Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le décalogue - Le Légataire 1. Le rendez-vous de Glasgow

06/02/2006 11936 visiteurs 5.6/10 (10 notes)

A près avoir galéré en Espagne, passant de petits boulots en menus larcins, Merwan Khadder se retrouve à Glasgow, sur la piste de l’écrivain Simon Broemecke. Ignorant tout du décès de l’auteur de La Marque du Prophète, il se rend chez son éditeur dans l’espoir d’en savoir plus sur les sources d’inspiration de l’écrivain, ce qui lui permettra d’entrer en contact de l'ex-compagne de Simon, Gwen Kinnel. Parallèlement, la jeune femme reçoit la visite d’un certain Logan, détective privé s’intéressant lui aussi à Simon qui, d’après lui, a côtoyé Iris Moorland, la dernière victime du tueur de la Clyde.

Il est évident que devant la somme de détails faisant référence aux débuts de la série mère, il est difficile d’appréhender ce premier volume du Légataire sans se remémorer les événements qui ont provoqué le formidable succès commercial et artistique des dix tomes du Décalogue. Cette nouvelle série de Frank Giroud, prévue en cinq albums tous dessinés par Joseph Béhé assisté de Camille Meyer, est clairement annoncée comme la suite du Décalogue. On y retrouve les personnages principaux, l’ambiance générale et l’époque des deux premiers tomes, l’auteur nous montrant ainsi que l’intrigue recèle une source apparemment inépuisable de rebondissements. Malgré cela, cette nouvelle série ne bénéficiera certainement pas de la surprise initiale. Pourtant, si on oublie le principe des plumes multiples, tous les ingrédients initiaux sont repris : même maquette, mêmes présentation, même résumé en 4ème de couverture. Entorse à la règle, cet album se termine au milieu d’une scène critique et incite grandement à attendre la suite, alors que le fait qu’elle soit réalisée par le même dessinateur peut laisser craindre une plus longue attente entre chaque parution.

Les auteurs réussiront-ils à nous accrocher comme il l’avait fait il y a 5 ans, notamment avec la succession d'albums indépendants ? Pour l’instant, c’est assez bien parti même si Le rendez-vous de Glasgow donne une légère impression de redite.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
5.6

Informations sur l'album

Le décalogue - Le Légataire
1. Le rendez-vous de Glasgow

  • Currently 3.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (108 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 31/08/2020 à 21:38:46

    J’avais peur que cette série suite au Décalogue ne démystifie la série originale. Il n’en est rien ou presque. Par ailleurs, très souvent, les suites n’ont qu’une logique purement commerciale. Le Décalogue a bouleversé la bande dessinée contemporaine en devenant une œuvre culte. Le légataire demeure plus qu’une extension. C’est une volonté de son scénariste de creuser encore plus sur un sujet passionnant.

    Bien entendu, on ne peut aborder le Légataire sans avoir lu le Décalogue pour en percevoir une mécanique d’intrigue complexe. La lecture demeure intéressante car cela apporte réellement des éléments de réponse par rapport aux deux premiers tomes de la série mère.

    Par ailleurs, le Légataire apparaît comme une quête plus fondamentale que celle de la possession de «Nahik» : celle de l’authenticité. Et enfin, ce n’est pas la moindre des qualités : cette lecture sera plus abordable car l’intrigue est traité de manière linéaire dans le bon sens chronologique cette fois.

    On retrouve les personnages principaux, l’ambiance générale et l’époque des deux premiers tomes de la série-mère. Qui est le légataire ? C’est Merwan Kaddher, un jeune islamiste repenti qui va enquêter sur les origines du décalogue musulman qui a bouleversé sa vie, Nahik. J’aime particulièrement ce personnage qui après avoir tué accidentellement l’écrivain Halid Riza suite à une fatwa lancée contre lui, va comprendre son erreur et faire en sorte de tout réparer à la mémoire du défunt. Le Décalogue nous avait laissé sur notre faim quant au devenir de ce personnage. C’est donc avec un grand plaisir que je peux suivre son enquête avec ses multiples rebondissements.

    Le second tome est particulièrement dynamique et apporte de vrais éléments de réponse et de réflexions expliquant l’origine du Décalogue. Les éléments du scénario s’imbriquent de manière parfaitement cohérente. C’est une suite passionnante qui nous plonge au cœur des religions.

    J'ai également apprécié tout particulièrement le 4ème tome qui nous entraîne dans les coulisses du Vatican. Il y a beaucoup d'humanité dans la relation que Kaddher entretient avec le Cardinal. J'ai l'impression que plus cela avance, plus cela devient meilleur. Le Légataire est une véritable réussite dont on ne peut que se réjouir.

    Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

    Bullit Le 11/05/2009 à 19:59:00

    Merwann, ayant tué par islamisme, un écrivain sur lequel une fatwa était levé. Or, avant de comettre l'irreparable, le jeune intégriste est conquis par la science de sa victime. Il cherche alors à trouver en Ecosse de plus amples infos sur Nahik, un livre ayant inspiré l'écrivain tué, ainsi qu'un ecrivain ecossais qui s'est recemment suicidé. Parallelement à ça, le tueur de la Clyde hante Glasgow...
    Une série dérivé du Décalogue. Du bon Giroud, comme d'habitude! Le dessin est assez difficile à suivre, mais de la bonne lecture!

    Bullit Le 04/09/2008 à 10:03:34

    Un tres bon spin-off de la tres belle serie "le decalogue". On reprend ici les principaux heros des tomes 1 et 2 du "decalogue", et bien sur "nahik", le livre maudit. L'action se situe apres le tome 1 du decalogue et l'on retrouve la veuve de simon, l'auteur suicidé de "la marque du prophete", simple traduction de "nahik". Celle ci est assaillie par des musulmans fondamentaux voulant avoir la verité sur les 10 commandements inédits du coran gravés sur une omoplate de dromadiare, et pouvant donner une toute autre lecture à leur religion. Comme le decalogue, c'est une belle serie, pessimiste aux personnages credibles. J'ai plus de peine à accrocher aux dessins.

    voltaire Le 14/02/2008 à 09:33:45

    Si vous n'avez pas lu les tomes 1, 2 et 10 du Décalogue inutile de commencer cette série laquelle raconte ce qui se passe après la saga mère.
    Merwan que nous avions quitté au tome 2 send à Glasgow, tome 1, intrigué par "le dernier manuscrit". Il veut en savoir plus ... mais il n'est pas le seul.
    Comme par ailleurs le tueur de la Clyde reprend du service nous avons droit à un album trépidant, plein de suspense et très agréable à lire.

    toutas Le 27/06/2006 à 18:24:04

    Le style de ce premier tome est nouveau, mais oser l'innovation tout en gardant la ligne de la série originelle, il fallait oser! : Le légataire est la suite du tome 1 du décalogue, tout comme les Fleury-Nadal-Ninon est la suite du tome 8.. une pieuvre à 3 têtes en quelque sorte! mais le procédé reste très ingénieux : on peut tout à fait lire chaque série sans même avoir lu les 2 autres, l'histoire tient tout de même debout. Je reste admirative face à ces trois séries : l'unicité à travers la globalité, voilà ce que m'inspire le légataire. C'est très fort et bien pensé! les dessins restent beaux, le scénario presque haletant, l'intrigue et le doute nous tiennent jusqu'au l'avant dernière planche, un travail de maître!

    zouba Le 18/02/2006 à 22:38:14

    excellent album. Une tres bonne suite au décalogue (tome I, II et VIII).