Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Percevan 12. Le Septième Sceau

20/01/2005 11414 visiteurs 4.7/10 (3 notes)

C inq des six Sceaux de l'Apocalypse sont brisés. Le sixième est aux mains d'un mystérieux chevalier noir auquel obéissent 3 cavaliers qui sèment mort et désolation à la recherche de tous les magiciens de la planète.
Décidé à empêcher la fin du monde, Percevan se dirige vers la Tour du Gardien afin d'affronter son terrifiant ennemi.

6 objets magiques qui donnent un pouvoir apocalyptique, un Chevalier-Sorcier maléfique quasiment invincible, décidement, ce 12e album de Percevan ressemble un peu trop aux précédents. Mélange de "L'épée de Ganaël" et des "Seigneurs de l'Enfer", ce "Septième Sceau" manque malheureusement d'originalité.

Est-ce le fait que depuis quelques années les récits d'Héroïque Fantasy inondent les étalages de nos libraires ? Toujours est-il que la magie de Percevan ne fonctionne plus. Même si le dessin de Philippe Luguy reste à son niveau et que le scénario de Jean Léturgie est à la hauteur du genre, il faut bien reconnaître que l'on s'ennuie passablement à la lecture de cet album. En tout cas, on aurait bien du mal à être surpris.

C'est dommage, car les auteurs auraient tout à gagner à s'éloigner des poncifs utilisés par la plupart de leurs condisciples et profiter du fait que la série ait été une des premières à utiliser le monde magique médiéval pour tenter des approches plus créatives. C'est là le défi lancé à une série au style extrêmement classique, confrontée à une jeune génération de lecteurs adeptes des grands effets visuels fantastiques.

Par Signé Fufu
Moyenne des chroniqueurs
4.7

Informations sur l'album

Percevan
12. Le Septième Sceau

  • Currently 3.76/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (37 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.