Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Blutch

Et toute cette sorte de choses . Fais pas semblant de pas comprendre

Blutch

Messagede yann gourhant » 09/04/2006 16:26

PREVIEW DE LUNE L'ENVERS :
Image


Au cours d'une discussion interminable sur les éditeurs, quelqu'un avait lâché concernant Blutch "c'est le meilleur dessinateur de sa génération"...
Après ça, j'ai lu Vitesse Moderne et deux autres BD plus "mineures" dans son oeuvre. Mais le dessin ne m'a vraiment pas marqué. J'ai passé un bon moment dans Vitesse Moderne. J'ai bien aimé l'ambiance, l'humeur... Mais le dessin? En quoi est-il "le meilleur"?

Je n'ai jamais eu de réponse.

Et comme je n'aime pas rester dans l'ignorance, je repose ma question sur ce topic qui lui sera consacré. Et j'espère que quelqu'un arrivera à répondre sans tomber dans le genre "mais t'as de la merde dans les yeux pour pas aimer" ou "aprécier son travaille, c'est une question d'intelligence" et ce genre de jugements à la con.

J'aimerais vraiment discuter sur une base constructive.

Pour faire un parrallèle avec la peinture, je n'ai jamais aimé Picasso, alors que tout le monde parle de son génie. Depuis, j'ai lu quelques articles sur son travail et j'arrive à comprendre l'importance qu'il a eu dans l'Histoire de la peinture. Je n'aime toujours pas, mais je comprends.

Peut-être arriverais-je à comprendre un jour Blutch...
Avatar de l’utilisateur
yann gourhant
Auteur
Auteur
 
Messages: 621
Inscription: 02/05/2005
Localisation: Bagneux (92) et Damiatte(81)
Age: 42 ans

Blutch

Messagede Choci Loni » 09/04/2006 16:58

Ne serait-ce pas une manière déguisée
de médire des dessinateurs de sa génération ? :mrgreen:

Si tu lis blotch, le dessin n'est guère primordial,
par contre si tu lis Péplum, il vaut mieux s'y accrocher.

Sinon, je ne pense pas que tout soit explicable
et là, si mes souvenirs sont fidèles,
cela correspondait plus aux ressentis des pairs que des lecteurs. ;)
Avatar de l’utilisateur
Choci Loni
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 15618
Inscription: 30/07/2003
Localisation: Angers
Age: 66 ans

Blutch

Messagede christoph » 09/04/2006 17:53

Moi, je conseillerais plutôt Total Jazz ou Mish Mash (qui va être réédité dans 1 mois ou 2) pour comprendre pourquoi ce mec donne l' impression d' avoir "assimilé" facilement beaucoup de maîtres du Noir & Blanc.
Par contre, même si je le considère comme un "génie" du trait, je ne pense pas que ce soit un très grand auteur de BD...
christoph
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1423
Inscription: 31/08/2005

Blutch

Messagede yann gourhant » 09/04/2006 19:43

Ne serait-ce pas une manière déguisée
de médire des dessinateurs de sa génération ? :mrgreen:

Pour ma part, non.
C'est vrai que je ne comprends pas non plus ce qu'il y a d'extraordinaire dans le trait de Sfar, mais ses BD m'éclatent. Même si la plupart ne me laissent pas un souvenir impérissable, je passe un bon moment de lecture...

Par contre, même si je le considère comme un "génie" du trait, je ne pense pas que ce soit un très grand auteur de BD...

C'est justement ce que j'aimerais que tu développe... Qu'y a t'il de génial dans son trait, pour toi? Ce n'est pas une attaque personnele, hein ;) j'essaye juste de comprendre le point de vue des uns et des autres...
Avatar de l’utilisateur
yann gourhant
Auteur
Auteur
 
Messages: 621
Inscription: 02/05/2005
Localisation: Bagneux (92) et Damiatte(81)
Age: 42 ans

Blutch

Messagede MLH » 09/04/2006 19:49

Ce n'est pas moi qui t'aiderais car je n'accroche pas non plus à Blutch. J'ai lu tout ce qu'il a dessiné dans Fluide glacial ainsi que Vitesse moderne. Ce dernier ne m'a pas plus du tout. En revanche, j'ai adoré l'humour de Blotch. Côté dessin, je dirais sans plus en ce qui me concerne, je n'y vois pas de génie non plus même s'il a trait remarquable. Mais bon, tout est question d'appréciation... et de goût.
Avatar de l’utilisateur
MLH
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6648
Inscription: 31/05/2004

