Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

La politique, la musique, le cinéma, les jeux vidéos et la culture en général lorsqu'elle ne traite pas directement de bande dessinée

Re: Ciné-Club séance 40 : "The Browning Version" (Asquith 1951)

Messagede lobo » 30/07/2020 21:56

Message précédent :
Voilà, voilà, de retour de la montagne... je lirai vos critiques après.
The Browning Version
Un film à la facture un peu trop classique et à l'intrigue peu convaincante mais qui n'est pas (le film) sans intérêt. AMHA.
Difficile, je trouve, de s'intéresser à ce professeur tant il est pathologique. On ne parvient pas à voir en lui un "type" précis contre qui s'agacer, se révolter. Qu'est ce qui ne va pas dans son enseignement ? Pourquoi ne parvient-il pas à faire passer l'amour des oeuvres qui est le sien. Mystère ??? Il est sévère, OK, mais la sévérité n'a jamais empêché, etc. Son speech final d'ailleurs est embarrassé, confus et on ne comprend pas trop ce qu'il demande à ses élèves d'excuser dans son comportement passé. Les élèves pourtant semblent l'avoir compris, qui lui font une ovation qui me parait du coup complètement bidon.
Difficile pour moi de s'intéresser à ce personnage, mais plus difficile encore de s'intéresser au couple qu'il forme avec Millie, tant l'un et l'autre sont peu glamour et tant ils n'ont absolument rien qui les rapprochent, rien qui pourrait créer une tension dramatique, une "histoire d'amour" avec un peu de peps . Millie s'en va. Bon débarras.
Mais si j'ai trouvé l'intrigue principale complètement inintéressante, j'ai trouvé ce film intéressant dans sa peinture de la vie d'un collège anglais, et au-delà des moeurs, des institutions et de l'habitus anglais. Parce que plus anglais que ce film... Ce que j'aime bien chez les Anglais (en ça, ce prof complètement rigide me parait le moins anglais de la bande), c'est cette capacité à respecter scrupuleusement des conventions sociales très contraignantes tout en faisant un pas de côté par l'humour ou l'ironie. Ou plutôt peut-être, de toujours montrer que l'on pourrait les transgresser tout en choisissant in fine de les respecter. Dans le genre j'ai adoré le proviseur, faux-cul en diable, mais toujours avec un petit sourire en coin qui emporte l'adhésion.
4/6
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDévore
BDévore
 
Messages: 2289
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Ciné-Club séance 40 : "The Browning Version" (Asquith 1951)

Messagede sergent latrique » 31/07/2020 13:10

The browning version (L'ombre d'un homme) Asquith 1951

Film très classique dans sa conception et qui repose surtout sur l'interprétations Michael Redgrave, en Crocker Harris dont le jeu est tout simplement parfait pour passer d'un personnage antipathique à cet homme tout en retenue qui se retourne sur une vie passée à côté. Ses ambitions ratées de professeur, de latiniste, de transmetteur de savoir qui avoue son échec trouvent écho dans les tragédies grecques qu'il chérit et cet aveu d'échec ne sera compris que par l'amant de sa femme et un jeune élève.
Dans ce sens, la femme dont on se demande pourquoi elle a épousé ce professeur, par ambition ou pour la position sociale certainement, est sans doute la plus amère et cynique, le considérant comme un mort, inutile et impuissant, manipulant cruellement la destinée d'un mari qu'elle considère comme mort, incapble même de réagir à sa condition de mari bafoué, et cherchant de réconfort auprès d'un prof plus jeune.

Crocker Harris représente ce professeur rigide, terne, sans humanité que l'on a souvent tous connu un jour au collège ou au lycée et le portrait ici en est poussé à l'extrême en première partie de film par la componction des mots du professeur face à ses élèves, irritante au possible.
Petit à petit alors que le départ du professeur se rapproche, ses certitudes s'écroulent, ( il n'aura pas de pension et devra vivre chichement, son discours de cérémonie est relégué en faire valoir d'un départ plus prestigieux pour l'école..) son regard sur le passé lui fait prendre conscience d'une vie ratée et derrière cette carapace de Himmler du troisième (encore une révélation qui l'affecte plus que de se savoir cocu) se révèle une grande sensibilité, celle qu'il a enfouie depuis sa jeunesse et qu'il va retrouver malgré lui, avec cette version grecque et avec l'aide involontaire d'un jeune élève Taplow.

