[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Voie du silence (La) 1. Aube ardente
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La voie du silence 1. Aube ardente

08/07/2004 8162 visiteurs 4.0/10 (2 notes)

2067 : l’Occident en est convaincu, le gigantesque cataclysme qui a ravagé la Terre est dû à la chute d’un météore géant… Mais de l’autre côté du globe, au Japon, la réalité est toute autre pour le groupe de survivants qui a recueilli Scalp. Animés par l’esprit glorieux des anciens samouraïs, ils ont choisi de combattre, par le sabre, l’invasion de hordes sanguinaires venues conquérir notre Monde.

Avant de se voir confier la destinée graphique de Kookaburra, Nicolas Mitric avait réalisé Arkeod chez Soleil. Scalp est un des personnages secondaires les plus énigmatiques de cette saga encore inachevée à ce jour. À la manière d’un Kookaburra Universe, il nous dévoile ses origines dans La Voie du Silence, une série parallèle prévue en deux tomes.

La première partie de ce diptyque, Aube Ardente, nous conte une histoire de science-fiction assez classique. Le monde, en ruine, est envahi par des espèces venues d’une autre planète, tandis que les survivants de l’apocalypse cherchent à se procurer de quoi se nourrir tout en tuant ces extra-terrestres. Présentée comme cela, on s’attend à une banale histoire à peine divertissante… et l’on se trompe. Le parallèle fait entre Scalp et un grand samouraï de l’époque féodale, Masamura, est intéressant. Des flash-backs historiques ponctuent l’histoire et constituent plusieurs pauses dans l’intrigue principale. On suit donc avec attention le parcours de deux samouraïs aux actes et à la mentalité étrangement proches.

Pour mettre en images le passé de Scalp jusqu’à "La Voie du Silence", Mitric a fait appel à Grey, un dessinateur qui opère dans un style proche du sien. Les lecteurs d’Arkeod ou les aficionados de Kookaburra ne seront donc pas dépaysés ! Grey signant ici son premier album, on relève des erreurs de proportions et des visages changeants qui à la longue nuisent à la lecture, d'autant plus que les personnages sont assez nombreux et que leurs prénoms sont difficiles à retenir. On sent que le dessinateur cherche ses marques et qu'il possède donc une marge de progression pour le prochain tome. Les couleurs assez sombres de Besson et Bouet s'accordent avec l'atmosphère du récit mais on peux regretter un rendu "plastique" désagréable.

Ce premier tome remplit son rôle. Il divertit et intrigue assez pour donner envie de connaître la suite. Ceux qui ont lu Arkeod, qui débute 22 ans plus tard, connaissent l'état de Scalp, pour les autres ce sera une surprise à découvrir dans un Morne Crepuscule à paraître !

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.