Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Connaissance et reconnaissance du 9e art

La bande dessinée, par Virginie François (coll. Tableaux Choisis - Editions Scala)

Jérôme Briot News 06/02/2006 à 18:44 1609 visiteurs
Méprisée, la bande dessinée ? De moins en moins ! En 2005, le ministre français de la Culture remettait les insignes des Arts et Lettres à Christian Binet, Jacques Martin, Katsuhiro Otomo, Lewis Trondheim et Jean Van Hamme. En octobre, le Louvre s'invitait dans une bande dessinée (et vice-versa) grâce au talent de Nicolas de Crécy et son livre Période Glaciaire. Nouveau témoignage de reconnaissance, les éditions Scala ont demandé à la journaliste et critique Virginie François de composer un ouvrage d'initiation à la bande dessinée, pour la collection Tableaux Choisis.

Les livres de cette collection pédagogique partagent une même méthode : douze oeuvres sont analysées dans un langage simple, point de départ à l'exploration d'un domaine artistique, d'un musée ou de la production d'un artiste. On pouvait craindre que la bande dessinée, domaine qui tient plus de la littérature que des arts graphiques, s'acclimate mal d'une démarche conçue pour ces derniers. Par une sorte de paradoxe, c'est précisément cet angle inhabituel qui piquera l'intérêt des bédéphiles, alors même que l'ouvrage ne s'adresse pas à eux en premier lieu mais plutôt à un public d'amateurs d'arts, néophytes en bande dessinée.

L'approche de ce livre est esthétique et graphique ; on y parle plus de composition que de narration. Il ne s'agit pas d'établir une liste restreinte de douze bandes dessinées indispensables, mais de commenter douze planches ou couvertures d'albums isolées de leurs récits respectifs, pour évoquer un courant du 9e art. Par exemple, partant de la couverture archi-célèbre du Lotus bleu, Virginie François donne une définition de ce qu'est la "ligne claire" puis évoque l'art d'Hergé, celui de ses collaborateurs (Jacobs en tête) et de ses successeurs (Swarte, Benoit, Rivière, Floc'h, Chaland...).

Sans prétendre à l'exhaustivité, le livre remplit donc deux objectifs : il démontre que la bande dessinée n'est pas une sous-culture infantile mais une forme «d'expression artistique». Plus important, il montre la diversité de cet art, c'est-à-dire sa richesse.

A faire lire d'urgence aux personnes de votre entourage qui ne comprendraient pas votre passion pour la BD !
Jérôme Briot