Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le fils du roi (Moussé) Le fils du roi

12/11/2020 5956 visiteurs 8.0/10 (3 notes)

L e fils du roi a beau être un prince, avant d’avoir réalisé sa destinée, il n’est qu’un individu comme les autres. C’est facile de dire ça, mais une destinée, ça se trouve où ? Dans cette grotte, par exemple ? Oh là là, qu’il fait sombre, vite une torche. C’est quoi ce grand machin tout mou ? Un monstre ! À moi la gloire si j’arrive à le vaincre. Aïe, il est plus gros que je pensais… Bon, retraite stratégique, il ne va pas me pourchasser dans ce dédale quand même. Ouf, je l’ai semé. Quoi ? La vallée a été dévastée par un ogre géant et la capitale est en flamme ? C’est le moment d’être discret.

Fort d’un album exceptionnel encore tout récent, Stanislas Moussé revient déjà sur les tablettes avec une vraie-fausse suite à Longue vie intitulée Le fils du roi. Armé des mêmes mécanismes narratifs et esthétiques, le jeune artiste propose un récit initiatique dans les règles de l’art. Le héros, coupable d’une catastrophe de par son inexpérience, va devoir se reconstruire et trouver une solution au drame qu’il a déclenché. La fable est classique, les épisodes obligés du genre bien en place et le tout est porté par un souffle épique du meilleur aloi. L’ensemble manque néanmoins de réelle surprise. En effet, si le scénario se suffit à lui-même, il se montre passablement linéaire et s’avère presque convenu dans son déroulement.

Heureusement, la réalisation graphique demeure au sommet. Toujours armé de son seul Rotring©, le dessinateur offre à nouveau un véritable festin pour les yeux. Planches grouillantes de détails, une créature plus grande que nature, quelques passages gore percutants et des paysages de montagne aussi puissants que ceux de Cosey, dans un style totalement différent il va sans dire. Ce travail est vraiment magnifique. À cela vient s’ajouter un découpage et un rythme tellement exemplaires que l’absence de mots ne se fait absolument pas sentir. Résultat, malgré quelques flirts vers l’illustration pure, l’ouvrage n’abandonne jamais sa nature première ; il s’agit bien de bande dessinée et de l’excellente en plus.

Doté d’une extraordinaire force d’évocation, Le fils de roi impressionne et captive l'attention. Avec cette fresque pleine de panache, Stanislas Moussé confirme sa place d’auteur à suivre.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Le fils du roi (Moussé)
Le fils du roi

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.