Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Carmen Mc Callum 11. Nouméa-Tchamba

02/05/2011 5996 visiteurs 7.0/10 (4 notes)

C armen McCallum est recrutée de force par une hackeuse qui défend les mêmes intérêts que l’Unesco : la volonté de sauver les eaux de Nouvelle-Calédonie des griffes avides des industriels peu enclins au respect de l'environnement. Pour arrêter la destruction des fonds marins, c’est la manière forte qui est préconisée et la mercenaire irlandaise excelle dans ce domaine. Entre fusillade sous-marine et piratage informatique, cette mission n'aura rien d'une promenade de santé.

L’écologie a toujours été au cœur de la série, accompagnant l’action qui caractérise les aventures de la jeune femme au caractère bien trempé. Au fil du temps et des albums, le combat pour la préservation du patrimoine naturel a pris de l’importance pour finalement devenir le sujet principal de Nouméa – Tchamba, au moins jusqu’au cliffhanger émotionnel final. Sans oublier la technologie et le hacking, ce onzième tome fait donc la part belle aux grands espaces sous-marins et à une noble cause pour continuer de faire évoluer la dynamique héroïne. Si l’intrigue reste relativement habituelle et son déroulement sans réelle surprise, les digressions, qui n’en sont évidemment pas, sur la préservation de la faune et de la flore, ou concernant les relations entre Carmen et Christina Ivanov, constituent le véritable sel de cette aventure. À l’image de l’univers complexe que ne cesse de construire Fred Duval avec ses trois séries phares (Carmen McCallum, Travis et Code McCallum), le scénariste se sert de ses personnages pour traiter des sujets plus graves, tels que la préservation de l’environnement ou la mondialisation galopante, ou simplement plus "humains" comme l’amitié, la confiance ou la fidélité. Les détails anodins prennent discrètement le pas sur l’aventure elle-même pour devenir le centre d’intérêt principal.

Emem s’est parfaitement approprié le personnage et, sans faire oublier Gess, anime l’irlandaise et son entourage avec brio, même si le côté plus "lisse" peut appeler à une certaine nostalgie du dessin original. Le graphisme rentre dans le rang lorsque le récit, lui, prend un tour plus intimiste sous un faux aspect classique. Carmen McCallum nous emmène vers son passé en tentant de préserver le futur.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Carmen Mc Callum
11. Nouméa-Tchamba

  • Currently 3.91/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (44 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 23/02/2014 à 16:21:56

    Le meilleur tome de la série.
    la faute à un scénario sans faille et à des dessins impeccables.
    J'adore la galerie de personnages accessoires tous plus noirs les uns que les autres.
    Un vrai régal.
    9/10.

    cachou Le 29/04/2012 à 10:25:25

    Cette fois Carmen c'est associé de manière forcé avec l'IA Dommy pour détruire un complexe de recherche dans les eaux dans le pacifique sud, car celle ci veut controler tout l'eau potable.
    Pour une fois on a la possibillité de voire de beaux paysages.

    madlosa Le 12/05/2011 à 14:35:58

    Carmen est plus forte que jamais et contrairement à nous, elle rajeunit ! En effet le dessin de Emem et le toujours excellent scénario de F DUVAL en sont la cause. Même si j'adorais le trait de Gess, notre héroïne a sut parfaitement "muter" au sein d'un environnement mortel où l'intrigue mêle avec brio virtuel et réalité, amitié et trahison.
    Vous l'aurez compris cet épisode renoue avec ce qui a fait et fait la force de cette série : la classe intemporelle !

    DixSept Le 25/04/2011 à 14:31:53

    Piégée en Nouvelle-Calédonie par l’IA Dommy, Carmen Mc Callum se doit de mener une mission visant à détruire un navire usine appartenant à Christina Ivanov……….
    Dans ce 11ème album de la série, Carmen profite de l’occasion pour s’initier à la realpolitik des années 2050 où écologie et business ultra-libéral ne font pas forcément bon ménage. En mélangeant savamment action présente et virtualité, Fred Duval navigue entre deux mondes, à l’image de son héroïne qui tout en utilisant les technologies les plus avancées n’hésite pas à s’adonner à des techniques beaucoup plus anciennes.
    Pour sa part, le dessin de Emen a maintenant pris possession de l’indestructible hispano-irlandaise pour progressivement y imposer sa griffe… et le résultat s’avère (pour l’instant) des plus concluants.
    Une série qui doucement évolue à l’image de son héroïne qui s’inscrit désormais dans un contexte plus centré sur les problématiques contemporaines que sur l’action pure. Dès lors, Carmen prend une nouvelle dimension plus mature mais également plus désabusée et plus froide !