Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

T raiter l'histoire du christianisme sous l'angle politique, c'est l'immense projet dans lequel Olivier Bobineau et Pascal Magnat se sont engagés. Le premier tome (sur trois de prévus), évidemment intitulé La Genèse, se concentre sur le premier millénaire de l'Eglise chrétienne. Des débuts balbutiants où le dogme est encore fluctuant, tandis que les derniers empereurs romains hésitent entre persécution et tolérance, à la définition des textes sacrés et la création des institutions (la papauté, les ordres monastiques, etc.), la marche vers la lumière se révèle être une véritable saga remplie de traîtrises machiavéliques, de coups fourrés sanglants et, plus globalement, de realpolitik sordide et étincelante.

Évidemment, vu la richesse du matériel de départ, Bobineau a dû faire des choix drastiques et adapter son discours savant à la bande dessinée. Le résultat est dense, très dense. Si le fil rouge est globalement bien tenu (de toute façon, peu seront capables de discuter tel ou tel point de détail liturgique soulevé par l’évêque d'Antioche au IVe siècle), la narration s'avère lourde et souvent mécanique. À sa décharge, le scénariste n'est pas beaucoup aidé par son dessinateur. En effet, le trait très rapidement limité de Magnat peine à vraiment accompagner le récit ; n'est pas David B. (Les meilleurs ennemis) qui veut.

Heureusement, il reste le contenu. L'adage « la réalité dépasse la fiction » n'a jamais aussi bien souligné la vérité : pas de miracle ou d'angelots potelés dans L'Empire, juste une gigantesque machine de pouvoir broyant opposants et alliés dans un seul but : la suprématie sur les hommes, autant sur Terre que dans les Cieux. Dommage que la lecture de cette somme de connaissances à la construction chancelante ressemble davantage au Purgatoire qu'au Paradis.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

L'empire : une histoire politique du christianisme
1. La Genèse

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.