Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Richard Corben - Grand Prix de la 45ème édition du FIBD

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

FIBD Communique 24/01/2018 à 21:11 2892 visiteurs

Après Art Spiegelman en 2011 et Bill Watterson en 2014, c’est l’auteur américain Richard Corben, icône de la contre-culture depuis la fin des années 1960, qui est élu Grand Prix 2018 du Festival.

Né en 1940 à Anderson, dans le Missouri (États-Unis), Richard Corben commence à publier différentes histoires dans des magazines underground avant d'être engagé chez Warren Publishing, où il va devenir célèbre pour ses illustrations d’horreur et de science-fiction. Il est ainsi l'un des grands contributeurs de Creepy et Eerie, deux journaux devenus cultes.

Le dessin de Richard Corben est luxuriant et immédiatement reconnaissable. Maître d’une imagerie qui opère dans tous les « mauvais genres », il réalise des histoires d’horreur, de fantasy et de SF hallucinées et psychédéliques, souvent mêlées d’humour acide. Grand amateur d’expériences graphiques, dessinateur virtuose adulé par des professionnels de l’image venus de tous horizons, Corben sculpte avec un souci du détail étonnant des corps et des visages au paroxysme de leur expressivité, cernés par un répertoire d’animaux, de décors et de monstres chimériques et entêtants. Ses compositions sont le plus souvent modelées par une lumière irréelle, mais aussi par une mise en couleur explosive, au bord de la saturation, en dégradés longtemps exécutés à l’aérographe et devenus caractéristiques de l’auteur.

Corben est une figure à part de cette génération d'auteurs indépendants américains qui apparaît dans les années 1960-1970, et qui a inspiré de très nombreux auteurs. En France, l’auteur collabore dès le début des années 1970 au journal Actuel, avant de travailler à la fois pour Métal Hurlant et pour la version américaine du titre, Heavy Metal. Influencé par de grands auteurs de l’imaginaire, comme H. P. Lovecraft, Robert E. Howard ou Edgar Allan Poe, il publie notamment la saga Den, mais aussi Vic & Blood ou Mondes Mutants. Il collabore aujourd'hui avec de grands groupes d'édition, comme DC/Vertigo, Marvel ou Dark Horse, et on retrouve son trait inimitable au sommaire de Luke CageThe PunisherHulk ou encore Hellboy. Lauréat du Prix du dessinateur étranger à Angoulême dès la troisième édition du Festival, en 1976, Richard Corben a par ailleurs été récemment distingué par les comités de sélection du Festival (Esprits des morts & autres récits d'Edgar Allan Poe et le récent Ratgod, publiés par Delirium).

Communiqué FIBD


FIBD