Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Complainte des Landes perdues 5. Moriganes

24/01/2005 25491 visiteurs 7.0/10 (12 notes)

C inq ans après le dernier épisode, qui cloturait le cycle mis en images par Rosinski, Dufaux reprend La Complainte des Landes perdues avec son complice de Murena, Philippe Delaby. On pensait la série terminée, mais Dufaux a perçu le potentiel de certains aspects de l’univers qu’il avait créé, et il relance donc un nouveau cycle, les Chevaliers du Pardon, qui prend place avant les aventures de Sioban. Il n'est d'ailleurs pas nécessaire d'avoir lu celles-ci pour apprécier ce nouvel album.

Si elle était reconnue comme une très bonne série « médiéval-fantastique », La Complainte des Landes Perdues ne constituait pas pour autant la meilleure réalisation de Dufaux ni de Rosinski. Avec ce retour au premier plan, formalisé par une superbe couverture, on est frappé d’emblée par les progrès accomplis. Dufaux s’est sans doute accoutumé au genre et propose cette fois une histoire plus riche, plus sombre et moins conventionnelle qui fait la part belle aux mythes médiévaux. Les archétypes un peu décevants ont laissé la place à des personnages plus intéressants, et l’imagerie des sorcières est agréablement revisitée. Toutefois, le principal intérêt ne réside d’ailleurs pas dans le contenu mais plutôt dans l’emballage, tant le talent de Delaby éclate à chaque page.

Après la lumineuse antiquité romaine de Murena, celui-ci se glisse sans aucun problème dans l’univers glacial des landes et des chateaux-forts. Ses décors sont remarquables mais son talent s’exerce en particulier dans la représentation des personnages. Son trait fin souligné par des couleurs directes sublimes convient à merveille quand il s’agit de représenter la beauté : c’est le cas pour plusieurs personnages qui se remarquent d’autant plus facilement dans un univers aussi sombre. Là où d’autres trichent avec les ombres ou des mises en scène lointaines pour contourner un exercice délicat, Delaby place ces personnages centraux pour l’histoire en pleine lumière, en gros plan, jusqu’en couverture ! Il est rare de réussir à ce point à représenter le « beau », jusque dans le dessin d’une statue de femme. C’en est troublant, et c’est sans doute l’atout numéro un de cet album.

Scenario en progrès, dessin éblouissant : la série est parfaitement relancée, et devrait même gagner un nouveau public. C'est la bonne surprise de la fin d'année.

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Complainte des Landes perdues
5. Moriganes

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (243 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    ALICECOOPER Le 27/01/2019 à 11:23:10

    Le mal est au cœur de l'amour. N'est pas ça la devise des complaintes ? Série inégalée dans sa noirceur, ses dessins, ses scénarios, çà mériterait le grand prix de l'imaginaire façon BD. Si vous ne connaissez pas La complainte des Landes perdues courrez vite chez votre vendeur le plus proche et surtout commencez par le début, ainsi au fil des albums, vous allez "fumer de la tête".
    UN MUST ABSOLU

    nonodu18 Le 28/01/2016 à 23:05:15

    J'ai beaucoup aimé les tomes 1 et 2 dessinés par l'immense Rosinsky et nettement moins aimés les 2 suivants , ( histoires trop sombre à mon goût) toutefois, Jean Dufaux va relancer sa série en s'attardant sur "les chevaliers du pardon" avec- aux dessins- le très talentueux Philippe Delaby dont les dessins et les couleurs ne cessent de m’émerveiller - côté scénario, Jean Dufaux prouve une immense étendue de son talent de conteur en créant un monde bien à lui !

    Rody Sansei Le 07/12/2015 à 12:39:07

    Prenant et beau.

    Ce nouveau cycle raconte la jeunesse de Seamus, le chevalier du Pardon découvert dans le premier cycle, et de sa quête des moriganes (êtres maléfiques pour la plupart).

    La première chose qui frappe dans ces nouvelles aventures est l'époustouflante beauté du dessin de Delaby : il avait fait très fort avec le premier tome et toute la saga Murena, il arrive à mettre la barre encore un cran au dessus. Et la mise en couleur est absolument magnifique aussi. Un vrai régal pour les yeux.

    Une saga que j'apprécie toujours autant, un de piliers de l'Heroic Fantasy "classique".

    jmarcv Le 10/11/2015 à 18:58:14

    je découvre cet album bien des années après sa parution et j'avoue être assez partagé. l'histoire n'a rien d'original mais la fin est plutôt bien amenée.
    Les dessins sont de qualité avec une petite réserve sur l'expression des personnages un peu trop figée à mon goût au niveau des visages. Par contre lorsqu'il s'agit de décors c'est chouette.

    kingtoof Le 19/03/2014 à 13:32:47

    Best of the best.

    Mon album préféré.
    Scénario implacable.
    Les dessins de Delaby sont magnifiques.
    Attention à la terrible Morigane.

    BIBI37 Le 02/12/2009 à 19:22:28

    Ici Delaby a remplacé Rosinski et tout de suite la qualité graphique s'est améliorée au point de trouver ce nouveau cycle tout à fait interessant voire passionnant.
    L'histoire a gagné en intensité et le scénario est bien mieux construit.
    A suivre.
    7/10.

    tomek14 Le 12/01/2009 à 16:56:11

    C'est avec joie que je me suis précipité sur l'album à sa sortie il y a déjà 4 ans. Et je n'ai pas du tout été déçu.
    Certes, Rosinski est absent du casting, mais Delaby reprend bien le flambeau, et les planches sont magnifiques. Rien à redire côté dessin.
    Niveau scénario, Dufaux excelle de nouveau. Il nous met en appétit, il nous montre ce qu'on a voulu savoir avec les 4 premiers tomes sans pour autant tout dire, car il en reste.

    En gros un excellent début de 2ème cycle, et vivement la suite!

    PS: je viens de le relire, d'où mon avis 4ans après la parution ;-)

    voltaire Le 13/12/2008 à 22:52:37

    Le scénario est classique pour ne pas dire bateau dans ce domaine qu'est l'heroic fantasy. On a déjà lu cent fois ce genre d'histoire de "chasse aux sorcières" aussi bien dans des nouvelles, romans et vu davantage encore au cinoche.
    Même si c'est correctement fait on ne peut pas dire que Dufaux renouvelle le genre.
    En revanche le dessin de Delaby reste toujours une pure splendeur. Certaines cases ne sont d'ailleurs pas à lire mais à admirer.

    cachou Le 08/11/2008 à 14:00:02

    Un jeune chevalier du pardon, Saemus, est chargé avec l'aide d'autres chevaliers, de retrouver et d'éliminer une sorcière puissante prenant l'apparence humaine, c'est une moriganes.

    Le duo de Murena, se réunisse içi pour nous offrir une suite des complaintes, bien mieux et plus interressantes que le premier cycle.

    Hugui Le 06/04/2008 à 15:42:07

    Dufaux relance la complainte des landes perdues en nous racontant la jeunesse de Seamus le chevalier du pardon qui avait accompagné Sioban dans le premier cycle. On retrouve les histoires de sorcière qu'il affectionne mais le très bon dessin de Delaby différent de celui de Rosinski fait que l'on est vraiment dans un autre série où les personnages ne sont pas les mêmes.
    Cette nouvelle série est très bonne et devrait maintenir sa qualité dans les autres tomes vu le talent des deux auteurs sans atteindre l'originalité du premier cycle.

    camflan Le 02/03/2007 à 14:40:49

    Un tome très décevant par rapport aux 4 tomes précédents: le changement de dessinateur est perturbant même si Delaby est un grand artiste, et le scénario ne répond pas du tout au 4ème tome qui nous avait laissé sur le suspense Sioban/Kyle.

    loveblood Le 30/01/2005 à 15:03:05

    avec ce nouveau dessinateur la série reprend de plus belle !!!
    je découvre delaby...
    vivement les prochain tomes !!!

    grimm Le 30/01/2005 à 08:15:43

    Je connaissais le premier cycle et j'étais attiré par le côté celtique authentique, mais un peu réticent face a dessin de Rosinski.
    Là, cette réticence est levée. Je ne connaissais pas le dessin de Delaby mais je le trouve très réussi, la couverture est d'ailleurs magnifique!
    Côté histoire, je trouve le scénario bien construit et assez mystérieux : on en sait encore peu sur les chevaliers du pardon et cela annonce un cycle de révélations.

    Christophe C. Le 15/11/2004 à 13:15:18

    Tout d'abord niveau dessin c'est magnifique. J'ai d'ailleur une préférence pour le dessin de Delaby (que je découvre dans cet album pour la première fois) par rapport à celui de Rosinski dans les quatres premiers tomes de la complainte.

    Ensuite niveau scénario c'est vraiment très bon même si celà demeure très classique. On est vraiment pris dans cette histoire où l'on découvre Seamus jeune. De plus on découvre qui sont les chevaliers du pardon et je me souviens qu'à l'époque où j'ai lu les quatres premiers tomes de cette série je voulais déjà en savoir plus. Aujourd'hui j'ai enfin un début de réponse. Par contre la chute est un peu rapide on sent vraiment une accélération brutale sur la fin ce qui est dommage.

    Mais globalement celà reste un très bon album.