Blutch

Messagede christoph » 09/04/2006 20:58

C'est justement ce que j'aimerais que tu développe... Qu'y a t'il de génial dans son trait, pour toi?
Ah mais ça ne s' explique pas, le génie ! :mrgreen:
C' est un mélange de facilité et d' audace, qui me donne l' impression qu' il est un des meilleurs de sa génération. Et c' est une forme d' évidence qui a l' air partagé par beaucoup (pros ou pas), c' est tout.
christoph
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1423
Inscription: 31/08/2005

Blutch

Messagede Yog-volo » 10/04/2006 09:28

Difficile d'expliquer la qualité d'un travail plastique quelqu'il soit, c'est du domaine du "ressenti". Ce ressenti est le résultat de sa sensibilité, sa connaissance de l'histoire de l'art, ses attentes en matière de dessin "parlant" (qui me parle, m'émeut, me surprend). Même les galeristes ne s'y risquent pas en soulignant simplement à propos de telle ou telle oeuvre: "C'est bon ça..."
Pour moi la qualité première du travail de Blutch, c'est que c'est d'abord un travail personnel, sincère, sans concession, au service de ses obsessions. Ce n'est pas un dessin qui veut séduire, ce n'est pas un dessin qui veut "faire comme...", et ce même si on y retrouve certaines influences: Goya, Balthus et nombres d'expressionistes.
Pour simplifier, disons que Blutch, c'est avant tout du blutch. ;)
Avatar de l’utilisateur
Yog-volo
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3801
Inscription: 31/05/2003
Localisation: AGEN
Age: 59 ans

Blutch

Messagede loveblood » 10/04/2006 10:41

http://actubd.ht.cx Chroniques bds.
"Et mon cul c'est du poulet ?!? T'en veux une cuisse ?"
Avatar de l’utilisateur
loveblood
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 921
Inscription: 23/01/2005
Localisation: Bruxelles
Age: 29 ans

Blutch

Messagede xuunam » 10/04/2006 13:04

Blutch, il travaille avec ses trippes, changeant volontier son trait que je qualifierais de brut/sans concession mais toujours d'une grande clareté narative en fonction du message qu'il souhaite faire passer chez le lecteur... Il s'adapte, il cherche en permanence la fluidité, évoluant sans cesse son dessin pour qu'il soit le plus "parlant" possible... Alors les bulles et les explications qui les accompagnent deviennent soudain superflus tant l'émotion, le rythme et le "charisme" du trait se suffisent déjà à eux même et permettent de ressentir pleinement toute la richesse et la force du récit. C'est comme pour une chorégraphie, une danse, y rajouter des mots pour l'expliquer n'a aucun sens ...
Ce que j'adore chez Blutch, finalement, c'est les longues conversations qu'on a par récit et dessins interposés lorsque le texte disparait. C'est un pro de la télépathie artistique ce type! ;)

Outre "Péplum", faut lire aussi "Mitchum", un recueil d'histoires courtes qui illustrent à merveille l'étendue de son immense talent, tant graphique que naratif.
Ma galerie de photos sur FaceBook : https://www.facebook.com/xuunam.photographies
Avatar de l’utilisateur
xuunam
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8847
Inscription: 30/01/2005
Localisation: ...sur Terre en yvelines
Age: 14 ans

Blutch

Messagede thyuig » 10/04/2006 22:35

Pour moi et c'est sans doute un lieu commun, mais Blutch est avant tout un dessinateur du mouvement. Il n'y a qu'à voir ses scénes de danse dans "Vitesse moderne" pour s'en convaincre. C'est fluide, ça bouge, c'est laché tout en étant très maîtrisé, bref, j'adore!
Après, les dessins de "rancho bravo" sont dans un autre genre des petites merveilles d'ellipse évoquant le western. On y trouve tous les clichets mais quel bonheur de rencontrer des vraies tronches de méchants, cow-girls endiablées; un album vraiment réuss.
Dans le Futuro, c'est de "lachage" de stylo bille total. On mesure aussi la densité de son travail, toujours son étude du mouvement mais de "c'était le bonheur", ça confine presque à l'épure.
"Peplum" rend à la bd une itensité du noir&blanc comme jamais éprouvée. Des corps déchirés qui s'entrelacent et se détendent dans un aspect "griffonné" mais pardadoxalement encore une fois très lêché.
un autre aspect primordial de son talent est sa capacité à retranscrire des attitudes vraiment particulières. Des mînes décontites, des épaules voutées, des corps tordus, tout cela est assez unique et sort des cadrages traditionnels de la bd. Je pense qu'à l'époque de ses premiers albums, c'est surtout sur sa science du positionnement des personnages qu'on l'a repéré. Il pratiquait un dessin unique que peu à peu beaucoup ont copié. Je pense notamment à Blain chez qui l'on retrouve cette même fluidité, cette quête du mouvement.
Pour les dessinateurs qui n'ont copié que la profusion des traits, ils ont sans doute oublié combien n'était pas là le talent de Blutch. Pour moi, c'est vraiment un travail sur le corps en représentation sur la page qui en fait un dessinateur unique et essentiel.
Avatar de l’utilisateur
thyuig
Barde
Barde
 
Messages: 13474
Inscription: 29/10/2005
Localisation: Bordeaux
Age: 41 ans

Blutch

Messagede Jyrille » 11/04/2006 22:02

Raaaaah Blutch

J'ai la chance d'avoir le tirage limité du Donjon Monster de Blutch, je le regarde souvent. Comme ont dit Yog Volo et Choci, ça ne s'explique pas, c'est une question de goût, de ressenti.

Pour ce qu'il a apporté à la bande dessiné, je ne suis pas sûr. Mais Beaucoup le copie et Blutch est en train de devenir un adjectif : il a donc du marquer les esprits.

Et Thyuig a raison en parlant de mouvements : les scènes de danse de Mitchum et Vitesse Moderne, la scène de combat dans le Donjon, les hitoires de boxe dans Mish Mash, les couples qui se déchirent entre trois traits de stylo bille de C'était le bonheur, tout ça semble vivant alors que non, c'est bien figé.
Avatar de l’utilisateur
Jyrille
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1746
Inscription: 17/09/2004
Localisation: Slip
Age: 45 ans

Blutch

Messagede danielsansespace » 12/04/2006 15:56

Peeters copie / s'inspire de Blutch.
Thompson copie / s'inspire de Blutch.
Larcenet copie / s'inspire de Blutch.
Un jeune gars débarque et il devient un chef de file graphique. Comment l'expliquer ?
C'est vrai qu'il est avant tout quelqu'un qui expériemente. Il est donc un peu plus en avance. C'est parfois déroutant. Mais avec le temps, on s'habitue à voir ce genre de choses, parce que d'autres se mettent à faire pareil.
C'est pourquoi il devient malgré lui un chef de file.
Et plus on a l'habitude de voir des travaux inspirés de son travail, plus ça devient évident.
Avatar de l’utilisateur
danielsansespace
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4508
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Lyon
Age: 50 ans

Blutch

Messagede yann gourhant » 12/04/2006 18:10

Ce que j'adore chez Blutch, finalement, c'est les longues conversations qu'on a par récit et dessins interposés lorsque le texte disparait. C'est un pro de la télépathie artistique ce type! ;)

Outre "Péplum", faut lire aussi "Mitchum", un recueil d'histoires courtes qui illustrent à merveille l'étendue de son immense talent, tant graphique que naratif.

Qu'est-ce que t'entends par conversations par texte et dessins interposés?
Péplum est, a priori, le bouquin qui m'attire le plus. Mitchum, par contre je l'ai feuilleté, mais il m'intéresse moins. Mais j'essayerais quand même, à l'occasion...
Pour moi, c'est vraiment un travail sur le corps en représentation sur la page qui en fait un dessinateur unique et essentiel.

C'est intéressant ce que tu dis sur le mouvement. C'est effectivement la sensation que j'ai eu en lisant Vitesse Moderne. En même temps, je trouve ça assez "raide", curieusement. C'est peut-être l'effet voulu, mais sur la scène de danse que tu cites, je n'ai pas trouvé les personnages très à l'aise. Le vieux est tout raide (ça c'est sûrement voulu), mais la fille n'est pas beaucoup plus gracile... Ce que je trouve intéressant, par contre, c''est que les personnages semblent "fixés" dans un moment de déséquilibre. Sur Mitchum, j'ai été rebuté par des erreurs de morphologie. Alors, pour un auteur passionné par le corps, je trouve ça curieux. Maintenant, l'important est ailleurs, peut-être?

Peeters copie / s'inspire de Blutch.
Thompson copie / s'inspire de Blutch.
Larcenet copie / s'inspire de Blutch.
Un jeune gars débarque et il devient un chef de file graphique. Comment l'expliquer ?

Je n'avais pas perçu l'influence de Blutch sur ces auteurs, mais c'est probablement vrai. S'il est devenu "chef de file", il a sûrement aporté quelque chose. Comme, Sfar, par exemple, qui fait vraiment des émules... Mais autant j'arrive à comprendre ce que Sfar a changé dans la bande dessinée (un côté plus littéraire qui ne se prend pas au sérieux, un dessin très lâché), autant je ne le vois pas encore chez Blutch.
Avatar de l’utilisateur
yann gourhant
Auteur
Auteur
 
Messages: 621
Inscription: 02/05/2005
Localisation: Bagneux (92) et Damiatte(81)
Age: 42 ans

Blutch

Messagede Jyrille » 12/04/2006 20:36

Mais autant j'arrive à comprendre ce que Sfar a changé dans la bande dessinée (un côté plus littéraire qui ne se prend pas au sérieux, un dessin très lâché), autant je ne le vois pas encore chez Blutch.


Il a un humour et un univers propre, très poétique, qui se retrouve dans toutes ses histoires qui pourtant sont bien différentes entre elles.
Avatar de l’utilisateur
Jyrille
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1746
Inscription: 17/09/2004
Localisation: Slip
Age: 45 ans

Blutch

Messagede Philemon » 13/09/2006 17:45

Ca ne va peut-être pas interesser beacoup de monde mais Blutch vient de publier La Volupté, chez Futuropolis.
Et dixit l'auteur, c'est un livre de cul (là ça va peut-être interesser du monde...)
A mi-chemin entre Vitesse Moderne et C'était le bonheur, un trait que l'on adore ou que l'on deteste (en bicolor !), une histoire toujours aussi étrange découpée en épisodes sans rapports apparents et qui finissent pas se rejoindre.
Pour aficionados...
"Je n'accepterais jamais d'entrer dans un club qui m'accepterait comme membre..."

myGlob Originaux BD
Galerie 2DG
Galerie CAF
Avatar de l’utilisateur
Philemon
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8310
Inscription: 28/04/2004
Localisation: Toulouse
Age: 47 ans

Blutch

Messagede Philemon » 13/09/2006 17:46

Ah, j'allais oublier: L'Association publiera en Octobre (ou Novembre ?) le tome 2 du Petit Christian.
:)
"Je n'accepterais jamais d'entrer dans un club qui m'accepterait comme membre..."

myGlob Originaux BD
Galerie 2DG
Galerie CAF
Avatar de l’utilisateur
Philemon
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8310
Inscription: 28/04/2004
Localisation: Toulouse
Age: 47 ans

Blutch

Messagede thyuig » 13/09/2006 17:53

Le dernier Blutch est très bon. A reserver à ceux qui ont apprécié Vitesse moderne chez Air Libre.
Avatar de l’utilisateur
thyuig
Barde
Barde
 
Messages: 13474
Inscription: 29/10/2005
Localisation: Bordeaux
Age: 41 ans

Blutch

Messagede yann gourhant » 13/09/2006 18:08

Dernièrement, j'ai lu Peplum. J'ai beaucoup aimé l'ambiance et la qualité littéraire. Je ne suis pas sûr d'avoir compris la fin, par contre... Finalement, c'était quoi cette histoire de statue glacée? Une métaphore? Niveau dessin, j'accroche toujours pas dans l'ensemble, mais j'ai trouvé certaines cases très puissantes, malgré tout.

J'ai aussi lu Blotch. Là par contre, je me suis fais chier. J'ai arrêté avant la fin. J'ai pas compris l'univers. C'est du private joke? De l'autodérision?
Avatar de l’utilisateur
yann gourhant
Auteur
Auteur
 
Messages: 621
Inscription: 02/05/2005
Localisation: Bagneux (92) et Damiatte(81)
Age: 42 ans

Blutch

Messagede Philemon » 13/09/2006 18:16

C'est sur que c'est pas avec ce genre de BD que Blutch va accroitre son public...
C'est toujours étonnant ce genre d'auteur applaudi par la profession, reconnu comme un des meilleurs de sa génération, copié voire plagié... et que le grand public ne connait pas.
A part mourir jeune, d'une overdose et sans le sou après une liaison cachée avec S. Royal, je vois pas trop ce qui pourrait l'amener à être "découvert" par le public... Faudrait peut-être qu'il se coupe une oreille...?
"Je n'accepterais jamais d'entrer dans un club qui m'accepterait comme membre..."

myGlob Originaux BD
Galerie 2DG
Galerie CAF
Avatar de l’utilisateur
Philemon
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8310
Inscription: 28/04/2004
Localisation: Toulouse
Age: 47 ans

Blutch

Messagede thyuig » 13/09/2006 18:43

C'est sur que c'est pas avec ce genre de BD que Blutch va accroitre son public...


Ben oui, mais c'est justement parce qu'il fait ce genre de bd que Blutch est Blutch. Comme Baudoin est Baudoin, ou Bézian Bézian.
Avatar de l’utilisateur
thyuig
Barde
Barde
 
Messages: 13474
Inscription: 29/10/2005
Localisation: Bordeaux
Age: 41 ans

Suivante

Retourner vers Gros pavés, romans graphiques, formats alternatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités