Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

T homas a préparé pendant des jours et des jours le spectacle de son école mais lorsqu’il monte sur scène, c’est le trou de mémoire devant ses camarades hilares. Rémy est venu sans bonnet à la piscine municipale et se voit obligé de porter celui laissé en libre service, décoré de fleurs. Quant à Matthieu, il s’est assis sur un banc mouillé et ne peut éviter l’humiliation lorsque sa maîtresse l’accuse devant sa classe d’avoir fait pipi.

Douze historiettes sont ainsi contées, évoquant des petites hontes enfantines qui rappeleront à chacun d'entre nous certains souvenirs, pas forcément très bons de prime abord mais amusants avec quelques années de recul. Et si dans chaque scène, les personnages sont différents, c’est bien que l’auteur insiste sur le côté universel de la chose plutôt que de mettre en avant une quelconque approche autobiograhique. Pour son premier album, Laureline Mattiussi joue donc les psychanalystes et aux lecteurs de se remémorer des faits qui les ont peut-être marqués à vie. Le résultat est plutôt attendrissant et amusant mais il manque quelque chose pour qu’il soit réellement convaincant. Peut-être est-ce dû à des chutes trop abruptes ou à des histoires qui ne vont pas suffisamment à l’essentiel et finissent par manquer de rythme malgré leur brièveté.

Quant aux dessins, beaucoup risquent de regretter qu’ils ne soient pas en couleur tant la couverture met l’eau à la bouche. Bruts et trop peu expressifs pour être réellement percutants, on pourra toutefois reconnaître à l’auteur un style personnel qui ne demande qu’à mûrir.

Les éditions de la boîte à bulles ont déjà démontré qu’ils savent dénicher des jeunes auteurs talentueux. Souhaitons à Laureline Mattiussi de suivre la voie de Vanyda (L’immeuble d’en face) ou autre Nancy Peña (Le cabinet chinois).

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Petites hontes enfantines

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.