Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Chroniques de la Lune Noire 12. La Porte des Enfers

04/07/2005 30219 visiteurs 3.8/10 (4 notes)

E nfin ! Wismerhill rencontre son vrai père qu'il croyait mort, tué par l'armée de l'empeureur Hagendorf. Ce mort, qui décida de l'engagement du demi-elfe et de ses amis aux côtés de la Lune Noire, le voici bien vivant avec son lot d'informations. Manipulé depuis le début, Wismerhill décide de renverser la vapeur et d'être autant que possible acteur de son destin. L'épée se retourne donc contre son forgeron !

Les Chroniques de la Lune Noire, série culte pour toute une génération de jeu-de-rôlistes, n'en finit plus de s'étioler (doux euphémisme !) au fil des tomes. Si l'on se souvient avec nostalgie de ses propres parties de Donjon et Dragons en parcourant ces pages, on ne peut que regretter l'indigence de scénarios qui se sont égarés au fil de batailles de plus en plus titanesques ou des multiples résurrections des personnages principaux.

Bien sûr, il y a eu également le changement de dessinateur (Cyril Pontet à la place d'Olivier Ledroit) à partir du tome 6 où d'aucuns situent le début du déclin de la série. Ce serait être bien injuste avec Pontet : il suffit pour s'en convaincre de jeter un oeil sur le premier tome de la série où Ledroit n'était pas encore au sommet de son art, c'est le moins que l'on puisse dire ! Non, la responsabilité en incombe au scénariste François Froideval. Débordant d'une imagination qu'il a du mal à complètement maîtriser, c'est l'un des auteurs les plus prolifiques de la bande dessinée, mais bien de ses séries ne dépasseront le stade du premier tome, faute de trouver un public.

Ceci dit, La Porte des Enfers a au moins le mérite du dernier battement de coeur avant le tirer du rideau : il ranime un peu la flamme du vieux briscard rôliste, attaché à la galerie de personnages qui auront traversé les Chroniques de la Lune Noire. Malgré ça, les quelques surprises de l'album ne suffisent pas à le rendre indispensable.

Douze tomes pour en arriver seulement là, c'est bien trop. La série devrait se clôturer au quatorzième, espérons un final plein de panache.

Par N.Diremdjian
Moyenne des chroniqueurs
3.8

Informations sur l'album

Chroniques de la Lune Noire
12. La Porte des Enfers

  • Currently 3.18/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (107 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Arkadi Le 04/05/2022 à 10:00:42

    Là c'est croquignolesque. Papa revient. Le même papa qui, par sa mort supposé, a rendu fou de rage Wismerhill. Et, il frappe à la porte tranquille pour expliquer à son fiston qu'en fait il s'est fait avoir par le grand méchant vu qu'il est pas mort. Pourquoi maintenant et pas avant ? On n'en sait rien. Le temps de faire gouzi gouzi avec son petit fils et il repart aussi sec. Et forcément Wiss est encore plus colère vis à vis du grand méchant. Vous le sentez le rebondissement scénaristique nécessaire et opportuniste pour faire évoluer la trame ? Surtout que le dit papa ne reviendra plus du tout après. Froideval ne s'empêtre pas de réalité, ni de bon sens. Tout comme Pontet qui ne s'embête à faire du beau, ni du lisible.

    Il en demeure pas moins de jolis moments. La prise de pouvoir par Murata de son fief par exemple ou celui de Ghorghor aussi. cela donne un peu d'épaisseur à ses deux personnages plutôt faire valoir d'habitude. Cela donne l'épaisseur aussi au royaume régie par Wiss.
    L'érotisme de certaines planches aussi est toujours agréable. Cela n'a aucun sens mais c'est fantasmagorique tout de même du harem et du pouvoir absolu de Wismerhill malgré le peu de psychologie du personnage.
    La bataille finale de la porte des enfers est bien foutu enfin. Visuellement Pontet s'éclate et nous fait plaisir même si le côté brouillon reste très marqué. Et puis Froideval crée (un peu) de tension même si le dénouement est encore un ressort scénaristique qui se veut détonnant mais qui, en fait, rajoute à l'incompréhension. Parsifal était logiquement dans un espace temps différent de cette terre. Alors comment Wismerhill a réussi à le contacter et pourquoi les chevaliers de la justice ont-ils acceptés. Cela n'a aucun sens.

