Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L es amateurs connaissent bien les œuvres de Thierry Martin (Mickey et les mille Pat, Dernier souffle, etc.). Derrière ce sympathique auteur multi-genres se cache un homme moderne, père de famille attentionné et respecté dans son immeuble, malgré le bruit de ses éperons sur le plancher. Car oui, en plus d’une carrière artistique riche, il est également un cowboy du genre aventurier solitaire.

Sujet classique mille fois visité en bande dessinée (les dessinateurs travaillent souvent à demeure, ceci expliquant cela), la vie domestique, femme et enfants compris, est une mine de gags et de situations prêtes à être exploitées pour l’artiste en quête d’inspiration. Encore faut-il trouver un angle ou un cadre original afin de se démarquer. De son côté, Martin s’est projeté dans un western pour raconter son petit train-train quotidien. Enfin, projeté n’est peut-être pas le mot exact. Lui pense vraiment être dans l’Ouest, alors que les membres de son clan sont bel et bien en France (sa douce moitié est néanmoins avantageusement et respectueusement représentée sous la forme de Wonder Woman comme il se doit). Tout ce qu’il faut pour la multiplication des décalages et un nombre infini de grands moments de solitude le soir au coin du feu sont donc au rendez-vous.

Autoportrait savoureux, avalanches de drôleries et de tendresse, La famille selon Jerry Alone est autant touchant qu’exutoire. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir sortir son colt pour régler ses problèmes ? Conciliation travail/famille, la discipline parfois nécessaires avec ses rejetons, les idées qui se font rares, l’intimité réduite à son minimum, etc. Universels tout en restant très personnels, les propos de Thierry Martin parleront certainement à la majorité. Le tout est raconté avec bonhommie dans un style graphique percutant et une mise en scène jouant astucieusement et efficacement avec les codes de la BD chère à Morris.

Truculent, honnête et immanquablement hilarant, La famille selon Jerry Alone est une jolie surprise remplie de trouvailles, d'esprit et d’amour.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La famille selon Jerry Alone

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.