Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Âge d'or 2. Volume 2

12/11/2020 7492 visiteurs 8.0/10 (3 notes)

P lusieurs années se sont écoulées depuis que Tilda a vu sa mère tenter de lui dérober son héritage. Le coffre, et le livre qu'il renferme, désormais entre ses mains, la princesse devenue chef de guerre assiège le château de son frère pour lui reprendre le trône. Tandis que de l'autre côté du royaume, les insurgés menés par Bertil et Hellier s'organisent dans les provinces, Tilda, obnubilée par sa quête, devra s'appuyer sur Tankred et toutes les bonnes volontés pour ne pas sombrer sous le poids de son ambition...

Grandiose, c'est le mot qui vient à l'esprit au moment où les premières pages se dévoilent. Assauts, chevauchées, poursuites, affrontements, tous les ingrédients des grandes batailles sont réunis et explosent, d'emblée, au visage des lecteurs. Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa ont décidé d'entrer dans le vif du sujet rapidement et d'en mettre plein la vue tout de suite. Passé le choc, un doute apparaît rapidement ; une ellipse de plusieurs années, qui sépare les évènements des deux opus, désarçonne quelque peu. Si de nombreuses questions (qu'est devenu le coffre (et son contenu) ? Comment Tilda s'est-elle tirée du mauvais pas concluant la première partie ? A-t-elle pardonné à Bertil et que fait ce dernier ?) devront attendre pour, peut-être, trouver une réponse, l'intrigue ne souffre d'aucun temps mort. La trame prend une autre voie et très vite l'histoire happe, tout redevient fluide et la magie opère.

De toutes les pistes lancées dans la première partie, c'est la résolution de l'affrontement fratricide qui occupe l'essentiel de cet album. Et pour en restituer la fureur et la force, les auteurs ne s'économisent pas. Il y a bien sûr ces planches généreuses, en décors, en personnages, en couleurs, en mouvement mais surtout le propos qui sous-tend ce combat apparaît clairement réfléchi. Le pouvoir corrompt, même celles et ceux portés par de bonnes intentions. Être seul(e) à gouverner n'est jamais bon, qu'il s'agisse d'un prince intrigant, entouré d'une cour dodue qui espère récupérer prestement ses terres, ses richesses et ses serfs, ou d'une princesse revancharde, aveuglée par sa soif de justice au point de ne pas voir ses troupes s'épuiser et leur foi dans leur cause s'évanouir. Dans ce chaos, que les teintes vives et pétillantes rendent d'autant plus saisissant, l'ambition dévore et finit par rejaillir jusque sur la peau. Le salut pourrait peut-être venir du peuple, des petites gens - que Poudevigne, Languille et Petit Paul représentent à merveille - à condition toutefois que les puissants prennent le temps de leur prêter l'oreille. Un discours en parfaite résonance avec notre époque en somme...

Cinq ans de travail s'achèvent avec cette seconde partie, cinq années de labeur qui traduisent l'ambition et l'investissement que les auteurs ont mis dans cette œuvre. Qu'ils soient soulagés, le résultat est à la hauteur. Romanesque, engagé, actuelle, divertissant, cette fable médiévale est tout cela à la fois. L'Âge d'Or est aussi, et surtout, une invitation à remettre en question la façon dont le pouvoir s'exerce. Et de rappeler que, quelque soit l'époque, « sous la courbe lente du soleil, l'ombre ne fait que passer ».

Lire la preview de la première partie et sa chronique.
Lire la preview de la seconde partie.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

L'Âge d'or
2. Volume 2

  • Currently 4.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Yovo Le 22/11/2020 à 18:59:03

    Ce volume 2, qui se passe des années après le premier, donne au diptyque une tonalité beaucoup plus sombre.

    Bizarrement, le récit est exclusivement consacré au siège du château royal que Tilda, la sœur déchue du roi, assaille avec ses troupes. Et le combat est âpre, voire désespéré. Les différents protagonistes, imprégnés de cette atmosphère oppressante, en sont bien moins attachants. Et par ce biais, c’est toute l'histoire qui a malheureusement un peu perdu de son foisonnement et de son ampleur. Aucun personnage nouveau ne vient non plus enrichir le casting. Sur un plan narratif, c’est donc une légère déception.

    Mais si le travail d’écriture de Roxane Moreil déconcerte, il a aussi le mérite de surprendre et reste passionnant. Notamment par la dimension politique que revêt son scenario en nous livrant le vrai sens de cette fable : le pouvoir corrompt, aimante, pourrit, ravage ou débilite tous ceux qui le convoitent. Il imbibe les âmes et dessèche les cœurs.

    En cela, L’ Âge d’or rejoint les grandes fresques qui l’ont précédé, du Seigneur des Anneaux à La quête de l’Oiseau du Temps en passant par Star Wars. Sur le fond ce n’est donc peut-être pas si original que ça. Mais pour la forme, Cyril Pedrosa et ses coloristes élèvent l’ensemble au rang de monument de la BD par la qualité étincelante du dessin, des lumières et de la mise en page.

    On n’a pas fini, je crois, d’entendre parler de L’ Âge d’or ! Inspirant, inventif et brillant. Bravo !

    tcdc Le 22/11/2020 à 13:21:00

    Un scénario plus convenu que celui du tome 1, qui était plein de surprises et de rebondissements, avec une réelle originalité.
    Mon côté historien m'a de plus fait regretter quelques absurdités de combat : des épées qui percent des armures comme du beurre, des soldats qui ne pensent pas à utiliser leur bouclier pour se protéger de flèches, ...
    Les dessins et couleurs restent aussi percutants cependant.

    herve26 Le 17/11/2020 à 22:37:28

    J'attendais avec impatience la sortie de la fin de ce diptyque, tant j'avais été séduit par le tome 1, premier volume que j'avais recommandé à mes proches.
    Je me suis donc lancé dans la lecture de cet opus, qui inaugure mes nombreuses lectures prévues pour ce second confinement..
    Je dois avouer que j'ai été assez déstabilisé par l'incipit de ce volume 2. J'ai eu l'impression qu'il manquait quelques pages de transition entre les 2 volumes. Nous avions quitté Tilda inconsciente, à la recherche d'un mystérieux coffre, et nous la retrouvons brusquement içi à la tête d'une armée , assiégeant le château de son frère, sans aucune explication.
    Là où le premier volume nous entrainait vers une course au trésor, en passant par une lutte fratricide, sur fond d'une légende lointaine d'un âge d'or, j'ai eu l'impression de perdre un peu de cette magie en parcourant ce tome 2 qui donne une part belle voire exclusive au siège du château.

    Si sur le plan graphique, cet opus est autant réussi que le premier (le travail des coloristes Joran Tréguier et Marie Millotte est remarquable), j'ai été beaucoup moins surpris sur le plan scénaristique.Bref , l'effet de surprise n'est plus là, mais cela reste tout de même un ouvrage d'une grande qualité et qui se distingue du lot des sorties éditoriales de cette période.
    Un très bel album, mais qui n'a pas été à la hauteur de ce que j'attendais ou de ce que j'espérais .

    Zelmiro Le 13/11/2020 à 07:56:05

    Formidable série...
    Un récit enlevé et romanesque, un dessin tout à la fois fin et foisonnant, et des couleurs...! Ah ces couleurs... fortes, contrastées, envoûtantes... Elles participent pour beaucoup à la réussite de ce second tome.
    Chaudement recommandée.

    Zelmiro Le 13/11/2020 à 07:55:57

    Formidable série...
    Un récit enlevé et romanesque, un dessin tout à la fois fin et foisonnant, et des couleurs...! Ah ces couleurs... fortes, contrastées, envoûtantes... Elles participent pour beaucoup à la réussite de ce second tome.
    Chaudement recommandée.

    SAHYVES Le 12/11/2020 à 18:12:29

    On l'attendait de pied ferme !
    Le résultat, exceptionnel, est à la hauteur de cette attente.
    C'est magnifique, c'est grandiose, c'est fascinant.
    Ce diptyque restera dans les annales de la bande dessinée.