Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le marquis d'Anaon 3. La providence

08/11/2004 9813 visiteurs 7.3/10 (10 notes)

A cceptant l'invitation d'une jeune (et belle) comtesse espagnole à l'accompagner dans son pays, Jean-Baptiste Poulain s'embarque dans un nouveau voyage qui sera peut-être son dernier. En pleine tempête, les voyageurs croisent la route d'un navire baptisé "la Providence". Est-il en détresse ? Est-il abandonné ? Ce n'est qu'une fois la mer calmée que l'on découvre qu'il ne s'agit que d'une épave jonchée de cadavres. Une fois de plus, celui qui se fait appeler Marquis d'Anaon se retrouve face au mystère et à la mort qui frappera de nouveau.

Fabien Vehlmann et Matthieu Bonhomme, ces deux noms reflètent les grandes promesses de demain. Ainsi, sous le couvert d'une série pas vraiment historique mais pas fantastique non plus, nous proposent-ils un récit d'une grande finesse et d'une indéniable qualité. Le Marquis d'Anaon, c'est un mélange entre l'horreur sombre à la Edgard Poe et l'histoire des Lumières.

Le dessin à la fois précis et très esthétique de M. Bonhomme, qui n'est pas sans rappeler une influence de Rossi, illustre à merveille l'oppression tout d'abord sous-jacente puis explosive de ce huis-clos marin. Il y a une grâce dans ce graphisme, quelque chose qui fait qu'on admire le style sans que l'efficacité en pâtisse. Quand au scénario de F. Vehlmann, c'est un mélange de simplicité et de feuilleton populaire. Il n'y a pas de volonté d'"épater" le lecteur, bien au contraire, pas d'intrigues compliquées ni de rebondissements successifs et superficiels. Ici, tout est clair, précis et dans la droite ligne pour arriver à une fin inéluctable. Certains lecteurs pourraient regretter un manque de passion, parlons plutôt d'une forme d'humilité.

Enfin, signalons que, même si ce troisième tome peut être lu comme un one-shot, les habitués de la série se réjouiront à la lecture du fac-similé de la "Gazette de l'année 1731" qui fait un portrait très amusant du héros et de ses précédentes aventures. Quand aux autres, il s'agit d'une série à découvrir.

Par Signé Fufu
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Le marquis d'Anaon
3. La providence

  • Currently 4.14/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (100 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zemartinus Le 19/10/2008 à 14:01:34

    Un album simplement génial. Outre une rapide scène dans un riche salon
    parisien, toute l'histoire se concentre sur un huis-clos en tout point réussit :
    Jean-Baptiste Poulain embarque sur un navire à destination de l'Espagne, et
    après avoir croisé la route d'un bateau à la dérive la vie sur le pont ne
    cessera de se détériorer. L'ambiance inquiétante, la tention palpable, les
    dessins grandioses, tout est là pour nous donner un album exceptionnel dont
    l'intensité ne cesse d'augmenter au fil des pages.