Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L e M.C.U n'à qu'a bien se tenir car voici une toute nouvelle génération de super-héros de chez Fluide Glacial. Oubliez Myonmir et autre bouclier patriotique car les voici dépassés par la possibilité de couper toutes les connections Internet, de refiler une énorme chiasse à votre ennemi juré ou bien de lui déclencher une énorme envie de sexe avec le premier truc qui traine... Bon d'accord, ces capacités extra-sensorielles peuvent vous paraître complètement pourries, mais elles sont les dons des trois héros de cet album aussi drôle que surprenant.

Ce double aspect est présent dès la couverture de l'album qui reprend les standards des affiches des films de ce genre. Parodiant la phrase culte de l'oncle Parker : " Un pouvoir de merde implique de grandes irresponsabilités" ! La couleur est envoyée au premier coup d’œil. Les lecteurs découvriront que tous les détails de cette couverture sont réellement des éléments présents au fur et à mesure de l'album qui plus est, et seront sans doute bernés par le titre qui laisse à penser que ces trois-là vont en faire baver à leur entourage. En fait, c'est tout le contraire, quoique certains profs y prennent cher (en particulier l'horrible enseignant d'histoire-géo).

Les clins d’œil sont nombreux, mais il serait réducteur de ne voir ici qu'un album de parodie. Le scénario est nettement plus profond que cela. Une fois que les protagonistes principaux décident d'unir leurs forces, cela est dans un but plus noble que celui de refiler une diarrhée explosive à sa prof de chimie. En effet, ils iront venger une jeune lycéenne victime de cyberharcèlement, aider un camarade qui cherche à défendre les animaux marins, faire du portage de repas aux anciens... Philippe Pelaez utilise les stéréotypes scénaristiques du récit de super-héros pour parler des jeunes actuels : ceux qui s’engagent, ceux qui cherchent à aider, ceux qui sont actifs dans la lutte contre le dérèglement climatique... La jeunesse s'est toujours trouvé des combats, il en est bien question ici, ce qui donne un autre niveau de lecture aux histoires présentes dans ce tome. Sandra, Wilma et Hugo représentent par leurs parcours de vie un éventail large de cette classe d'âge. Loin d'être caricaturaux, ils sont tous les trois biens construits pour être crédibles : la rebelle au beau-père beauf', la petite geek en surpoids dans une famille aisée où les appareils remplacent la communication et le jeune placé en foyer. D'autres héros, dans la même veine s'ajoutent progressivement et agrandissent la ligue. Leur aide sera utile contre le grand méchant de l'histoire et sa centrale nucléaire. L'utilisation du genre comics pour traiter des engagements des lycéens est une excellente idée que seule une personne les ayant côtoyés a pu avoir. Ce qui est le cas du scénariste, qui arrive à trouver le juste équilibre entre cette volonté de mettre en valeur ces adolescents et l'humour typique de l'éditeur qui le publie.


Graphiquement parlant, le travail de Morgann Tanco est tout aussi excellent. la dégaine des personnages et leurs comportements sont criants de vérité. Le découpage proposé confère beaucoup de dynamisme aux intrigues. Sa colorisation va également en ce sens. Chaque chapitre est séparé par une page du journal intime de Sandra. Cette planche est une manière d'approfondir le personnage, tout en donnant des informations supplémentaire. Elle sert aussi de transition.

Super-Vilains est un très bon album, au ton juste, qui offre une double lecture appréciable autant pour son aspect comique que pour son côté sérieux concernant les thèmes traités. Une fois la lecture terminée, nombreux seront ceux qui espèreront une suite.

Par J. Vergeraud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Super-Vilains

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.