Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Thermae Romae 4. Volume IV

24/12/2012 2099 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L ucius Modestus est parvenu à mener à bien la tâche confiée par Hadrien : construire des thermes en Pannonie. Malheureusement le climat rude de cette contrée a eu raison de la santé déjà chancelante d’Aelius, l’héritier désigné qui supervisait les travaux. Face à la détresse de son mécène, l’architecte ne voit qu’une parade : prendre un bain ensemble. Au cours de leur immersion, il se voit confier un chantier d’importance lorsqu’il se retrouve inopinément au Japon. Après une multitude d’essais infructueux pour regagner son époque, il doit se rendre à l’évidence : il est là pour un moment…

En découvrant les deux premiers tomes de Thermae Romae, le lecteur avait pu à la fois apprécier une histoire sortant du commun par son sujet et redouter que la série ne tourne rapidement en rond à cause de son procédé d’allers et venues spatio-temporels. Ce quatrième volume renvoie les craintes à plus tard, Mari Yamazaki parvenant sans peine à éviter ce redoutable écueil. En effet, elle choisit de confronter son héros à certaines réalités de Pays du soleil levant qu’il n’avait jusqu’ici qu’à peine eu le temps de discerner. Ainsi, son séjour se prolongeant, découvre-t-il certaines spécificités du monde moderne, à commencer par les mystères de l’électricité. Plutôt que de livrer des explications telles qu’un esprit contemporain pourrait les concevoir, l’auteure ménage Lucius en l’éclairant sans heurter de plein fouet ses propres perceptions et ses croyances. Elle minimise ainsi les répercussions impliquées par un tel choc culturel, tout en soulignant pourtant le fossé existant entre la Rome antique et le Japon d’aujourd’hui. Par ailleurs, en introduisant un nouveau personnage, féminin cette fois, la scénariste ajoute encore un peu de piment, voire un zeste de romance en devenir, à son intrigue. Elle règle par la même occasion le problème de la communication avec les Japonais puisque la belle archéologue comprend le latin ! Un parti-pris qui ne convaincra peut-être pas l'ensemble du public, mais qui s’avère efficace et permet à l’histoire d’avancer.

Voilà donc un nouvel épisode qui renouvelle déjà le souffle de la série et parvient sans peine à maintenir l’intérêt. Le graphisme agréable et la dose d’humour achèvent de rendre la lecture vraiment plaisante. Rendez-vous est pris pour le prochain album !

À lire aussi :
>>> Chronique du tome 1 de Thermae Romae

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Thermae Romae
4. Volume IV

  • Currently 4.14/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.