    Mais la recherche de sens et de pertinence est le cadet des soucis de notre scénariste semble-t-il. ou alors il explique vraiment mal.

    wismerhill 1er Le 17/11/2006 à 01:44:14

    Ça ne fais même pas 6mois que je lis cette série et que je l'achète, déjà je suis
    envouté par les dessins de Pontet et Ledroit. Le scénario est quand à lui un peu
    mort je l'avoue, mais reste avec un bon sens.

    Certains son dure avec les auteurs, malgré parfois la mal compréhension des
    bulles la bd reste interessante.

    Le dessin, que dire. Ledroit à bien commencer et quand il est partit Pontet à sut
    reprendre le dessin là ou son prédecesseur la laissé. Certains v'ont me dire un
    peu plate, mais Ledroit ne faisait pas dû très bon boulot, certe j'ai lu un Requiem
    et là il est vraiment au somet de son art.
    Pontet lui, réussi à mener les rennes du dessin comme il le peut et le fait même
    très bien selon moi.

    Le scénario, là dessus c'est un peu moins fort, mais quand même j'apprécie bien.
    L'histoire est cohérente.

    Malgré le retour d'un personnage oublier de puis 7 tomes dans le 10, Iaun Reit,
    je trouve que la grande bataille contre l'empire remets du piquant dans la sauce.

    Bof, bravo messieurs.

    spoon2001 Le 22/07/2006 à 17:46:41

    je ne peux pas dire que c'est un mauvais album
    car je suis fane, c'est ma première série que j'ai commencer...
    viola 13 ans que je suis les aventure de tous les personnages
    mais, mais il FAUT QUE CELA SE TERMINE
    si vous avez achetez la série, il faut continuer
    si non, allez l'emprinter (car cela méritte d'etre lu) mais n'allez pas dépenser 144€ dans ce genre de série sans fin

    lestezet Le 14/06/2005 à 12:56:52

    Comment peut on faire des BDs avec si peu de contenu ???

    Encore des pages de "banquets" et de vides narratifs... Gorghor a bu sa 200e biere, Pilou volé sa 68e bourse, je n'ai pas vu les fraises de la petite Nasha !! Encore un mystère avec le pere de Wis. Qui est ce Prince démon qui meurt en une page... ? pas très resistant...

    50 pages pour fermer une porte, c'est bcp.. peu de coherence, des personnages qui ressortent de nuls part (Parsifal), on frole la correctionnelle...

    12e tome déjà et ca ne finira jamais ? Les auteurs savent ils combien coute une BD ? La beauté des dessins ne suffit plus !!!

    Où est passé l'"esprit" du début ? Envolé avec la mégalomanie du scénariste ?

    Pitié... je suis las de déceptions... rdv au 54e tome en 2075 pour la chute ?

    bientot 150€ de "Chroniques" et on patauge toujours dans la semoule ! Je vais relire la série et faire un peu de statistique pour voir tout le bois gaspillé en pages inutiles (sauf pour certains porte-feuilles)

    Pas bravo messieurs...

    boulou Le 13/06/2005 à 12:38:40

    une série commencer il y a bien longtemps... à l'époque, elle était rolistiquement parlant très intéressante :)et bien ficeler. Avec le temps, j'ai songer à arreter le massacre financier. A croire qu'il n'y avait plus rien à raconter.... Bref, depuis le tome 10, cette série remonte dans mon estime, les auteurs ont su redonner de la dynamique, de l'intrigue à l'histoire. J'en viens presque à regretter mon manque de motivation lièe à la platitude des épisodes 5, 6, 7, 8.... :)))

    Au final, une BD incontournable pour les mordus du genre (uniquement)

    Davjack Le 09/06/2005 à 16:13:27

    Plus la série des Chroniques de la Lune Noire avançait et plus elle stagnait. Avec le tome 12, on retrouve enfin le mouvement des tomes d'entant. Cette fois ça bouge enfin et c’est le délire !!!! Merci au papa de Wismerhill.

    Bref, avec ce nouveau Tome, la série des Chroniques de la Lune Noire reprend du galon !