Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Ric Hochet (Les nouvelles enquêtes de) 6. Le tiercé de la mort

29/09/2022 1269 visiteurs 6.0/10 (1 note)

P aris, 1970. Pendant une course de chevaux présentée à l’hippodrome de Saint-Cloud, trois purs sangs sont abattus. Le lendemain à de Longchamp, deux jockeys sont tués, un troisième est grièvement blessé. Il semblerait qu’un mystérieux gang de criminels organise des paris sur la mort. Heureusement que Ric Hochet, de même que sa consœur et compagne, Nadine, mènent l’enquête.

Ric Hochet est la quintessence de la bande dessinée à papa. Zidrou l’a compris. Un décor vieille France, des personnages archétypaux, sans oublier une trame tarabiscotée, nappée d’un humour bon enfant. La recette a fait le succès de Tibet et Duchâteau, pendant soixante-dix-huit opus, alors pourquoi briser une formule gagnante?

Le tiercé de la mort, sixième tome des Nouvelles aventures de Ric Hochet, ne déroge pas à la tradition. Cela dit, l’histoire est adroitement conduite et le rythme soutenu, les rebondissements se révèlent nombreux et les motivations des délinquants apparaissent plutôt originales. L’épisode affiche même une touche de modernité alors que la fiancée du héros démontre qu’elle n’a pas froid aux yeux. Pour tout dire, elle ne se contentera pas longtemps de jouer les seconds violons.

Van Liemt s’impose comme un digne héritier de l’illustrateur de Chick Bill. Tel son prédécesseur, il adopte un trait réaliste avec de légers accents caricaturaux, notamment dans les regards et les réactions des acteurs qui sont parfois exagérés. Le découpage se veut nerveux, les plans se succèdent rapidement pour donner du tempo à l’entreprise. La colorisation repose quant à elle sur des couleurs vibrantes qui habillent bien ce récit endiablé.

Une lecture agréable qui sent bon la nostalgie. Certes, il n’y a fondamentalement rien de nouveau dans cet univers, mais c’est toujours chouette de revoir le reporter à la houppe blonde.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Ric Hochet (Les nouvelles enquêtes de)
6. Le tiercé de la mort

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    jeannot3108 Le 14/10/2022 à 18:26:02

    je met également 0
    Absence de scénarion et intrigue connu dés les premières pages, sans compter le nombre de fautes

    pseudonulos Le 29/09/2022 à 14:55:22

    Ma note : zéro
    je ne mets jamais d'avis mais là .. envie de dire stop: scénario nul indigne d'un ric hochet. arrêtez de vous croire scénariste NUL

    Arnault392a Le 25/09/2022 à 19:27:49

    Le meilleur album de reprise de Ric Hochet par Zidrou et Van Liemt, superbe scénario, dessins bluffants et dénouement épique avec une grosse intensité sur la scène finale et un Ric Hochet enfin digne du héros de la série d'origine (Nadine lui ayant jusqu'ici beaucoup volé la vedette dans les 5 premiers tomes). Un régal.
    Pour ce qui a été reproché sur la cohérence, je retiens plus le fait que le véhicule reparaisse neuf au bas d'une page où il explose en haut que l'imprécision sur les hippodromes (le monde hippique/équestre était complètement nouveau pour Van Liemt et je trouve que son dessin s'en tire parfaitement bien pour autant) mais il est vrai que c'est Saint-Cloud/Longchamp/Auteuil alors que Vincennes est évoqué, à tort. En conclusion, on est sur une reprise qui, si elle continue ainsi, ne sera plus très loin des meilleurs Ric Hochet d'origine.

    akosh Le 24/09/2022 à 15:45:25

    Désolé mais comment ne pas faire relire avant parution , on est sur
    la 4éme a saint-cloudp p9 p18 ou il y a les tirs - ensuite p16 on te dit que c'est vincennes-p 25 vincennes-p35 vincennes-amateurisme