Film honnête et bien réalisé, un peu trop marqué par son côté théâtral (adaptation d'une pièce) et au style très britannique,
engoncé dans des conventions et une hypocrisie étouffante digne d'une époque victorienne en plein 20° siècle
On sent derrière cette société conservatrice, quelques esquisses pour évoquer des thèmes en sous-entendu mais qui sont vite passés (impuissance, amitié élève - prof )

En négatif, je dirais qu'il y a quelques longueurs et que le retournement final lors du discours de cérémonie est assez confus et inexplicable,

Ma note 3,5/6
Halte au massacre Organisasi Papua Merdeka
Avatar de l’utilisateur
sergent latrique
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1819
Inscription: 20/11/2003
Localisation: Paris, France

Re: Ciné-Club séance 40 : "The Browning Version" (Asquith 1951)

Messagede jolan » 31/07/2020 15:11

Séance 40 : The Browning Version (Asquith 51) = 3,1

* * *

"Je me suis mariée la première, j'ai gagné l'Oscar avant Olivia et, si je meurs la première, elle sera sans doute folle de rage parce que je l'aurai encore battue" (Joan Fontaine à propos de sa soeur aînée)

Bon, je pars du principe que chacun ici a déjà vu ses deux rôles les plus connus.

1935 : Le Songe d'une Nuit d'été
1935 : Capitaine Blood
1936 : La Charge de la Brigade légère
1939 : Dodge City - Les Conquérants
1940 : La Piste de Santa Fe
1941 : The Strawberry Blonde
1941 : Par la porte d'or (Battue aux Oscars par sa soeur)
1942 : The Male Animal - Si Adam avait su...
1942 : In This Your Life - L'Amour n'est pas en jeu
1946 : À chacun son destin (Oscar 1947)
1946 : La Vie passionnée des sœurs Brontë
1946 : Dark Mirror - La Double Énigme
1948 : La Fosse aux Serpents (Coupe Volpi à la Mostra de Venise 1949)
1949 : L'Héritière (Golden Globe et Oscar 1950)
1952 : Ma cousine Rachel
1964 : Une Femme dans une cage

Trois votes (3, 2 et 1 points) chacun :lisezmoi:
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 40 : "The Browning Version" (Asquith 1951)

Messagede euh... si vous le dites » 31/07/2020 16:13

jolan a écrit:Bon, je pars du principe que chacun ici a déjà vu ses deux rôles les plus connus.


Moi, je n'ai jamais vu Autant en emporte le vent.
Mais ça m'arrange que tu ne l'aies pas sélectionné parce que je n'ai pas plus envie que ça de le voir.
En fait, c'est la filmo quasi complète d'Olivia de Havilland qui ne soulève chez moi qu'un intérêt très très mineur.

Je donne 3 points à Hold back the dawn (Par la porte d'or) de Mitchell Leisen et c'est tout.
J'aurais pu donner des points à Hush hush sweet Charlotte mais tu ne l'as pas sélectionné.
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - "Arbre de fumée"
euh... si vous le dites
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1769
Inscription: 14/06/2018

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 31/07/2020 16:27

J'ai essayé d'éviter les films où elle n'est que la faire-valoir de Flynn ou de Bette Davis, mais ne les ayant pas vus je ne peux rien assurer, et j'ai opté pour les premiers films plus un tardif où elle tient le premier rôle.
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede euh... si vous le dites » 31/07/2020 16:32

jolan a écrit:J'ai essayé d'éviter les films où elle n'est que la faire-valoir de Flynn ou de Bette Davis


Logique.
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - "Arbre de fumée"
euh... si vous le dites
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1769
Inscription: 14/06/2018

Re: Ciné-Club séance 40 : "The Browning Version" (Asquith 1951)

Messagede sergent latrique » 31/07/2020 18:14

Jolie liste Jolan,
Ma sélection " Olivia " dans l'ordre des points 3, 2, 1

1948 : La Fosse aux Serpents
1941 : The Strawberry Blonde
1941 : Par la porte d'or
Halte au massacre Organisasi Papua Merdeka
Avatar de l’utilisateur
sergent latrique
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1819
Inscription: 20/11/2003
Localisation: Paris, France

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 31/07/2020 18:31

3 : Dark Mirror
2 : The Heiress
1 : To Each his Own
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede lobo » 01/08/2020 11:06

3 points pour Dark Mirror
2 points pour the Strawberry Blonde
1 point pour Par la porte d'or
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDévore
BDévore
 
Messages: 2289
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede lobo » 01/08/2020 11:12

jolan a écrit:J'ai essayé d'éviter les films où elle n'est que la faire-valoir de Flynn

J'aurais tout de même volontiers revu Robin des Bois...
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDévore
BDévore
 
Messages: 2289
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede euh... si vous le dites » 01/08/2020 19:48

Je ne sais pas si Makidoo compte participer mais pour l'instant c'est Dark mirror qui tient la corde devant Hold back the dawn.
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - "Arbre de fumée"
euh... si vous le dites
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1769
Inscription: 14/06/2018

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 02/08/2020 01:14

lobo a écrit:
jolan a écrit:J'ai essayé d'éviter les films où elle n'est que la faire-valoir de Flynn

J'aurais tout de même volontiers revu Robin des Bois...


Libre à toi de le revoir ;)
Je ne vois pas trop ce qu'on aurait eu à en dire...
Le Ciné-Club sert plutôt à privilégier les découvertes, non ?

Makidoo va sans doute venir nous dire s'il participe ou pas.

6 : Dark Mirror (Double Enigme)
5 : Hold Back the Dawn (Par la porte d'or)
4 : Strawberry Blonde (Un Dimanche après-midi)
3 : The Snake Pit (La Fosse aux Serpents)
2 : The Heiress (L'Héritière)
1 : To Each his Own (A Chacun son Destin)

J'ai regardé quelques extraits de tous les films que je possède, et sa performance dans "The Snake Pit" a l'air éblouissante.

Contrairement à Euh, il y a plusieurs films que j'ai envie de voir, et je vais probablement me faire une petite série dans la foulée.
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede makidoo » 02/08/2020 08:25

Je ne participerai pas, je pars bientôt en vacances [:fantaroux:2]
Mais je reviendrai ;)
Avatar de l’utilisateur
makidoo
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1844
Inscription: 29/06/2013
Localisation: Paris
Age: 47 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 02/08/2020 20:09

Dak, bonnes vacances et à bientôt Maki ;)

Je prépare le lien pour le film de Siodmak
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede euh... si vous le dites » 02/08/2020 20:36

Le voilà :




Sous-titres français et anglais.
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - "Arbre de fumée"
euh... si vous le dites
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1769
Inscription: 14/06/2018

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 03/08/2020 19:29

"The Heiress", puis "Une Femme dans la Tourmente" de Naruse ce soir sur Arte.

Hop, une bonne petite soirée cinéma en vue.

Bizarre qu'ils ne diffusent pas "Dark Mirror" sur TF1 et "The Snake Pit" sur NRJ12... 8-)
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede lobo » 04/08/2020 11:43

jolan a écrit:"The Heiress", puis "Une Femme dans la Tourmente" de Naruse ce soir sur Arte.

Bien aimé les deux.
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDévore
BDévore
 
Messages: 2289
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede jolan » 04/08/2020 18:15

Egalement.

Très belle prestation de Olivia dans ce film.
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7323
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Ciné-Club séance 41 spéciale Olivia de Havilland (1916-2020)

Messagede makidoo » 04/08/2020 18:33

Bon finalement j’ai eu le temps de regarder ce Dark Mirror.
Le générique d’introduction met directement les pieds dans le plat avec des images du test de rorschach. Il va être question de psychanalyse et de psychiatrie dans cette enquête.
J’avoue avoir du me forcer un peu pour aller au bout, tellement j’ai eu du mal à croire à cette histoire invraisemblable (oh la la, les 2 sœurs jumelles se ressemblent trop, comment on va faire ? [affraid] [:bru:3] ), le jeu des acteurs n’est franchement pas brillant (j’ai une certaine tendresse pour Olivia, mais bon, son jeu n’est quand même pas bien subtil) et la réalisation est planplan au possible...!
La question du double est traitée de manière bien trop manichéenne.
Aucune surprise dans l’intrigue (on voit le final arriver gros comme une maison), quelques minces idées de mise en scène avec des jeux de miroir, ou encore Terry dans la pénombre de la chambre, mais c’est bien maigre au final. Et alors les colliers avec leur nom comme les chiens ou encore les broches avec l’initiale c’est d’un grotesque.
Tout cela est très, trop daté (le « tout studio » n’aide pas vraiment), bref, c’est très très moyen.

1/6
Avatar de l’utilisateur
makidoo
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1844
Inscription: 29/06/2013
Localisation: Paris
Age: 47 ans

Précédente

Retourner vers Le bistro

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités