Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Annonce
ImageImageImage

Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Genug » 04/03/2012 19:38

Message précédent :
archie07 a écrit:D'où le très bon "Hergé côté jardin", une autre manière de voir tout ce qu'Hergé a mis de personnel dans son oeuvre, sous l'angle du "gentleman farmer". Rien de choquant là-dedans.
Absolument. Malgré quelques défauts j'ai été surpris de l'intérêt que j'ai pris à sa lecture. Et puis quand à savoir en quoi il fallait l'acquérir, la seule réponse "C'est plein d'inédits !" est déjà amplement suffisante pour un certain nombre d'entre nous (qui se reconnaîtront :-D ).
It is happening . . . again!
Trak-Ta-Poum.
Avatar de l’utilisateur
Genug
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7727
Inscription: 14/11/2007
Localisation: Coquefredouille en semaine, Madila Bay le week-end. Where else?

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede bad wolf » 09/03/2012 15:25

Un nouveau billet sur Tintin dans mon blog.

Je commente la première planche en NB de L'Oreille cassée, celle dans le musée :

http://popanalyse.over-blog.com/article ... 55555.html

Bonne lecture !
Mon blog sur Tintin (entre autres) :http://popanalyse.over-blog.com

Dernier billet :"Caramba, encore raté ! (3) La tragique destinée du caporal Diaz.
Avatar de l’utilisateur
bad wolf
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 47
Inscription: 29/07/2010

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede archie07 » 09/03/2012 22:02

voici un lien avec une vidéo de Philippe Goddin parlant un peu de son ouvrage à paraitre "hergé chez les scouts, les aventures de Renard Curieux". C'était aux ADH qui viennent de se tenir :

http://vrixhon.over-blog.com/article-ad ... 37659.html
"Une enfance baignée au lait des personnages d'Hergé ne peut être tout à fait la même qu'une autre : celui qui détient ce passé détient un trésor qu'il n'oubliera jamais." Pascal Bruckner
Avatar de l’utilisateur
archie07
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6172
Inscription: 08/05/2007
Localisation: Cherbourg
Age: 43 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Genug » 09/03/2012 23:53

Quant à la sortie, on lit avril sur le site de l'éditeur et mai sur les VPC ; quelqu'un en sait plus ?
It is happening . . . again!
Trak-Ta-Poum.
Avatar de l’utilisateur
Genug
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7727
Inscription: 14/11/2007
Localisation: Coquefredouille en semaine, Madila Bay le week-end. Where else?

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede carbonnieux » 15/03/2012 14:10

peut-être le 22 mai , ça fera ainsi un peu anniversaire 8-)
visitez ma galerie : http://www.2dgalleries.com/browse/profile?id=165
mes ventes du moment : http://www.2dgalleries.com/galleries/z-a-vendre-3882
Recherche encore : Fièvre d'Urbicande , La Belette, Bernard Prince
Avatar de l’utilisateur
carbonnieux
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 9326
Inscription: 23/09/2006
Localisation: somewhere on the bulge's battlefield
Age: 110 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede archie07 » 02/04/2012 20:04

la couverture de "Hergé chez les scouts, les aventures de Renard Curieux" semble avoir changé :


Image

http://www.avantpropos.eu/livres/herg%C ... les-scouts

amazon aussi a mis en ligne cette couverture maintenant ...
"Une enfance baignée au lait des personnages d'Hergé ne peut être tout à fait la même qu'une autre : celui qui détient ce passé détient un trésor qu'il n'oubliera jamais." Pascal Bruckner
Avatar de l’utilisateur
archie07
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6172
Inscription: 08/05/2007
Localisation: Cherbourg
Age: 43 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede archie07 » 09/04/2012 22:28

un autre ouvrage annoncé : "Hergé, mots et jeux de mots" de Didier Quella-Guyot

http://www.amazon.fr/Herge-Mots-Jeux-Qu ... 236035101X

amazon parle du 11/05/2012 pour la sortie, mais la fnac indique de son côté le 11/09/2012 ...

sinon, je n'ai pas trouvé d'info sur le contenu, ni de couverture ...
"Une enfance baignée au lait des personnages d'Hergé ne peut être tout à fait la même qu'une autre : celui qui détient ce passé détient un trésor qu'il n'oubliera jamais." Pascal Bruckner
Avatar de l’utilisateur
archie07
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6172
Inscription: 08/05/2007
Localisation: Cherbourg
Age: 43 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede bad wolf » 14/04/2012 09:44

Salut, un article sur les rapports entre l'art et la mort dans L'Oreille cassée :
popanalyse.over-blog.com

Sinon, toujours mon article sur la première page du même album :
http://popanalyse.over-blog.com/article ... 55555.html

Bonne lecture.
Mon blog sur Tintin (entre autres) :http://popanalyse.over-blog.com

Dernier billet :"Caramba, encore raté ! (3) La tragique destinée du caporal Diaz.
Avatar de l’utilisateur
bad wolf
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 47
Inscription: 29/07/2010

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede LEAUTAUD » 14/04/2012 17:12

bad wolf a écrit:Sinon, toujours mon article sur la première page du même album :
http://popanalyse.over-blog.com/article ... 55555.html

Bonne lecture.


Plaisante analyse de cette première page de l'Oreille Cassée ! :ok:
Ton questionnement sur la représentation du voleur du fétiche par Hergé m'a bien sûr fort intéressé. Ce mystérieux Rodrigo Tortilla qui intrigua des générations de lecteurs est-il visible dans cette première planche ?
Je me suis longtemps interrogé à son sujet, et finalement je pense avoir une hypothèse recevable :
La contradiction que tu pointes concernant le fait que l'homme à la gabardine (le supposé Rodrigo Tortilla) est montré en-dehors du musée lors de la fermeture et qu'il soit ensuite indiqué qu'il n'y a pas eu d'effraction pendant la nuit du vol semble exclure ce personnage à la gabardine comme voleur du fétiche, alors que Hergé le montre bien à la dernière case en train de voler le fétiche.
Et bien en fait, non, c'est bien lui le voleur ! Pourquoi ?
Parce qu'il y a DEUX voleurs, et que le deuxième, resté caché dans le musée, a réouvert à son complice la porte du Musée, en dévérouillant manuellement les éventuelles protections et en usant d'une fausse clé où d'un double dérobé dans le musée qu'il a pu fouiller tranquillement puisqu'il y est seul.
Qui peut bien être ce mystérieux voleur caché dans le Musée ? Je suis parvenu à l'identifier, c'est ...le Consul de Poldévie !!( le premier qui l'a reconnu comme Consul de Poldévie est Didier Quella-Guyot, je crois). Oui, car le personnage à barbe noire qui entre dans le musée dans la première case n'en est pas ressorti. Et pour moi, aucun doute, c'est le véritable Rodrigo Tortilla, alias le Consul de Poldévie, ce mystérieux opiomane armé que nous découvrons des années auparavant dans le Lotus Bleu.
Il est l'initiateur du forfait, en bon aventurier à l'affût d'un gros coup, et il va s'adjoindre, comme je vais l'exposer plus loin, les services d'un "artiste" qui, chapeauté par Tortilla, ne se trompera pas sur l'objet a dérober parmi les milliers d'objets du Musée. Le binôme réussit parfaitement l'affaire. Il y a là une logique toute hergéenne.
Rodrigo Tortilla a donc un complice (l'homme à la gabardine), qui ne peut être que...le sculpteur Balthazar, payé par Tortilla pour reproduire ensuite un faux fétiche, et qu'il réduira au silence ("Rodrigo Tortilla tu m'as tué !"). Pourquoi l'élimine t-il ? Parce qu'il n'est plus d'aucune utilité, son faux fétiche ayant pris la place du véritable au Musée, conformément au plan de Tortilla, la tête pensante.Remarquons que L'Oreille cassée est un des albums les plus violents de Hergé, celui où beaucoup de protagonistes sont assassinés ou disparaissent, la liste est longue.
Ensuite, nous retrouvons Tortilla à bord du transatlantique Ville-de-Lyon, où traqué par les deux assassins Ramon Bada et Alonso Perez il finira matraqué dans une sombre coursive puis jeté à l'eau...
Le psychiatre Serge Tisseron a écris qu'enfant il a longtemps cherché la figure de l'invisible Tortilla, ajoutant qu'il avait fini par le reconnaître dans un des passagers du Ville-de-Lyon...je suis d'accord avec son hypothèse, mais autant je suis certain d'avoir reconnu Tortilla lorsqu'il pénêtre dans le Musée, autant il est ardu de l'identifier sur le Ville-de-Lyon...peut-être, ayant taillé et teint en blanc sa barbe est-il ce personnage que Perez et Bada prennent pour Tintin déguisé en cherchant à lui arracher sa barbe qu'ils estiment (à tort) fausse...
J'estime donc que Hergé a réussi ce tour de force de dessiner sans les nommer, dés la première planche, les deux personnages "invisibles" de son histoire !!!
Cette aventure de Tintin est en fait une des plus complexes de toute l'oeuvre, ne serait-ce qu'avec ce fétiche après lequel tout le monde courre en Amérique du Sud alors qu'il n'a pas quitté l'Europe, et ces personnages si importants dans l'intrigue mais que Hergé ne dessine jamais en les nommant (Tortilla et Balthazar). Oui, décidemment, une grande histoire hitchkockienne avec un beau Mac-Guffin (le fétiche prétexte)

Je soumets mon hypothèse à votre sagacité, amis de Tintin, n'hésitez pas à la tailler en pièces ou à la conforter !
Dernière édition par LEAUTAUD le 14/04/2012 21:39, édité 9 fois.
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7143
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 70 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Genug » 14/04/2012 18:13

C'est aussi la seule (?) aventure où on assiste à la mort de personnages avec un aperçu de leur salut post mortem, ce qu'il advint de leur âme dépendant des éditions :
oreilledieu.jpg
oreilledieu.jpg (14.49 Kio) Vu 1410 fois
ou
oreillediable.jpg
oreillediable.jpg (16.2 Kio) Vu 1403 fois
It is happening . . . again!
Trak-Ta-Poum.
Avatar de l’utilisateur
Genug
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7727
Inscription: 14/11/2007
Localisation: Coquefredouille en semaine, Madila Bay le week-end. Where else?

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede LEAUTAUD » 14/04/2012 19:20

Voui ! Quelle image étonnante !
Dans ce bouquin j'ai tenté de l'analyser dans sa complexité ( la dynamique du déplacement des personnages, latérale, et non ascensionnelle, entre autre) ;)


Sinon, je viens de relire mon hypothèse sur le duo Tortilla/Balthazar...et ben je retire rien ! :D
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7143
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 70 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Genug » 14/04/2012 19:54

Jusqu'à quelles bassesses fallait-il se résoudre en 1995 pour obtenir le droit de reproduire des visuels copyrightés Moulinsart, dis ?
It is happening . . . again!
Trak-Ta-Poum.
Avatar de l’utilisateur
Genug
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7727
Inscription: 14/11/2007
Localisation: Coquefredouille en semaine, Madila Bay le week-end. Where else?

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede LEAUTAUD » 14/04/2012 20:36

:fant2:
En fait je suis passé par quelqu'un de fort bien placé dont je connaissais la bonne compréhension de ce type de demande, et grâce à la gentillesse de cette personne j'ai obtenu le feu vert. ;)
Mais nous étions alors dans un contexte moins contraignant que l'actuel.
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7143
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 70 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede junjun » 14/04/2012 21:22

bad wolf a écrit:Salut, un article sur les rapports entre l'art et la mort dans L'Oreille cassée :
popanalyse.over-blog.com

Sinon, toujours mon article sur la première page du même album :
http://popanalyse.over-blog.com/article ... 55555.html

Bonne lecture.


Quelle belle analyse !! je n'avais jamais lu Tintin en faisant attention à tous ces détails !
Ca doit prendre du temps pour lire un album à ce rythme là :lire:
Je comprends mieux pourquoi on lit Tintin de 7 à 77 ans :D
Avatar de l’utilisateur
junjun
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4017
Inscription: 17/03/2009
Localisation: Le Sud
Age: 46 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede bad wolf » 15/04/2012 08:14

LEAUTAUD a écrit:
Ton questionnement sur la représentation du voleur du fétiche par Hergé m'a bien sûr fort intéressé. Ce mystérieux Rodrigo Tortilla qui intrigua des générations de lecteurs est-il visible dans cette première planche ?
Je me suis longtemps interrogé à son sujet, et finalement je pense avoir une hypothèse recevable :
La contradiction que tu pointes concernant le fait que l'homme à la gabardine (le supposé Rodrigo Tortilla) est montré en-dehors du musée lors de la fermeture et qu'il soit ensuite indiqué qu'il n'y a pas eu d'effraction pendant la nuit du vol semble exclure ce personnage à la gabardine comme voleur du fétiche, alors que Hergé le montre bien à la dernière case en train de voler le fétiche.
Et bien en fait, non, c'est bien lui le voleur ! Pourquoi ?
Parce qu'il y a DEUX voleurs, et que le deuxième, resté caché dans le musée, a réouvert à son complice la porte du Musée, en dévérouillant manuellement les éventuelles protections et en usant d'une fausse clé où d'un double dérobé dans le musée qu'il a pu fouiller tranquillement puisqu'il y est seul.
Qui peut bien être ce mystérieux voleur caché dans le Musée ? Je suis parvenu à l'identifier, c'est ...le Consul de Poldévie !!( le premier qui l'a reconnu comme Consul de Poldévie est Didier Quella-Guyot, je crois). Oui, car le personnage à barbe noire qui entre dans le musée dans la première case n'en est pas ressorti. Et pour moi, aucun doute, c'est le véritable Rodrigo Tortilla, alias le Consul de Poldévie, ce mystérieux opiomane armé que nous découvrons des années auparavant dans le Lotus Bleu.
Il est l'initiateur du forfait, en bon aventurier à l'affût d'un gros coup, et il va s'adjoindre, comme je vais l'exposer plus loin, les services d'un "artiste" qui, chapeauté par Tortilla, ne se trompera pas sur l'objet a dérober parmi les milliers d'objets du Musée. Le binôme réussit parfaitement l'affaire. Il y a là une logique toute hergéenne.
Rodrigo Tortilla a donc un complice (l'homme à la gabardine), qui ne peut être que...le sculpteur Balthazar, payé par Tortilla pour reproduire ensuite un faux fétiche, et qu'il réduira au silence ("Rodrigo Tortilla tu m'as tué !"). Pourquoi l'élimine t-il ? Parce qu'il n'est plus d'aucune utilité, son faux fétiche ayant pris la place du véritable au Musée, conformément au plan de Tortilla, la tête pensante.Remarquons que L'Oreille cassée est un des albums les plus violents de Hergé, celui où beaucoup de protagonistes sont assassinés ou disparaissent, la liste est longue.
Ensuite, nous retrouvons Tortilla à bord du transatlantique Ville-de-Lyon, où traqué par les deux assassins Ramon Bada et Alonso Perez il finira matraqué dans une sombre coursive puis jeté à l'eau...
Le psychiatre Serge Tisseron a écris qu'enfant il a longtemps cherché la figure de l'invisible Tortilla, ajoutant qu'il avait fini par le reconnaître dans un des passagers du Ville-de-Lyon...je suis d'accord avec son hypothèse, mais autant je suis certain d'avoir reconnu Tortilla lorsqu'il pénêtre dans le Musée, autant il est ardu de l'identifier sur le Ville-de-Lyon...peut-être, ayant taillé et teint en blanc sa barbe est-il ce personnage que Perez et Bada prennent pour Tintin déguisé en cherchant à lui arracher sa barbe qu'ils estiment (à tort) fausse...
J'estime donc que Hergé a réussi ce tour de force de dessiner sans les nommer, dés la première planche, les deux personnages "invisibles" de son histoire !!!
Cette aventure de Tintin est en fait une des plus complexes de toute l'oeuvre, ne serait-ce qu'avec ce fétiche après lequel tout le monde courre en Amérique du Sud alors qu'il n'a pas quitté l'Europe, et ces personnages si importants dans l'intrigue mais que Hergé ne dessine jamais en les nommant (Tortilla et Balthazar). Oui, décidemment, une grande histoire hitchkockienne avec un beau Mac-Guffin (le fétiche prétexte)

Je soumets mon hypothèse à votre sagacité, amis de Tintin, n'hésitez pas à la tailler en pièces ou à la conforter !


C'est clair comme de l'eau de roche. Et cela explique l'espèce de chassé-croisé de la première case.

En revanche, le coup du consul de Poldévie, j'ai un doute. Dans l'OC, le barbu est grand et voûté, alors que dans le LB, le consul est petit et se tient droit. Sachant que le LB précède immédiatement l'OC, j'imagine qu'Hergé se serait imposé une plus grande cohérence graphique et aurait consulté l'album précédent pour reproduire exactement le personnage. A moins qu'on imagine que la petitesse du consul à Shangaï était liée de manière utilitaire à Tintin (il fallait qu'on croie que c'était lui), et qu'Hergé aie pris des libertés avec le LB.

Mais pourquoi ? Pourquoi le dos voûté ? A mon avis pour "faire savant". Pour qu'on croie qu'il s'agit d'un scientifique, ethnologue, conservateur, etc.

Autre (petite) nuance : le fait que l'homme à la gabardine (j'aurais dit trench-coat, je me plante ?) n'a pas une tronche d'artiste. C'est plutôt un personnage de polar à la Hammet. J'y vois l'intrusion du hard-boiled dans l'univers d'Hergé (ce qui colle bien aux morts présents dans cet album). Certes, il fume la pipe, et comme le dit plus tard la concierge : "Et ce qu'il pouvait fumer, toujours la pipe à la bouche..." Mais elle dit aussi : "Je le vois encore avec son éternel costume en velours et son grand chapeau....." A priori, pas de costume en velours dans la première planche. Et pas sur que le feutre de l'homme à la gabardine puisse être appelé "grand chapeau".

En outre, il me semble qu'Hergé fait du défunt Balthasar le portrait d'un artiste Bohême (je viens d'ailleurs de remarquer que la concierge s'interrompt dans son portrait, après cinq points de suspension, signe sans doute d'essoufflement, ou d'un laps de temps conséquent, et ajoute "C'est encore plus haut !" : Hergé nous prépare déjà à la vision de cet atelier sous les toits, logement le plus haut de l'immeuble, et sans doute aussi le moins cher. Est-ce que le costume en velours était un habit d'artiste désargenté ? C'est sans doute le point qui fera que j'accepte de voir en l'homme à la gabardine le peintre Balthasar.

Ah, et puis, si c'est Balthasar, il ne ressemble pas beaucoup à son frère...


Sinon, il me semble qu'il est remarquable que cette planche soit si obscure. Tant qu'on n'a pas fait ce genre d'hypothèse à la Agatha Christie, il y a vraiment quelque chose qui cloche. L'avant-dernière case est pour moi complètement surréaliste.


PS : Léautaud, puis-je renvoyer à ton hypothèse sur mon blog ? En la citant dans un PS, et en renvoyant à ce fil du forum, par exemple ? Si tu ne veux pas, il n'y a pas de problème.

PPS : merci junjun
Mon blog sur Tintin (entre autres) :http://popanalyse.over-blog.com

Dernier billet :"Caramba, encore raté ! (3) La tragique destinée du caporal Diaz.
Avatar de l’utilisateur
bad wolf
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 47
Inscription: 29/07/2010

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede LEAUTAUD » 15/04/2012 19:23

Aucun problème pour renvoyer sur ton blog, au contraire. ;)
Toutes tes remarques sont bien évidemment recevables.J'y reviendrai ultérieurement.

J'aborde ces questionnements sur l'oeuvre de Hergé dans le droit fil de ce qu'avait déclaré Benoît Peeters lors d'une conférence-débat que j'avais organisé en 1995 sur le thème de "Tintin en Roumanie/Syldavie". Peeters, en réponse à l'hypothèse formulée par Dodo Nita (roumain hautement bédéphile et actif)selon laquelle le modèle de la Syldavie ne peut être que la Roumanie (grosse argumentation, publiée depuis dans une brochure)lui a répondu que l'appropriation des aventures de Tintin est légitime et constitue un prolongement ludique de l'oeuvre. Il ne s'est pas prononcé sur la pertinence des affirmations de Nita, mais l'a donc encouragé.
Je fais mienne cette position, en ne perdant pas de vue que toutes nos hypothèses, quoique non-validées par Hergé, ont droit de cité dans le cercle des amateurs. C'est un jeu passionnant.
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7143
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 70 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede zourbi le grec » 15/04/2012 19:52

Je suis vraiment fasciné par les tintinophiles qui passent littéralement l'oeuvre et la vie de Hergé au microscope :shock:
Une question naïve : existe-il un auteur de bd dans un autre pays (USA, Japon, ...) qui fasse l'objet d'un tel culte car j'ai du mal à l'imaginer ?
"Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien."
Epicure
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6767
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede LEAUTAUD » 15/04/2012 20:21

Je ne sais pas si un autre auteur de bande dessinée bénéficie d'un appareil critique et de recherches à la mesure de ce qui est fait pour Hergé ( pour la francophonie, non, pour les auteurs de comics ou mangas...).
Cette production est malgré tout classique en littérature, il suffit de citer Céline ou Stendhal.
Mais parfois c'est l'auteur lui-même qui prolonge son oeuvre, comme le fait actuellement Art Spiegelmann de façon magistrale et approfondie (son "MetaMaus" est extraordinaire).
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 7143
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 70 ans

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede zourbi le grec » 15/04/2012 21:06

LEAUTAUD a écrit:Je ne sais pas si un autre auteur de bande dessinée bénéficie d'un appareil critique et de recherches à la mesure de ce qui est fait pour Hergé ( pour la francophonie, non, pour les auteurs de comics ou mangas...).
Cette production est malgré tout classique en littérature, il suffit de citer Céline ou Stendhal.
Mais parfois c'est l'auteur lui-même qui prolonge son oeuvre, comme le fait actuellement Art Spiegelmann de façon magistrale et approfondie (son "MetaMaus" est extraordinaire).

Merci de ta réponse Leautaud [:fantaroux:2]
"Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien."
Epicure
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6767
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Genug » 15/04/2012 21:12

LEAUTAUD a écrit:(son "MetaMaus" est extraordinaire).
Comment ont-ils fait pour la version française ? Le DVD a-t-il été adapté, francisé ?
It is happening . . . again!
Trak-Ta-Poum.
Avatar de l’utilisateur
Genug
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 7727
Inscription: 14/11/2007
Localisation: Coquefredouille en semaine, Madila Bay le week-end. Where else?

Re: Hergé : chronologie d'une oeuvre ... et autres ouvrages

Messagede Metal.Hurlant » 15/04/2012 22:26

zourbi le grec a écrit:Je suis vraiment fasciné par les tintinophiles qui passent littéralement l'oeuvre et la vie de Hergé au microscope :shock:
Une question naïve : existe-il un auteur de bd dans un autre pays (USA, Japon, ...) qui fasse l'objet d'un tel culte car j'ai du mal à l'imaginer ?


Je pense que pour des auteurs US comme Jack Kirby, Stan lee et d'autres, en gros les pionniers du comics, il y a un véritable culte mais qui dépasse difficilement les frontières.
Stan Lee est considéré comme un dieu vivant aux USA.
Avatar de l’utilisateur
Metal.Hurlant
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3578
Inscription: 20/02/2007
Localisation: Ardeche
Age: 46 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité