Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le Nao de Brown - Dillon - Akileos

Et toute cette sorte de choses . Fais pas semblant de pas comprendre

Re: [PREVIEW] Le Nao de Brown - Dillon - Akileos

Messagede Jetjet » 05/02/2013 13:37

Message précédent :
Cobalt 60 a écrit:Ce que j'ai lu de plus mauvais en 2012.


Ben curieusement j'adore les publications Akileos et leurs choix en général mais justement j'ai oublié de préciser que ce titre ne m'attirait pas plus que cela, prix Angoulème, palme d'or de Cannes ou autre :)
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 15513
Inscription: 23/06/2009

Re: [PREVIEW] Le Nao de Brown - Dillon - Akileos

Messagede dgege » 11/02/2013 18:54

Je suis aussi resté sur ma faim (fin ?) ... c'est une histoire d'une banalité déconcertante où les personnages ne provoquent aucune empathie (comme le dit Mr Degryse) et ne m'ont donc pas touché ... reste les dessins agréables, mais ce n'est pas suffisant.
Dans un genre intimiste, je vous conseillerais plutôt l'excellent et émouvant "Beau voyage" :amoure:
Vous aimez les jeux ? ... venez nous rejoindre ici
Avatar de l’utilisateur
dgege
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 18439
Inscription: 05/10/2006
Localisation: Ciboure
Age: 72 ans

Re: [PREVIEW] Le Nao de Brown - Dillon - Akileos

Messagede Touni002 » 12/02/2013 00:32

Même chose, prix incompréhensible. J'ai tenté deux fois l'aventure, deux fois j'ai stoppé vers la moitié du bouquin. Pourtant, je suis friand de lectures "intimistes".
Touni002
 

Re: [PREVIEW] Le Nao de Brown - Dillon - Akileos

Messagede jolan » 21/04/2019 00:49

Bon, eh bien enfin lu cette BD qui trainait depuis des années dans mes rayons.
Comme je le disais à sa sortie, souffrant de la même pathologie que l'héroïne, je pensais que cette BD allait me parler bien davantage, m'apporter des choses. Mais il n'en fût rien.
Et quand je lis le quatrième de couverture qui cite Hermann Hesse, mon auteur favori, je me demande encore où est le rapport : il ne s'agit pas de vouloir traiter de la complexité et de la dualité de l'âme humaine pour y parvenir. Ce n'est en tout cas pas le cas ici.
On ne parle d'ailleurs jamais vraiment des ces troubles, c'est plus évoqué qu'autre chose, même si c'est régulier - et ça finit par devenir un sujet secondaire malgré lui. A aucun moment on ne sent l'héroïne paralysée par sa pathologie, elle a l'air d'en souffrir mais semble surtout le vivre plutôt bien, c'est assez paradoxal (moi je ne sors pas de chez moi par exemple)
En fait on demande trop au lecteur, on lui demanderait presque de comprendre un sous-texte invisible et inexistant pour donner de la consistance à tout cela.
Mais il y a trop de circonvolutions inutiles et obscures à base de culture manga, japonaise, bouddhiste (surtout à la fin) ou d'autres éléments qui perturbent le discours, ou le récit, trop de flou dans le scénario.
La romance, je n'en parle pas, c'est d'une tristesse...
Et que je te conclue ça en deux trois ellipses et un coup de cuillère à pot.
On navigue donc dans une sorte de chronique assez pauvre, et inutilement bavarde, qui s'essouffle très vite. Je pensais qu'avec cette pagination le meilleur allait venir à un moment, mais nullement, comme certains plus haut j'ai dû lutter pour aller jusqu'au bout et puisque l'auteur se débarrasse de son sujet comme de ses personnages, j'étais heureux de voir la dernière page.

Non, très déçu, je pensais vraiment que je m'y retrouverais davantage, mais ce n'est pas parce qu'un livre parle d'un sujet qu'on connait intimement que ça marche.
Par contre le graphisme lui est très bon, très vivant (je vais voir ce que l'auteur a fait d'autre), ça m'a fait penser à du Boilet, façon comics, et belle mise en couleurs.
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

http://laurentrenault.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6477
Inscription: 04/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 44 ans

Précédente

Retourner vers Gros pavés, romans graphiques, formats alternatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité