Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

U-Boot 1. Docteur Mengel

11/05/2011 10564 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

A tlantique, mars 1945. Alors que le IIIème Reich est aux abois, un sous-marin allemand fuit en direction de Buenos Aires avec à son bord un mystérieux colis surveillé par un officier SS. Une succession de meurtres inexpliqués et de corps mutilés transforment cependant cette mission secrète en véritable cauchemar pour les quarante-six membres d’équipage.
Amazonie, mai 1951. Une expédition de cartographes anglais découvre la carcasse totalement rouillée d’un U-boot datant de la Seconde Guerre Mondiale.
Venise, juin 2059. Un jeune étudiant vénitien et son professeur sont assassinés alors qu’ils s’apprêtaient à révéler un scandale financier sans précédent.

Toujours très à l’aise sur l’eau, Jean-Yves Delitte propose cette fois un huis-clos prenant dans les profondeurs de l’océan. Déroulant son intrigue sur trois périodes et en trois lieux différents, il demeure néanmoins dans un univers maritime et, que ce soit le long du fleuve Amazone ou dans la « Cité des Doges », il ne s’éloigne jamais vraiment de cet environnement aquatique qu’il affectionne particulièrement. Si le thriller horrifique à bord de l’Unterseeboot ne sort pas vraiment des sentiers battus, le scandale économique étouffé en 2059 entretient cependant la curiosité du lecteur. Développant trois histoires en parallèle et entremêlant les époques au fil des pages, l’auteur dévoile certes déjà certaines pièces de son puzzle, mais se garde bien de faire le lien avec le double meurtre qui préoccupe les policiers de Venise.

Au niveau du graphisme, le Peintre Officiel de la Marine Nationale Belge s’en donne à nouveau à cœur joie et propose des planches toujours aussi détaillées et réalistes. Les changements temporels réguliers permettent également à l’auteur de ne pas se cantonner à des scènes intérieures au sein de l’U-boot. Le fond noir des planches contribue aussi à accentuer l’effet oppressant de cet environnement cloisonné, régulièrement animé par quelques scènes particulièrement sanguinolentes. Le principal regret se situe une nouvelle fois au niveau de personnages qui manquent de diversité dans la physionomie.

Une première partie de diptyque mélangeant thriller maritime fantastique et récit d’anticipation, qui fait lentement monter le suspense et dont la conclusion devrait permettre d’y voir plus clair.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

U-Boot
1. Docteur Mengel

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (62 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 23/11/2020 à 11:59:25

    C'est fou comme cet auteur a bien progressé au fil de ces années. Je me souviens d'avoir lu de lui une série baptisée Le Neptune qui était un flot d'inepties cumulant toutes les invraisemblances du genre. Et puis, il y a eu l'excellente série Tanatos dont il était le dessinateur. Cependant, avec U-Boot, Jean-Yves Delitte est le seul maître à bord. On sait qu'il aime la mer ainsi que les navires. On va découvrir en l'occurrence la vie des sous-mariniers de la Seconde Guerre Mondiale dans une histoire purement fantastique.

    Pour autant, il a réussi à construire une intrigue qui s'affranchit d'un académisme désuet. C'est comme s'il avait emprunté à Christophe Bec la manière de construire une intrigue en introduisant l'angoisse et le fantastique. Celle-ci se situe sur trois niveaux correspondants à trois époques différentes dont l'une située dans notre futur. On pourra regretter que les explorateurs de l'Amazonie de 1951 ressemble sérieusement à des colons anglais du XIXème siècle.

    Ici, c'est une oeuvre résolument adulte qui ne fera pas dans la dentelle. Arrivé à la fin du premier tome, on ne fera pas le lien entre les trois récits qui se cumulent. Cependant, le second nous offre les pistes qui nous faisaient défaut.

    Au rayon des critiques, je dirais que les bulles ne sont pas très lisibles. Un autre type de calligraphie aurait été sans aucun doute souhaitable. Le mélange des trois époques va rendre la lecture assez difficile pour la compréhension de l'histoire. Par ailleurs, le dessin semble quelque fois bénéficier d'un graphisme ou d'une approche différente. Et puis, arrivé au troisième tome, le titre perdra toute sa résonance. Bref, la série ne sera malheureusement pas exempte de défauts. Cependant, au final, la lecture sera plutôt agréable pour un divertissement assuré.

    Mercutio_Untold Le 02/06/2015 à 22:18:00

    Un superbe album de Jean-Yves Delitte agréable à lire de bout en bout. On attend avec impatience la suite de cette histoire à suspense qui commence en mars 1945 dans un sous-marin de la Kriegsmarine transportant une très mystérieuse et très dangereuse cargaison. Belle maîtrise du récit raconté sur trois périodes (1945, 1951 et 2059). La ressemblance des personnages avec les autres séries de JY Delitte renforce la cohérence graphique son oeuvre.

    francois2606 Le 04/12/2011 à 16:29:02

    Vraiment pas mal. Le dessin est très bon (merci google earth pour certaines vues aériennes... ;-) même si Delitte dessine moins bien la mer que... Hergé! Superbe travail sur les couleurs, je trouve.
    Il y a un petit coté "Eaux de Morte-lune" dans le dessin de la partie venitienne.
    Le scénario est noir et entretient un bon suspens; c'est bien documenté.
    Le personnage du commandant du sous-marin est particulièrement réussi.
    Bref, du qualitatif. Pourvu que ça dure.

    BIBI37 Le 24/06/2011 à 21:00:00

    De la part de Jean Yves Delitte je m'attendais à une BD bien dessinée au scénario calme fortement imprégné d'Histoire.
    Et bien non à la place j'ai eu droit à un excellent thriller dans un sous-marin allemand avec une oeuvre à cheval sur 3 époques.
    J'ai été surpris et parfois un peu paumé je dois dire.
    Mais le résultat est à la hauteur, coté dessins on avait pas de doute et surtout coté scénario.
    A recommamnder d'urgence.
    8/10.

    unik123 Le 21/05/2011 à 18:20:40

    Trés bon album. Le IIIeme REICH s'effondre, dans la débacle, un U BOOT transporte une cargaison particulière... on attend la suite avec impatience !

    DixSept Le 14/05/2011 à 23:07:07

    Quels liens entre un U-Boot fuyant la chute du IIIème Reich, une expédition cartographique anglaise remontant l’Amazone au début des 50’s et 2 meurtres à Venise en 2059 ?
    Jean-Yves Delitte gère les 3 temps de cette même histoire avec brio et les évènements sanglants qui se déroulent dans le mystérieux U-boot laissent finalement entrevoir un dénouement qui trouvera certainement des prolongements sur les rives amazoniennes puis sur les bords de ce qui reste du Grand Canal.
    Parallèlement, le dessin est toujours de grande qualité. Un bémol cependant sur la ressemblance des personnages et ce d’autant plus que les productions de Jean-Yves Delitte sont nombreuses en ce 1er semestre.
    Quoiqu’il en soit cet album est graphiquement superbe et l’histoire s’avère propice à de nombreux rebondissements.