Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Gotlib (1934 - 2016)

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 11/11/2020 18:46

Message précédent :
Une récurrence :-D

Image

Sinon, design assez différent, mais superbe version blu-ray qu'il me plait de posséder, ou façon jouet macdo, une catapulte intégrée à la tour te permet de balancer par-dessus bord vaches et autres cochons, d'une façon moins imagée que la couv' du livre le suggère :D
Il me plait de temps en temps de redevenir gamin et d'actionner la bête [:kusanagui:6]

Image
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 11/11/2020 18:54

Parfait pour le confinement, en effet ! :ok: :lol:
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Le Complot » 11/11/2020 19:03

J'étais allé au cinoche voir la Director's Cut d'une vingtaine de secondes supplémentaires :D
J'ai jamais su si elles étaient là ou pas. :fant2:
"Se vogliamo che tutto rimanga come è, bisogna che tutto cambi".
Avatar de l’utilisateur
Le Complot
Kamoulox
Kamoulox
 
Messages: 47276
Inscription: 25/09/2008
Localisation: Côte d'Emeraude
Age: 34 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede BDbilos » 11/11/2020 19:05

:lol: le coup de la catapulte
"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." A.Allais
Avatar de l’utilisateur
BDbilos
Romuald
Romuald
 
Messages: 7645
Inscription: 21/03/2010

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede zourbi le grec » 11/11/2020 19:21

BDbilos a écrit::lol: le coup de la catapulte

A utiliser en proférant de grossiers jurons en français, comme dans le film, alors que la vérité historique prouve objectivement que les grossiers, c'était les anglois :D
Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10167
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Alexander » 12/11/2020 10:44

Pour les grosses lettres en granit ou calcaire... à l'origine y avait ça :

affiches peplum.jpg
Avatar de l’utilisateur
Alexander
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1306
Inscription: 12/05/2012
Localisation: Pauillac, St-Emilion, Fitou...

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Alexander » 12/11/2020 10:50

Et en 1982, y a eu ça aussi, gros succès, affiche de Picotto et Plassat
Deux_heures_moins_le_quart_avant_Jesus_Christ.jpg
Avatar de l’utilisateur
Alexander
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1306
Inscription: 12/05/2012
Localisation: Pauillac, St-Emilion, Fitou...

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 11:07

Oui, Alexander. C'est Ben Hur, à la base.
Hier, après avoir posté un visuel de Life of Brian, je me suis dit : il faut que je cherche une affiche de Ben Hur (je ne pensais pas au Roi des rois dont je ne connaissais pas l'affiche, ni à la Chute de l'Empire romain). Mais j'avais une autre recherche à faire (en fait je voulais voir dans mes albums de Mad chez Neptune, s'il n'y avait pas des planches faisant clin d'œil à Ben Hur. Mais je n'en ai trouvé qu'un (et je ne les ai pas tous) et je me suis un peu perdu à le feuilleter et à savourer le talent des Wood, Davis et Kriegstein quand il s'agissait de parodier le cinéma. Et n'ayant pas de suite dans les idées et la tronche encore plus ramollie qu'à l'accoutumée (je mets ça sur le compte du confinement, pas de l'âge :D ), j'ai fini par oublier.
Et quand je suis revenu devant mon ordi, je me suis cogné quelques previews (dont celle, alléchante, du Vernon Subutex adapté par Luz).
Pas de regret, tu as mieux fait les choses que je ne l'aurais fait, en montrant bien la chronologie par étapes dans la reprise de l'idée initiale. En n'omettant pas le film de Jean Yanne. :ok: [:flocon:2]
Gotlib s'est inscrit dans une véritable chaîne de transmission, apportant à son tour, si je puis dire, sa pierre à l'édifice (qui n'arrête pas de s'écrouler). ;)
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Rebecca Doppelmeyer » 12/11/2020 11:12

Cabarezalonzo a écrit:Image

Cette affiche de Life of Brian est de William Stout.
F'murrr's fan club forever
Avatar de l’utilisateur
Rebecca Doppelmeyer
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14341
Inscription: 21/03/2013
Localisation: Monde fantôme

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 11:15

Merci pour la précision. Et bravo. [:flocon:2]
Stout, hélas insuffisamment connu chez nous. Trait et harmonie des couleurs, profondeur de champ, détails qui fourmillent... Il n'était pas à la ramasse, l'artiste. :respect:
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Rebecca Doppelmeyer » 12/11/2020 11:19

Je crois qu'ici il est surtout connu pour sa version d'Arzach.
C'est un très grand illustrateur, méconnu, effectivement.
F'murrr's fan club forever
Avatar de l’utilisateur
Rebecca Doppelmeyer
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14341
Inscription: 21/03/2013
Localisation: Monde fantôme

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 11:24

Yes, pour Arzach. Je crois que j'avais mis en ligne une ou des planches, quelque part sur le forum. ;)

Et puisqu'on glisse sur Moebius, lui aussi s'est inspiré du désert et de sa formidable ligne d'horizon, de ses pyramides, et de la roche (granitique ou calcaire ?) pour des lettres en apesanteur. Même si on est loin du pastiche direct. D'autant plus qu'il a poli ses blocs (l'aérodynamisme de ses vaisseaux de pierres l'exige) et qu'ils n'ont pas l'air de vouloir s'effriter.
Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Rebecca Doppelmeyer » 12/11/2020 11:29

Cabarezalonzo a écrit:Et puisqu'on glisse sur Moebius

Glissons : voir aussi certaines pages-titres du Garage :lire:
F'murrr's fan club forever
Avatar de l’utilisateur
Rebecca Doppelmeyer
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14341
Inscription: 21/03/2013
Localisation: Monde fantôme

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 11:44

Oui, et on rejoint un autre maître ès-BD et romans graphiques, qui a particulièrement contribué à instaurer un rituel savoureux avec des titres très travaillés histoire de secouer très rapidement la léthargie du lecteur, Will Eisner. ;)
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Rebecca Doppelmeyer » 12/11/2020 13:26

Tu as raison.

C'est précisément à celle-ci que je pensais :

Image
F'murrr's fan club forever
Avatar de l’utilisateur
Rebecca Doppelmeyer
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14341
Inscription: 21/03/2013
Localisation: Monde fantôme

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede zourbi le grec » 12/11/2020 13:37

:respect: j'ai littéralement passé des heures à contempler ce dessin et le garage en général
Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10167
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 14:45

Merci Rebec, pour ce visuel !

Eh oui, tout comme zourbi. Avant que l'album ne paraisse, je ressortais et manipulais souvent mes Métal Hurlant pour revenir m'attarder en pure contemplation sur les quelques planches du Garage au fur et à mesure que Moeb les distillait.
Toujours surpris et émerveillé de constater que d'un mois sur l'autre, l'auteur donnait l'illusion de changer de style, tant il jouait avec les codes graphiques et narratifs, en développant de nouvelles gammes picturales qu'il combinait et recombinait, un peu à la manière d'un musicien de jazz.

Ce mois-ci, le titre se lisait ainsi (pour ceux qui passeraient un peu vite) : "Le garage hermétique of Jerry Corn !"
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Hermétique

Messagede Erik Arnoux » 12/11/2020 15:03

... surtout quand tu sais que pour lui c'était "juste" de l'écriture automatique, un peu comme ce qu'on griffonne quand on est au tel...
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 2626
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 12/11/2020 16:30

Pardon pour le HS (total dans ce qui suit) :oops: (Mais Moebius nous ramènera à Gotlib, d'une manière ou d'une autre). ;)
Oui, encore que ce choix d'écriture automatique est surtout très visible au début du Garage. Quand Métal venait de passer de sa formule initiale trimestrielle à une parution bimensuelle. Druillet y publiait son Vuzz et d'autres récits complets (réunis dans Mirage première version), également en mode décontracté minimaliste.
Mais cette histoire a duré tellement longtemps que les aspirations du début ont évolué.
Excepté pour Inside ou le Bandard fou, Moebius n'est jamais parvenu à rester "minimaliste" sur du moyen-long terme. Jean Giraud finissant toujours par faire irruption dans les travaux de son double. Le Garage est par moments extrêmement chiadé et travaillé.
De même, certaines pages d'Inside Moebius sont également plus léchées que d'autres, en légère contradiction avec les côtés minimaliste et automatique annoncés, déviant du postulat de départ, mais c'est moins envahissant et moins flagrant. Le côté journal intime ainsi que le format réduit facilitant le minimalisme.
A un moment donné, au gré des humeurs j'imagine, la virtuosité de Moeb prend le dessus. Et puis il y a aussi des automatismes, quand on est un excellent dessinateur, dans l'envie de peaufiner, de se faire plaisir sans doute.
Le bon dessinateur a besoin de beauté plastique, esthétique et Moeb devait se lasser d'un excès de dessins insuffisamment exploités dont il percevait l'énorme potentiel. Et puis, en cours de publication du Garage, ses copains, admiratifs mais connaissant ses possibilités, ont certainement eu une certaine influence, lui ont peut-être fait prendre conscience (Moebius était très ouvert aux remarques et aux critiques) que cette expérience de totale liberté, sans prétention au début, pouvait déboucher sur quelque chose de sensationnel, d'inédit et de totalement imprévu (au fond, c'est l'objectif inconsciemment recherché en s'adonnant à l'écriture ou au dessin automatiques ou encore à la composition musicale; partir de "pas grand chose" pour parvenir à quelque chose de grand.).
Gir-Moeb se fera encore surprendre en dessinant Sur l'Etoile, travail de commande pour Citroën qui devait se suffire en one-shot.
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7393
Inscription: 20/09/2017

Moeb 84

Messagede Erik Arnoux » 12/11/2020 17:25

HS suite, alors. Il ny a pas une ligne a retirer dans ce que tu expliques, effectivement.

Son "Sur l'étoile" avait été commandé (ou était-ce juste un truc en cours baba cool dans lequel il a simplement opportunément rajouté une 15 ?) par un fan de BD également important directeur de la com chez Citroën, Christian quelque chose * dont le nom va me revenir, la marque alors était en plein renouveau de son image vieillotte et dépassée, notamment grâce aux campagnes TV de Roux et Seguela "J'aime j'aime j'aime "...

Passionné, ce gars a diligenté pas mal d'opérations de com pour la marque, toutes autour de la BD en sollicitant les auteurs, comme c'était très (très) bien payé, ils ne sont pas fait prier...

"Première épouse" dont la mère possédait une grosse concession Citroën dans les Yvelines a intercédé après de belle-maman pour récupérer l'objet magnifique offert par la marque, BD dont de toute façon ils ne savaient que faire, un truc en coffret numéroté et pages séparées. Beau. Mais d'un ennui mortel. Que j'ai gardé longtemps dans ma bibli, tout comme un portfolio "les chevrons voient rouge" également commandité par Citron, un ou deux ans plus tard... (10 planches grand format de GILLON, JUILLARD, MARTIN, ARNO, BLANC-DUMONT, CABANES, CADELO, DARROW, GIGI et LOISEL) Avant de le vendre avec une fournée de trucs qui encombraient ma bibliothèque, à un moment de ma vie où une fois de plus l'argent faisait défaut.

* Christian Bailly.
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 2626
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Rebecca Doppelmeyer » 12/11/2020 20:48

Cabarezalonzo a écrit: (Mais Moebius nous ramènera à Gotlib, d'une manière ou d'une autre).
Image
F'murrr's fan club forever
Avatar de l’utilisateur
Rebecca Doppelmeyer
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14341
Inscription: 21/03/2013
Localisation: Monde fantôme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: pioupiouprod et 1 invité