Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Maïdan Love 1. Olena

15/04/2019 3266 visiteurs 6.0/10 (1 note)

B ogdan a décidé d'intégrer la police anti-émeute du pays pour avoir un salaire suffisant et assumer les frais quand sa copine Olena, ira à la faculté. Tandis qu'il fait ses classes pour devenir Berkout, les manifestations pro-Europe se multiplient et la situation a Kiev se dégrade. Pas le temps de terminer, lui et ses jeunes collègues sont mobiliser pour maintenir l'ordre sur la place Maïdan !

Aurélien Ducoudray a beau avoir changé de vie il y a longtemps, son vécu de journaliste reprend facilement le dessus. Clichés de Bosnie, Amère Russie ou encore Camp Poutine, autant de titres qui traitent de l'actualité et/ou d'une région pas si éloignées. Avec Maïdan Love, c'est le duo des Chiens de Pripyat qui se reforme pour revenir sur les événements de février 2014 en Ukraine.

Pour traiter de cette révolution - qui au mieux n'a pas eu un écho retentissant dans nos contrées, au pire a été simplifiée à outrance - il choisit le chassé-croisé amoureux entre une étudiante sciences politiques engagée, et un futur policier anti-émeute. Le scénariste utilise ses personnages comme des prismes de la société qu'il dépeint pour mieux en évoquer tous les courants et les idéologies qui s'entrecroisent au moment des faits. Romancée, son intrigue prend les traits d'une fiction historique prenante dans laquelle la relation entre les deux jeunes gens sert de fil rouge. Dans les pas du jeune homme, le lecteur découvre ces différents regards sur les manifestations qui embrasent la capitale ukrainienne et les réactions du peuple. Qu'ils soient à la retraite ou actifs, nostalgiques de l'U.R.S.S. ou progressistes, pacifistes ou armés, les protagonistes vivent tous de l'intérieur des événements qui vont modifier leur pays.

Menée tambour battant, l'essentiel de l'action se déroule en une nuit et rappelle par la même les récits où tout s'enchaîne sans que rien ne se passe comme prévu (difficile de ne pas penser à After Hours de Scorcese ou au récent Bouts d'ficelles d'Olivier Pont). Grâce à un savant découpage, Christophe Alliel imprime un rythme échevelé à cette cavalcade. Généreux dans son dessin, avec une quantité importante de personnages et de détails lors des scènes sur la célèbre place, l'artiste opte pour un trait légèrement caricatural. Ce choix, passé l'étonnement des premières cases, se montre judicieux ; il crée la distance nécessaire pour aborder cette période sans lourdeur ni emphase. Bien aidé dans sa tâche par les aplats d'Albertine Raleneti, l'artiste restitue avec efficacité l'ébullition et l'ambiance « cocotte minute » qui embrasent la ville. Le lecteur se retrouve plongé dans un tourbillon qu'il subit autant que Bogdan. Ensemble, ils se retrouvent emportés par les événements mais jamais noyés, l'aide de certains seconds rôles d'une part, l'humour et les belles pleines pages d'autre part offrant ce qu'il faut de respirations. Et malgré certains rebondissements qui tombent à pic, le thriller fonctionne et happe tout au long des cinquante-deux planches.

Prenant, drôle et bien mené, Olena remplit son office ; divertir tout en offrant une vision juste d'un conflit récent. Reste aux auteurs à maintenir le niveau lors du second acte pour conclure cette plongée au cœur d'une révolution populaire et politique qui a marqué durablement l'Ukraine et continue encore aujourd'hui d'avoir des conséquences.

Lire la preview du tome 1.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Maïdan Love
1. Olena

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 28/08/2020 à 22:55:06

    J'avoue avoir bien apprécié ce récit se situant en 2014 en plein coeur de la révolution ukrainienne dite la révolution de la dignité. Tout part de l'exaspération de la population face à un président se dotant d'un cabinet de toilette en or massif avec les impôts du peuple. D'autres préfèreront sans doute le homard lors de réceptions prestigieuses. Tout commence dans la majorité des cas d'un sentiment de gaspillage et surtout d'injustice sociale.

    Nous avons une histoire d'amour entre une jeune bourgeoise qui prend part à ses manifestations et à son copain policier engagé dans les forces de l'ordre anti-émeutes. Est-ce un beau récit d'amour dans la tourmente de l'Histoire? Probablement pas car il y a également l'intervention d'une belle infirmière.

    Cette bd réussit le pari de traiter une histoire d'amour assez classique dans celle d'événements récents ayant marqué le destin de l'Ukraine. J'ai également bien aimé le dessin assez expressif tout en gardant un côté réaliste. Un bon début pour un diptyque assez divertissant et rythmé.

    ALICECOOPER Le 24/04/2020 à 01:41:36

    BDFugue Journal des Confinés #14. Merci à toute votre équipe.

    Une BD qui n'est pas du tout dans mes goûts. Tout ce qui est historique m'ennuie en général mais là j'ai été agréablement surpris par ce tome. Aucun événement de l'histoire ne paraît improbable, c'est donc une aventure très réaliste et c'est dans un environnement historique également réaliste que se déroule toute cette quête de la fiancée. J'ai été happé dans cette histoire et dans l'ensemble ce tome m'a beaucoup plu.

    Par contre, Oléna est une manifestante et Bogdan un berkout à priori non entièrement formé, amoureux de son job parce qu'il a choisi de devenir un flic anti-émeute ; des oppositions qui, malheureusement, n'ont pas vraiment d'importance, qui ne sont pas assez marquées. Il n'y a pas assez de rupture. Que tout le monde s'acharne sur Bogdan c'est une chose mais dans l'ensemble, ça manque de violence pour le reste. L'événement choisi, n'était peut-être pas celui qui aurait dû l'être. Une fin de volume parfaitement construite et presque géniale mais malheureusement trop brutalement tronquée. Bogdan aurait dû prendre le micro et faire son annonce, Il aurait du la retrouver et là j'aurais mis 4 étoiles.

    Le dessin est des plus correct, les couleurs le sont également et surtout pour les passages nocturnes très réussis. Le volume est également consistant. Pour les férus de l'histoire, je recommande.

    hgervasi Le 04/10/2019 à 12:08:54

    Difficile d'aborder une série traitant d'un fait historique (c'est toujours délicat), mais franchement on s'y plonge trés facilement tellement c'est bien raconté, et l'histoire devient rapidement passionnante. Il y a du rythme, les dessins excellents de Mr Alliel (toujours aussi bon),... bref, j'ai passé un agréable moment à découvrir ce Maidan Love et j'attends le tome 2.