Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E n 1642, un navire emporte une centaine de détenues, voleuses ou prostituées, de la France vers l’Île de la Tortue, proche de Saint-Domingue. La manœuvre consiste à donner aux colons et flibustiers des épouses pour développer une population sur cette terre récemment conquise. Au cœur d’une tempête, Quitterie, Louise et Apolline sont balayées par une lame d’eau, tombent à la mer et doivent de rester en vie à un ballot auquel elles s’accrochent. Au milieu des embruns et des creux naît un pacte d’amitié, ces femmes étant bien décidées à reprendre en main leurs destinées. C’est le bateau dont elles ont chuté qui les récupère et les emmène vers une vente aux enchères où elles seront achetées par les hommes qui voudront d’elles. Louise sera acquise par Toussaint, un marin noir à la solde d’un forban breton. Apolline, blessée, est enlevée par Yuma, guérisseur, chasseur et boucanier. À la surprise générale, Quitterie aura Levasseur, le gouverneur, pour mari. Les compagnes sont séparées. Mais les tensions avec les Espagnols et les Anglais, le désir de vengeance et celui de retrouver leur pays les réuniront de manière inattendue.

Encore un album de pirates, serait-on tenté de s’exclamer, la mine boudeuse. Oui et non. Le récit prend en effet corps dans le siècle et la zone géographique qui correspondent à l’âge d’or de la piraterie, entre conquête du Nouveau Monde, rivalités géopolitiques et rêves de fortune. Cependant, le point de vue adopté par l’histoire de Stéphane Piatzszek (Le Commandant Achab, Le Maître des crocodiles) renverse doublement les codes du genre. D’une part parce que ce sont des aventurières dont le lecteur suit les pérégrinations ; d’autre part par le fait que leur engagement n’est pas motivé par l’or sonnant et trébuchant, mais par la volonté de retrouver une liberté qui leur a été confisquée dès leur plus jeune âge. La fourberie et la violence sont les seuls moyens mis à la disposition de trois femmes victimes de leur sexe et de leur époque pour retrouver la maîtrise de leur destin. Entre conflits raciaux et idéologiques (le père Anguénes incarnant l’obscurantisme le plus dangereux et hypocrite), les marges de manœuvre sont étroites pour trouver sa voie.

Le dessin de TieKo (Hindenburg, Tomoë) soutient parfaitement cette aventure. Ne cherchant ni l’originalité, ni l’esbroufe, il insuffle dynamique, émotion ou poésie quand le récit l’exige. Le choix esthétique s’est tourné vers l’efficacité et le consensuel. Davantage d’audace ou de personnalité graphique aurait indéniablement soutenu le caractère frondeur des damoiselles. Toujours est-il que le premier volume de ce triptyque interroge l’histoire, attise la curiosité et fait ressentir l’appel du large de bien belle manière.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La promesse de la Tortue

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 03/06/2020 à 14:13:34

    Quitterie, Louise et Apolline font partie d’un ensemble d’une centaine de femmes que l’on a été chercher dans les prisons et les bordels pour être menées par bateau sur l’île de la tortue. Arrivées sur l’île, elles ont pour devoir d’épouser des flibustiers. L’action se déroule lors de la moitié du XVII siècle et l’île a été récemment prise aux anglais par les français menés par l’actuel gouverneur Levasseur.

    Les trois femmes vont trouver chacune un homme. Ceux-ci sont de conditions différentes et petit à petit elles vont se fondre dans cette société un peu spéciale et très libertaire.

    J’ai adoré ce premier tome d'une histoire qui doit en comporter trois où le souffle de l’aventure est bien présent au fil des pages. La dernière fois que j’avais éprouvé ce genre de plaisir avec une BD de flibusterie remonte à vingt ans avec le Bouffe-doublon de Ramaïoli dessiné par Cassini.

    J’avais déjà beaucoup apprécié le dessin de Tieko dans les séries Tomoë et Hindenburg et il faut lui reconnaître une bonne constance dans la qualité du graphisme qu’il propose. J’ai vraiment hâte de connaître la suite de cette histoire si bien contée par Stéphane Piatzszek.