Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Roman graphique VS bd

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Un roman graphique c'est :

une vraie bd, une bd sérieuse
18
19%
juste une bd qui n'ose pas le dire
63
65%
une adaptation d'un roman en bd
2
2%
une forme vraiment différente de la bd
12
12%
surement un truc nul
2
2%
 
Nombre total de votes : 97

Re: Roman graphique VS bd

Messagede morca » 21/05/2007 17:41

Je ne cesse de m'étonner de cette appellation...
Pour vous, est-elle vraiment justifiée ?
Est-ce que changer l'appellation de la bd parce qu'elle est plus "littéraire" ou parce qu'elle innove dans sa forme est une bonne chose ?

Edit :
Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

M****... trop tard :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
morca
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 74
Inscription: 08/05/2007
Localisation: nantes

Re:

Messagede MLH » 21/05/2007 20:11

Si mes souvenirs sont exacts, le terme roman graphique provient de la traduction de graphic novel qui a été utilisé pour la première fois pour désigner A contract with god de Will Eisner qui représentait alors aux USA une nouvelle forme de BD.

Voilà la définition de wikipédia à ce sujet.

Extrait :
Dans le monde francophone, l'usage actuel du terme roman graphique comporte les deux influences.

Il désigne le plus souvent une publication en un tome d'une histoire complète où le texte n'est plus nécessairement encastré dans des phylactères. Le graphisme y est plus radical, les histoires sont plus complexes et les personnages souvent ambigus.

Je pense que ce terme est parfois utilisé de manière abusif, notamment à des fins marketing parce que cela donne probablement un caractère plus sérieux à la BD en question.
Avatar de l’utilisateur
MLH
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6658
Inscription: 31/05/2004

Re:

Messagede joachim13 » 21/05/2007 20:40

c'est vrai que ce terme est devenu assez general actuellement, mais a la base y'a quand meme une grosse difference entre bd "classique" et roman graphique. pour autant je crois pas qu'on puisse dire qu'une forme est meilleur qu'une autre
Avatar de l’utilisateur
joachim13
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 595
Inscription: 31/07/2006
Localisation: enghien les bains
Age: 29 ans

Re:

Messagede ghinzdra » 21/05/2007 21:36

Question controversée....
en gros elle correspond à l'apparition des premiers auteurs "sérieux" (entendre par là : pas de super héros ou du moins pas bardé de super pouvoir et irréprochables) et reconnus ( la bd "sérieuse" a des vieux antécédants mais complétement méconnus) du comic aux Etats unis: Alan moore et son watchmen en tête...
Il y avait donc un peu des deux : un peu de changement (sujet , traitement , taille : traitement en longueur) et un peu de com' , volonté de voir la BD arriver à la reconnaissance artistique . On peut remarquer que c'est à peu prés la période de l'apparition des Eisner et Harvey award .
Manque de bol , passé l'enthousiasme premier beaucoup d'auteurs extremment prestigieux lui sont tombés dessus .... Alan moore en premier ....

Citation de l'interessé
C'est du marketing . Je veux dire le genre de marketing avec lequel je n'ai jamais eu la moindre sympathie. Le terme bd me va aussi bien... Le vrai problème c'est que ce terme "roman graphique " a juste été inventé pour signifier " bd chére" et du coup vous avez des gars comme ceux de DC Comics ou Marvel - parce que ça attire l'attention ils te collent 6 numéros de n'importe quelle merde sans la moindre valeur et puis ensuite à la réimpression ils te mettent ça sous une jolie couverture glacée et ils appelent ça She-Hulk le roman graphique tu vois ....


" It's a marketing term. I mean, it was one that I never had any sympathy with. The term 'comic' does just as well for me. ... The problem is that 'graphic novel' just came to mean 'expensive comic book' and so what you'd get is people like DC Comics or Marvel comics — because 'graphic novels' were getting some attention, they'd stick six issues of whatever worthless piece of crap they happened to be publishing lately under a glossy cover and call it The She-Hulk Graphic Novel, you know?"

maintenant ça me fait un peu mal de mettre cote à cote "kingdom come" ou "civil war" à coté de "maus" ou "blankets" et dire c'est la même chose... C'est même pas le genre qui me pose le problème : c'est plutot le projet : t'as des séries récurrentes et un one shot... Tu me diras on dit film aussi bien pour scary movie 4 ou big movie que pour la vie des autres
Moi j'emploierais roman graphique pour un one shot sérieux et bd pour le reste .

A la base j'étais plutot voire même vachement favorable mais bon Alan Moore est mon "idole" en matiére de BD .... C'est comme dire merde à Dieu... Je peux pas.... :oops:
ghinzdra
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 792
Inscription: 18/04/2007

Re:

Messagede joachim13 » 21/05/2007 22:22

A la base j'étais plutot voire même vachement favorable mais bon Alan Moore est mon "idole" en matiére de BD .... C'est comme dire merde à Dieu... Je peux pas....

tu peux expliquer stp? :wink:
Avatar de l’utilisateur
joachim13
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 595
Inscription: 31/07/2006
Localisation: enghien les bains
Age: 29 ans

Re:

Messagede eBry » 21/05/2007 23:04

"La mémoire dans la peau" de Ludlum et "L'Etranger" de Camus sont tous les deux des romans.

Pour moi, l'étiquette "roman", c'est l'émancipation de la BD, cela signifie une infinité de possibilités de narrations, jusqu'il y a peu réservées à aux romans non-illustrés. Je ne vois aucune raison valable interdisant à la BD d'aborder des sujets aussi variés, sérieux, profonds, légers, divertissants, que le roman ou la littérature écrite en général.

Il n'y a rien en soi qui puisse empêcher l'éclosion d'un chef-d'oeuvre graphique et littéraire en BD. Pratt a été un des tous grands pionniers défricheurs de ce terrain dont l'exploration ne fait que commencer. La BD n'a qu'une centaine d'années. Le livre imprimé n'a que quelque 500 ans. Le meilleur est encore à venir...
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 53 ans

Re:

Messagede sheshpanck » 22/05/2007 00:06

maintenant ça me fait un peu mal de mettre cote à cote "kingdom come" ou "civil war" à coté de "maus" ou "blankets" et dire c'est la même chose...


C'est que tu dois tout lire au premier degré.... Et donc l'histoire qui apparait la plus simple (au sens de "direct") dans ce qu'elle denonce est celle qui te parait la plus serieuse....

Edith : C'est comme les bouquins... alors petit scoop Frankenstein ca parle pas vraiment d'un monstre...
Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement.
Avatar de l’utilisateur
sheshpanck
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 647
Inscription: 02/11/2005
Localisation: you make me sick ,I make Music
Age: 47 ans

Re:

Messagede le moine » 22/05/2007 01:06

La question est pertinente, mais pour moi, il s'agit surtout d'un terme marketing. Je l'emploie malheureusement assez souvent pour décrire le type de bandes dessinées que j'aime lire (avant, je disais "de la bd indépendante" ou pire, "underground"... enfin, juste histoire de dire que c'est pas Spirou, quoi).
«vaudrer mieu pour toi que tout sa sarète tu sais mèm pas parler tié doit ètre dislècsic!!»
Avatar de l’utilisateur
le moine
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1533
Inscription: 08/06/2005
Age: 42 ans

Re:

Messagede sheshpanck » 22/05/2007 01:10

La question est pertinente, mais pour moi, il s'agit surtout d'un terme marketing. Je l'emploie malheureusement assez souvent pour décrire le type de bandes dessinées que j'aime lire (avant, je disais "de la bd indépendante" ou pire, "underground"... enfin, juste histoire de dire que c'est pas Spirou, quoi).



Personne n'a lu les Spirou de M et M c'est pas pour ca que Spirou est devenu underground...





[:axelvak:7]
Ouais ouais je sors
Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement.
Avatar de l’utilisateur
sheshpanck
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 647
Inscription: 02/11/2005
Localisation: you make me sick ,I make Music
Age: 47 ans

Re:

Messagede Corto Jyl » 22/05/2007 09:17

Un roman graphique ce n'est rien d'autre qu'une bd classique c'est juste un terme fourre tout et qui ne veux pas dire grand chose. Dans la BEL on classe des bd dans la catégorie Roman graphique quand on ne sait pas quoi mettre d'autre. C'est comme ça qu'on trouve dans la même catégorie des histoires aussi variées que Carême, La bulle de Bertold, Histoire sans héros, Juan Solo, bon enfin bref j'en passse et des pires :roll:
Pour moi ça ne veux tout simplement rien dire du tout. C'est un terme qui devrait être rayé de la liste des styles dans la BEL.
Avatar de l’utilisateur
Corto Jyl
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4387
Inscription: 13/01/2005

Re:

Messagede Giuseppe » 22/05/2007 11:47

C'est un terme qui devrait être rayé de la liste des styles dans la BEL.

Pas d'accord, ce terme/style reste justifié pour beaucoup d'albums...
Il est bien plus justifié que les termes "Manga" ou "comix" qui pour moi ne sont pas des styles de BD !!
Avatar de l’utilisateur
Giuseppe
Sécurité
Sécurité
 
Messages: 5094
Inscription: 13/11/2004
Localisation: Vred (59)
Age: 38 ans

Re:

Messagede ghinzdra » 22/05/2007 11:51

> shespanck


C'est que tu dois tout lire au premier degré.... Et donc l'histoire qui apparait la plus simple (au sens de "direct" ) dans ce qu'elle denonce est celle qui te parait la plus serieuse....


tu n'as pas lu ce que j'ai écrit.... j'ai bien dit ce n'est pas seulement une question de genre , c'est le format qui me gêne . Les deux derniers sont des one shot longuement muries . Les deux premiers sont des séries à rallonge. C'est ça qui me gêne plus .

> joachim 13
disons que moebius , trondheim , goscinny , eisner , van hamme , bilal ... tous ces types sont trés bien bien sur....Mais bon leur style était trop limité : bien sur TOUS les auteurs ont leur thématiques préférés et même lorsqu'il change de genre on retrouve les même thèmes . Toutefois dans leur cas on ne change pas assez souvent de genre , on ne remet pas assez souvent à zéro ....
Ce que j'aime chez moore c'est ,outre la rare complexité de certaines de ces BD , la variété des sujets malgré ses lubies permanentes . De watchmen et ses super héros timbrés , à from hell et sa réflexion sur le XIX et le XX à travers le prisme d'une affaire de serial killer, en passant par V pour vendetta et la lutte de la dictature contre l'anarchie ,le steam punk de la ligue des gentlemen extraordinaires .... Je ne cite que les plus connus mais j'en ai lu beaucoup d'autres avec toujours l'ébahissement de la diversité de ses sujets : une petite mort (même si je n'ai franchement pas aimé ....) sur les secrets d'enfance d'un publicitaire à la vie sexuelle perturbé , ses travaux lovcraftiens , etc...
Alors certes il est toujours obsédé par le pouvoir des symboles (surtout depuis from hell) et par les super héros mais quelle variété quand même.... Il aime beaucoup l'intertextualité (la ligue des gentlemen extraordinaire étant de ce point de vue un brillant exercice de style)
Donc pour moi Moore a une place à part . Y a lui et les autres . c'est LE monstre de la BD : au même titre qu'un griffith ou un murnau pour le cinéma muet et un welles pour le cinéma parlant. C'est un peu l'autorité supréme pour moi avec néenmoins ses limites ....
Alors dans son cas seulement lorsqu'il rejette COMPLETEMENT quelque chose bien sur ça me fait quand même un peu vaciller dans mon opinion....


Par ailleurs j'ai lu Scott MacCloud depuis tout ce temps... et j'ai trouvé sa réflexion sur l'autonomie de la BD extremmement intéressante... Au vu de ses théses , et bien qu'il n'ait jamais expressement émis la moindre opinion à propos de la légitimité du terme roman graphique , je pense que c'est un mauvais service à rendre à la bande dessinée que de parler de roman graphique comme une tentative maladroite de faire de la BD une bouture de la littérature....
La littérature est en panne depuis des années , la BD n'a même pas épuisé le 1/10 de ses possibilités ça n'est pas le moment de la mettre dans un servage non seulement injustifié mais encore contraire au véritable rapport de force.

Donc j'emploi le terme avec précaution , le principe c'est la BD l'exception c'est le roman graphique et mes critéres sont trés subjectifs : l'exemple type du roman graphique pour moi c'est From Hell . Y a du Balzac (et lorsque je pense roman je pense tout de suite à lui) pour moi : une oeuvre de longue haleine (10 ans) , publiée réguliérement comme un feuilleton mais qui obéit à un dessein d'ensemble . Ca "fait " trés roman . Je ne sais pas si j'ai été clair....
Je n'ai pas mieux pour le moment et j'avoue ma faiblesse.
ghinzdra
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 792
Inscription: 18/04/2007

Re:

Messagede johnkalak » 22/05/2007 11:54

Un roman graphique ce n'est rien d'autre qu'une bd classique c'est juste un terme fourre tout et qui ne veux pas dire grand chose. Dans la BEL on classe des bd dans la catégorie Roman graphique quand on ne sait pas quoi mettre d'autre. C'est comme ça qu'on trouve dans la même catégorie des histoires aussi variées que Carême, La bulle de Bertold, Histoire sans héros, Juan Solo, bon enfin bref j'en passse et des pires :roll:
Pour moi ça ne veux tout simplement rien dire du tout. C'est un terme qui devrait être rayé de la liste des styles dans la BEL.


Pas d'accord, ce terme/style reste justifié pour beaucoup d'albums...
Il est bien plus justifié que les termes "Manga" ou "comix" qui pour moi ne sont pas des styles de BD !!


Je partage un peu de ces deux avis.
Effectivement je trouve que souvent Roman Graphique est un fourre tout pour certains styles de BD.
Mais je pense qu'il peut néanmoins être utilisé à bon escient dans certains cas (pas d'exemple qui me viennent là :mrgreen:).
En revanche je suis d'accord que Comics et Manga devraient être bannis des styles dans la BEL. D'ailleurs ils vont surement l'être puisque d'une notion d'origine géographique vient de faire son apparition ;)
Avatar de l’utilisateur
johnkalak
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11491
Inscription: 19/11/2004
Localisation: F-59 Villeneuve d'Ascq
Age: 42 ans

Re:

Messagede ghinzdra » 22/05/2007 12:02

c'est tout le problème des catégories....les limites ne sont jamais franche.
Je ne pense pas que manga et comics soient désormais seulement une question géographique... Au moins dans le cas du manga.
Le manga c'est une pagination , c'est un type d'édition , c'est un type de dessin , c'est une maniére d'approcher le sujet , c'est aussi certains types de sujet ... Pourquoi y a il autant de manga sur la vie de tous les jours au japon et pourquoi si peu en europe jusqu'à récemment (sans même parler des EU) ? à cause des contraintes de production de l'édition en couleur et du papier . On peut produire à moins cher la bas (plus d'autre problèmatiques liés à la prépub mais ce serait trop long à discuter)
Ce qui était autrefois une contrainte géographique a fini par devenir une véritable culture .

Cf l'immeuble d'en face : meilleur manga 2006 selon publisher weekly ...pourtant il est français sans l'ombre d'un doute . Mais il assimilé le manga.
Ca donne à réfléchir non ?
lis d'ailleurs l'interview de vanida ...

Les derniéres évolutions de la BD elles sont notemment du à l'inter influence de genre bien différent.
Ce serait une erreur selon moi de vouloir abolir le genre.
ghinzdra
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 792
Inscription: 18/04/2007

Re:

Messagede morca » 22/05/2007 12:54

zut, je vais être long :mrgreen:

JohnKalak a écrit :
Mais je pense qu'il peut néanmoins être utilisé à bon escient dans certains cas (pas d'exemple qui me viennent là :mrgreen:).

peut-être :


Parce que c'est vrai, ce bouquin a un traitement totalement différent des bd : graphisme changeant, utilisation ou non de phylactères, mots écrits un peu partout, mise en page dans ou hors case (souvent hors), changement de technique, peinture, collage, etc...
Pour l'instant, c'est le seul que j'ai vu comme ça... (et pour tout dire, je l'ai pas fini, j'accrochais pas tant que ça :mrgreen: )

Mais, bon, ces techniques sont "originales" en bd, mais pas vraiment au regard de l'art graphique en général. Donc, s'il s'agit d'une bd expérimentale, c'est surtout par l'intégration de techniques et moyens déjà trouvés ailleurs, ama. La bd est un apport original à l'art : du coup, on ne sait pas vraiment qui est expérimental ou original au final.

Ensuite, prenons un exemple littéraire : Y'a quand même eu pas mal de romans expérimentaux. Pour citer un marquant : le finnegans wake de Joyce, ou la langue est travaillé au point où ça ne veut plus rien dire. Ou prenons le breakfast du champion de kurt vonnegut. Le type s'amuse à mettre des dessins un peu partout. Je n'ai pas vu qu'on pensait devoir créer un terme nouveau pour ça... ce sont des romans, point.

J'avoue que je suis un peu dubitatif sur l'appellation : elle ne semble pas vraiment recouvrir une chose précise et définie. Quand il s'agit d'une bd "expérimentale", je ne vois pas vraiment pourquoi changer sa catégorie. Et quand une bd est "sérieuse", pour "adultes" ou "intelligente" bin, je vois pas non plus : j'ai l'impression facheuse que certains essaient simplement de se débarrasser de la mauvaise connotation bd (sous littérature pour ado boutonneux) au lieu de défendre le fait que la bd a muri et offre des oeuvres diverses, avec des intérêts divers, comme la littérature...

Maintenant, si vous avez d'autres exemples de bd qui vous semblent vraiment changer de "grammaire graphique" et mérite vraiment l'appellation "roman graphique", je suis preneur...
Avatar de l’utilisateur
morca
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 74
Inscription: 08/05/2007
Localisation: nantes

Re:

Messagede fleur » 22/05/2007 19:48

Je n'ai pas voté, il manque une option:

Un roman créé en BD

non pas adapté, ça voudrait dire qu'il était préalablement écrit littéralement, ce qui n'est pas le cas de tous.

et un roman, c'est un récit, une histoire complète avec un début et une fin... alors pourquoi pas?
Avatar de l’utilisateur
fleur
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4781
Inscription: 01/11/2003
Localisation: Arnage
Age: 61 ans

Re:

Messagede eBry » 22/05/2007 20:55

Pas d'accord, ce terme/style reste justifié pour beaucoup d'albums...
Il est bien plus justifié que les termes "Manga" ou "comix" qui pour moi ne sont pas des styles de BD !!
Pour moi ils sont tous les trois à supprimer de la liste des styles de la BeL car, effectivement, ils ne donnent pas d'indication claire sur ce qu'on va lire : drame, policier, aventures,...
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 53 ans

Re:

Messagede eBry » 22/05/2007 21:11

c'est tout le problème des catégories....les limites ne sont jamais franche.
Je ne pense pas que manga et comics soient désormais seulement une question géographique... Au moins dans le cas du manga.
Le manga c'est une pagination , c'est un type d'édition , c'est un type de dessin , c'est une maniére d'approcher le sujet , c'est aussi certains types de sujet ... Pourquoi y a il autant de manga sur la vie de tous les jours au japon et pourquoi si peu en europe jusqu'à récemment (sans même parler des EU) ? à cause des contraintes de production de l'édition en couleur et du papier . On peut produire à moins cher la bas (plus d'autre problèmatiques liés à la prépub mais ce serait trop long à discuter)
Ce qui était autrefois une contrainte géographique a fini par devenir une véritable culture .

Cf l'immeuble d'en face : meilleur manga 2006 selon publisher weekly ...pourtant il est français sans l'ombre d'un doute . Mais il assimilé le manga.
Ca donne à réfléchir non ?
lis d'ailleurs l'interview de vanida ...

Les derniéres évolutions de la BD elles sont notemment du à l'inter influence de genre bien différent.
Ce serait une erreur selon moi de vouloir abolir le genre.
"Manga", "comics", "franco-belge"... Ce sont d'autres attributs d'un livre qu'on ne peut pas mettre sur le même pied que "SF", "aventures", "policier", etc. De la même manière, "humour" est pour moi une autre dimension qui peut être combinée avec toutes les autres.

On peut facilement trouver côte à côte :
- Un manga humoristique SF
- Un comics humoristique SF
- Un franco-belge humoristique SF

Si on plaçait tout ça dans des ensembles, "humoristique" contiendrait "SF" qui contiendrait "manga", "comics" et "franco-belge".

Pour commencer, il faudrait faire la différence entre "genre" et "style". Traditionnellement, on classe la peinture en catégories ou "genres": le portrait, le paysage, la nature morte, la peinture d'histoire. Style : Qui correspond à des normes esthétiques précises et repérables...
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 53 ans

Re:

Messagede bzh » 22/05/2007 21:30

La BD c'est de la BD. Le terme est peu-etre au depart un poil méprisant mais c'est justement là le challenge de finir de le faire grandir et reconnaitre en temps que tel. Les pretentions intelectuelles sont ce qu'il y à de pire quand il s'agit de juste mettre une étiquette.
Bien sur pour les abrutis qui ne comprennent rien, tout ce que je viens de dire ne reflète que ce qui sort de mon cerveau malade.

Disapproved par le comique code authority
Avatar de l’utilisateur
bzh
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3372
Inscription: 15/09/2004
Localisation: Bretagne Zone Heureuse
Age: 49 ans

Re:

Messagede Giuseppe » 22/05/2007 23:14

Pour moi ils sont tous les trois à supprimer de la liste des styles de la BeL car, effectivement, ils ne donnent pas d'indication claire sur ce qu'on va lire : drame, policier, aventures,...

Bah pour moi le terme "roman graphique", utilisé à bon escient, donne une indication sur ce qu'on va lire !!!
Avatar de l’utilisateur
Giuseppe
Sécurité
Sécurité
 
Messages: 5094
Inscription: 13/11/2004
Localisation: Vred (59)
Age: 38 ans

Suivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités