Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Springald

17/10/2016 2977 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A u Black Museum, situé dans les locaux de Scotland Yard, sont conservées les pièces à conviction liées aux plus grandes affaires criminelles que l’Angleterre ait connues. Au cœur du 19è siècle, l’inspecteur Rockenfield y a rendez-vous avec la conservatrice. Il est particulièrement intéressé par le pied gauche de Jack Talons-À-Ressort, qui a terrorisé Londres à partir de 1837.

Pendant six mois, une créature terrifiante, aux bras et jambes en forme de longs et puissants ressorts métalliques, au masque lugubre crachant de la fumée, aux griffes redoutables, fit de nombreuses apparitions au cours desquelles il arracha les vêtements de jeunes filles se promenant seules la nuit. Puis il disparut pendant trois ans. À son retour, il n’est plus question d’attentats à la pudeur mais de meurtres. Quatre femmes sont retrouvées mortes, mutilées par ce qui ressemble à des serres géantes. L’inspecteur Rockenfield est chargé de l’enquête et se retrouve rapidement au sein de la noblesse fortunée et oisive.

Le « bondissant » est une des nombreuses légendes urbaines qui peuplent le Londres de l’époque victorienne. Peu de faits et beaucoup de fantasmes populaires l’ont alimentée. Kazuhiro Fujita (Karakuri Circus, Moonlight Act), lorsqu’il prit connaissance de cette histoire, entreprit d’explorer la personnalité de l’individu susceptible d’incarner un tel monstre.

Cela donne un récit dynamique et concis dans lequel le mangaka lorgne largement vers la culture occidentale : l’Angleterre de l’ère industrielle, la typologie des super héros américain, une dimension psychanalytique et l’esthétique gothique et steampunk. On y croise des personnages consistants, des rebondissements et des coups de théâtre. Le dessin y est précis. Les décors et costumes sont soignés, les multiples détails ne sont jamais superflus. Le regard y trouve son compte et l’atmosphère en devient dense.

Springald est une réussite. Il est le fruit de recherches scrupuleuses et d’une écriture subtile. Londres fascine encore et toujours. Elle semble être un théâtre inépuisable pour toutes les formes de bande dessinée, et ce, pour notre plus grand plaisir.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Springald

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.