Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Je viens de lire... [COMIC]

Forum pour discuter de la bande dessinée US

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Bolt » 28/07/2020 20:09

Message précédent :
Tes retours de lecture sont super chouettes, merci mallrat!






Au détour du bac à soldes, je suis tombé sur celui-ci:

Du John Bolton scénarisé par Ann Nocenti, ça sent la publication chez Epic, dont je suis loin de connaître le catalogue par coeur. Après vérification, c'était effectivement un graphic novel publié chez la branche "adult" de Marvel en 1988, sous le nom Someplace Strange, à l'époque où Nocenti était occupée sur Daredevil.

Image

Le bouquin est paru chez Comics USA (futur Editions USA) de Fershid Bharucha (le mec qui fait découvrir au public francophone tout un pan du comics hors big two dans les années 70), et bénéficie d'un choix du titre assez étrange.
Le pitch: Zèbre et Spike, deux jeunes frères à l'imagination féconde, décident pour la nuit de partir à la chasse au croque-mitaine. Ils rencontrent, Joy, une jeune femme artiste impulsive au look goth-punk et le groupe se retrouve dans un monde fantasmagorique, sensible à la créativité de chacun.

Image

Le script de Nocenti est OK, avec ses petits clin d'oeil sur l'influence des médias et de la société de consommation sur les deux jeunes frères. Enfin, j'ai déjà lu des choses plus acerbes de sa part. C'est plutôt pour les plances de Bolton que le bouquin peut valoir le coup. L'histoire pourrait même sembler être parfaite pour que le peintre londonien s'adonne à des planches surréalistes, mais j'ai trouvé le résultat final un peu sage, même si pas déplaisant.

Image

Il a depuis été réédité chez Dark Horse en 2014.

Image
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4044
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 40 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 28/07/2020 20:55

Bolt a écrit:Le script de Nocenti est OK, avec ses petits clin d'oeil sur l'influence des médias et de la société de consommation sur les deux jeunes frères. Enfin, j'ai déjà lu des choses plus acerbes de sa part.


Marrant, je viens de relire ses comics pour Verotik, et là tu peux parler d'acerbe : du porno gore fétichiste ultra pervers et dégradant, au point que ça serait pornographique même sans le sexe explicite et en gros plan...
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 29/07/2020 08:54

Comics USA l avait prépublié dans un USA magazine..

Image

Tes retours de lecture sont super chouettes, merci mallrat!


merci
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 30/07/2020 07:53

Je me suis refais les Captain America de Remender et Spencer.
J avais un souvenir un peu fun de la periode Wilson de Remender mais c est un peu plus que cela.
En tout cas deux belles constructions.

Remender s'amuse à rendre à Rogers une blessure profonde.
D'abord, il le renvoie dans un monde qu'il ne connait pas "Le Dimension Z" et lui fait passer 11 ans là-bas puis lui fait perdre "sa famille", Sharon et Ian (Fils de Arnim Zola qu'il a élevé). Certes Romita est pas au top (et même certains épisodes sont ce qu'il a fait de moins bien), mais la saga est solide. cap revient avec Jet Black (fille de Zola) qui devra, elle aussi, s'adapter à un nouveau monde.
On voit en flashback des épisodes de l'enfance de Steve quand son père était alcoolique et sa mère qui l'a façonnée.
Image
Le fond étant la paternité.. puisque Rogers et Arnim Zola fuient le modèle de leurs pères respectifs et se battent pour la paternité (inée ou acquis) de Ian. Jet et Ian, eux, cherchant à devenir eux même..
Image
On part ensuite dans une intrigue qui ramène Nuke et dévoile l'arme moins Dr Cérébulles (ou Mindbubble), le supersoldat psychédélique au sérum coupé au LSD) et le Clou Rouge. Ils remettent en cause le SHIELD et utilisent Nuke pour le dicréditer et discréditer un mode de vie individualiste et occidental. Rogers est à la traîne, désorienté par la saga précédente. Falcon est réintroduit et développé à petit pas..
A la fin, Rogers perd son sérum et vieillit. C'est là que Zola revient.. Ian aussi (on savait qu'il avait survécu) avec Sharon qui l'a élevée (et a vieilli dans la dimension Z).
Sam devient le nouveau Cap.
Là, on a des ennemis qui ont un objectif que l'on peut comprendre mais le moyen est meurtrier. L'Arme moins est un concept intéressant qui vise à lutter contre le développement de l'arme plus et de trouver un moyen "humain" de tuer. Il emprisonne ses victimes dans un "rêve" qui leur apporte leur plus chers désirs et les tue. Ca rappelle pas mal les créations de Kirby dans les 70's par le coté foutraque.
Nick Klein donne de belles planches alors que Pacheco est très décevant.
Image

Dans le relaunch, Remender envoie Sam contre l'hydra avec son partenaire Nomad (Ian Rogers). Il est épaulé en tant que back up par Rogers et Sharon.
On est un peu dans une position batmanienne avec Steve en tant que Alfred et Ian Rogers en Damian. En tout cas il y a aussi un aspect familial inédit dans Captain America mais qui fonctionne bien avec le couple Steve/Sharon, leur fils. Remender fouille aussi le rapport de Sam à son père et son frêre.
Image
Les péripéties et les coups de théâtre sont nombreux (peut être trop), ca va hyper vite et ca s'arrête avec la mort supposée de Ian (qui revient dans la une mini Secret Wars mais plus depuis) et la révélation que Hydra a infiltré tous les supergroupes. Mais Secret Wars arrive..
Image

Image
Image
A la sortie du méga event, on revient avec Sam mais Remender est parti (de Marvel même). Nick Spencer reprendre scénario et va se servir de Sam Wilson dans le rôle de Captain America. Notre personnage va subir dans la série les mêmes reproches que dans notre réalité (supposé être un personnage SWJ). Remender avait commencé cette critique méta mais Spencer va la systématiser. Il va aussi faire de la série une série d'actualité où on va suivre notre héros contre:
-Les fils du Serpent qui s'en prennent aux immigrés en attendant la construction du mur séparant USA et Mexique,
-Serpents Solution, sorte de société de conseil criminelle qui permet aux entreprises de prendre/voler/déposer des brevets mais aussi de pouvoir prendre des libertés Randienne sur une société trop collectiviste,
-Pleasant Hill : une prison du SHIELD produite par un cube cosmique vivant Kobik, qui prend la forme et la mentalité d'une petite fille. On est sur une sorte de Prisonners, Wayward Pines où on réécrit la vie des criminels,
-Les Americop, devenus une milice privé mis en place dans partenariat Public/Privé par des instances néoconservatrices dans les quartiers pauvres et donc habités par des minorités,
Mais en fait Sam lutte contre les instances politiques néoconservatrices du pays surtout.. une fausse Fox News et des Trumps ou Van Sciver.
Le but est d'abattre ce symbole d'un personnage noir qui devient le symbole des USA.
Image
Tout cela va s'accentuer quand Kobic, bercée par les histoires du Skull sur une Hydra respectable, va rajeunir mais aussi recréer Steve Rogers comme son meilleur agent. Stevil sera alors le pire ennemi de Sam et en plus celui de l'ombre. Dans la série Steve Rogers, on suit Stevil dans ses plans pour amener Hydra au pouvoir, quitte à tuer ses anciens amis (Jack Flag, Bucky..) ou créer des dissensions (il est derrière la réactivation de Hulk qui mène à Civil War II). Il utilisera les egos de Stark ou Danvers, leurs besoins de tout contrôler pour prendre le pouvoir... alors que Sam baissera les bras... suite à la mort de Rage.
Image

Ces deux séries sont un journal de l'air du temps social et politique remarquable. Si Certains méchants sont bien méchants.. d'autres sont mu par le fait de poursuivre une idée par tous les moyens mais n'est ce pas ce que font aussi Stark ou Danvers? Ou Emma Frost? Ils ont l'impression d'avoir été dépossédé de leurs vies.. et Stevil en est le grand représentant.. à coup de flashbacks on revoit sa vie et on est au plus prés de ses idées.. Lui aussi se bat de manière désintéressée pour un rêve.
Image
Bref si certains passages sont clairement à charge contre le néoconservatisme (et? c est mal?), Spencer donne aussi à pas mal de personnages opposés des motivations qu'on peut comprendre. ceux qu'on pourrait qualifier de caricaturaux sont les assoiffés de pouvoir où mu par le besoin de richesse..
Image
Il utilise aussi très bien le passé du personnage avec une prédominance pour la période Gruenwald. On voit revenir D-Man, US Agent, Jack Flag, FreeSpirit, Diamondback, les serpents, Americop, Malus, Quasar et .. Capwolf mais on retrouve des clin d’œil au "rêve" de Miller ou au combat à Miami de Englehart (dans Secret Empire que j'ai pas encore relu).
Image
Je reste scotché par la prouesse du Cap, agent de l'Hydra.
Au fond il reste quand même en grande partie le Rogers que l on connait... Il reste fidèle au rêve mais pas le même...
Le fait de le reconnaître me parait essentiel..

La question qui relie les deux runs est celui de la confiance. La confiance entre un enfant et ses parents, la confiance en les institutions (les deux runs décrivent la longue agonie du SHIELD) et entre nous tous en fait...

Si Acuna et Renaud fournisse un excellent travail ainsi que Saiz et quelques autres, il est quand même dommage que les dessinateurs ne restent pas et qu'un nombre incroyable (pour notre époque) de dessinateur fill-in soit appelé sans être tout a fait au point.
Marvel lance un event mais les séries qui le lance ne sont pas au top graphique au moment final.

Une belle période que ces runs qui se sont retrouvés à devoir suivre Brubaker et coincés dans des polémiques...

Au moment de Secret Empire, ce qui me fascine est cette idée que la recréation de Kobik soit peut être un décréation d'une première recréation (Les Alliés ont ils utilisés le Cube pour gagner la guerre?).
Il y a pour sur l'image de la difficulté à lutter contre les fakes news.. mais dans l univers Marvelien, je trouve cela fascinant.

Bizarre que Hydracap ait eu tant de détracteurs alors que c'etait bien écrit là où on célèbre des runs avec des gens méconnaissables..
Ben oui si tu es Spencer, tu es moins crédible et puis ça se passe que dans Captain America.. il y a des séries plus crédibles ..Qu aux USA on préfère des sectaires à un Captain America Noir.. Ok.. mais bon peut être que tout le monde ne mérite pas Captain America.
Image

La question qui relie les deux runs est celui de la confiance. La confiance entre un enfant et ses parents, la confiance en les institutions (les deux runs décrivent la longue agonie du SHIELD) et entre nous tous en fait...

Une belle période que ces runs qui se sont retrouvés à devoir suivre Brubaker et coincés dans des polémiques...
Dernière édition par mallrat le 30/07/2020 08:35, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede magodeoz » 30/07/2020 08:19

Merci pour cette belle chronique complète. Elle donne envie de se plonger dans la lecture de ce livre !
Avatar de l’utilisateur
magodeoz
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 106
Inscription: 17/03/2020
Localisation: Prignac
Age: 53 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 12:05

Assez em phase avec ta lecture du run de Remmender. Par contre, je suis de plus en plus en désaccord avec toi sur le run de Spencer. J'apprécie le bonhomme et ses idées, mais franchement, je trouve ce run embarrassant, tant il est puéril dans la forme (plus l'inconstance artistique - avec ce sel lié au fait qu'un artiste du run rejoindra le comicsgate ( à moins que ça n'est déjà été le cas)), par rapport au thématiques plus que sérieuses qu'il aspire à mettre en avant. Non, définitivement, te voir vanter ce run tout en critiquant assez fort le run de Brubaker, il y a un truc qui cloche selon moi.
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 30/07/2020 13:44

avec ce sel lié au fait qu'un artiste du run rejoindra le comicsgate ( à moins que ça n'est déjà été le cas))


tiens? qui? En même temps c est lui (le dessinateur)qui a un souci alors...

tout en critiquant assez fort le run de Brubaker, il y a un truc qui cloche selon moi.

???
Je dis
Une belle période que ces runs qui se sont retrouvés à devoir suivre Brubaker et coincés dans des polémiques...

pour moi c est justement le contraire.. tu dois suivre Brubaker.
Non je préfère le run de Brubaker même il ne sera pas dans mon Top 3 des runs sur le personnage par manque de discours ou pour justement la seule fois où c est clair de dire que c est la faute du lettreur (manif tea party avec Falcon et Bucky).
Apres peut etre que parfois je suis dur avec ce run en conversation publique car la plupart des newbies n ont lu que ca et oublie le reste.
J ai fait une série de note sur la continuité utilisé par Brubaker dans son run http://www.forumcomics.com/viewtopic.php?f=25&t=5468 que j ai adapté quand superpouvoir m'a demandé si ils pouvaient les utiliser... https://www.superpouvoir.com/brubaker-c ... -prologue/
Je me ferais pas autant chier moi qui n aime pas écrire.. si je n aimais pas ce run... et pas Brubaker (dont j ai une grande partie de la production)...

tant il est puéril dans la forme (plus l'inconstance artistique - avec ce sel lié au fait qu'un artiste du run rejoindra le comicsgate ( à moins que ça n'est déjà été le cas)),


Parfois c est exagéré j en parle là
Bref si certains passages sont clairement à charge contre le néoconservatisme (et? c est mal?), Spencer donne aussi à pas mal de personnages opposés des motivations qu'on peut comprendre. ceux qu'on pourrait qualifier de caricaturaux sont les assoiffés de pouvoir où mu par le besoin de richesse..

mais ... on peut dire qu aaron ou ewing ont fait paeil avec Roxxon et qu ellis est un peu là aussi dans Batman's grave.. ou d autres.. Transmet n est pas toujours nuancé alors certes Ellis a bien plus de talent.
Pour le dessin, je sais pas si j en parle mais c est vrai que c est un souci.. et que Marvel a annoncé Secret Empire assez tôt, fait son buzz sur Sam ou Stevil.. et n est pas foutu de garder une cohérence graphique et même un nom "important" sur le titre (surtout les remplacants de Saiz sur Steve Rogers.. Sam ayant Renaud, acuna voire Bennet..)
Oui c est un souci.

Mais sur Spencer, je trouve que les éléments "grossiers" passent avec Dman, les serpents, .. il y a une forme de grotesque qui répond un peu au grotesque de l actu US de cette époque.
Je trouve que ca passe plus mal sur Spidey...
Il y a peut etre aussi des points d expression outrancier mais qui me plaisent bien.. mais oui tu n as pas tort... mais..
Parfois, moins puéril me plaira moins..
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 14:52

OK, donc on est d'accord alors, ce run est loin loin loin d'un top 20, voir 30... Après, je suis le premier à faire ces repproches, également à Ewing, Aaron ou Ellis. Pour moi, les trucs intéressants d'Ellis sont plus de l'ordre du formel, et souvent ne sont pas de mon goût. Ewing et Aaron, ce sont juste deux besogneux au dessus du lot, et surtout de grands pros. Je pense même qu'ils doivent plus leur carrière à ce seul fait qu'à leur créativité (Aaron à d'ailleurs un imaginaire très pauvre, comme en témoinge son run sur Conan).
Pas lu les SPidey de Spencer, surtout ses creator owned. L'artiste en question, c'est Jon Malin, dessinateur de la GN du boss de Comicgate, si je me souviens bien.

Bref, le run de Remender est parfaitement anecdotique, mais très fun, te parfois surprenant, alors que pour moi, le run de Spencer est ambitieux, bourré de bonnes intentions, mais devient rapidement contre-productif à force d'être caricatural à l'extrême. J'ai parfois l'impression qu'il à voulu refaire le coup de Busiek sur Thunderbolts, mais qu'il est trop impatient de révéler ses cartes, et que sa sombre du coup dans le ridicule. ET puis bon, je ne suis pas convaincu qu'il soit capable de donner la légerté suffisante à ses superhéros pour en faire des avatars crédibles de ses préoccupations, au sein du MU moderne.

Mais ça reste un sujet de discussion et d'analyse assez passionnant.
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 30/07/2020 17:43

Un top global? oui evidemment...

c'est Jon Malin, dessinateur de la GN du boss de Comicgate, si je me souviens bien.


Ok Je viens de voir qu il en a fait qu'un cap (je me souviens de lui sur Cable et Tbolts avec son style entre liefield et portacio en moins bien)

Pour Spencer, je trouve justement qu il a de la légereté et parfois trop.. et qu en tout cas ses meilleurs comics (superior foes, antman, the fix) sont des sortes de comédies.

Bon j ai du encore éxagérer car je ne suis pas d accord sur Aaron et Ewing.
Aaron est pour moi un des derniers grands scenaristes à bosser pour le big two. En général (sauf amazing xmen, Hulk..) j adore tout ce qu il fait ou en tout cas j aime beaucoup. Ewing c est plus aléatoire mais je trouve que par contre, il a pas mal d idées (galactus, ultimates, new avengers, hulk..). J aimais beaucoup ses mighty avengers par exemple (qui aprés Uncanny Avengers de Remender sont ce qu il y a de mieux en avengers depuis busiek voire Johns.. seul Aaron étant un pu loin de tous les autres qui ont écrit n importe quoi depuis 2004).
J avoue que si Aaron et Ewing sont des besogneux.. qui ne l est pas? Moore (puisque il ne fait citer Morrison)?
Je vois pas en quoi Brubaker sur l ensemble de son oeuvre (que j'adore) est meilleur par exemple.

J'ai parfois l'impression qu'il à voulu refaire le coup de Busiek sur Thunderbolts, mais qu'il est trop impatient de révéler ses cartes,

Ben Tbolts, on savait dés le 1 le quoi du comment et au 12 c etait fini.. je pense que ca a duré plus longtemps chez Spencer.
Non quand je vois les xmen se comporter pas du tout comme d habitude (surement à dessein), je trouve que Stevil reste dans une logique de personnage si les élements de son passé avait été changé... (a titre d exemple le superior Iron Man.. n est pas inversé.. il est poussé à l extreme).
A chaque fois qu il va trop loin, que c est trop gros, Spencer me rattrape au vol avec une blague ou une phrase ou un but qui me ramène dans son run.
Il y a un coté grotesque aussi avec Capwolf, les serpents, armadillo, les serpents, la UWWF.. trés gruenwaldien mais en bien écrit quoi.

J avais pas beaucoup aimé ses Secret Avengers à l epoque mais que j ai relu (avant de m attaquer aux Captain America) suite à un bouquin sur Cap que j ai lu et ja i bien aimé, trés dans l esprit de ce que fera Ellis (plus que Brubker)
Je relisais Secret Avengers 12.1 par rapport à ce qui en était dit dans un bouquin que je viens de finir, que j'ai posté plus haut.
Image

Il parlait de la phase Heroic Age comme un contre emploi pour Steve Rogers (enfin sa version "moderne" depuis 1964). En effet, le personnage qui remet en cause l'establishment se retrouve devenir l'establishment.
Image
Spencer le confronte à un Snowden habillé en The Captain/Us Agent. Il mêt en ligne le nom et l'adresse des repentis du Gouvernement US. Tous les agents de l'hydra, AIM ou autres qui acceptent de collaborer et ainsi sont protégés (il me semble qu'il y aura une histoire analogue durant le run de Remender avec Dman en Scourge). Ce hacker renvoie les contradictions de Rogers à sa face. Comment le symbole du rêve américain peut il avoir une résonance, un écho en étant lui-même l'establishment avec equipe Black-op à la Clé.
Image
C'est là le gros souci de la periode Bendis-Millarienne qui joue plus avec des concepts qu'avec les personnages mais c'est aussi un point noir de Brubaker.
Attention, j'adore le run de Brubaker qui est dans mon Top 5. Cependant, il avait plutôt envie de parler de Bucky Barnes auquel il s'identifiait enfant que de Steve Rogers. Ce n'est pas qu'il ne connait pas le personnage ou la série.. quand on ramène Cynthia Glass, l'Ameridroid ou la MadBomb.. on connait bien la série.
Mais Steve Rogers lui parle plus dans un rôle de super espion qu'en symbole du rêve américain. Si bien que sans Barnes, la série sera sympa mais d'un coup plus banale (alors que bon la Mad Bomb!! l'Ameridroid!!).
Bref, Rogers en super commandant .. ca fonctionne moyen.. et ce jusqu'à la fin du run d'hickmann sur la série qui contrevient aux personnages mais aussi à Marvel, en général. Certes les héros ne sont pas parfaits mais ils vont pas s'entretuer s'il y a des gens à sauver, y compris sans aucun espoir de succés.

Image

J'ai racheté pas mal de Captain America (ou autres type New Invaders, Heroes For Hire) en TP pour me débarrasser des floppy.
J'ai relu comme cela le run de Jurgens, Ice et je commence Captain America & The Falcon (Priest) (que je trouve bien meilleur que dans ma mémoire, plus du tout confus) avant Sentinel of Liberty et le run de Morales/Kirkman..
Je reviendrais donc sans doute...
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 19:20

mallrat a écrit:Pour Spencer, je trouve justement qu il a de la légereté et parfois trop.. et qu en tout cas ses meilleurs comics (superior foes, antman, the fix) sont des sortes de comédies.


Quand je parle de manque de légerté dans l'écriture de Spencer, je ne parle pas d'humour, mais de lévité on va dire. Je ne vois rien dans ses cap/falcon qui me laisse penser que ces personnages sont réels, impliqué dans l'intime comme le public de leur vie de superhéros, tout est performatif (les sales vannes de Bucky :roll: et de Rick Barnes, si je me souviens bien...). ET puis non, je trouve ça souvent particulièrement mal écrit. MAis bon, là c'est un vrai point de désaccord, au moins :-D

mallrat a écrit:Bon j ai du encore éxagérer car je ne suis pas d accord sur Aaron et Ewing.
Aaron est pour moi un des derniers grands scenaristes à bosser pour le big two. En général (sauf amazing xmen, Hulk..) j adore tout ce qu il fait ou en tout cas j aime beaucoup. Ewing c est plus aléatoire mais je trouve que par contre, il a pas mal d idées (galactus, ultimates, new avengers, hulk..). J aimais beaucoup ses mighty avengers par exemple (qui aprés Uncanny Avengers de Remender sont ce qu il y a de mieux en avengers depuis busiek voire Johns.. seul Aaron étant un pu loin de tous les autres qui ont écrit n importe quoi depuis 2004).
J avoue que si Aaron et Ewing sont des besogneux.. qui ne l est pas? Moore (puisque il ne fait citer Morrison)?
Je vois pas en quoi Brubaker sur l ensemble de son oeuvre (que j'adore) est meilleur par exemple.


Aaron, ses deux plus grosses réussites (chez Vertigo), ce sont des histoires tirées de faits réels, quasi transposés tel quel.
Pour le reste,je vois beaucoup trop la structure. J'ai beaucoup aimé The Goddamned - sa meilleure BD pour moi, et de loin - mais chez Marvel, je trouve ça effectivement besogneux de A à Z. Ça se lit, je ne dit pas, et c'est effectivement souvent plus lisible que la majorité des comics de superhéros DC/MU des derniers temps, mais le niveau est tellement bas... Pour Ewing, j'ai toujours l'impression de lire une pale et interminable copie de Moore, certes pas aussi absconse que la majorité du taf de Momo, mais bon, c'est peu inspirant. OK, son Hulk se lit bien (malgré le fait qu'un Joe Bennett en progrès, ça reste Joe Bennett :? ), mais la lassitude m'a serieusement gagné au bout de 12-15 numéros : Le Swampy de Moore, c'était il y a 35 ans, quand même...

Brubaker à mille fois plus d'imagination qu'Ewing je trouve, malgré le fait qu'il se contente souvent de pastiches. Rien que sur son run d'Authority, il propose des idées vraiment fortes et relativement inédites. Et comme Moore, il a fait montre d'une sacrée versatilité. Enfin bref, mettre Bru sur la même échelle qu'Aaron ou Ewing, ça me semble tellement surréaliste que les mots me manquent :oops:

Ellis, je reste persuadé que depuis son run sur Stormwatch et les deux premiers numéros de Transmet, bah c'est également un besogneux, à sa manière.

Aujourd'hui, je trouve qu'en big two, Mark Russell et Christopher Cantwell (voir Tom King) proposent des récits bien plus originaux et aboutis qu'Aaron et Ewing, avec en plus un plaisir de lecture assumé. Mais ils auront largement le temps de me faire changer d'avis :lol:
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 30/07/2020 20:12

J adore brubaker mais je trouve qu on finit toujours par le même type de recit, qui raconte peu ou prou la même chose .. Kill or Be Killed changeait la donne au moins sur des points qui permettaient de voir les choses autrement..
Mais j ai du mal a finir fade out et Criminal tout en restant bon, n apporte plus de suprises.

Cantwell.. je connais que Doom.. qui est bien mais.. Je pense pas avoir lu encore du Russel.

Tu es dur, je trouve avec pas mal d auteurs...

Quand je parle de manque de légerté dans l'écriture de Spencer, je ne parle pas d'humour, mais de lévité on va dire. Je ne vois rien dans ses cap/falcon qui me laisse penser que ces personnages sont réels, impliqué dans l'intime comme le public de leur vie de superhéros, tout est performatif (les sales vannes de Bucky :roll: et de Rick Barnes, si je me souviens bien...).


c est un peu le superheros des années 2000.. plus de cast normal.. les pouvoirs sont utilisés de manieres offensives et defensives strictes sans imagination.. ils sont sur d eux, pros.. c est plus les outcast depuis la fin des 90's j ai envie de dire..
Les personnages sont tous des persos de films d actions..
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 21:14

Brubaker, t'as quand même aussi Dead Enders, Dead Boy Detectives, ses vieux comics indés, son Authority, ses X-Men, etc, non, je trouve vraiment qu'il a su varié les plaisirs. Après, j'ai aussi de l'admiration pour les artistes qui savent identifier et fructifier leur sillon. The Fade Out, c'est un de mes préférés, et pour le coup, son utilisation de faits réels est bien plus créative et personnelle que celle d'Aaron.

Je suis dur? On peut voir les choses ainsi, mais si comme toi, j'ai lu beaucoup de comics (j'en possède plus de 15000, et j'en ai lu/parcouru bien plus), je n'ai pas démarré là dedans avec du super héro, mais par le pré vertigo et bcp d'indé. Du coup, les codes dy super héro mainstream, il faut souvent que le titre les transcende pour maintenir mon intérêt.
Après, je siu aussi bon public à ma manière : j'aime vraiment bien Vaughn, mais je suis lucide, c'est juste de l'entertainment. J'espère que tu voix ce que je veux dire. En gros, je suis pas un fan, sauf pê pour Moore, effectivement. Et si je déteste Morrison, j'ai tout lu, je possède la plupart de ses titres, et en apprécie même certains.
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 21:19

mallrat a écrit:c est un peu le superheros des années 2000.. plus de cast normal.. les pouvoirs sont utilisés de manieres offensives et defensives strictes sans imagination.. ils sont sur d eux, pros.. c est plus les outcast depuis la fin des 90's j ai envie de dire..
Les personnages sont tous des persos de films d actions..


Pas faux. Geoff Johns a fait beaucoup de mal aux super héros. J'en achète presque plus, d'ailleurs...
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 30/07/2020 22:25

cicerobuck a écrit:Brubaker, t'as quand même aussi Dead Enders, Dead Boy Detectives, ses vieux comics indés, son Authority, ses X-Men, etc, non, je trouve vraiment qu'il a su varié les plaisirs.


DBD est dans ma PAL
oui mais comme corbulon me l avait fait remarqué en 2007 ou par là (sortie VF d automne), il parle toujours de secrets enfouis qui reviennent à la surface.


je n'ai pas démarré là dedans avec du super héro, mais par le pré vertigo et bcp d'indé.

ca n existait quasiment pas en VF quand j etais enfant et débuté... un peu de Bruce Jones et de Corben peut etre, bien sur les comix ou eisner mais à 6-7 ans..
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede jb681131 » 30/07/2020 23:07

cicerobuck a écrit:
mallrat a écrit:c est un peu le superheros des années 2000.. plus de cast normal.. les pouvoirs sont utilisés de manieres offensives et defensives strictes sans imagination.. ils sont sur d eux, pros.. c est plus les outcast depuis la fin des 90's j ai envie de dire..
Les personnages sont tous des persos de films d actions..


Pas faux. Geoff Johns a fait beaucoup de mal aux super héros. J'en achète presque plus, d'ailleurs...

Je suis pas tout à fait d'accord avec ça ! En quoi c'est que des "pros" "sur d'eux" ? Y'a plein d'histoires qui démontre le contraire.
Et je vois pas en quoi Geoff Johns à fait du mal ! Au contraire il a fait du bien aux Green Lanterns, à Flash, à la Justice League, à Aquaman et à Shazam ! Il n'y avait rien eu d'aussi passionnant depuis un certain nombre d'années avant qu'il ne reprenne ces séries.

Mais j'ai l'impression que vous êtes de ceux qui disent toujours, "c'était mieux avant".
Avatar de l’utilisateur
jb681131
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1860
Inscription: 27/02/2016

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 30/07/2020 23:45

jb681131 a écrit:Je suis pas tout à fait d'accord avec ça ! En quoi c'est que des "pros" "sur d'eux" ? Y'a plein d'histoires qui démontre le contraire.
Et je vois pas en quoi Geoff Johns à fait du mal ! Au contraire il a fait du bien aux Green Lanterns, à Flash, à la Justice League, à Aquaman et à Shazam ! Il n'y avait rien eu d'aussi passionnant depuis un certain nombre d'années avant qu'il ne reprenne ces séries.

Mais j'ai l'impression que vous êtes de ceux qui disent toujours, "c'était mieux avant".


Bah non, les exemples que tu cites chez DC (à part Shazam que je n'ai pas lu et sur lequel je ne saurais me prononcer), c'est tout pourris, limite illisible, éliptique au possible, jamais à échelle humaine. Non, vraiment un sacré merdier, et ce qui à précipité mon abandon de l'univers DC mainstream, quasi définitivement. Et "un certain nombre d'années", ça ne veut pas dire grand chose... Pour Green Lantern, il m'a tout simplement dégouté à vie du concept, je crains. Pourtant, Doug Mahnke, encré par Christian Alamy, y'a pas beaucoup d'autre duo en mainstream qui me fasse plus de l'oeil :(

Au début des années 2000, j'achetais bien plus de comics que dans les années 90, donc non, pas toujours. Mais aujourd'hui, oui, clairement, j'assume largement de penser que les comics, c'était globalement mieux avant. Y'a qu'a voir l'état de la production indé dans le direct market! Et des titres comme Gotham Central, Major Bummer, JLA de Matteis/Giffen, Chase, des titres de superhéros bien écrits et avec de la personnalité, pas juste des squelettes d'intrigues et de perso, de la chaire, c'est devenu rare. Même le Hulk de Bruce Jones... Hickman essaye, mais reste souvent à la surface de ses concepts, oubliant la charactérisation en route...
Quand tu vois qu'aujourd'hui, Fraction, Gillen ou Snyder sont devenu les stars, les papas du game, les conceptualistes des univers, perso, ça me fait froid dans le dos. Après, il y a toujours des trucs intriguants, comme Gutt Ghost la semaine prochaine, ou Hedra cette semaine, mais honnêtement, la dernière idée scénaristique "puissante" que j'ai lu en mainstream, c'est l'épisode e Moira de Hickman, c'est dire...
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede jb681131 » 31/07/2020 00:22

cicerobuck a écrit:
jb681131 a écrit:Je suis pas tout à fait d'accord avec ça ! En quoi c'est que des "pros" "sur d'eux" ? Y'a plein d'histoires qui démontre le contraire.
Et je vois pas en quoi Geoff Johns à fait du mal ! Au contraire il a fait du bien aux Green Lanterns, à Flash, à la Justice League, à Aquaman et à Shazam ! Il n'y avait rien eu d'aussi passionnant depuis un certain nombre d'années avant qu'il ne reprenne ces séries.

Mais j'ai l'impression que vous êtes de ceux qui disent toujours, "c'était mieux avant".


Bah non, les exemples que tu cites chez DC (à part Shazam que je n'ai pas lu et sur lequel je ne saurais me prononcer), c'est tout pourris, limite illisible, éliptique au possible, jamais à échelle humaine. Non, vraiment un sacré merdier, et ce qui à précipité mon abandon de l'univers DC mainstream, quasi définitivement. Et "un certain nombre d'années", ça ne veut pas dire grand chose... Pour Green Lantern, il m'a tout simplement dégouté à vie du concept, je crains. Pourtant, Doug Mahnke, encré par Christian Alamy, y'a pas beaucoup d'autre duo en mainstream qui me fasse plus de l'oeil :(

Au début des années 2000, j'achetais bien plus de comics que dans les années 90, donc non, pas toujours. Mais aujourd'hui, oui, clairement, j'assume largement de penser que les comics, c'était globalement mieux avant. Y'a qu'a voir l'état de la production indé dans le direct market! Et des titres comme Gotham Central, Major Bummer, JLA de Matteis/Giffen, Chase, des titres de superhéros bien écrits et avec de la personnalité, pas juste des squelettes d'intrigues et de perso, de la chaire, c'est devenu rare. Même le Hulk de Bruce Jones... Hickman essaye, mais reste souvent à la surface de ses concepts, oubliant la charactérisation en route...
Quand tu vois qu'aujourd'hui, Fraction, Gillen ou Snyder sont devenu les stars, les papas du game, les conceptualistes des univers, perso, ça me fait froid dans le dos. Après, il y a toujours des trucs intriguants, comme Gutt Ghost la semaine prochaine, ou Hedra cette semaine, mais honnêtement, la dernière idée scénaristique "puissante" que j'ai lu en mainstream, c'est l'épisode e Moira de Hickman, c'est dire...

C'est bien ce que je dit, tu es de ceux qui disent que "c'était mieux avant".
C'est pas par ce qu'il y a 2-3 auteurs pourri chez DC que tout est naze, et loin de là.

Rucka est toujours resté top, Bendis à fait un bon Batman Univers et est bon sur Superman, Charles Soule nous à fait un bon Swamp Thing, Batman & Robin et Super Sons de Tomasi ont été géniaux, les Red Hood de Lobdell sont classe, Dceased de Tom Taylor est bien pensé, Morrison sur The Green Lantern est passionnant, la gamme Terre-Un propose d'excellent récit, les Batman/Tortues de James Tynion IV sont très fun, la série New Super-man était très bien venu, j'en passe et des meilleurs.

Et dans les années 90 avait sont lot de séries/récits bien naze. Green Lantern était médiocre, Aquaman était médiocre, certain event étaient assez médiocres, j'en passe et des pires.
Mais j'avoue que le ligne Vertigo manque beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
jb681131
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1860
Inscription: 27/02/2016

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 31/07/2020 06:22

Oui, comme je l'ai dit, je suis de cette catégorie aujourd'hui, mais tu omets le plus important : pas toujours, contrairement à ce que tu avançais. Et non, Rucka n'est pas au top de ce qu'il a été, le Swampy de Soule érait moins mauvais que celui de Snyder, ais de là à dire qu'il était bon, je m'étouffe - surtout ayant lu et acheté tout ce qui à précédé sur le perso... les Bat &co de Toasi n'étaient pas géniaux, juste sympa. Dceased, j'ai lu le début, atroce, le green Lantern de Momo, imbittable. DC Bendis je n'ai pas lu, et encore moins pour Lobdel, ou si peu. Je note quand même que mis à part Taylor et Tynion, tu ne cite que des vétérans, alors que je citais moi même Russell, Cantwell et King, que je vantais, il me semble, non? Je tente tout les nouveaux parfums en vogue, comme aujourd'hui Ram V, mais force est de constater qu'on est depuis un moment dans une période où les dessinateurs ont repris pas mal la main sur les scénaristes pur.
Après, si tu penses que le meilleur d'aujourd'hui approche le meilleur des années 80/90/début 2000, oui, on ne sera pas du tout d'accord : on ne juge pas une époque sur son pire, mais sur son meilleur, il me semble.
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 31/07/2020 07:04

non je ne dis pas que c etait mieux avant.
Il y a toujours de bonnes séries. Là depuis 1-2 ans je trouve que ca a vraiment baissé.. mais jusque là on a une periode où la qualité moyenne est plus importante.. moins de chef d oeuvre mais moins de merdes... mais globalement la qualité a monté.
Par contre les personnages ne sont plus les mêmes ni les facons de faire des histoires.. ils est dommage que la normalité disparaisse de plus en plus des histoires saif histoires spéciales.. la gestion des supporting cast est en général mauvaise..

et je dis pas que les personnages ne doutent pas.. mais en général là où dans les 60's-80's, on avait quasi que des personnages qui sans le costume était des loosers, timides maladifs.. depuis les 00's ona des gens bien dans leurs peaux, sur d eux et casanova.. il y a un coté presque surhomme déjà dans leur vie civile.
C est pas du 100% et tu trouveras des tas de contreexemple dans certaines situations mais ca reste une tendance qui a changé les choses par rapport à quand j ai commencé.
Enfin, les univers partagé n existent plus vraiment surtout la continuité.. chaque scenariste change tout globalement, oublie pas mal de choses du précédents runs..
Apres ce que je dis sur les persos et la continuité.. c est pas forcement mauvais.. c est juste un changement.

Pour Johns: j aime beaucoup sa JSA (JSA pas sa Justice Society of America que je n ai pas aimé).. le début de son green lantern, son flash.. Aquaman est sympa aussi ,par contre Shazam... non. je pense que ca ne correspond pas au personnage ce qu il en a fait et en plus j ai trouvé ca chiant à mourrir

Rucka est toujours resté top

Pas toujours.. je suis pas fan de son Punisher (qui se lit mais qui n a rien de top) ou de son retour sur Wonder Woman (de toute faconb dés que DC a decidé d enlever tous les appport d Azzarello..). Stumptown était anecdotique aussi (du moins le T1)

, Bendis à fait un bon Batman Univers et est bon sur Superman

Oui Bendis renait chez DC.. bon il ne veut toujours pas gommer ses points faibles mais ce st sympa.
,
Charles Soule nous à fait un bon Swamp Thing,

Non.. j ai trouvé mauvais comme Snyder.. avec le passé du titre... ca fait partie des plus mauvaises periode du titre pour moi.

Batman & Robin et Super Sons de Tomasi ont été géniaux,


B & R : oui j ai adoré.. supersons.. y a du trés bon et du trés mauvais pour moi.

les Red Hood de Lobdell sont classe,

Je ne sais pas.. j ai jamais lu rien de bien avec Lobdell... ca fait longtemps que je ne tente plus.
Morrison sur The Green Lantern est passionnant,

J adore Morrison et Sharp mais là j ai l impression de lire une parodie de Top Ten.. j ai pas commencé la saison 2 tellement j ai été décu jusque là.

Mais j aime beaucoup JLD... Tomasi se resaisit sur Detective depuis Joker war.. Batman reste sympa, Lois Lane est sympa (rucka), la legion aussi (même si je suis en minorité sur ce sujet)
Et puis bon Rebirth c est quand même mieux que l horreur qu a été NU52.. pour moi la pire periode DC jamais publiée... (y a de super series comme Wonder Woamn, Batwoman, Batman Inc mais globalement..)
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede cicerobuck » 31/07/2020 10:23

mallrat a écrit:non je ne dis pas que c etait mieux avant.
Il y a toujours de bonnes séries. Là depuis 1-2 ans je trouve que ca a vraiment baissé.. mais jusque là on a une periode où la qualité moyenne est plus importante.. moins de chef d oeuvre mais moins de merdes... mais globalement la qualité a monté.
Par contre les personnages ne sont plus les mêmes ni les facons de faire des histoires.. ils est dommage que la normalité disparaisse de plus en plus des histoires saif histoires spéciales.. la gestion des supporting cast est en général mauvaise..


Oui, bon bah on dit la même chose : la qualité du top du top à sacrément baissé.
Bien sûr que depuis l'ère Marvel Knights, la qualité du plus bas à largement monté, et qu'on ne trouve plus que très rarement des trucs franchement honteux ( Jim Balent, Deaodato, Darryl Banks, Ron Lim, etc, en mode auto pilote dans les années 90, sur des gros titres pourtant), je le dis depuis très longtemps, mais franchement, des séries correctes, voir sympa, j'attends bien plus des comics US, vu ce que le top à été capable de livré jusqu'à dans un récent passé.
Donc de ce point de vue, oui, c'était mieux avant. Ça peut toujours changer, mais quand tu vois que DC et Marvel sont aujourd'hui géré comme des studio holywoodiens des années 80-90, et que pleins de sujets sont désormais inabordables, c'est pas pour demain.
Franchement, aujourd'hui, je n'attends plus rien du tout de Marvel ou DC. OK, il ont rectifié le tir sur Hellblazer, les X-Men de Hickman sont intéressants, Ennis produit toujours de temps en temps des trucs mainstream sympas, DC tente de temps en temps des maxi series audacieuses (les Flintstones de Russell), et Marvel à pê sécurisé une future star avec Cantwell. Mais alors qu'à une période pas si lointaine, c'était limite si l'on ne savait où donner de la tête quand au big two, aujourd'hui, le vrai comics underground n'existe quasiment plus (Fantagraphic ne lance plus grand chose de vraiment inédit, NBM ou Last Gasp n'existent quasiment plus, D&Q se repose sur ses acquis, et quasiment tout les nouveaux éditeurs indés, font du mainstream ou semi mainstream (AWA, Aftershock, Ahoy, Boom...). Oui, il y a des exceptions, mais dès qu'un auteur sort du lot (Rosenberg part exemple, chez Black Mask).
Franchement oui, c'était plus charmant avant, quand des créateurs pouvaient lancer leur projet en indé chez Diamond, avec de la continuité (Terry Moore, Jeff Smith, Doug TenNapel), et que les éditeurs indés avaient plus de marge (Kitchen Sink, Caliber, Pacific, etc).
Des fois, un medium était mieux avant, et ce n'est pas juste une question générationnelle. Marvel est certainement meilleur aujourd'hui que pendant la période 1988-1998, mais c'est placer la barre si bas...
Toth, Tezuka, Trondheim, les trois T de cicerama
Avatar de l’utilisateur
cicerobuck
BDévore
BDévore
 
Messages: 2204
Inscription: 20/09/2017
Localisation: Suède
Age: 43 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Bolt » 31/07/2020 11:14

Je te trouve sévère avec Fantagraphics. A côté des traductions et des rééditions patrimoniales, l'éditeur continue de publier de nouveaux auteurs nord-américains, au contraire de D&Q effectivement (hormis Nick Drnaso). Sinon, parmi les nouveaux (depuis 2000) dans le game, je retiens First Second, mais je ne pense pas que ça rentre dans ta vision du comic underground, c'est plus propre du grapic novel propre sur lui.
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4044
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 40 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités