Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 11:43

Envie de parler d'une série, d'un auteur, de présenter de belles planches ou couvertures, provenant du monde des petits formats, le cas échéant pour adultes ?
Ça peut très bien se faire ici. :bravo:

La seule condition, c'est que l'on ne soit pas en présence de barbouillages ou gribouillages indignes du 9ème art.

Pourquoi ce topic ?
Parce que des gens bourrés de talent ont parfois œuvré essentiellement ou exclusivement pour ces publications à bon marché. Et les éditeurs d'alors ne pratiquaient pas une politique d'auteurs.
Par conséquent, ces BD sont encore moins rééditées que les autres. Et on a tendance, par conséquent, à les oublier encore plus rapidement que la moyenne. Souvent, il n'y a pas grand dommage, car un minimum de qualité n'était pas toujours au rendez-vous.
Mais inversement, quand le talent est bien présent, il est regrettable que certaines sombrent dans l'oubli.

Je commence donc, en rapatriant ici une "discussion" (plutôt une juxtaposition d'illustrations) amorcée ailleurs sur ce forum, à propos de la "réédition" chez un éditeur nostalgique de chemises brunes, d'un "fumetto per adulti" intitulé Hessa.
Je place des guillemets à réédition car il semblerait qu'il s'agisse, en fait, de la première édition en France (et c'est regrettable parce qu'on ne peut comparer avec la traduction qu'en eût faite l'éditeur habituel Edifrance dans les années 70).

Toutefois, le propos ne portait pas sur le contenu de cette BD que je n'ai jamais lue, mais concernait les qualités esthétiques de la couverture du n°7 d'Hessa. En examinant la signature et en la comparant, j'ai fini par attribuer le dessin au talentueux Ferdinando Tacconi alors que le style, de prime abord, me faisait penser à Alessandro Biffignandi ou Pino Dangelico.

Et du coup, j'en suis venu à poster :
- une série d'images du célèbre illustrateur de couvertures Luigi Corteggi à qui l'on doit de très belles couvertures pour les séries Kriminal et Satanik dont les premiers épisodes étaient dessinés par Roberto Raviola alias Magnus (ce sont des séries recherchées à ce titre).
- et d'autres, de Ferdinando Tacconi, qui lui, est principalement un auteur de BD, mais se défend pas mal dans le domaine de l'illustration. (Olaf le Bou y trouvera des réminiscences avec Sergio Toppi, ce qui n'est pas faux. ;) )

Les revoici, donc, dans le post suivant. Elles vont être simultanément retirées du topic "Vous venez d'acheter une BD, c'est ici" qu'elles alourdissent inutilement. ;)
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 11:51

ulys a écrit:
darrian ashoka a écrit:
Aigle Solitaire a écrit:
darrian ashoka a écrit:... et je complète de choses plus particulières:


Je dois être le seul à acheter ça ^^°


Haha, j'aime bien la pique contre Tarantino en quatrième de couverture. [:flocon:2]
Ça a l'air drôle, comme série. Je regarderai.


c'est dans la lignée des elvifrance (cocktail: nudité+violence+nazis).
la fiche de la série italienne: https://www.bedetheque.com/serie-59426-BD-Hessa-Elvipress.html
Je ne sais pas trop comment c'est distribué. Je l’achète directement sur le site: Auda isarn en essayant de pas trop regarder le reste de ce qu'ils vendent (qui me parait inquiétant).

Le n°7 est déjà paru
Image

Ça ne fait pas trop vieillot ?

Ça a l’air tentant quand même.



Concernant ce HeSSa, je vous livre les questions que je me pose :

1 - La première qui me vient à l'esprit est : comment l'éditeur actuel, visiblement néo-nazi ou fasciné par le nazisme, aura-t-il traduit ces vieux petits formats italiens ?
En conservant l'humour et le second degré qui permettent de faire passer le sadisme et la cruauté de certaines scènes et au lecteur de se bidonner à la lecture de ces récits sulfureux ? On serait en droit d'en douter...
Ou en adaptant les textes de façon discutable pour tenter de faire de la propagande idéologique ? (Vaste programme... qui n'est pas gagné d'avance (Ouf !), parce la série, on s'en doute, ne se distingue pour sa grande rigueur sur le plan historique.
Ou alors, on ignorait tous que le point fort de la SS eût été de pouvoir compter parmi ses effectifs quelques femmes sexy du type HeSSa, capables de jouer des concertos pour mitraillette en petite culotte ou en mini-jupe. :D

L'éditeur a-t-il conscience du ridicule qui consiste à inscrire cette série dans son catalogue nauséeux ? Autrefois, HeSSa était noyée dans un catalogue riche de séries tout aussi sulfureuses et empreintes de sadisme et d'humour noir, ce qui en aurait vraisemblablement atténué considérablement l'impact éventuel sur un esprit par trop malléable.
Les couvertures de tous ces petits formats étaient le plus souvent un cocktail habile conjuguant érotisme et humour de mauvais goût (monstres, nazis, personnages sataniques, etc...) peu propices à la promotion d'une idéologie. ;)

Ce superbe poster du bataillon de choc des héroïnes qui constituèrent le fer de lance des petits formats d'Edifumetto (dont la plupart ont été importés sous le label Elvifrance, mais pas HeSSa) désamorcerait toute prétention au sérieux.
Image

Tout comme cette peinture d'Averardo Ciriello montrant Lucifera en compagnie d'un chevalier à la curieuse physionomie.
Image


2 - Ma seconde interrogation concerne les auteurs des couvertures.

Celle du n°7 s'inspire du style d'Alessandro Biffignandi. Il pourrait donc aussi s'agir du bien nommé Pino Dangelico. Mais la signature me semble être celle de Ferdinando Tacconi.
Image


En revanche, concernant la couverture ci-après, je serais davantage enclin à y voir un style qui se veut proche de celui de Luigi Corteggi, le formidable auteur des couvertures de Satanik et Kriminal.
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 11:56

Torelli a écrit:Très bon choix d'illustration. :ok:
Pour l'auteur de la couverture du numéro 7 je pencherai aussi sur du Biffignandi notamment à cause ou grâce au visage assez caractéristique de l'illustrateur.
Ah Lucifera et Satanik voilà de la bonne bd de gare contrairement à Hessa qui me tente pas du tout en ayant surtout peur comme Cabarezalonzo de la traduction.


Après vérification, je peux confirmer que la couverture du n°7 d'HeSSa, au style très proche de ceux de Biffignandi ou de Dangelico, est bien de Ferdinando (ou encore Fernandino, on trouve écrits les deux, depuis longtemps) Tacconi, ce formidable auteur transalpin.
Seule la signature, relativement lisible, m'a permis d'en tirer cette déduction.

J'ai pris pour modèles avérés ces dessins signés
Image
Image

Pour un autre spécimen de signature, voir la signature du portrait de femme, en bas à droite.
Image

Cet auteur de BD, dont le style des planches est caractéristique, est parfois capable de tromper son monde dès qu'il passe à la... peinture. Pouvant devenir un véritable caméléon.
Comme on peut en juger.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le doute n'est plus possible, c'est bien de Tacconi qu'il s'agit.
Image

Un lien, d'où j'ai tiré la majorité des visuels qui précèdent
http://comiccargoteam.blogspot.com/2013 ... cconi.html
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 11:58

Un autre rapide aperçu du talent protéiforme de Ferdinando Tacconi, avec ces quelques aquarelles sur carton...

Le RMS Queen Mary de la Cunard
Image

Le RMS Mauritania de la compagnie Cunard (en médaillon, un paquebot plus ancien et la vie à bord).
Image

La traversée du Channel par Blériot
Image

Parachutes divers (dont celui de Léonard de Vinci, en forme de pyramide)
Image

Zeppelins de la Marine allemande
Image

Pour contraster, ces couverture avec un dessin au trait.

Le fameux essai de Jacques Sadoul
Image

Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 12:03

Et ça enchaînait comme ceci :

Le Tapir a écrit:Merci Alonzo, elles sont magnifiques ces illustrations fumetti...
:ok:

Olaf Le Bou a écrit:ouaip, avec des fortes réminiscences de Toppi sur une des pages (celle avec le guerrier amazonien) :ok: :ok:

Pas faux et bien vu. :ok: ;) Entre Italiens, on s'observe... on s'inspire... (enfin, je devrais écrire cela à l'imparfait, hélas...)
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 12:42

Bon, ben du coup, puisqu'on a un peu d'espace, je reviens vers Luigi Corteggi. :D
Vous vous souvenez, c'est l'illustrateur des couvertures de Satanik ?
Image

Image

Image


C'était également lui qui réalisait celles de Kriminal, l'autre personnage lancé et animé par Magnus (tout comme Satanik).

Alors,place à... Kriminal. Enfin, à un échantillon de couvertures. Donc, à du Luigi Corteggi et pas à du Magnus (lui, ce sont les planches qu'il dessinait...). Comme son nom l'indique, vous vous doutez bien que Kriminal est également un sinistre personnage... :D

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Non, vous ne m'aurez pas !
Image

Ah ! Ah ! Ah ! Je vais me venger...
Image

Image

Ça se terminera mal, je le disais...
Image

Image

Image

Image

Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede darrian ashoka » 22/04/2019 15:46

Cabarezalonzo a écrit:Je commence donc, en rapatriant ici une "discussion" (plutôt une juxtaposition d'illustrations) amorcée ailleurs sur ce forum, à propos de la "réédition" chez un éditeur nostalgique de chemises brunes, d'un "fumetto per adulti" intitulé Hessa.
Je place des guillemets à réédition car il semblerait qu'il s'agisse, en fait, de la première édition en France (et c'est regrettable parce qu'on ne peut comparer avec la traduction qu'en eût faite l'éditeur habituel Edifrance dans les années 70).

Toutefois, le propos ne portait pas sur le contenu de cette BD que je n'ai jamais lue, mais concernait les qualités esthétiques de la couverture du n°7 d'Hessa. En examinant la signature et en la comparant, j'ai fini par attribuer le dessin au talentueux Ferdinando Tacconi alors que le style, de prime abord, me faisait penser à Alessandro Biffignandi ou Pino Dangelico.

Et du coup, j'en suis venu à poster :
- une série d'images du célèbre illustrateur de couvertures Luigi Corteggi à qui l'on doit de très belles couvertures pour les séries Kriminal et Satanik dont les premiers épisodes étaient dessinés par Roberto Raviola alias Magnus (ce sont des séries recherchées à ce titre).
- et d'autres, de Ferdinando Tacconi, qui lui, est principalement un auteur de BD, mais se défend pas mal dans le domaine de l'illustration. (Olaf le Bou y trouvera des réminiscences avec Sergio Toppi, ce qui n'est pas faux. ;) )

Les revoici, donc, dans le post suivant. Elles vont être simultanément retirées du topic "Vous venez d'acheter une BD, c'est ici" qu'elles alourdissent inutilement. ;)


Pour Hessa, c'est en effet la première et la seule traduction en français (il existe aussi une édition en espagnole et une en néerlandais, mais je ne pratique pas l'une et pas assez bien l'autre). Dommage que ce soit des nostalgique d'une certaine époque qui publient cela mais je ne me suis jamais préoccupé non plus des idées politiques de casterman, lombard ou des humanoïdes associés. Donc pas de scrupules.

Pour le peu que j'ai pu comparer entre version italienne et version française, la traduction est approximative et parfois très raccourcie mais pas détournée en tout cas.

la couverture du hessa 7 est assez comparable à celles des Gentlemens:



Mais je ne suis pas encore un expert pour authentifier tel ou tel artiste de couverture.
En dehors de la participation d'auteurs talentueux mais méconnus et des débuts d'artistes mondialement connus (comme Manara), l'attrait des fumetti neri réside dans la qualité de ses couvertures. (après Magnus et Frollo, c'est ce qui a motivé mon exploration des elvifrance puis plus largement des petits formats adulte en général.).
Avatar de l’utilisateur
darrian ashoka
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 703
Inscription: 21/09/2009
Localisation: Liège
Age: 48 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede darrian ashoka » 22/04/2019 16:47

Cabarezalonzo a écrit:Concernant ce HeSSa, je vous livre les questions que je me pose :

1 - La première qui me vient à l'esprit est : comment l'éditeur actuel, visiblement néo-nazi ou fasciné par le nazisme, aura-t-il traduit ces vieux petits formats italiens ?
En conservant l'humour et le second degré qui permettent de faire passer le sadisme et la cruauté de certaines scènes et au lecteur de se bidonner à la lecture de ces récits sulfureux ? On serait en droit d'en douter...
Ou en adaptant les textes de façon discutable pour tenter de faire de la propagande idéologique ? (Vaste programme... qui n'est pas gagné d'avance (Ouf !), parce la série, on s'en doute, ne se distingue pour sa grande rigueur sur le plan historique.
Ou alors, on ignorait tous que le point fort de la SS eût été de pouvoir compter parmi ses effectifs quelques femmes sexy du type HeSSa, capables de jouer des concertos pour mitraillette en petite culotte ou en mini-jupe. :D

L'éditeur a-t-il conscience du ridicule qui consiste à inscrire cette série dans son catalogue nauséeux ? Autrefois, HeSSa était noyée dans un catalogue riche de séries tout aussi sulfureuses et empreintes de sadisme et d'humour noir, ce qui en aurait vraisemblablement atténué considérablement l'impact éventuel sur un esprit par trop malléable.
Les couvertures de tous ces petits formats étaient le plus souvent un cocktail habile conjuguant érotisme et humour de mauvais goût (monstres, nazis, personnages sataniques, etc...) peu propices à la promotion d'une idéologie. ;)

Ce superbe poster du bataillon de choc des héroïnes qui constituèrent le fer de lance des petits formats d'Edifumetto (dont la plupart ont été importés sous le label Elvifrance, mais pas HeSSa) désamorcerait toute prétention au sérieux.
Image

Tout comme cette peinture d'Averardo Ciriello montrant Lucifera en compagnie d'un chevalier à la curieuse physionomie.
Image

Retrouver toute la série est faisable. une collection complète est passée sur la baie, il y a quelques mois (mais, j'ai déjà bien assez à lire sans me forcer à apprendre l'italien). Des films de réimpression sont aussi en vente de temps à autres. Le format de la VF est plus grand (15X21) contre (13x18) pour la VO
Pour la traduction (j'ai les 2, 5 et 6 aussi en italien), j'ai indiqué que je n'avais pas trouvé de message subliminaux dans la VF. D'un autre coté, Hessa n'est pas drôle et Zeccara n'est pas le plus talentueux des artistes (même si quelques planches des débuts font penser à du G. Levi hâtif). Voici 3 planches que j'ai acquise parce qu'elle était plutôt mieux que la moyen de sa production:

Image
Image
Image

L'attrait de l'uniforme (avec un grand décolleté) est certain. La possibilité que l’héroïne s'en trouve privée des façons les plus brutales qui soit sont un fréquente probabilité et les méchants sont encore bien plus antipathique puisque certains sont déjà des nazis sans compter les raffinements de cruauté exhibés dans la série.

Hitler fait aussi une apparition dans Shatane dessiné par Frollo où il passe bien pour le grotesque psychopathe qu'il était

quant à la série "hitler" (qui est d'origine espagnole pas italienne), elle rentre dans le cadre de l'uchronie dès le n°2, hitler ne se suicide pas dans son bunker mais
[Révéler] Spoiler:
vieilli ignoré de tous, se fait interné dans un asile de fous où il est finalement assassiné par un autre fou qui se prends pour Napoléon *sigh*


fin de la digression sur nazisme et PFA.

2 - Ma seconde interrogation concerne les auteurs des couvertures.

Celle du n°7 s'inspire du style d'Alessandro Biffignandi. Il pourrait donc aussi s'agir du bien nommé Pino Dangelico. Mais la signature me semble être celle de Ferdinando Tacconi.
Image


En revanche, concernant la couverture ci-après, je serais davantage enclin à y voir un style qui se veut proche de celui de Luigi Corteggi, le formidable auteur des couvertures de Satanik et Kriminal.
Image

Image

Image


Pour les fans de couvertures de Kriminal, il existe en italie un volume reprenant les couvertures (+ de 400) de la série:
Avatar de l’utilisateur
darrian ashoka
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 703
Inscription: 21/09/2009
Localisation: Liège
Age: 48 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede darrian ashoka » 22/04/2019 17:24

Les séries kriminal et Satanik ont eu des parcours chaotiques en français dans de nombreuses séries sans lendemain.

Kriminal dans Adagio, Angoisse, Demoniak, Dilemme, Effroi, Epouvante, Genius, Horror, Krimi, Kriminal, revanche, riposte, satana, satanix, serie ardente, serie bleme, serie colt, serie sanglante, stupeur et tantale.

Satanik dans adagio, angoisse, aventuriers, collection baron, collection marquis, cormoran, demona, demoniak, desdemone, epouvante, fedora, génius, horror, insolite, louve, satana, satanix, serie action, serie ardente, serie bleme, serie chaude, serie sanglante, sortilege, stupeur tantale et zapata

et heureusement de temps à autre, la VF conserve la couverture de la version italienne:









Avatar de l’utilisateur
darrian ashoka
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 703
Inscription: 21/09/2009
Localisation: Liège
Age: 48 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede fancomvous » 22/04/2019 18:07

Je suis surpris qu'aucun systématique outragé postural ne se soit encore offusqué de la présence de croix gammées ou de gonzesses en petites tenues sur ce topic.
Chapeau.
"De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités..." Benjamin PARKER

"Regardez là-haut! Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? - Non, c'est Superman!" Deux passants, sur un trottoir de Metropolis...
Avatar de l’utilisateur
fancomvous
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 9584
Inscription: 20/04/2007
Localisation: 13

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede ulys » 22/04/2019 18:20

Voilà c’est fait ! :D


Champion de Möllky, animateur de Kamoulox, professeur de Jokari, consultant en Chifoumi et homme-orchestre.
Avatar de l’utilisateur
ulys
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 30001
Inscription: 07/09/2005
Localisation: Dans les étoiles⭐️⭐️
Age: 39 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede darrian ashoka » 22/04/2019 18:43

en même temps, on ne joue pas la provoc'

[Révéler] Spoiler:
Image


et on n'est langue de vipère

[Révéler] Spoiler:
Image


cela pourrait être nettement plus explicite: http://www.elvifrance.fr/images/couvitalie/couvitaliennes.htm mais même les italiens ont leurs limites.
Avatar de l’utilisateur
darrian ashoka
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 703
Inscription: 21/09/2009
Localisation: Liège
Age: 48 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 18:53

fancomvous a écrit:Je suis surpris qu'aucun systématique outragé postural...
:lol: [:flocon:2]
Les outragés posturaux doivent avoir d'autres chattes à fouetter pour le moment... Nous en profitons sans vergogne... :-D

à darrian ashoka :
- oui, pour réunir la suite des épisodes dessinés par Magnus, que ce soit Satanik ou Kriminal, il fallait avant toute chose savoir où les trouver pour les chercher, ces épisodes. Avec tous ces changements de titres et de périodiques, c'était pas gagné d'avance... Aujourd'hui, on a établi des listes et des catalogues qui recensent plus ou moins bien la production de Raviola, mais à l'époque où tout ça paraissait... :D
- même avec les balises spoiler, tu n'es pas à l'abri des ligues de vertu... Mais [:flocon:2] quand même. :lol:
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede rennois » 22/04/2019 19:20

Magnfique sujet, je tire ..............mon chapeau icelui ! :daccord:
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10071
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 50 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 22/04/2019 20:15

T'as tout capté. ;)
Si t'as un truc un peu... délicat ou osé à poster, tu le découpes aux bonnes dimensions et tu le présentes comme étant un petit format. Après, ça passera ici comme une lettre à la poste. :lol:

Sinon, pour illustrer ce que je répondais à Darrian
Cabarezalonzo a écrit:à darrian ashoka :
- pour réunir la suite des épisodes dessinés par Magnus, que ce soit Satanik ou Kriminal, il fallait avant toute chose savoir où les trouver pour les chercher, ces épisodes. Avec tous ces changements de titres et de périodiques, c'était pas gagné d'avance... Aujourd'hui, on a établi des listes et des catalogues qui recensent plus ou moins bien la production de Raviola, mais à l'époque où tout ça paraissait... :D

C'était un sacré casse-tête, avant Internet.

Comment le type qui cherchait du Kriminal, série qui est parue initialement en France à partir de 1966 sous des couvertures de ce type (on se demande d'ailleurs comment ce fut possible, avec toutes ces strangulations et autres meurtres impressionnants, une sorte d'apologie de la violence ?).
ImageImageImage

pouvait-il deviner qu'il dégoterait un épisode de Kriminal dans un petit format des séries Adagio ou encore Cormoran, aux couvertures fleurant le western ? :D Il fallait une sacrée intuition, même si, en 1974, de l'eau avait coulé sous les ponts depuis 1966... ;) En revanche, pour endormir la censure, c'était réussi. :lol:
ImageImageImage

Les couvertures italiennes étaient nettement plus belles, avec de la distance, de la hauteur et même de l'abstraction, une bonne dose d'humour, et parfois, une touche de surréalisme. Le contenu de la BD était moins dérangeant que ces couvertures des petits formats français. Le côté morbide ou sadique était désamorcé par l'humour que véhicule le style de Magnus [*] et les textes de Bunker.

Je remontre quelques unes de ces couvertures italiennes, pour comparaison. Y a pas photo : Corteggi, l'illustrateur était sur la même longueur d'onde que les auteurs, combinant humour, second degré et sens de l'esthétique.
ImageImageImageImage


[*] Le style de Magnus se caractérise par un second degré qui s'impose dès le premier coup d'œil, ça suinte d'humour comme on peut le constater avec les visuels ci-après.
[img]
ImageImage[/img]

Ici, avec Satanik (le scan est celui d'un autocollant intégré à l'album ; il y avait le même bonus dans les VO italiennes de Kriminal, c'est apparu vers 1970 et c'était indiqué sur la couverture (non pas à l'aide d'un sticker qui pouvait être enlevé mais par une mention en médaillon = contiene autoadesivi fustellati))
Image

Ici pour Jezabel
ImageImage
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 23/04/2019 10:48

Pour continuer un peu avec Kriminal et Satanik, je vous propose de mater quelques planches originales de Magnus.
Et quelques scans de ces adhésifs qu'on trouvait dans les petits formats italiens (pas dans les versions françaises). Aujourd'hui, la présence ou nom de ces autocollants peut faire varier un prix (à l'état neuf, s'entend) d'un bouquin de 10 à 140 euros. Un truc de dingue...

Je disais, au post précédent, que les couvertures des premières éditions françaises de Kriminal ne correspondaient pas vraiment avec l'esprit de la série, baigné d'humour au second degré venant désamorcer ses aspects les plus macabres. La remarque vaut également pour Satanik. Cet humour se manifeste tant par les textes de Bunker que par le dessin expressionniste de Magnus.

Pour s'en convaincre, jugez sur pièces et forgez-vous votre propre opinion, d'après ceci.

Image

Image

Un album complet de ses adhésifs (ils étaient situés, tantôt au début, tantôt en fin d'album). Dans cet exemple, ils sont à la fin.
ImageImage

Mais dans le n° 303, ils sont ici au début (mais ils semblent avoir été... découpés, détachés de leur support)
Image

Comme pour ce numéro de Satanik
ImageImage

ImageImageImage
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Torelli » 23/04/2019 10:51

Magnifique sujet. [:flocon:2] [:flocon:2]
"On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver qu'avec un mot gentil tout seul" Al Capone
Avatar de l’utilisateur
Torelli
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4609
Inscription: 12/04/2008
Localisation: Angers
Age: 37 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Cabarezalonzo » 23/04/2019 11:56

Ravi que ça te plaise, Torelli. :ok:
Il y aurait tant à dire et à montrer...

Hélas, dans les scans d'originaux ci-après, les deux planches d'un même visuel ne se suivent pas...

Image

Image

Image

Image

Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 4754
Inscription: 20/09/2017

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede Olaf Le Bou » 24/04/2019 23:03

Drapo ! :bravo: :bravo:
Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux

Ma galerie sur Gurushots
Avatar de l’utilisateur
Olaf Le Bou
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 26945
Inscription: 20/03/2008
Localisation: La verte campagne Valenciennoise
Age: 52 ans

Re: Quand les auteurs de petits formats ont du talent, c'est ici

Messagede darrian ashoka » 27/04/2019 09:30

Pour continuer sur Magnus et les couvertures de Corteggi, on peut parler de Jezabel (Gesebel en italien)
Sagédition en publie 18 n° (sur 23, à ma connaissance) avec le parti-pris de ne pas utiliser les couvertures originales italiennes:
ImageImage

Mais bien vite, Sagédition est malgré tout dans le viseur de la commission de censure et Sagédition prend la décision de mettre des couvertures sans aucun rapport avec le contenu:
Image

On est bien en droit de regretter les couvertures de Corteggi
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
darrian ashoka
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 703
Inscription: 21/09/2009
Localisation: Liège
Age: 48 ans

Suivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité