordés peuvent très facilement faire écho à notre propre expérience ou ont bien plus de chance de déclencher de l'empathie par identification avec des expériences que l'on aurait pu vivre.

Oleg est plus intimiste, on y découvre aussi plus le quotidien de l'auteur en tant qu'auteur et de son parcours créatif. Non pas que ça ne soit pas intéressant d'ailleurs, et ça l'est forcément si on aime l'auteur de découvrir un peu l'envers du décor et de recouper ses créations avec leur genèse et leur contexte dans le quotidien. Mais forcément tous ces passages déclenchent moins d'identification (sauf à être soi-même auteur). Mais Oleg ça n'est pas que ça et on retrouve derrière le process créatif en filigrane toujours les mêmes thèmes concernant la maladie (malheureusement), ou le rôle de parent et en particulier de père (ou du moins la relation père / fille ado). C'est aussi et avant tout sans doute, toujours le récit d'une belle histoire d'amour, l'amour étant le liant de base de ces deux récits distant de 20 années, tout autant que le ciment qui unit les deux protagonistes.
.
.

« Dans un art narratif, le plus important c'est la narration. Le dessin est là pour être un outil par rapport à cette narration » Bastien Vivès
« Le monde est une immense roue en mouvement. Il faut être fou pour courir dans une roue » Jérémie Moreau
chris24
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3728
Inscription: 17/03/2009
Localisation: 24420 Sorges (Dordogne)
Age: 48 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Gros pavés, romans graphiques, formats alternatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Spike_Spiegel et 3 invités