Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

scénariste amateur cherche dessinateur/trice

scénariste amateur cherche dessinateur/trice

Messagede vaotaff » 04/03/2013 21:58

Bonsoir,

Auteur amateur voir écrivaillon testant tous azimuts
- poésie
- nouvelles
- textes chansons
est à la recherche d'un dessinateur/trice (association) pour mener à bien un projet disons "déjanté" et comme je ne suis pas hermétique, ni rigide, tout peut être discuté notamment la forme.

PITCH
Banni de Wolf land par les siens puis chassé ailleurs par d’autres parce qu’en tous points de vues il était différent, un jeune loup fera une curieuse rencontre qui changera le cours de sa vie.

LE DEBUT
Dans une lointaine forêt,
« Pas celle des coucous mais celle des loups »
On entendit soudain un long hurlement à faire dresser le poil.
« Ben oui ! L’histoire parle de canidés »
Sur ce, ailleurs on tendit les deux oreilles tout en interrogeant les étoiles.
Exercice de simulation ou convocation ?, qu’importe ! Les vassaux étaient toujours prêts.
« Comme les scouts, d’où les louveteaux par exemple »

Après une marche forcée dans le clair obscur
En communiquant dans une cacophonie indescriptible d’aboiements,
Arrivèrent devant le campement
Tous les chefs de meutes en quête d’aventures.

Le Grand Vaotaff, maître des territoires du Nord
Appelé aussi « Orkan » pour ses coups de colères légendaires
Les attendait en tempêtant encore et encore…
« IL y avait comme qui dirait…péril en la tanière »

- Trop ! C’en est trop ! J’en ai ras le pompon
Des manières de l’autre avorton
Il me faut l’avis de mes pairs !
« Hurlait-il toujours furax en les voyant. »

• Orkan ; Ouragan en Allemand ou Néerlandais


Deux passages entre autres ci dessous

Aussitôt, la belle déposa le plat sur un tabouret rudimentaire,
Puis monta sur la table pour se déhancher au rythme de l’instrument de l’olibrius
En frappant fort ses talons sur le meuble précaire
Sous les yeux enchantés des gugusses.

Si Vaotaff écoutait son instinct
Il leur volerait dans les plumes, histoire de semer la pagaille
Et, dans la foulée, leur piquer la boustifaille
Mais non ! Ils semblaient si sympas qu’il préféra se présenter comme un pèlerin.

Fort de cette idée il sortit de derrière la végétation
Et se dirigea vers la joyeuse assemblée
En boitant, histoire de gagner en compassion.

L’idée ne semblait pas être le bon chemin.
Les autres, en plein délire ne le virent
Ou, au pire, le négligèrent royalement préférant leur tintouin.
***********************************************

Un matin gris, après avoir longuement tourné autour du pot,
Il quitta la sécurité des bois et se dirigea vers le campement des nains
Car de toute évidence c’était là bas qu’il trouverait du pain.
« Enfin ! Façon de parler, hein ?! »
En réalité, il chapardera ce qu’il pourra de derrière les fagots.

Arrivé sur les lieux, immobile comme un chien d’arrêt
Il scruta la place
A l’affut de la moindre menace
Pouvant le dissuader à sauter le muret.

Puis tout alla très vite
Il fonça vers le poulailler,
Pour tomber par surprise sur les poulettes entrain de grailler.

La faim justifiant les moyens
Il ne fit pas dans la dentelle
Avant de battre retraite tel un bourrin.
vaotaff
BDébutant
BDébutant
 
Messages: 2
Inscription: 04/03/2013

Retourner vers C. exquis/Scénario

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités