Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les Coups de projecteur

Les expos et les dossiers de BDGest

Le vent dans les sables

Les enfants de 1996, ceux qui ont eu la chance de découvrir dans les bacs le premier tome du Vent dans les Saules, ont aujourd'hui bien grandi. Peut-être font-ils désormais découvrir à leur propre progéniture les aventures de Rat, Crapaud et Taupe. Peut-être aussi remarquent-ils au détour d'une case, un détail ou une pensée qui leur avait échappé il y a quelques années. Peut-être, enfin, se reconnaissent-ils quand Rat se demande, au tout début du Vent dans les Sables, ce qu'il a fait de son existence et si ses choix de vie ont été les bons. C'est sans doute ça une série jeunesse réussie, celle qui accompagne le jeune lecteur tout en l'aidant à grandir, celle aussi qui parvient à réunir les générations pour un moment de partage. Alors, quand le moment est venu de faire ses adieux, que l'on espère provisoires, à de joyeux compagnons de route, l'envie de rencontrer celui qui les a mis en images paraît bien légitime. Michel Plessix revient sur une série qui aura marqué de son empreinte les éditions Delcourt, tout en évoquant également son avenir et ses projets.


Les mystères de la République

Histoire, polar et politique, voilà certainement les trois thèmes de prédilection de Philippe Richelle que l'on retrouve de façon récurrente dans l'ensemble de ses œuvres, des Coulisses du pouvoir à Secrets Bancaires, en passant par Amours Fragiles. Les réunir au sein d'une seule et même série, c'est le tour de force que l'auteur a réalisé en imaginant, à trois époques différentes, des intrigues assises sur des faits historiques. À l'occasion de la sortie simultanée des trois premiers tomes de chaque période (troisième, quatrième et cinquième République), Philippe Richelle et Pierre Wachs, son fidèle complice, dévoilent une partie de leurs mystères.


Baron Rouge

Quels points communs existe-t-il entre Adamson et Baron Rouge ? Les auteurs, évidemment, Pierre Veys et Carlos Puerta signant leur deuxième série ensemble. Mais aussi l'époque à laquelle le récit se déroule, le début du XXème siècle. Est-ce à dire que le style du dessinateur, presque photographique, convient parfaitement à cette période de l'Histoire ? Voici quelques éléments de réponse recueillis lors d'un entretien dans lequel les raisons de l'arrêt brutal d'Adamson, après trois tomes, sont également évoquées.


Julius Corentin Aquefaques T.6

Découvrir un album de Marc-Antoine Mathieu, c'est un peu comme se trouver devant une pochette surprise. On sait qu'il va forcément se passer quelque chose, sans que l'on sache vraiment à quoi s'attendre. Un livre gigogne comme dans Le Début de La Fin et La Fin du Début ? Une expérience numérique comme celle de 3" ? Une paire de lunettes 3D fournie comme dans La 2,333e Dimension ? Non, ce sera forcément autre chose, l'auteur n'étant pas du genre à renouveler deux fois la même expérience. Le Décalage ? Une nouvelle incursion dans l'univers loufoque et kafkaïen de Julius Corentin Acquefacques, une aventure unique qui repousse encore les limites du 9ème Art, une étude mi-humoristique mi-philosophique de la place du héros dans un récit de bande dessinée... Tout ça dans un album ? Cela méritait bien un coup de projecteur.


Silas Corey

A l’occasion de la sortie de « Silas Corey », la nouvelle série de Fabien Nury (Il était une fois en France), avec au pinceau le talentueux Pierre Alary (Sinbad, Belladone), nous vous proposons de découvrir l’envers du décor avec ce portfolio. Au menu : crayonnés, planches alternatives, recherches de couvertures et en dessert, une planche du tome 2.


Bouncer - To Hell

Zabounga ! Non, il ne s'agit pas du cri de guerre d'une lointaine tribu amazonienne mais du nom d'une maison d'édition fondée cette année par Gilles Coiffard, Mohamed Aouamri et François Boucq. Au menu de cette nouvelle structure : du Tirage de tête et pas n'importe lequel, celui du tome 8 de Bouncer. Il n'a fallu qu'un mois pour trouver les cents souscripteurs nécessaires à la réalisation de ce projet. BDGest, qui a relayé très tôt l'information, n'est sans doute pas étranger à ce succès. À cette occasion, François Boucq répond à quelques questions et lève le voile sur cette nouvelle aventure éditoriale, sur les péripéties infernales du célèbre manchot ainsi que sur le retour de Jérôme Moucherot dont le cinquième tome vient de paraître. Un conseil, prévoyez suffisamment de place sous le sapin !


Julius - Livre 2

Le Troisième Testament a très certainement marqué toute une génération de lecteurs. Cette aventure fantastique et ésotérique, créée par Xavier Dorison et Alex Alice, trouva son épilogue lors d'un quatrième tome épique paru en 2003. Sept ans plus tard, un nouveau récit voit le jour avec l'histoire de Julius Publius Vindex, guerrier romain sanguinaire, qui deviendra Julius de Samarie, prophète du troisième testament. Si Alex Alice avait laissé ses pinceaux à Robin Recht pour le premier opus de Julius, c'est Thimothée Montaigne qui reprend le flambeau à partir du deuxième dont la sortie est prévue le 7 novembre. Voilà une parfaite occasion de consacrer un coup de projo à ce peplum replongeant le lecteur aux sources de la saga.


Le grand mort T.4 - INTERVIEW DE LOISEL, DJIAN & MALLIÉ

Et si Le Grand Mort était né d'une résurrection ? Celle d'un projet enfoui depuis de nombreuses années dans les cartons de Régis Loisel. Ce sont deux rencontres qui lui ont permis de prendre son envol. Celle avec Jean-Blaise Djian, en 1997, qui s'est très vite enthousiasmé pour cette histoire mêlant monde réel et fantasy, puis celle avec Vincent Mallié qui a su transcender le récit des deux scénaristes. La série ayant désormais pris son rythme de croisière, c'est à l'occasion de la sortie du quatrième tome que nous lui consacrons un coup de projecteur avec, en bonus, l'interview des trois auteurs. PREVIEW & DOCUMENTS


Rork - Les fantomes

Actualité Andréas chargée en cette fin de mois d’août avec l'intégrale en deux volumes de Rork, accompagnée d’une prequelle et d’un nouvel opus de Capricorne. Andreas est un auteur rare, un auteur culte : estimé par la critique et par ses pairs, adulé des initiés et malheureusement peu connu du grand public, il est pourtant considéré par certains comme l'Orson Welles et le David Lynch de la bande dessinée. C'est dire si la barre est placée haute. Voici un défricheur, maintes fois copié, qui joue avec les codes de l'art séquentiel, les tord, les explose pour mieux les magnifier, toujours au service de récits aux multiples niveaux de lecture. La saga de Rork, son premier héros, s'est achevée il y a près de vingt ans. L'ombre de sa crinière blanche planait sur l'œuvre d'Andreas à travers Capricorne, spin-off d'un personnage secondaire qui a fini par s'emparer du rôle titre. Mais Rork revient, pour une unique aventure, une préquelle qui propose de nouvelles clés de décryptage. Expo et interview.


La Grande Evasion

Il y a cinq ans déjà, les éditions Delcourt lançaient une série développée à partir du thème d'un groupe de Sept personnages réunis pour vivre une aventure en un tome concoctée par sept duos d'auteurs différents. Avant de revenir l'an passé avec une nouvelle salve de "7", un nouveau sextuor avait concocté six Le casse différents pour mieux piller nos économies. En ce printemps 2012, place à huit one-shots consacrés à "La grande évasion". Nouvelle rencontre avec David Chauvel, toujours aux manettes pour chapeauter les travaux réalisés en équipes, afin de faire le point sur cette entreprise qui nous conduira jusqu'en janvier 2014 (et sur d'autres projets à venir).