Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dryades

19/03/2018 2538 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L orsqu’elles se sont rencontrées, Rudica et Yacha ont eu un coup de foudre amical. Et, tout de suite, le tandem a cherché à partager son bonheur. D’abord en déambulant dans les rues de Bruxelles pour égayer les murs en y dessinant chèvres, plantes humanoïdes, sangliers et autres bestioles. Ensuite, en offrant des services de guérisseuses. Mais ce qui devait arriver arriva. De tous temps, les sorcières ont suscité méfiance et hostilité ; il en ira malheureusement de même pour les deux dryades qui sont pourtant des nymphes bienveillantes.

Tiffanie Vande Ghinsteb fait son entrée dans le monde de la bande dessinée de jolie façon. Dans ce récit teinté de réalisme magique, le fantastique se manifeste dans les détails : personnages dessinés qui changent de position et sortent de leur cadre, guérisons miraculeuses, pluie dans un appartement, etc. Dans l’ensemble, l’histoire est toute simple, peut-être juste un peu trop. Certaines situations, par exemple la brève rupture entre les deux jeunes femmes et la trahison d’un ami auraient gagnés à être plus développées.

Le trait, naïf, est cohérent avec le projet. Les protagonistes ont l’air de petits bonshommes et plusieurs de leurs graffitis pourraient être l’œuvre d’enfants. L’illustratrice a par ailleurs un coup de crayon très particulier. Dès les premières cases, le lecteur fronce les sourcils et se dit qu’il y a un souci avec la représentation des objets, mais rapidement il comprend que l’artiste est volontairement fâchée avec la perspective et les points de fuite, que c’est en quelque sorte sa marque de fabrique. Enfin, l’album est essentiellement en bichromie, mais des touches de rouge (principalement pour les dessins de Yacha) et de vert (pour les croquis de Rudica et les végétaux qu’elle soigne) soulignent les sortilèges qui sont au cœur de l’entreprise.

Un joyeux mélange d’urbanité et de mythologie antique, de fantaisie et de pragmatisme, de solidarité et de marginalité.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Dryades

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.