Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Et toute cette sorte de choses . Fais pas semblant de pas comprendre

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede vacom » 28/12/2010 10:57

Message précédent :
Allez, encore quelques votes pour récompenser l'un des meilleurs albums de l'année. Ce serait amplement mérité :ok:
vacom
 

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede ask » 28/12/2010 13:49

a voté ! :ok:
Vivre dans le tintamarre de nos rêves et feindre le silence...
---
Blog : >https://leslubieslunaires.wordpress.com/<
Avatar de l’utilisateur
ask
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 536
Inscription: 10/09/2006
Localisation: Orvault (dpt 44)
Age: 47 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Coldo3895 » 10/01/2011 17:57

J'ai lu cet album suite au palmarès des BDGest'Arts et j'avoue que je suis un poil déçu...
Devant le côté dithyrambique des critiques jusque là je m'attendais à mieux.

Alors oui, le dessin est remarquable mais le scénario est... comment dire... c'est supposé être le journal intime d'une adolescente et donc ça sonne comme le journal intime d'une adolescente. C'est assez pompeux, parfois larmoyant, certains dialogues sonnent très faux (c'est justement ce qu'écrirait une ado dans son journal, pas ce que diraient vraiment deux personnes qui discutent), et tout ça m'a un peu coupé de l'émotion.

J'imagine bien que ça doit particulièrement toucher les gens qui ont vécu une situation similaire, mais moi qui ne suis ni lesbienne ni adolescent, j'ai pas vraiment accroché.

Alors bon, je ne suis qu'une seule critique réticente au milieu d'un tas de critiques élogieuses... que ça ne vous empêche pas de jeter un oeil...
Le yéto là-hi !... Le yéya là-ti !... Le téyi ho-là !... Flûte !... Le truc, enfin !... Le yéti, quoi !... Là-haut !...
Avatar de l’utilisateur
Coldo3895
Grand Maitre Spoiler
Grand Maitre Spoiler
 
Messages: 10266
Inscription: 18/11/2004
Localisation: Deuil la Barre
Age: 50 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Charlus » 10/01/2011 18:45

Coldo3895 a écrit:J'imagine bien que ça doit particulièrement toucher les gens qui ont vécu une situation similaire, mais moi qui ne suis ni lesbienne ni adolescent, j'ai pas vraiment accroché.


Euh.... Je pense que la plupart de ceux qui ont aimé l'album ici (et à priori nous sommes assez nombreux) te diront la même chose : Ni ado, ni gay. Donc ce n'est pas à cause de ces critères en particuliers que l'on accroche ou pas ! :D .

Va falloir chercher d'autres raisons :siffle:
"He ben ça, mon vieux, c'est pasqu'on travaille beaucoup trop !
On a plus temps de choper de la caille !"
(Plageman à Pennak in "Plageman").
Avatar de l’utilisateur
Charlus
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 13192
Inscription: 26/01/2009
Localisation: ⭐️⭐️
Age: 49 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede ckicmoi » 10/01/2011 20:42

Coldo3895 a écrit:Alors oui, le dessin est remarquable mais le scénario est... comment dire... c'est supposé être le journal intime d'une adolescente et donc ça sonne comme le journal intime d'une adolescente. C'est assez pompeux, parfois larmoyant, certains dialogues sonnent très faux (c'est justement ce qu'écrirait une ado dans son journal, pas ce que diraient vraiment deux personnes qui discutent), et tout ça m'a un peu coupé de l'émotion.


Je travaille auprès d'adolescents, disons de grands adolescents (lycéens), et je trouve, au contraite, que les propos, les préoccupations, les émotions, sonnent très juste.

Coldo3895 a écrit:J'imagine bien que ça doit particulièrement toucher les gens qui ont vécu une situation similaire, mais moi qui ne suis ni lesbienne ni adolescent.


Ce n'est pas mon cas.

Coldo3895 a écrit:Alors bon, je ne suis qu'une seule critique réticente au milieu d'un tas de critiques élogieuses... que ça ne vous empêche pas de jeter un oeil...


Tu as le droit de ne pas avoir aimé l'album et c'est très bien que tu le dises. C'est juste le "raccourci" (je ne peux pas aimer parce que je ne suis ni homosexuel ni adolescent) qui interpelle.
Avatar de l’utilisateur
ckicmoi
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2583
Inscription: 17/03/2009
Localisation: Gironde
Age: 65 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede claverie » 12/01/2011 12:17

Bonjour,

Au vu des louanges qui accompagnent cet album, je souhaitais l'acquérir.
Hélas je ne l'ai trouvé sur bordeaux ni à la FNAC, ni chez virgin, ni chez BD fugue.
ils semblent être en rupture de stock.
Quelqu'un saurait-il où il est possible de se le procurer en EO?
claverie
BDépravé
BDépravé
 
Messages: 210
Inscription: 29/07/2010
Age: 53 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede MLH » 12/01/2011 13:24

Coldo3895 a écrit:J'imagine bien que ça doit particulièrement toucher les gens qui ont vécu une situation similaire, mais moi qui ne suis ni lesbienne ni adolescent, j'ai pas vraiment accroché.

Heureusement qu'il n'y a pas que les albums évoquant une situation que l'on a vécu qui nous touchent :|

En prenant le "problème" à l'envers, si tu fais la liste de tous les albums qui t'ont touché (juste sur le ressenti, sans réfléchir), tu ne trouves que des albums avec ces situations vécues ?
Avatar de l’utilisateur
MLH
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7084
Inscription: 31/05/2004

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Coldo3895 » 12/01/2011 16:04

MLH a écrit:
Coldo3895 a écrit:J'imagine bien que ça doit particulièrement toucher les gens qui ont vécu une situation similaire, mais moi qui ne suis ni lesbienne ni adolescent, j'ai pas vraiment accroché.

Heureusement qu'il n'y a pas que les albums évoquant une situation que l'on a vécu qui nous touchent :|

En prenant le "problème" à l'envers, si tu fais la liste de tous les albums qui t'ont touché (juste sur le ressenti, sans réfléchir), tu ne trouves que des albums avec ces situations vécues ?

Faut que je poste depuis chez moi, avec l'album sous la main, pour citer les dialogues que je trouve peu crédibles.
Mais sinon, bien évidemment je préfère les histoires qui justement ne parlent pas de moi... Toujours grâce aux BDGest'Arts j'ai découvert Pluto dont le héros est un inspecteur de police robot allemand, et j'adore... Pourtant je ne suis ni allemand, ni inspecteur de police, ni robot...

Je voulais simplement dire que pour intéresser quelqu'un qui ne se sent pas personnellement concerné par l'histoire, il faut aller au-delà du descriptif et donner à "l'oeuvre" quelquechose de plus... universel.

Là, je ne pouvais voir rien d'autre qu'un simple journal intime d'adolescente... le côté homosexuel étant même accessoire.
Pour caricaturer un peu (et même beaucoup), c'est comme quand quelqu'un vous raconte ses vacances (et parfois même vous montre des photos...). Si on connait l'endroit, ça peut être intéressant, ça rappelle des souvenirs... Mais si on ne connaît pas, il faut que le "raconteur" ait un talent supplémentaire pour vous impliquer.
Et là ça m'a manqué...
Le yéto là-hi !... Le yéya là-ti !... Le téyi ho-là !... Flûte !... Le truc, enfin !... Le yéti, quoi !... Là-haut !...
Avatar de l’utilisateur
Coldo3895
Grand Maitre Spoiler
Grand Maitre Spoiler
 
Messages: 10266
Inscription: 18/11/2004
Localisation: Deuil la Barre
Age: 50 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede siegfried » 12/01/2011 16:44

Quelqu'un saurait-il où il est possible de se le procurer en EO?

En magasin de "neuf" ça semble peu probable car l'album a déjà été réimprimé de plusieurs fois.
Ayant perdu beaucoup sur un sinistre, fini pour moi la collection... je vends ce qui reste de mes BD pour ne garder presque rien :'(
Vive les bibliothèques ^^
Avatar de l’utilisateur
siegfried
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1211
Inscription: 21/08/2006
Localisation: ANGERS
Age: 46 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Charlus » 12/01/2011 18:44

siegfried a écrit:
Quelqu'un saurait-il où il est possible de se le procurer en EO?

En magasin de "neuf" ça semble peu probable car l'album a déjà été réimprimé de plusieurs fois.


De mémoire le troisième tirage date déjà de septembre.

Coldo3895 a écrit:Là, je ne pouvais voir rien d'autre qu'un simple journal intime d'adolescente... le côté homosexuel étant même accessoire.

Oui, enfin c'est effectivement l'histoire d'une construction de soit, du passage à l'âge adulte, de l'appropriation de sa sexualité, etc...
J'ai pour ma part trouvé cela relativement :
Coldo3895 a écrit:... universel
"He ben ça, mon vieux, c'est pasqu'on travaille beaucoup trop !
On a plus temps de choper de la caille !"
(Plageman à Pennak in "Plageman").
Avatar de l’utilisateur
Charlus
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 13192
Inscription: 26/01/2009
Localisation: ⭐️⭐️
Age: 49 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede MLH » 12/01/2011 21:33

Coldo3895 a écrit:Pour caricaturer un peu (et même beaucoup), c'est comme quand quelqu'un vous raconte ses vacances (et parfois même vous montre des photos...). Si on connait l'endroit, ça peut être intéressant, ça rappelle des souvenirs... Mais si on ne connaît pas, il faut que le "raconteur" ait un talent supplémentaire pour vous impliquer.
Et là ça m'a manqué...

Je suis d'accord que le talent du raconteur peut y faire pour beaucoup, il y a des bd à l'histoire très banales mais tellement bien racontée...

Sinon, pour revenir à la séance photo, si le raconteur n'a pas de talent particulier mais qu'il a passé ses vacances dans un endroit atypique comme le fin fond de la jungle d'Irian Jaya avec des tribus autochtones, cela peut-être très intéressant quand même non ?
Avatar de l’utilisateur
MLH
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7084
Inscription: 31/05/2004

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Hugui » 12/01/2011 23:17

Cette histoire me touche parce qu'elle est universelle quel que soit le sexe. Les émois sont les mêmes, l'incompréhension de l'entourage est seulement exacerbée par le rejet de l'homosexualité.
Mais dans ma jeunesse où le sexe était tabou à cause de notre héritage judéo-chrétien, je m'y retrouve même en hétéro.
Et aujourd'hui dans certains milieux ou quartiers, il ne doit toujours pas être facile de vivre sa sexualité même hétéro librement.

Bref je me suis senti concerné par cette histoire bien qu'hétéro.
Et je l'ai trouvé bien raconté.

(et j'aime aussi beaucoup Pluto ;) )
Les bavards se cachent derrière leur bavardage
Avatar de l’utilisateur
Hugui
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2638
Inscription: 26/10/2006
Localisation: Nantes
Age: 65 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede edgarmint » 01/02/2011 22:46

L'album Le bleu est une couleur chaude est le Prix du public du Festival d'Angoulême 2011.



Chronique de l'album :arrow: Le Bleu est une couleur chaude par D. Wesel
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10901
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 49 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede ask » 01/02/2011 23:13

[:flocon:2]
Vivre dans le tintamarre de nos rêves et feindre le silence...
---
Blog : >https://leslubieslunaires.wordpress.com/<
Avatar de l’utilisateur
ask
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 536
Inscription: 10/09/2006
Localisation: Orvault (dpt 44)
Age: 47 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Matthieu Van Molle » 01/02/2011 23:17

Très bon choix [:flocon:2]
A certaines périodes, l'organisme humain est plus fragile... D'ailleurs, Laurence Pernoud® en parle... Elle appelle ça "La mort subite du père du nourrisson" (Manu, Le retour à la terre, t. 3, Le vaste monde, strip 199)
Avatar de l’utilisateur
Matthieu Van Molle
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 166
Inscription: 16/01/2010
Localisation: BW
Age: 40 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede herbedebison » 02/02/2011 12:43

C'était mon coup de cœur de l'année dernière [:flocon:2]
Avatar de l’utilisateur
herbedebison
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 636
Inscription: 12/10/2007
Localisation: Lens
Age: 36 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede philbo » 02/02/2011 13:12

Je vais me laisser tenter je crois ...
Avatar de l’utilisateur
philbo
BDéboussolé
BDéboussolé
 
Messages: 9
Inscription: 28/05/2005
Localisation: Alsace
Age: 33 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede leidjill » 02/02/2011 21:08

Je me suis laissé tenter à Angou
Pour ceux qui se demandent encore pour le succès, il était épuisé chez Glénat, j'ai du le prendre ailleurs.
Alors j'ai beaucoup aimé, c'est sûr. Le dessin et notamment l'utilisation de la couleur bleue dans de la monochromie m'a beaucoup plu. J'avais pas fait le rapprochement, ni avec Jill, ni avec Yslaire, mais je comprends pourquoi, au moins pour yslaire. Moi c'est le côté "cheveux au vent" que me pousse à la comparaison, j'aime beaucoup cette façon de dessiner.
Le scénario m'a beaucoup touchée, j'ai même versé ma ptite larme à la fin, comme bon nombre d'entre nous. Et c'est effectivement un très bon premier album. Après, j'ai très mauvaise mémoire, alors je ne suis pas certaine qu'il m'ait marquée vraiment beaucoup plus qu'un autre (très bon) album. S'en souviendra-t'on dans 20 ans comme l'un des meilleurs, honnêtement, je ne sais pas. Mais c'est un peu l'impression que j'en avais en lisant les critiques légèrement dithyrambiques.... :D
Avatar de l’utilisateur
leidjill
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 440
Inscription: 02/03/2005
Localisation: Guyancourt
Age: 41 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede jmilton » 05/03/2011 15:44

bon, .. je decouvre cet album avec un an de retard.. je n'avais pas l'intention de m'y intéressé, et je suis tombé dessus par hasard, l'ai un peu feuilleté, et finalement acheté pour lire chez moi..


C'est vraiment 'The Big claque':
je ne me souviens pas la dernière fois ou une BD m'a ému au larmes, peut être 5 ans,
en tous cas maintenant la dernière fois ou j'ai pleuré en lisant une BD, et bien c'était hier avec celle là.

Tout le dessin & la mise en scène tendent vers l'émotion la plus forte, j'en tombe par terre
^_^
Avatar de l’utilisateur
jmilton
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 334
Inscription: 28/02/2007
Localisation: bah là
Age: 46 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Cooltrane » 05/03/2011 20:23

finalement de nouveau dans les rayons de libraires (mais en couve souple), je l'ai ramené à la maison

Bon album, mais ne m'a touché tant que celà, du moins pas autant que la plupart d'entre vous... un rien trop larmoyant et trop romatique... le coeur qui lâche d'amour est un fantasme récurrent féminin assez stupide AMHA, même si l'on donne une explication médicale peu crédible (ce genre de pillules est certainement sous ordonnance).... bref scénar que moyennement convaincant



fred a écrit:Très beau livre, l'histoire est superbement construite.

Il est vrai que le graphisme des deux jeunes filles m'a fait penser aux héros de Sambre, le bleu remplaçant le rouge. Il y a pire comme comparaison ! ;)

Superbe :ok:


Comme moi, dès que j'ai vu cet album dans les rayons ya plusieurs mois, le N&B plus une coulerur m'a directement fait penser à Yslaire et puis Zoo (avec le jaune) et Berceuse assassine (tjs le jaune)


le trait me fait aussi penser un peu à Yslaire aussi, mais rien de trop fort non plus...
Mieux vaut tapis Persan volé que tapis volant percé (Uderzo.... et oui, pas Goscinny)
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 18363
Inscription: 30/09/2010
Localisation: Ohl.... enfin, BruxOhl..
Age: 57 ans

Re: Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh (Glénat)

Messagede Matom » 03/04/2011 17:08

Perso je l'ai découvert il y a quelques semaines où il était mis en avant à la FNAC.
Je l'ai feuilleter vite fait et il m'a paru l'air intéressant mais pas jusqu'à l'acheter car pas vraiment mon genre.
Par contre je l'ai conseiller à ma soeur qui elle l'a acheter.
Une fois revenue à son appart sa coloc lui a piquer et à adorer, elle l'a lut ensuite et la même.
Et enfin elle vient de me la ramener ce week-end et j'ai enfin pur la lire.
Et en effet, c'est une claque, une histoire que j'ai beaucoup aimer, un dessin que je trouve très sympathique, vraiment un très bel album.

Et c'est vrai que si je dois critiquer quelque chose c'est la fin rapide, puisque 120 pages de 15 à 18 ans puis 20 pages de 18 à 30. C'est sur que la construction de l'histoire est très importante, mais pour la vie de couple, c'est complètement zapper donc quand même dommage.

Il n'en reste que j'ai adorer^^
Matom
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 98
Inscription: 08/09/2010
Localisation: Seine-Maritime
Age: 32 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Gros pavés, romans graphiques, formats alternatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités