Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Grands anciens 1. La Baleine blanche

06/09/2010 9112 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

A u milieu du 19e siècle, le petit port de New Bedford, dans le comté de Bristol, est surtout connu pour abriter les plus courageux chasseurs de baleines de la région. Le jeune Ishmaël, en quête de gloire et d’aventures, n’a qu’une envie : embarquer sur un baleinier et découvrir mers et océans. C’est ce qu’il explique à Hermann Melville, un écrivain rencontré dans une taverne. Celui-ci lui raconte alors l’incroyable histoire d’Achab, fier capitaine du Pequod, parti combattre le Kraken, un redoutable monstre marin. Ishmaël est conquis par le récit du romancier, à mi-chemin entre authenticité et légendes.

La collection 1800 des éditions Soleil offre aux scénaristes de multiples possibilités. Le concept « des héros de la littérature classique du 19e siècle évoluant dans un univers aux accents fantastiques » peut en effet être décliné de mille et une façons, de la rencontre improbable (Mister Hyde contre Frankenstein) à celle franchement originale (Sherlock & les Vampires de Londres). Dans Grands Anciens, Jean-Marc Lainé choisit de détourner le destin d’Achab, personnage central de Moby Dick, pour en faire le chasseur d’une bête immonde, très lovecraftienne. L’idée est certes bonne, voire alléchante, mais le début de l’album, très poussif, peine à donner à l'histoire une cadence suffisante. Le choix de la rencontre d’Ishmaël et Melville, qui ne sont finalement que deux narrateurs, est originale, mais elle empêche de rentrer de plain-pied dans le vif du sujet. Là, justement, où la lente montée dans l’horreur et l’angoisse est réalisée de façon magistrale par Lovecraft, les premières pages de La baleine blanche ont du mal à intriguer et peinent à susciter autre chose qu’un vague espoir de voir quelque chose se passer.

Les plus vaillants ne seront pourtant pas déçus puisque la deuxième partie est nettement plus à son avantage. Le personnage du vieux marin, rendu fou après son face-à-face avec le Kraken, est relativement réussi. De même, le clin d’œil à Jules Verne et la petite touche steampunk induite par des harpons « new generation » sont des éléments plutôt agréables. Côté dessin, Bojan Vukic réalise une partition moyenne. Les protagonistes semblent souvent figés et certaines perspectives sont parfois approximatives. Néanmoins, l’auteur est nettement plus à l’aise avec les décors, qu’il s’agisse des navires, fort bien détaillés, ou du Kraken, effrayant à souhait.

Le premier tome de Grands Anciens n’est sans doute pas le plus réussi de la collection 1800. Cependant, la fin de l’album laisse espérer une seconde partie de diptyque plus généreuse en termes de rythme et de suspense.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Grands anciens
1. La Baleine blanche

  • Currently 3.34/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saint -Jean Le 09/07/2020 à 18:40:21

    Un dyptique qui nous offre un scénario étoffé (parfois difficile à suivre) qui mélange des oeuvres du 19e siècle en nous ramenant des montres connus comme Frankenstein, Moby Dick, le Kraken... Le tout raconté par Melville en personne. Bref un scénario qui nous tient. Le dessin est à la hauteur du récit avec un coup, de coeur particulier pour la représentation des montres et des superbes navires de l'époque. J'ai passé un bon moment à la lecture de ces deux tomes. Allez-y et rencontrer le Kraken!

    BIBI37 Le 22/08/2011 à 23:41:23

    Cette BD vaut surtout pour ses dessins d'une très grande qualité et avec un net souçi du détail.
    L'histoire est celle du capitaine Achab qui part à la recherche du Kraken responsable du naufrage de plusieurs baleiniers. Le scénario est linéaire, il n'y a pas d'histoire secondaire. Malgré tout l'ensemble reste très agréable à lire.
    Un bon moment de détente.
    6/10.