Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

"ô toi, fidèle lecteur, tu connais bien Starr le tueur. Mais sais-tu comment il est passé de simple sauvage cueilleur à noble guerrier au grand cœur ? Écoute donc la geste par Morro le joueur de mots qui a tout vu, depuis le début..."

Né de la communion des esprits de Roy Thomas et de Barry Windsor Smith dans les années soixante-dix, Starr le tueur reprend vie dans ce recueil, grâce à l'imagination fertile et les doigts agiles de Daniel Way et de Richard Corben.

Autant le dire tout de suite, le scénario ne fait pas dans la finesse : il remplit parfaitement son rôle de série B, totalement assumée et décomplexée. De l'action, un rythme bien géré et des personnages stéréotypés comme il se doit: que demander de plus ? Une mention spéciale est accordée au texte déclamé par la voix du troubadour rimeur qui use d'un vocabulaire pas piqué des vers avec des tournures chantantes et teintées d'humour au premier degré. Sans oublier les onomatopées aux sonorités incongrues et jouissives. Notez que si le «méchant» a plus de charisme que le héros présumé, ce dernier n'en attire que plus de sympathie, avec ses défauts et sa maladresse. Au final, cette histoire d'heroic fantasy se révèle relativement agréable à lire, pour qui aime ce genre bien codifié.

Richard Corben reste fidèle à son style hautement reconnaissable : silhouettes hypertrophiées, traits de visage accentués et couleurs tranchées, tout en contrastes. Sur un découpage peut-être un peu trop austère, il fait vivre sa galerie de protagonistes avec dynamisme et une expressivité qui lui est propre , même si certains arrière-plans se révèlent sommaires.

Il est possible d'écrire une bonne bande dessinée sans se prendre au sérieux, c'est ce que prouve le duo d'auteurs ici présent. Sous ses airs d'histoire pour décérébrés et amateurs de gros muscles, Starr le tueur démontre de grandes qualités ; un pur divertissement qu'il serait dommage dédaigner.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Starr le tueur

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.