Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Bande dessinée du réel - Apports et limites

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede zxcvbnm » 19/11/2022 11:36

Message précédent :
Par contre Bercovici s'est lancé dans une série d'ouvrages de vulgarisation (c'est assez inégal) qui sont dans l'ensemble pas mal. Comme je le disais, ça peut éventuellement servir de tremplin pour approfondir ensuite les points les plus intéressants.







Avatar de l’utilisateur
zxcvbnm
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1356
Inscription: 09/04/2022
Localisation: Assis à la droite de Dieu...

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede DixSept » 19/11/2022 14:04

La collection Pop Rock en BD des éditions Petit à petit :shock:
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement ! [Nicolas Boileau-Despréaux ]
Ce qui se conçoit mal s’énonce à l’avenant ! [Anonyme]
Avatar de l’utilisateur
DixSept
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 9661
Inscription: 28/06/2009
Localisation: Tours

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede Nori El Violette » 20/11/2022 05:43

zxcvbnm a écrit:
[Mode; Rentre dans le lard ON]
Pour les BD-selfies (ex BD-blogueuses), yen a marre des mecs et meufs qui ne savent que parler d'eux, de leurs diarrhées artistico-intestinales et des autistes nord-américains qui nous pondent des RG +/- fort autobiographiques depuis les 90's
[Mode; Rentre dans le lard OFF]


100% d’accord. A ce niveau là, la BD fait plus office de psychothérapie pour l’auteur (qui est d’ailleurs le plus souvent une autrice) qu’une création de partage pour un public. Avec en prime la plupart du temps d’être mal dessiné parce que c’est avant tout des gens qui ne sont pas dessinateurs/trices qui veulent juste raconter leur dernière constipation en BD parce que la BD c’est un vecteur fun. Ce style de BD selfies, c’est l’exact équivalent de ce qu’était les blogs d’antant, une page Facebook, Insta sauf que ça a l’indélicatesse de monopoliser les rayons de librairies et de contribuer à la déforestation inutilement.


Je suis plutôt d'accord mais en même temps ça dépend des fois. Un auteur peut écrire quelque chose d'autobiographique pour raconter un sujet pertinent ou certains font juste s'inspirer de leur vie pour partir dans totalement autre chose. Hélas, beaucoup d'auteurs pratiquant cet exercice plutôt nombriliste ou d'autres trucs à la mode ont tendance à utiliser un dessin qui me semble assez moche mais parfois le style est intéressant pour le sujet et il y a plus rarement des auteurs qui font ce genre d'exercice sans dessiner avec leurs pieds.

Comme par exemple, j'aime beaucoup les quelques BD plus ou moins autobiographiques (selon les cas) suivantes :


Image
(Il n'est pas référencé ici, donc j'ai trouvé une image sur Google)



zxcvbnm a écrit:
Moi, ce qui m'interpelle, c'est que la multiplication de ce genre d'ouvrage semble servir une/des génération/s qui sont incapable (ou n'ont plus encourage) de lire un vrai livre sur un sujet bien précis - sans passer par une sorte de vulgarisation.


Exactement. Donc j’y vais encore de mon anecdote, n’en déplaise à certains. On m’a proposé une fois de réaliser ce style de BD « didactique » sur une thématique précise (que je ne citerai pas). Sur le coup, je n’étais pas contre si en effet cela pouvait apporter une sorte de tremplin pour qu’ensuite le lecteur aille approfondir le sujet avec des ouvrages plus spécialisés. Donc moi, en mode « prof » je réunis un max d’infos, je veux faire le truc le plus complet possible mais accessible en même temps, etc… Bref, le truc qui ne se fout pas de la gueule du lecteur.

Douche froide quand l’éditeur me dit « Ah, non, non ! Il y a trop d’informations ! Faut faire beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple ! Le truc au ras des paquerettes. J’ai déjà publié des bouquins comme vous voulez faire, bien complets et tout et tout. J’en ai vendu peu. J’ai donc allégé, j’en ai vendu plus. J’en encore allégé encore plus pour finir avec un truc qui reprend simplement 100 points sur le sujet, le truc hyper basique, j’en ai vendu des milliers ! ».

Après je peux comprendre l’éditeur qui souhaite vendre ses bouquins, mais je lui reproche deux choses : 1. De prendre les gens pour des cons au sens propre. 2. De vendre volontairement des trucs hyper édulcorés pour ne pas effrayer le public par un truc bien documenté. Il passe donc totalement à côté de la nature même de la mission que ce bouquin devait apporter.

Ca n’avait donc aucun intérêt à mes yeux, et j’ai refusé le projet.


Wow, c'est fou, il me semble qu'il y aurait pourtant de la place pour un peu de BD didactique bien fait. Je ne vois pas l'utilité si c'est pour ne pas approfondir le sujet le moindrement du monde, sauf peut-être à la limite si ça ce veut juste une entré en matière, une petite introduction, surtout si le public c'est les jeunes enfants. Si le dessin est assez invitant et que l'histoire est bien mené, il y a moyen de faire des trucs très bien et tout à fait informatifs.

zxcvbnm a écrit:
Pour moi, la Bd, c'est du divertissement avant tout, je ne cherche pas à apprendre des choses.


Perso, ça ne me dérange pas, mais dans ce cas , j’attends que la BD m’apprenne plus de choses que ce que je peux savoir gratuitement sur une page Wikipédia.


J'ai tendance aussi à préféré le divertissement mais il peut y avoir de la place pour tout, surtout avec le nombre de poubelles publiées actuellement, et puis rien n'empêche d'être à la fois divertissant et informatif.

François Bourgeon par exemple fait souvent de la BD d'inspiration historique, ce qui ne l'empêche de faire des récits intéressants avec d'excellents personnages.

Ça fait longtemps que j'ai lu ce truc

mais il me semble qu'on en apprenait un peu sur l'industrie du diamant et c'était divertissant.

Ou bien sur le même sujet, il y avait un récit de Golgo 13 où il devait détruire un diamant avec son fusil.
D'ailleurs, l'auteur de la série avait tendance a préféré les récits plus recherchés, plus informatifs comme le démontre le second volume du best of Golgo 13.


Ou bien il y a Saturnome qui, il y a quelques années, aimait bien faire des courtes BD amusantes basées sur des anecdotes historiques, des trucs bien fouillés mais amusants dont on peut voir un échantillon dans ce bouquin

si on le regarde par l'arrière
Image
(Dos du bouquin)
Il avait aussi publié un fanzine avec d'autres récits de ce type mais bon, c'est un fanzine...
Image
D'ailleurs il continue un peu dans quelque chose de voisin puisqu'il fait des BD de vulgarisation pour la revue Québec Science.
https://www.quebecscience.qc.ca/saturno ... hamburger/
Mais bon, justement, c'est publié dans une revue sur la science et à ce que je vois la quantité de texte est peut-être rendu un brin excessive.

Oui je débarque en plein milieu du sujet sans avoir lu les pages précédentes dont il est très probable que je n'apporte rien au débat. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Nori El Violette
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 32
Inscription: 14/10/2022

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede zxcvbnm » 20/11/2022 10:01

Nori El Violette a écrit:Wow, c'est fou, il me semble qu'il y aurait pourtant de la place pour un peu de BD didactique bien fait. Je ne vois pas l'utilité si c'est pour ne pas approfondir le sujet le moindrement du monde, sauf peut-être à la limite si ça ce veut juste une entré en matière, une petite introduction, surtout si le public c'est les jeunes enfants. Si le dessin est assez invitant et que l'histoire est bien mené, il y a moyen de faire des trucs très bien et tout à fait informatifs.


Ce qui est fou c’est que ça touche toute l’édition en général. J’ai un exemple frappant. Il y a une dizaine d’années j’ai acheté une sorte d’encyclopédie ethnologique des costumes des tribus du monde (illustrée). Le truc très intéressant, didactique, illustré, du texte explicatif bourré de détails, etc...C’était vraiment très bien et complet. (du moins pensais-je! Voir plus loin)

Il y a deux ans, je vois un livre sur la même thématique. Attiré par le titre et la couverture. Je me dis, que ça doit être sympa et que ça servira de complément à celui que j’ai déjà. Après, je vois que l’éditeur est le même. Bon, pourquoi pas, normal même. La couverture était différente du bouquin que j’ai, la mise en page aussi ainsi que la plupart des illustrations mais pas toutes. Donc globalement je me dis que ça me dit quand même quelque chose mais bon... Je décide de l’acheter quand même et quand je rentre à la maison je décide de le comparer avec l’autre pour voir ce que j’ai en plus comme infos avec ce nouveau livre pour le compléter avec l’autre.

Avec horreur je me rends compte que c’est en fait exactement le même bouquin, avec moins de pages, la plupart des illus n’étaient plus les mêmes ou avaient carrément sauté sur certains chapitres et quand j’analyse le texte, je me rends compte que c’est exactement le même que celui de mon premier bouquin (qui était en fait une précédente édition), sauf qu’il est coupé d’environ 30% de son contenu. Il y a des paragraphes entiers qui n’y sont plus !

Donc en gros, trompé par une couverture différente, une mise en page différente, une pagination différente et des illus différentes, le texte par contre exactement le même, mais amputé ! Je pensais acheter un autre livre mais en fait c’était une réédition « light » de ma précédente édition. Incroyable.

Mais ce n’est pas tout, de ce fait, je me renseigne un peu et je remarque que mon livre était déjà une deuxième édition, et ce dernier une troisième édition donc. Je cherche donc la première et quand je la trouve je constate qu’elle était encore plus complète que ma seconde édition. Que dans ma seconde édition, pas mal de texte a sauté aussi. Incroyable. Ce qui veut dire qu’entre la première et la troisième édition, on a perdu plus de 50% du texte d’origine !. C’est hallucinant.

D’habitude, quand on a une réédition c’est pour avoir des éditions augmentées, ici c’est plutôt diminuées !

C’est quand même révélateur de notre époque. De moins en moins de fond mais de plus en plus de forme pour ne pas effrayer le lecteur avec trop de lecture ou d’informations. Ca le rassure, il achète. C’est fou !
Avatar de l’utilisateur
zxcvbnm
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1356
Inscription: 09/04/2022
Localisation: Assis à la droite de Dieu...

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede klorophylle 34 » 20/11/2022 10:45

Déjà à l'époque les guides du parfait papa, cuisinier, ect....me gonflait prodigieusement, surtout qu'a ton anniversaire t'en avait au moins un.
Après c'est le genre de bd que j'ignore totalement donc ça ne parasite en rien ma vie, je crois que le seul que j'ai lu et adoré c'est Maus.
Avatar de l’utilisateur
klorophylle 34
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1079
Inscription: 09/01/2017

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede fanche » 20/11/2022 18:53

C'est devenu un pur appât à zxcvbn ce topic. Nexus pêche en mer trouble
Avatar de l’utilisateur
fanche
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 12020
Inscription: 21/05/2015
Localisation: Melmac
Age: 47 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede zxcvbnm » 20/11/2022 18:57

fanche a écrit:C'est devenu un pur appât à zxcvbn ce topic. Nexus pêche en mer trouble


Ca serait peut être mieux d’intervenir pour parler du sujet que pour toujours me balancer des attaques personnelles, non ? Tu vas faire tous les topics parce que Nexus a sifflé la fin de la récré sur l'autre?
Avatar de l’utilisateur
zxcvbnm
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1356
Inscription: 09/04/2022
Localisation: Assis à la droite de Dieu...

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede fanche » 20/11/2022 21:09

Je ne sais plus si on en a parlé ici mais il y a cet incroyable rapport sur la naissance du capitalisme dans


En plus c'est mal dessiné

mais c'est imparable
Avatar de l’utilisateur
fanche
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 12020
Inscription: 21/05/2015
Localisation: Melmac
Age: 47 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede Bossacdenoyau » 20/11/2022 21:28

T'es vachement obéissant, en fait... :moque: :D
Gnôthi seauton
Avatar de l’utilisateur
Bossacdenoyau
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19991
Inscription: 14/04/2010
Localisation: Monde étrange
Age: 67 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede fanche » 21/11/2022 10:16

arrête de me chercher quand je recentre le sujet :D
Avatar de l’utilisateur
fanche
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 12020
Inscription: 21/05/2015
Localisation: Melmac
Age: 47 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede zxcvbnm » 21/11/2022 18:27

Et encore un de plus que j'avais oublié! Vivement que la Chine envahisse Taïwan, on va avoir des tas de bouquins sur Xi Jinping...



Sans oublier celui ci bien sûr...

Avatar de l’utilisateur
zxcvbnm
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1356
Inscription: 09/04/2022
Localisation: Assis à la droite de Dieu...

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede choregraphe » 24/11/2022 22:03

Un pavé de Piketty que je n'aurai jamais lu, mais qui est fabuleux en BD


Un auteur qui pour moi faisait de la Bd de supermarché



Et qui un jour realise cet Album :bravo:

Et si vous faissiez un petit tour par la

viewtopic.php?f=24&t=24974
Avatar de l’utilisateur
choregraphe
Quebec City
Quebec City
 
Messages: 4485
Inscription: 16/03/2007
Localisation: Miraval
Age: 59 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede ghib » 25/11/2022 10:33

Image
de Nob
ghib
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 585
Inscription: 05/02/2012

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede Gaston68 » 30/11/2022 17:30

Pour suivre...
Avatar de l’utilisateur
Gaston68
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2954
Inscription: 02/01/2012
Age: 51 ans

Re: Bande dessinée du réel - Apports et limites

Messagede ubr84 » 01/12/2022 07:54

On parle de la meilleure BD de l'année ?



Ou comment rendre passionant un échange épistolaire :bravo:
Avatar de l’utilisateur
ubr84
Romuald
Romuald
 
Messages: 7579
Inscription: 28/03/2014

Précédente

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités