Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Je viens de lire... [COMIC]

Forum pour discuter de la bande dessinée US

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede jb681131 » 23/03/2020 13:15

Message précédent :
trimordiah a écrit:White trash ça me dit quelquechose, vais regarder pour le reste aussi, merci bien! Après si c'est pas traduit, je n'achèterais pas, j'éssaie déjà de revendre mes comics, c'est pas pour en racheter d'autres, en tpb à la limite mais le format comics est très gourmand de place, et on achète autant de pubs que de bd...

En tout cas merci Mallrats, de bon conseils comme toujours, prends soin de toi et de ta famille!

Moi je rajouterais en plus sérieux tous les comics de Derf Backderf:


Avatar de l’utilisateur
jb681131
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1860
Inscription: 27/02/2016

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede trimordiah » 23/03/2020 21:44

Putain merci JB, j'ai le prochain cadeau d'annif pour ma femme!!! :bravo:
Perso, j'aime pas trop les dessins, mais elle je suis sûr qu'elle va adorer, du coup pourrais les lire aussi ;)
Excellent en tout cas je connaissais pas!
Prend soin de toi et des tiens, c'est répétitif, mais vaut mieux répéter que de laisser faire, bon courage!

edit: Lol voulais les mettre dans la wishlist mais elle l'a déjà fait!!!
Comics-Addict, ben ouais, je préfère les vrais comics aux Graphic Novels et autres belles choses bien barbantes!!! Soyez pop!!!
Avatar de l’utilisateur
trimordiah
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 177
Inscription: 14/10/2018
Age: 44 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Torelli » 24/03/2020 19:55



Bien sympa ce recueil d'histoires fantastique notamment celle en noir et blanc avec Dracula et en couleur aussi dessiné par Gene Colan. Et puis il y a du Mike Ploog qui dessine Ghost Rider. :bravo:
Bref content de cet achat.
"On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver qu'avec un mot gentil tout seul" Al Capone
Avatar de l’utilisateur
Torelli
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4610
Inscription: 11/04/2008
Localisation: Angers
Age: 37 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Electro » 30/03/2020 17:36

Moment difficile, on sort l’artillerie lourde : Watchmen.

Une claque à chaque lecture, tellement de thèmes qui s’imbriquent comme une montre Suisse, vertigineux.

J’enchaîne la centaine de pages bonus de l’édition Urban.
Avatar de l’utilisateur
Electro
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1478
Inscription: 14/08/2008
Localisation: 78

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede toine74 » 04/04/2020 22:17

« Les gouvernants ont décidé de retarder la concrétisation de l'utopie tant que les citoyens ne seront pas parvenus à un consensus. »

José Carlos Fernandes
Avatar de l’utilisateur
toine74
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 15647
Inscription: 02/12/2007
Localisation: Sherbrooke
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede yannzeman » 06/04/2020 17:41

La mini-série "Punisher - soviet" est presque arrivé à son terme (fascicule 5 sur 6) et vraiment, ce comics fut une lecture géniale de bout en bout. Le scenario est presque banal, finalement, mais le rendu de tout ça est d'une clarté, d'une lisibilité incroyable.

C'est beau, c'est facile à lire, du grand spectacle pas prise de tête mais si difficile à obtenir. Et les personnages principaux ont une âme, ce n'est pas simpliste.

Je regrette que cela se termine.

Edit :
je viens de lire le fascicule 6.
Oh mon dieu...
Ames sensibles, s'abstenir.

Ca ne change rien à ce que j'ai pensé de cette mini-série, mais c'est violent, cette fin. Rarement vu le Punisher tomber aussi bas.
Dernière édition par yannzeman le 06/04/2020 19:59, édité 2 fois.
yannzeman
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3909
Inscription: 25/11/2015

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede jb681131 » 06/04/2020 17:54

yannzeman a écrit:La mini-série "Punisher - soviet" est presque arrivé à son terme (fascicule 6 sur 7) et vraiment, ce comics fut une lecture géniale de bout en bout. Le scenario est presque banal, finalement, mais le rendu de tout ça est d'une clarté, d'une lisibilité incroyable.

C'est beau, c'est facile à lire, du grand spectacle pas prise de tête mais si difficile à obtenir. Et les personnages principaux ont une âme, ce n'est pas simpliste.

Je regrette que cela se termine.

Je note pour plus tard.

Moi je viens de me lancer dans les republications par Marvel de l'époque Marvel Knights.
Après les Daredevil de Kevin Smith, David Mack, Joe Quesada, Brian Micheal Bendis et Ed Brubaker, j'ai commencé Punisher de Garth Ennis, et ça démarre très très très fort avec le retour de Frank Castle, j'adore.
Avatar de l’utilisateur
jb681131
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1860
Inscription: 27/02/2016

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede yannzeman » 06/04/2020 19:25

jb681131 a écrit:
yannzeman a écrit:La mini-série "Punisher - soviet" est presque arrivé à son terme (fascicule 6 sur 7) et vraiment, ce comics fut une lecture géniale de bout en bout. Le scenario est presque banal, finalement, mais le rendu de tout ça est d'une clarté, d'une lisibilité incroyable.

C'est beau, c'est facile à lire, du grand spectacle pas prise de tête mais si difficile à obtenir. Et les personnages principaux ont une âme, ce n'est pas simpliste.

Je regrette que cela se termine.

Je note pour plus tard.

Moi je viens de me lancer dans les republications par Marvel de l'époque Marvel Knights.
Après les Daredevil de Kevin Smith, David Mack, Joe Quesada, Brian Micheal Bendis et Ed Brubaker, j'ai commencé Punisher de Garth Ennis, et ça démarre très très très fort avec le retour de Frank Castle, j'adore.


oui, c'était bien aussi, avec steve Dillon au dessin, si je ne m'abuse ?
une bonne période, "marvel knights".
Il y avait aussi "black widow", qui était sympa, bien avant que le personnage ne prenne une autre ampleur grace au cinéma.
yannzeman
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3909
Inscription: 25/11/2015

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 06/04/2020 21:01

J ai trouvé moyen Soviet.
Burrows n est pas Dillon dans un style proche.. et Ennis se répète...

Black Widow c etait beau les mini avec JG Jones mais ... avec Yelena je préfère celle dessiné par Kordey.. et je préfère la mini qui n a été traduite qu avec Hachette qui présente la red room mais en fait je trouve que par rapport aux Marvel fanfare, au Marvel preview de gulacy ou aux séries de Waid/Samnee et celle avec Noto... c est moins bon. Je crois que je préfère la série de Liu. Bref BW a eu de bons moment de toute facon.. par contre la mini recente est une cata....

mais oui Marvel Knights est une bonne periode...
Tu as les 12 1ers Black Panther de Priest (al suite est toute aussi bonne), les inhumans de Jenkins, Les punishers, Sentry
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede toine74 » 14/04/2020 14:02

« Les gouvernants ont décidé de retarder la concrétisation de l'utopie tant que les citoyens ne seront pas parvenus à un consensus. »

José Carlos Fernandes
Avatar de l’utilisateur
toine74
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 15647
Inscription: 02/12/2007
Localisation: Sherbrooke
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Bolt » 14/04/2020 14:15


Petite coquille dans la chronique, la publication de Y The Last Man a commencé avant celle de Runaways.
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4044
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 40 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede artemus dada » 14/04/2020 18:35


Commencé distraitement, le premier numéro de Clean Room, de Gail Simone & Jon Davis-Hunt ne m'a pas laissé distrait longtemps. En effet, rapidement, le malaise s'installe. Et dure (au moins le temps du premier recueil que j'ai lu pour l'instant).

Technicienne retorse, la scénariste qui n'est plus un perdreau de l'année, utilise toutes les ficelles de son talent pour nous faire prendre des vessie pour des lanternes. Et ça marche plutôt pas mal !
D'autant que lesdites ficelles sont gommées avec autant de brio qu'il lui a fallut de talent pour les manœuvrer.

Labellisée Vertigo™, la série ne recule devant rien, ...... et s'offre même une anamorphose en forme de pastiche. Celui d'une religion étasunienne très en cour auprès des stars hollywoodiennes.
Image
Les planches de Jon Davis-Hunt, au style disons naturaliste, presque policé, ajoute au malaise ambiant. Que le traitement de ladite religion, qui n'en est pas une dans la BD, accentue encore.

Recommandée jusqu'à plus amples lectures, Clean Room s'annonce déjà comme une excellente série d'épouvante domestique.

(À suivre...)
Avatar de l’utilisateur
artemus dada
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1101
Inscription: 18/10/2015
Localisation: Cybérie
Age: 53 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede jolan » 12/05/2020 19:44



Une mignonne petite BD qui narre le début d'une relation amoureuse par le biais de 12 petits chapitres dans un ordre chronologique aléatoire, ce qui donne un petit intérêt à une histoire qui en manque cruellement.
Il y a une ambition de sonner un peu Woody Allen et littéraire, mais l'ensemble est assez vain, on est totalement étranger à leur histoire.
Mais le dessin est sympa, la dessinatrice s'est représentée sous les trais de l'héroïne semble t-il (il y a inversion dessinateur scénariste dans la fiche)
"La neige qui poudroie dans la solitude de notre enfance... cherchez pas, question nostalgie vous ne trouverez pas mieux"

Mon nouveau Quizz Easy Two : post4389705.html#p4389705
Avatar de l’utilisateur
jolan
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7693
Inscription: 03/05/2003
Localisation: Sotteville-lès-Rouen
Age: 45 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 25/07/2020 11:58

Là je relis du Punisher:
Celui de Potts/Lee puisque je me suis racheté le TP (au revoir les floppies ) puis je suis allé lire la fin de Potts (PWJ+une mini Wolvie/Punisher), Big Nothing (Grant/Zeck) puis Assassin's Guild et Intruder...
On a quand même un Punisher qui à l'époque était plus libéral (US version) qu aujourd hui.. Plusieurs fois, il s en prend à des Riches entrepreneurs qui cherchent à echapper à la loi ou montent des affaires pour que d autres y echappent.. L histoire avce les trafficants d animaux par exemple ou Assassin's guild.
Image
Image

Il y a aussi un peu plus d'humanité que ce soit son passé où il voulait devenir prètre (Punisher : L'intrus / PWJ 12/13) ou une époque où il était plus clément (le gamin issu d un gang dans PWJ 8 qui finit par se reinserer dans PWJ 11)..
Il a une regle de chercher le gros gibier (au sein de l armée, des entreprises voire l'obsession du Kingpin). D un autre coté, il a une relation contrasté avec les femmes. A l epoque il tue ls criminelles sans rechigner dans le Marvel Super action 1 de Goodwyn ou assassin's guild et en même temps soit couche assez facilement (Goodwyn, Potts, Baron) ou avec le souvenir douloureux de sa femme (Big Nothing).

Je cherchais un peu pourquoi Potts ne finis son intrigue des hommes de main du Kingpin (damage et Sniper) que 2 ans après avoir quitté PWJ dans la mini Punisher/Wolverine avec Erskine.. avec le Punisher qui explique que c est une vieille affaire puisque depuis Reavers sont morts et le Kingpin est déchu)...
Là j apprend que le pitch de Assassin's Guid et de la Mini de Grant et Zeck sont arrivés sur son bureau en quasi simultané.. en tout cas sont contemporaine.
Il explique que pour lui le punisher cherche d abord à se punir lui-même... et c est vrai que dans les approches de Grant, Potts, Baron voire Duffy, on a un personnage qui fonce souvent, doit sa survie à la chance et en prend un max dans sa gueule.

Bref c est toujours intéressant de revenir aux sources (même si là.. la source est encore plus loin.. et si j ai bonne mémoire, la version Conway est plus antipathique mais utilise aussi plus d arsenal non létal )

Punisher Epic Collection T2 "Circle of Blood"
Punisher (1986) #1-5, Punisher (1987) #1-10, Daredevil (1964) #257, Marvel Graphic Novel #24: Punisher - Assassin's Guild

Image

Je relis donc les premiers pas solo du punisher (hors les 3 mags en noir et blanc Marvel Preview et Marvel Super action).
Carl Potts est un fan du personnage et il édite la totalité de ce qui est publié dans cet album (plus tard il scenarisera PWJ avec Jim Lee.

D'abord on commence par la mini série séminale de Grant et Zeck.
Certes elle se délite au fur et à mesure (Marvel étant revenu sur les délais accordés à Zeck pour dessiner en les raccourcissant, il quitte donc la série au 4 et Grant le suit. Ils sont remplacés par MJ Duffy et Vosburg).
Le 1er numéro est juste superbe.
Image
Castle est à Rykers, il recherche celui qui l'a drogué à l'insu de son plein gré (d'où son délire lors de son procès dans Spectacular Spider-Man 83 ou par là). Il doit donc s'imposer, survivre, tombe sur l'inévitable Jigzaw, fait échouer une évasion de masse et est recruté par une mystérieuse organisation.
Tout ca en 40 pages d action pure et de grand moment.. rien que l'intro vaut son pesant d'or.
Image
Le deuxieme episode reste un grand moment avec l'attaque du Kingpin alors que ce dernier veut faire croire à sa mort. La guerre des gangs et la présentation de l'organisation Trust complète cet épisode.
Ensuite, le dessin faiblit et le scénario avec.. Le trust s'avérant peu soucieux de la sécurité des innocents, manipulateur et ayant surement des ambitions politiques nauséabondes... Cependant, on passe plus dans un scénario banal.
Il n'en reste pas moins que cette mini série est de bonne tenue, a défini le personnage dans les traces de ce que Miller avait fait de lui sur Daredevil et reste trés sympa.
Zeck était né pour le personnage (et pour Cap et pour Shang.. ca fait beaucoup).
Image
On passe à la série ongoing au départ qui sort tout les mois et demi, permettant à Klaus Janson de dessiner, encrer et mettre en couleur.. ça ne durera pas.
Image
Mike Baron, ancien journaliste est au manette (il vient de First où il a fait Badger et Nexus et arrive aussi chez DC sur Flash). Il donne au titre sur les 20-25 premier numéros, une sorte de regard journalistique où il nous fait rentrer dans le trafic de drogue aux USA (de la Colombie avec les arrangements politiques ou un retour sur le Vietnam au maison blindée de ventes à New York qu'il faut forcer au tank ou au bazookas), les milieux d'extrême droite, le crime en col blanc de la city, le terrorisme djihadistes, le Mossad ou le tueur de SDF voire l'empoisonneur de produits pharmaceutiques et la secte survivaliste. Il introduit Microchip et son fils comme personnages secondaires qui explique l’équipement du personnage mais aussi Rose Kuger du Mossad ou le Reverend Smith (entorse au superpouvoir).
Image
La narration à la première personne permet aussi d'expliquer les méthodes, les armements et gadgets sans provoquer une sortie de lecture (hou hou Hickmann..).
A la fin, nous avons un crossover avec Daredevil qui raconte la même histoire sous deux angles différends (Daredevil/Punisher mais aussi Nocenti/baron puisque l'une est "liberale US (gauche) et l'autre conservateur.
Image
Ceci dit, on ne voit vraiment les convictions de Baron car le Punisher s'attaque alors pas mal au gros poisson, à la finance, laisse parfois les petits libre et commente les ravages du libéralisme financier par exemple.
Entre lui et Nocenti, la différence est surtout que Nocenti trouve une explication sociale au comportement de l'empoisonneur et est plus explicative.
Image
Le meilleur du run arrivera à mon avis avec les #15-18 et une seconde guerre contre le Kingpin (traduit dans le RCM 26 "echec au caid" en VF).
La partie graphique comme avec un Janson efficace qui part quand le rythme du titre s'accèlère puis Ross dont on retient surtout l'encrage de Kevin Nowlan puis un Portacio débutant (Les visages ne sont pas toujours réussi).
Image
Grant et Baron livre un Punisher qui est plutôt en sursis et semble chercher une forme de suicide dans ses plans. Il est souvent capturé et torturé.
Image
Celui de Jo Duffy dans assassin's Guild est plus planificateur, plus froid..
Chez les trois, le Punisher est aussi un séducteur et ne reste pas dans le souvenir de sa femme. Il est un personnage fortement sexué dans ses premières aventures.

Assassin's Guid est un bon GN. Le dessin de Jorge Zaffino est parfait pour le personnage. Je suis assez surpris qu'il ne soit pas sorti en album chez nous chez comics USA. Il a une patte européenne, je trouve.
Là aussi Punisher s'allie à une guilde des assassin contre une organisation qui permet de se sortir de problème judiciaire quand on en a les moyens.
Image
En VF, on retrouve la mini série de Grant et Zeck dans les albums Comics USA "Collection Super Héros" n° 15, 17, 19, L'album Panini de la Collection Best Of "Punisher - Cercle de sang et Marvel Comics : Le Meilleur des super-héros Marvel n° 20 chez Hachette.
La série de Baron a été traduite pour les 1 à 10 (sauf 3 inédit en VF) dans la collection Version Intégrale Punisher 1 à 5 chez semic.
Daredevil 257 a été traduit dans la collection Version Intégrale Daredevil #3 chez Semic, "Je suis Daredevil" et Daredevil par Nocenti et Romita Jr T1 chez Panini.

Bref un epic superbe avec pas loin de ce qui est le meilleur du Punisher!
Dernière édition par mallrat le 25/07/2020 13:20, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 25/07/2020 12:05

Là je suis tombé sur 3 Marvel Fanfare les 31, 41 et 44.
Je ne parlerai pas du 44 ici avec du Iron Man par Steacy.

Image
J ai surtout halluciné avec le #41 qui contient une histoire de Doc Strange écrite par Walt Simonson et déssinée par Dave Gibbons dont je n'avais (je pense) jamais entendu parler.

L'histoire est assez simple avec notre bon vieux Doctor qui se reveille avec un mauvais pressentiment. Il est alors attaqué par un assaillant inconnu puis pris dans une autre dimension où il est attaqué par Nightmare puis Eternity qui s'avère des "rèves". Son ennemi est beaucoup plus puissant et il lui faudra ruser pour échapper à la mort dans un style qui pourrait faire penser à du DC.
L'histoire reste sans prétention mais le graphisme tend un peu à du Ditko (autant que le peut Gibbons tout en restant lui même).
Image
La page d'ouverture et la dernière se répondant comme un miroir tel les grands moments du dessinateur sur Watchmen. (le numéro est complété de Pin-Ups de Machlan, plutôt encreur sur les WCA et de Reinhold (punisher).
Image
Le 31 contient surtout une histoire de Cap traduite dans Spidey mais en complément un court de Doc Strange où il rencontre Owl, jeune enfant magicien surdoué qui a du mal à vouloir faire des efforts. Strange lui fait vivre sa vie de "paresseux" sur de lui et convainc le jeune de changer.
Courte histoire de Mark Wheatley. (il y a aussi 3 pages de DD par Breyfogle assez sympa).
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 25/07/2020 20:47

Durant le confinment, j'ai eu le temps de relire les 3 séries Heroes For Hire majoritairement inédite en VF.
Luke Cage et Iron Fist, me répondrez-vous... pas vraiment..

Heroes For Hire Vol 1
Image

Jon Ostrander entamait sa petite carrière Marvel.
Il a avant cela signé Grimjack chez Fist Publishing. Mike Gold, editeur chez First, ramenan pas mal de créateurs quand il passa chez DC, (Truman, Baron), y compris des gens qui y avaient déjà bossé comme Chaykin, Greel.
Ostrander a beaucoup bossé chez DC de Legends à Spectre en passant par Firestorm ou Martian Manhunter mais il est surtout connu pour la Suicide Squad, équipe gouvernementale qui emploie des criminels sur des missions suicides en échange de remises de peines.
Chez Marvel, il venait de relancer Punisher dans une série où il est à la tête d'un famille mafieuse, puis allait travailler sur Bishop, Quicksilver et 2 mini séries Western avec Leonardo Manco Blaze of Glory et Apache Skies.

Nous sommes dans l'aprés Onslaught et tous les grands héros Marvel ont disparus dans un univers de poche où ils sont torturés par le gang Image pendant qu'il ne reste que des pleurnicheurs incompétents type mutants ou héros arachnéen (résume objectif de la situation, n'est ce pas? grrrr2012 ).
Jim Hammond, la première Torche Humaine qui a perdu ses pouvoirs et dirige Oracle, la compagnie de Namor et Iron Fist (Rand Corporation appartenant à Oracle à l'époque) ont le projet de monter une équipe de Super-héros pour combler le vie.
Une évasion au RAFT, conduite par les Ufoes va réunir une première équipe avec Hercules, Hulk et la mysterieuse nouvelle White Tiger. Cela conduit à la révélation que les Ufoes sont à la solde du Master of The World qui recrute Luke Cage. Ce dernier sera une taupe mais pas la seule. On aura eu aussi une confrontation avec les Thunderbolts autour du Super-Adaptoide.
Image
Le Chevalier noir intégrera le groupe après avoir été choisi par la Dame du Lac comme représentant d'Avalon et diposant alors de pouvoir, épée, bouclier et cheval magique. On y trouvera aussi Scott Lang (Ant-Man) et sa fille.
La série résoudra pas mal de points de continuité comme la fin de la relation Sersi/Whitman et des points concernants les Eternels, de spoints laissés en suspens par la fin de la série Punisher d'Ostrander. Elle verra aussi un crossover avec Quicksilver assez interessant opposant le Grand Evolutionnaire à Exodus et les acolytes. En effet, à lépoque Quicksilver est à la tête des chevaliers de Wundagore et la nouvelle White Tiger est en fait une création du Grand evolutionnaire.
Image
La série n'a pas beaucoup de temps mort (une soirée entre Cage et She-Hulk qui a rejoint le groupe) et se terminera à Madripoor avec Shang-Chi, le Chat et Namor qui vend la société Oracle à son retour de la dimension Héroes Reborn.

Chouette série sans prétention mais qui est bien divertissante et utilise à souhait toute la richesse de l'univers Marvel.
Image
On retrouve sur la quasi totalité de la série un Pasqual Ferry "débutant" trés mangaisant. Il a encore des faiblesses mais son style est interessant.
Cette série developera pas mal Jim Hammond pour qui elle sera une des séries "moderne" où il apparait le plus dans le présent. Elle reviendra aussi pas mal sur Iron Fist et Ku'n Lun (avec deux mini séries, une en spin'off puis une pour conclure le subplot sur l apparition prochaine de la cité en plein New York).
On retrouve aussi dans le cast Jane Foster, Jerry Hogarth, Cassie Lang ou Mme Arbogast.
Bref, une série qui certes n'a pas de point de vue sur le monde et la société mais, qui par contre, brasse énomément dans la mythologie de Marvel avec des personnages super ou non mais aussi des contrées comme Wundagore, la cité des Déviants, Madripoor....
J'aime beaucoup cette série.

Panini a traduit un numéro avec les Thunderbolts et le super adaptoide dans l'anthologie 'Je suis Ant-Man"
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 26/07/2020 09:03

Image

La série revient en 2006 avec un lancement durant Civil War.
Là, Misty Knight et Coleen reviennent aux fondamentaux avec une vrai équipe à louer.
Là ce sera entre autre par le camps d Iron Man pour attraper des vilains qui ne veulent pas se faire enregister.
Cette série sera un peu parasitée par les events (1-3 sont ties ins de Civil War et 11-14 de World War Hulk) même si on peu reconnaître à Palmiotti et Gray d'utiliser au mieux les contraintes pour faire avancer leur propre intrigues. La participation n'est jamais gratuite.
Image
Le point faible essentiel de la série est d'être un good girl comics.. Les heroines montrent leurs courbes, les discussions sont sexuées.. Bill Tucci et Al Rio sont des dessinateurs connus de Good Girl art (Les autres dessinateurs sont Clay Mann et Francis Portella). Ceci dit, en général ça passe plutôt bien dans la série même si d'autres moments sont purement gratuits. Bon en fait, j'ai menti.. le gros point faible c'est Bill Tucci qui lance la série... Il était connu pour Shi (que je n'ai jamais lu) et je trouve sont dessin plat, sans relief, inexpressif et figé. En plus, sa réputation de good girl artist me parait quelque peu exagéré.. Il y a plus du image en lui que du Adam Hughes, Dave Stevens ou même du Jackson Guice.
Image
Ceci dit, la série est très plaisante.
Là aussi on s'arrête sur des détails du marvel universe avec les Headmen, un Doombot qui refait surface ou l'équipe de Ricardonna (Ferocia, Blue Streak), Moon Boy et Devil dinosaur ou Humbug.
On a un nouveau personnage Tarentula (Maria Vasquez) et l'équilbre de l'équipe est bien trouvé.
Comme dans une série de Remender, on a un groupe de personnages qui pensent faire le bien mais qui dés le départ font les mauvais choix.. ces mauvais choix vont polluer la vie de groupe jusqu'à la fin tragique pour plusieurs d'entre eux. C'est aussi surement la rencontre entre Misty et Paladin mais on y reviendra.
Image
Cerise sur le gâteau pour moi, c est une des rares séries où Shang-Chi est caractérisé de façon la plus proche possible de la série originelle depuis la fin de celle-ci tout en étant moderne.

Une autre belle série! Ma préférée du duo Palmiotti/Gray (avec leurs séries en creator que j ai pu lire).

Panini a traduit les premiers numéros dans le monster "Civil War".
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 26/07/2020 15:33

Image

La dernière série en date est plus courte et finit dans un spin off Villains For Hire.
Elle est l'oeuvre de Dan Abnett et Andy Lanning au sortir de leur prestation sur Guardians of The Galaxy. Autant dire que j'étais chaud comme la braise pour suivre cette équipe. J'ai pas été déçu!
Image
La série est un mélange de Mission Impossible, de Thunderbolts et de Oracle (DC).
Misty Knight est derrière l'équipe dans un rôle proche de Oracle. Elle coordonne les Héros, choisis en fonction des missions et de la situation en les rémunérant en argent, information ou dons à des associations.
Paladin est l'autre personnage récurrent de la série avec deux villains...
On joue avec les personnages urbains et surnaturels dans une forme qui peut faire penser aux Secret Avengers de Ellis. Le mélange Technologie, drogue et magie n'étant pas non plus loin de lui.
Là aussi on joue avec les personnages secondaires et même tertiaires du marvel universe (Brimstone, Lady Stilt man, Crossfire, Deathstalker, Headhunter..).
Image
Le duo de scenaristes tient bien son concept "mission impossible" mais maintient bien aussi un suivi, une évolution des personnages (là où Byrne s'est planté avec ses Avengers). L'intrigue est linéaire et se suit même coupée en arc. Le gros souci est le passage à Villains For Hire où le dessinateur, Renato Arlem, n'est pas à la hauteur de Brad Walker et Kyle Hotz (ce dernier un peu caricatural) puis les tiens ins à Fear Itself.. où là le lien avec la série est peut être plus artificiel que les tiens ins des incarnations précédentes.
Image
Une excellente série surtout pour la partie Heroes..

les #9-11 sont traduit dans le monster Fear Itself T1
Je n'ai pas relu le one shot Spider Island qui n'est pas dans les TP VO mais qui est traduit en VF dans le monster Spider-Island"

Image
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 26/07/2020 18:29

[url]Image

Je viens de relire Captain America and The Falcon (#1-14) (2004-2005): série que j'aimais beaucoup à l'époque mais qui m'avait semblé parfois assez confuse.
Je ne sais pas si je me suis habitué à la narration de Priest après 50 numéros récents de Deathstroke mais je trouve qu'on reste dans la même veine d'intrigues dont la narration est déconstruite (temporellement) mais qui aussi ne cesse de se relancer et de prendre de l'ampleur.
L'idée de base est assez simple:
-Confronter Steve Rogers à la réalpolitique actuelle. Un Captain America de la marine l'anticap devient incontrôlable et est à la recherche d'un virus crée par l'armée US. Cela permet d'introduire, son mentor, un amiral qui mouille dans toutes les combines US allant du cartel de drogue Colombien ou aidant un pays du golfe pour des raison géopolitiques (qui abrite pourtant des terroristes djiadistes).
-Orchestrer la chute du Falcon et surement sa résurrection.
On voit aussi la Sorcière Rouge qui devient un intérêt amoureux (aprés tout elle avait un oeil sur Steve dans les avengers 16-38) mais bon Disassembled arrive.
Je simplifie à l'outrance un plot qui a plus d ampleurs que cela.
Alors certes la mise en page de Sears au départ est un souci.. mais ensuite, on revient sur de chouettes dessins (Bennet qui est pour moi, une sorte de Sal Buscema Moderne... Clair storytelling si ce n est pas le plus beau; DeVito, les débuts de Tocchini puis Jurgens).

Le souci editorial est que la série était censé être LA série en continuité de Captain America. La série Marvel Knights n'a jamais été clairement en continuité. Hors, nous sommes au moment où le run de Morales va être arrêté car il voulait que Rogers devienne Président des USA et Buckley voulait que le titre redevienne en continuité pour "promouvoir la venue de Bendis sur Avengers (tie in quoi" v le post de Michel que j'ai retrouvé sur Morales . Bref on a deux titres Cap en continuité avec un relaunch par Brubaker en grande pompe qui arrive. Et Bendis fait péter une durite à Wanda, ce qui tue la romance dans l'oeuf et accessoirement redémolit le personnage (il faudra attendre Robinson en 2016 pour relire une sorcière rouge qui recommence à évoluer).
Bref entre Sears, Bendis et Buckley.. le titre perd de la cohérence et des lecteurs.
Priest condense la deuxième année de son run en 2 numéros (ca se lit pourtant bien) avec une porte qui s'ouvre vers la renaissance du Falcon, possible sur une ongoing qui ne verra pas le jour. On expliquera jamais son comportement (ou alors dans 30 ans comme la furie du Surfer dans le dernier Silver Surfer par Kirby)...

Morales explique pourquoi il quitte le titre MK (Merci Michel puisque le forum de Quesada n'existe plus; il a sauvé sans le savoir une partie d'histoire car Morales est décédé en 2013)
http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=124147&postcount=20

Priest et sa version des évènements de CAF
http://digitalpriest.com/legacy/comics/caf.html

En VF, seuls les deux premiers arcs sont traduits
https://www.comicsvf.com/us/1821.php

Je rajoute un petit point sur le Falcon

Je lisais le bouquin The Evolution of a National icon: Captain America.
Image
Il parlait aussi du Falcon et de la bévue qu’avait fait Englehart avec le personnage et son retcon (tout a été fait par le Red Skull et Sam était un voyou).
Jusque là, le personnage était en expansion dans l univers Marvel… suite à cela il sera plus ou moins vite expédié de la série… servira de quota dans avengers… avant que Dematteis ne trouve une raison d’expliquer que Snap ne venait que des suites de la mort de sa mère (back up de Captain America) pour remettre Sam comme un homme bien au départ.
Mais a part Priest dans la 1ere mini sur le personnage ou dans la série Captain America & The Falcon ou Johns dans son court run sur Avengers… il faudra attendre le présent pour que le personnage retrouve de la couleur avec Remender et Spencer… C est surement du au fait que le personnage est dans les films et avant cela dans le DA avengers… mais bon, j adore Englehart (qui dit qu il ne savait pas où il allait et que surement les révélations du Skull aurait fini par être bidon) mais là il a tué un perso pendant longtemps, à la façon dont Byrne a tué Vision et Scarlet Witch ou Shooter (enfin Bob Hall) a tué Hank Pym… Si on est dans la même veine… Remender et Spencer n’auront ét éun sursaut qui ne durera pas comme toutes les réhabilitation de Vision, Scarlet Witch ou Pym… car il y a toujours un scénariste pour revenir sur des conneries… avec Pym ou Wanda..
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede mallrat » 27/07/2020 08:56

En 2004, Marvel veut relancer les Invaders. Ils veulent une série dans le présent. D’après Allan Jacobsen qui assurera le scénario, l'idée était là avant lui.
Image
Il connaissait Chuck Austen car ils avaient travaillé ensemble dans l'animation. Ils déjeunaient encore ensemble le Mercredi quand Austen eu percé dans les comics.
Jacobsen avait envoyé des pitch à Marvel pour des séries sur Black Goliath, une autre avec un personnages surnaturels, une sur une fille qui pensait qu'elle était la fille de Dr Doom. Marvel s'intéressait à son pitch sur une série Wendigo où Talisman et Snowbird le pourchasserait.
Il avait aussi un pitch sur Invaders où Jim Hammond serait le personnage principal. Il estimait que le premier superhéros Marvel n'avait pas le respect qu'il méritait. La base d'opération serait un bateau et l'ennemi lié à la seconde guerre mondiale.
Image
Austen lui parle alors de son idée qui va paraître dans Avengers avec l’androïde Torche Humaine féminin (Jacobsen lui soufflant le nom de Tara).
Les Invaders y avait le mauvais rôle puisqu'ils sont la parabole de l'alliance UK/US pour envahir l'Irak. Dans cet arc, ils font un coup d'Etat dans un pays du Golfe. Les New Invaders rappellent un peu le concept de Youngblood ou de Stormwatch Team Achille avec un angle paramilitaire, interventionniste et reflétant la montée de la droite US.
Jacobsen n'était pas à l'aise avec ce pitch. Cependant Austen lui proposa de lancer un spinnoff que Jacobsen proposa à Marvel, mixant les idées de Austen avec son pitch initial. Ils devaient coécrire la série mais Austen partit ensuite vers d'autres cieux chez DC pour Action Comics.
Je vais synthétiser la série telle que publiée (je viens de la relire).
Donc, les New Invaders avaient été fondés par Dell Rusk (en fait le Red Skull), secretaire d'etat à la Defense des USA, avec le soutien du Royaume Unis et d'Atlantis.
Image
L'équipe était composée de Thin-Man, Jim Hammond, Namor, Captain America (John Walker), Spitfire, Union Jack, Blazing Skull et Tara sur le terrain. Ils avaient un navire indétectable et capable de se déplacer par des bonds "spatials" comme Thin-man (technologie de la race qui lui avait donné ses pouvoirs), piloté par the Fin et Nia Noble (Fille de U-Man et Lady Lotus). Tout cela s'organisait avec le V-Batalion, The Destroyer et d'autres héros du golden Age dans une sorte de nébuleuse . Ils luttaient contre Axis Mundi, une sorte de nébuleuse nazie terroriste voulant mettre la main sur le navire de l'équipe, composée de Baronness Blood, U-Man, Warrior Woman, Agent Axis et Gotteskrieger. La série s’arrêtait avec la mort de Jim Hammond, le fait que Tara était une arme crée par le Red Skull pour tuer Namor, Jim et Steve Rogers. L'équipe se séparait.
Les ventes ne furent pas bonnes. Le dessinateur était CP Smith qui "débutait" et s'améliorait à chaque épisodes (même si Jacobsen dit qu'il ne suivait pas le script).
A titre personnel, j'aime beaucoup cette série qui remettait en avant des personnages du golden age ou leurs successeurs. Une sorte de JSA Stormwatchisé. Il y avait pleins d'idées intéressantes et elle s’améliorait à tout niveau d'épisode en épisode.
Image


Jacobsen et son editor travaillèrent sur des spinn-off à la fin de la série.
-Une série avec Namor, Fin et Nia et le Thin Man sur le navire interdimensionnel. Stingray aurait été le personnage principal.
-Une série solo du Blazing Skull (le personnage allumé, immortel et assez réac de la série).
-Marvel refusa une série Union Jack et Spitfire qui aurait inclue le Destroyer et la suite de l'histoire avec la Baroness Blood et le petit fils de Spitfire.
Avatar de l’utilisateur
mallrat
BDévore
BDévore
 
Messages: 2419
Inscription: 28/12/2012
Localisation: BORDEAUX
Age: 46 ans

Re: Je viens de lire... [COMIC]

Messagede Bolt » 28/07/2020 20:09

Tes retours de lecture sont super chouettes, merci mallrat!






Au détour du bac à soldes, je suis tombé sur celui-ci:

Du John Bolton scénarisé par Ann Nocenti, ça sent la publication chez Epic, dont je suis loin de connaître le catalogue par coeur. Après vérification, c'était effectivement un graphic novel publié chez la branche "adult" de Marvel en 1988, sous le nom Someplace Strange, à l'époque où Nocenti était occupée sur Daredevil.

Image

Le bouquin est paru chez Comics USA (futur Editions USA) de Fershid Bharucha (le mec qui fait découvrir au public francophone tout un pan du comics hors big two dans les années 70), et bénéficie d'un choix du titre assez étrange.
Le pitch: Zèbre et Spike, deux jeunes frères à l'imagination féconde, décident pour la nuit de partir à la chasse au croque-mitaine. Ils rencontrent, Joy, une jeune femme artiste impulsive au look goth-punk et le groupe se retrouve dans un monde fantasmagorique, sensible à la créativité de chacun.

Image

Le script de Nocenti est OK, avec ses petits clin d'oeil sur l'influence des médias et de la société de consommation sur les deux jeunes frères. Enfin, j'ai déjà lu des choses plus acerbes de sa part. C'est plutôt pour les plances de Bolton que le bouquin peut valoir le coup. L'histoire pourrait même sembler être parfaite pour que le peintre londonien s'adonne à des planches surréalistes, mais j'ai trouvé le résultat final un peu sage, même si pas déplaisant.

Image

Il a depuis été réédité chez Dark Horse en 2014.

Image
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4044
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 40 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités