Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Annonce
ImageImageImage

[PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Pour découvrir une autre bande dessinée, souvent appelée "indépendante", et sortir des sentiers battus.

[PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede edgarmint » 06/04/2017 19:42

LA PREVIEW :

Image

Pendant trois années, Carlos Spottorno et Guillermo Abril ont sillonné les frontières de l'Europe. À partir des 25 000 photographies et 15 carnets de notes rapportés, ils ont composé une « bande dessinée » faite de photos.
De l'Afrique à l'Arctique, les journalistes racontent: une rencontre avec les Africains du Gourougou, le sauvetage d'une embarcation au large des côtes lybiennes, l'exode des réfugiés à travers les Balkans, les manœuvres des chars de l'OTAN en face de la Biélorussie...



--------------

A interpellé mon regard ce jour en librairie (décidément, le docu-photo est tendance actuellement...).

Image

Le Monde :
Depuis décembre 2013, les photographe et journaliste espagnols Carlos Spottorno et Guillermo Abril parcourent le monde afin de raconter la crise des réfugiés. Ils ont ramené quelque 25 000 clichés et 15 carnets de notes de leur périple, de l’Afrique à l’Antarctique, des Balkans à la Scandinavie. De cette matière première en partie publiée sous forme de reportages dans les colonnes d’El Pais Semanal (et primée aux World Press Photo Awards), ils ont également produit une bande dessinée tenant du “roman photo” - sauf que rien n’est romancé ici, tout est vrai. Leur livre choc sort chez Gallimard le 6 avril.

Nous vous proposons à la lecture les quarante-cinq premières pages/planches : http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/vi ... pslItyX.99
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9892
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 45 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede anguss » 06/04/2017 20:07

Interview des auteurs à venir bientôt
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede edgarmint » 06/04/2017 20:37

:ok:
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9892
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 45 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede Le Tapir » 06/04/2017 21:54

edgarmint a écrit:A interpellé mon regard ce jour en librairie (décidément, le docu-photo est tendance actuellement...).

Image

Le Monde :
Depuis décembre 2013, les photographe et journaliste espagnols Carlos Spottorno et Guillermo Abril parcourent le monde afin de raconter la crise des réfugiés. Ils ont ramené quelque 25 000 clichés et 15 carnets de notes de leur périple, de l’Afrique à l’Antarctique, des Balkans à la Scandinavie. De cette matière première en partie publiée sous forme de reportages dans les colonnes d’El Pais Semanal (et primée aux World Press Photo Awards), ils ont également produit une bande dessinée tenant du “roman photo” - sauf que rien n’est romancé ici, tout est vrai. Leur livre choc sort chez Gallimard le 6 avril.

Nous vous proposons à la lecture les quarante-cinq premières pages/planches : http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/vi ... pslItyX.99

Merci bien pour le lien... :ok:
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11701
Inscription: 02/01/2009
Localisation: Morne plaine
Age: 46 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede Nirm » 17/04/2017 19:15

Et la preview de cet OLNI :

Image

Pendant trois années, Carlos Spottorno et Guillermo Abril ont sillonné les frontières de l'Europe. À partir des 25 000 photographies et 15 carnets de notes rapportés, ils ont composé une « bande dessinée » faite de photos.
De l'Afrique à l'Arctique, les journalistes racontent: une rencontre avec les Africains du Gourougou, le sauvetage d'une embarcation au large des côtes lybiennes, l'exode des réfugiés à travers les Balkans, les manœuvres des chars de l'OTAN en face de la Biélorussie...

Avatar de l’utilisateur
Nirm
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 9909
Inscription: 31/05/2014
Localisation: Burdigala
Age: 39 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede fleur » 20/04/2017 12:48

Merci pour la preview. Sujet très intéressant et traitement photographique exceptionnel ! :shock:
Avatar de l’utilisateur
fleur
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4617
Inscription: 01/11/2003
Localisation: Arnage
Age: 59 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede chris24 » 20/04/2017 14:37

Achetée. Pas super gai comme sujet, forcément, mais ça a l'air intéressant sur le fond (et la forme en effet)...
.
.

Ecran ou toile de ciné contre BD, c'est possible ! N'hésitez à venir m'en parler...
chris24
BDévore
BDévore
 
Messages: 2254
Inscription: 17/03/2009
Localisation: 24420 Sorges (Dordogne)
Age: 45 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede svecs » 20/04/2017 15:23

justement, c'est quoi comme traitement photographique.
Je suis béotien en la matière et je me demande quel traitement ils ont appliqué.
La palette de couleur me rappelle un peu ce que faisait Teulé, mais lui "malmenait" la photo originale en la reconstruisant à partir de différents tirages
Sa technique s’apparentait au “copy-art”, qui se basait sur l’usage de photocopies et de collages d’images. Il était d'ailleurs proche du Groupe Bazooka, qui fut particulièrement actif et renommé dans ce domaine. Jean Teulé travaillait à partir de photographies. D'un négatif, il réalisait 3 tirages (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement). De chaque tirage, il faisait 3 photocopies (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement) qu'il combinait, partant de la photocopie "normale" du tirage "normal" sur lequel il effectuait découpages et collages pour construire son image et composer la lumière qu'il désirait (et non celle du soleil). Enfin, sa muse Zazou Gagarine s’occupait de la mise en couleur.


la technique est visiblement différente ici.
en tout cas, après le livre sur l'électorat du front national, le roman-photo à la cote.
est-ce que le succès de la revue dessinée et de XXI change le rapport de force entre image et texte dans l'information ?
Svecs
Avatar de l’utilisateur
svecs
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 375
Inscription: 30/11/2005

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede anguss » 20/04/2017 18:46

svecs a écrit:justement, c'est quoi comme traitement photographique.
Je suis béotien en la matière et je me demande quel traitement ils ont appliqué.
La palette de couleur me rappelle un peu ce que faisait Teulé, mais lui "malmenait" la photo originale en la reconstruisant à partir de différents tirages
Sa technique s’apparentait au “copy-art”, qui se basait sur l’usage de photocopies et de collages d’images. Il était d'ailleurs proche du Groupe Bazooka, qui fut particulièrement actif et renommé dans ce domaine. Jean Teulé travaillait à partir de photographies. D'un négatif, il réalisait 3 tirages (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement). De chaque tirage, il faisait 3 photocopies (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement) qu'il combinait, partant de la photocopie "normale" du tirage "normal" sur lequel il effectuait découpages et collages pour construire son image et composer la lumière qu'il désirait (et non celle du soleil). Enfin, sa muse Zazou Gagarine s’occupait de la mise en couleur.


la technique est visiblement différente ici.
en tout cas, après le livre sur l'électorat du front national, le roman-photo à la cote.
est-ce que le succès de la revue dessinée et de XXI change le rapport de force entre image et texte dans l'information ?


Je ne suis pas du tout un spécialiste de la photo et j'ai oublié les termes techniques qu'ils ont utilisés quand ils ont évoqué le traitement. Tout ce dont je me rappelle, c'est qu'ils n'ont pas souhaité insérer des originaux de photos. Ils ont voulu trouver un juste compromis entre un album photo et une bande dessinée "traditionnelle". Le but a été de supprimer la profondeur des photos pour se rapprocher beaucoup plus d'un dessin en 2D, tout en conservant néanmoins une part de réalisme.
Ils n'ont pas trouvé de terme idéal pour qualifier leur ouvrage et réfutent celui de roman photo, qui est pour eux une histoire romancée racontée avec des photos. Pour eux, ce n'est que du factuel, rien n'est romancé. Il n'y a d'ailleurs aucune bulle, juste des récitatifs écrits à la première personne.
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede edgarmint » 20/04/2017 19:44

Comme a proposé Nexus sur le bouquin "L'illusion nationale", docu-photo ?

Pour ma part, lu, le travail sur les photos (je n'ai pas le bagage technique pour en parler) rend une impression très sombre. Globalement c'est sinistre et il y a bien des situations dont nous ne pouvons être fiers, loin s'en faut (bon, ce n'est pas l'objet du lire).

Ce livre prend un tournant a mi-parcours qui a priori n'était pas attendu initialement par les auteurs, je ne sais pas trop quoi en penser. Sans doute que tout ce qui est donné en pâture pour analyse au lecteur n'est pas erroné, maintenant, je me demande si le fait d'avoir eu le nez dedans pendant des années n'a pas eu pour effet de les guider inconsciemment vers un final, pour ne pas dire une conclusion, sans doute discutable (certes il y a des faits, mais, tout du moins dans leur livre, ils me semblent un peu livrés sans prise en compte globale).

Il n'en demeure pas moins que j'ai eu un vrai plaisir à lire ce livre.
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9892
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 45 ans

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede anguss » 20/04/2017 19:58

Puisque tu en parles, une lectrice a justement posé cette question à peu près dans ces termes :

"La longue gestation et les événements nouveaux qui sont apparus depuis 2013 ont-ils fait évoluer le ton de votre récit ?"

La réponse a été catégorique : non.
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede edgarmint » 20/04/2017 20:47

Le ton, non, effectivement, mais la direction prise.

[Révéler] Spoiler:
Si je caricature, ça part des réfugiés/migrants... pour arriver vers l'hypothèse d'une 3e guerre mondiale presque commencée.


Quel est ton sentiment sur ce point ?
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9892
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 45 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede Le Tapir » 20/04/2017 21:29

svecs a écrit:justement, c'est quoi comme traitement photographique.
Je suis béotien en la matière et je me demande quel traitement ils ont appliqué.
La palette de couleur me rappelle un peu ce que faisait Teulé, mais lui "malmenait" la photo originale en la reconstruisant à partir de différents tirages
Sa technique s’apparentait au “copy-art”, qui se basait sur l’usage de photocopies et de collages d’images. Il était d'ailleurs proche du Groupe Bazooka, qui fut particulièrement actif et renommé dans ce domaine. Jean Teulé travaillait à partir de photographies. D'un négatif, il réalisait 3 tirages (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement). De chaque tirage, il faisait 3 photocopies (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement) qu'il combinait, partant de la photocopie "normale" du tirage "normal" sur lequel il effectuait découpages et collages pour construire son image et composer la lumière qu'il désirait (et non celle du soleil). Enfin, sa muse Zazou Gagarine s’occupait de la mise en couleur.


la technique est visiblement différente ici.
en tout cas, après le livre sur l'électorat du front national, le roman-photo à la cote.
est-ce que le succès de la revue dessinée et de XXI change le rapport de force entre image et texte dans l'information ?


J'ai écouté l'auteur en conférence qui expliquait qu'il ne voulait pas utiliser un filtre logiciel existant parce que le rendu ne le satisfaisait pas du tout et qu'il a mis longtemps à étalonner informatiquement ce qu'il voulait, afin d'écraser le relief naturel des photos pour se rapprocher du dessin en une dimension donc, mais pas complètement non plus pour que l'on reste face à une photo...
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11701
Inscription: 02/01/2009
Localisation: Morne plaine
Age: 46 ans

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede edgarmint » 20/04/2017 21:46

Le rendu est grisonnant et d'aspect granuleux, ce qui renforce le sentiment d'une immersion dans quelque chose de très sombre. Je l'ai lu d'une traite, c'est oppressant.
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9892
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 45 ans

Re: [PREVIEW] La fissure de C. Spottorno et G. Abril - Gallimard

Messagede anguss » 21/04/2017 09:01

edgarmint a écrit:Le ton, non, effectivement, mais la direction prise.

[Révéler] Spoiler:
Si je caricature, ça part des réfugiés/migrants... pour arriver vers l'hypothèse d'une 3e guerre mondiale presque commencée.


Quel est ton sentiment sur ce point ?


[Révéler] Spoiler:
Simplement parce qu'ils ne savaient pas au départ ce qu'ils allaient trouver. Quand la rédactrice en chef d'El Pais a proposé à Guillermo Abril de partir faire un reportage, il n'était pas forcément question de migrants. Elle lui a proposé d'aller aux frontières de l'Europe, sur 4 ou 5 points chauds, pour voir ce qu'il s'y passait. Il y a les migrants bien sûr (leur premier voyage à Melilla n'est pas innocent) mais il y a aussi autre chose. À ce sujet, les première images montrant le discours de Churchill réclamant une construction européenne va bien au-delà du simple phénomène de flux migratoire.
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede anguss » 21/04/2017 09:02

Le Tapir a écrit:
J'ai écouté l'auteur en conférence qui expliquait qu'il ne voulait pas utiliser un filtre logiciel existant parce que le rendu ne le satisfaisait pas du tout et qu'il a mis longtemps à étalonner informatiquement ce qu'il voulait, afin d'écraser le relief naturel des photos pour se rapprocher du dessin en une dimension donc, mais pas complètement non plus pour que l'on reste face à une photo...


Juste par curiosité, il s'agissait de la conférence donnée lors du festival d'Aix ?
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede svecs » 21/04/2017 09:07

Le Tapir a écrit:
svecs a écrit:justement, c'est quoi comme traitement photographique.
Je suis béotien en la matière et je me demande quel traitement ils ont appliqué.
La palette de couleur me rappelle un peu ce que faisait Teulé, mais lui "malmenait" la photo originale en la reconstruisant à partir de différents tirages
Sa technique s’apparentait au “copy-art”, qui se basait sur l’usage de photocopies et de collages d’images. Il était d'ailleurs proche du Groupe Bazooka, qui fut particulièrement actif et renommé dans ce domaine. Jean Teulé travaillait à partir de photographies. D'un négatif, il réalisait 3 tirages (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement). De chaque tirage, il faisait 3 photocopies (sur-exposé, sous-exposé et exposé normalement) qu'il combinait, partant de la photocopie "normale" du tirage "normal" sur lequel il effectuait découpages et collages pour construire son image et composer la lumière qu'il désirait (et non celle du soleil). Enfin, sa muse Zazou Gagarine s’occupait de la mise en couleur.


la technique est visiblement différente ici.
en tout cas, après le livre sur l'électorat du front national, le roman-photo à la cote.
est-ce que le succès de la revue dessinée et de XXI change le rapport de force entre image et texte dans l'information ?


J'ai écouté l'auteur en conférence qui expliquait qu'il ne voulait pas utiliser un filtre logiciel existant parce que le rendu ne le satisfaisait pas du tout et qu'il a mis longtemps à étalonner informatiquement ce qu'il voulait, afin d'écraser le relief naturel des photos pour se rapprocher du dessin en une dimension donc, mais pas complètement non plus pour que l'on reste face à une photo...

en tout cas, le résultat est très réussi
Svecs
Avatar de l’utilisateur
svecs
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 375
Inscription: 30/11/2005

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede Le Tapir » 21/04/2017 10:03

anguss a écrit:
Le Tapir a écrit:
J'ai écouté l'auteur en conférence qui expliquait qu'il ne voulait pas utiliser un filtre logiciel existant parce que le rendu ne le satisfaisait pas du tout et qu'il a mis longtemps à étalonner informatiquement ce qu'il voulait, afin d'écraser le relief naturel des photos pour se rapprocher du dessin en une dimension donc, mais pas complètement non plus pour que l'on reste face à une photo...


Juste par curiosité, il s'agissait de la conférence donnée lors du festival d'Aix ?


Oui. Pourquoi?
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11701
Inscription: 02/01/2009
Localisation: Morne plaine
Age: 46 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede anguss » 21/04/2017 10:19

Le Tapir a écrit:
Oui. Pourquoi?


Parce que j'y étais aussi ;)
Avatar de l’utilisateur
anguss
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4872
Inscription: 03/04/2007
Localisation: Brignoles
Age: 44 ans

Re: La fissure de C. Spottorno et G. Abril chez Gallimard

Messagede Le Tapir » 21/04/2017 10:23

anguss a écrit:
Le Tapir a écrit:
Oui. Pourquoi?


Parce que j'y étais aussi ;)


Ah oui, Brignolles, oui je me doutais! ;)
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11701
Inscription: 02/01/2009
Localisation: Morne plaine
Age: 46 ans

Suivante

Retourner vers Bande Dessinée alternative

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité