Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Gotlib (1934 - 2016)

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 29/07/2018 13:42

Message précédent :


Je mets ça là, excusez-m'en...

304 pages de pur bonheur !
Une somme qui permet d'abord de confirmer que Marcel était capable de tout dessiner. Vu plein de cases ou, même s'il avait sévi dans du comic ou du manga, à l'occasion, il aurait fait mouche.

L'absurde est un art, il en est un des maîtres. Mais à côté, les planches voulues plus sérieuses, ou il mêle cette absurdité de situation avec la sériosité de la vie et du temps qui passe, sont diaboliques, et tellement intelligentes ( "veillée des chaumières", point culminant ).
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Pomponazzo » 29/07/2018 16:07

Merci pour la piquouze de rappel, rennois. Très juste.

On t'aime, Marcel :hug:
Avatar de l’utilisateur
Pomponazzo
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1640
Inscription: 18/08/2015
Localisation: Paese dei balocchi
Age: 9 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Baltimore » 14/11/2018 19:08

Excusez mon inculture crasse, mais c'est quoi la différence entre Trucs-en-vrac, Rubrique-a-brac et les Dingodossiers ?
Les 3 ressortent en intégrale, si je devais en choisir qu'une, laquelle me conseillez-vous ?
Merci !
Avatar de l’utilisateur
Baltimore
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6484
Inscription: 25/12/2010
Localisation: Liège
Age: 37 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 14/11/2018 19:21

- dingodossiers : c'est lié à Pilote, avec Goscinny en partenaire

- rubrique-à-brac a fait suite à dingo

- trucs-en-vrac, c'est un peu le passage de pilote à Fluide, mélange de "bon enfant" et de délire visuel

Je resterai sur dingodossiers pour ma part, si tu veux commencer. Toujours aussi frais et beau à mes yeux :cry2:

Et pour voir tous les aspects du bonhomme, passer direct après à l'intégrale "rha......." plus haut

Et si tu veux te faire une meilleure idée avant, entre interviews et planches de toute sa vie, tu as ça qui sort aussi vendredi
Image
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede mbouglion » 14/11/2018 19:22

Baltimore a écrit:Excusez mon inculture crasse, mais c'est quoi la différence entre Trucs-en-vrac, Rubrique-a-brac et les Dingodossiers ?
Les 3 ressortent en intégrale, si je devais en choisir qu'une, laquelle me conseillez-vous ?
Merci !

S'il n'en fallait qu'un, je choisirais Rubrique à brac, plus gotlibien que les Dingodossiers (avec Goscinny). Les Trucs en vracs sont proches des ràb. Certaines pages de la ràb sont des sommets !
De préférence, il faut tout prendre.
mbouglion
BDévore
BDévore
 
Messages: 2156
Inscription: 24/01/2010
Localisation: Ile de France et Pas de Calais
Age: 69 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede BDbilos » 14/11/2018 19:48

:ok: Idem : la R. A. B en premier.
"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." A.Allais
Avatar de l’utilisateur
BDbilos
Romuald
Romuald
 
Messages: 7837
Inscription: 21/03/2010

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Sergent Garcia » 14/11/2018 20:46

Les gags et le comique sont peut-être plus intemporels dans la Rubrique-à-brac que dans les Dingodossiers, qui font un peu daté, ces derniers reflétant quand même beaucoup l'époque des années 60-70.
Après l'ensemble est irrésistible et il faut absolument tout lire !
Avatar de l’utilisateur
Sergent Garcia
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10033
Inscription: 28/10/2012
Localisation: Dans les Vosges profondes
Age: 40 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 14/11/2018 20:49

Vous m'énervez, je garde la fraîcheur initiale, vous permettez ? :grrrr: [:lega] :D :amoure:
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede zourbi le grec » 14/11/2018 21:14

BDbilos a écrit::ok: Idem : la R. A. B en premier.

:hug:
la RAB, c'est le chef d'oeuvre de Gotlib, le moment où il s'émancipe de Goscinny et devient un grand auteur.
Indépassable :love:
Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10240
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Baltimore » 14/11/2018 22:22

C'est noté, merci pour vos avis !
Avatar de l’utilisateur
Baltimore
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6484
Inscription: 25/12/2010
Localisation: Liège
Age: 37 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede archie07 » 14/11/2018 22:45

ne pas oublier Gai-Luron aussi :D
Moi, si un jour j'ai le temps de tout relire, je commencerai par là. Puis les Dingodossiers, Rubrique à Brac, etc etc ...Bref, un truc vaguement ou globalement chronologique.
"Une enfance baignée au lait des personnages d'Hergé ne peut être tout à fait la même qu'une autre : celui qui détient ce passé détient un trésor qu'il n'oubliera jamais." Pascal Bruckner
Avatar de l’utilisateur
archie07
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 6822
Inscription: 07/05/2007
Localisation: Cherbourg
Age: 48 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Le Complot » 15/11/2018 10:00

Dingodossiers... :ok:
"Se vogliamo che tutto rimanga come è, bisogna che tutto cambi".
Avatar de l’utilisateur
Le Complot
Kamoulox
Kamoulox
 
Messages: 47276
Inscription: 25/09/2008
Localisation: Côte d'Emeraude
Age: 34 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede BDbilos » 17/11/2018 13:25

Sadoul ressort son entretien avec Gotlib (à défaut du Franquin :D …) Version non expurgée :
"...l'éditeur de l'époque, Albin Michel, ne souhaita pas les retranscrire tels quels. Les voici donc enfin dans leur forme originelle, permettant de découvrir un auteur qui n'hésite pas à s'ouvrir, abordant tous les sujets."
Est-ce que ça voudra le coup de le racheter ? Il me semble que Gotlib parlait déjà très librement dans la première version…
Dernière édition par BDbilos le 17/11/2018 15:23, édité 1 fois.
"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." A.Allais
Avatar de l’utilisateur
BDbilos
Romuald
Romuald
 
Messages: 7837
Inscription: 21/03/2010

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 17/11/2018 15:14

Oui, c'est également mon impression. Et il m'arrive de le rouvrir de temps en temps. Le visuel de la réédition chez Dargaud est montré un peu plus haut, sur ce fil, par rennois.
Ce qui rend la première version partiellement obsolète est son achevé d'imprimer, datant de février 2014. Au passage, je crois bien que c'est le premier titre de la collection Graffiti et non le troisième.
Par conséquent, si les premières BD provocatrices et totalement débridées accompagnant la naissance de l'Echo y sont bien mentionnées, en ce premier trimestre 1974 (les entretiens sont de surcroît antérieurs) on passe totalement à côté du travail de Gotlib pour Fluide Glacial, ce qui n'est pas rien.

Sinon, pour la liberté de ton et de parole, je me demande ce qui a bien pu être censuré.

Voici un petit florilège qui est passé à travers :

A propos d'un célèbre récit paru dans l'Echo.
"Gotlib — Dans mon idée, un censeur est tellement con qu'il serait capable de censurer même la bite à Jésus. Si tu mélanges d'une façon freudienne les "idées" de sexe et de ciseaux, tu arrives à la notion de castration, liée au fait que c'est dans et par le christianisme que le péché de chair s'est fait jour. Et le censeur coupe le zizi du Christ. Et puis aussi, le Christ étant Juif, ciseaux peut signifier circoncision."

Au niveau de l'iconographie, franchement, c'est très libéral :
Par exemple, page 104, ces deux vignettes n&b tirées de l'Echo légendé "L'homme aux deux bistouquettes" :
Vignette 1 : on voit un type en pied et à poil avec un bandeau noir (comme celui de Barbe Rouge) au niveau du bas-ventre, avec son zizi (en fait l'un des deux) pendant entre les jambes (l'autre étant masqué par le bandeau qui se veut un cache-sexe).
Et voici le narratif et les dialogues :
Narratif : "plus tard, il tenta de camoufler son infortune par des procédés naïfs qui ne trompèrent personne. "
Bulles de dialogue émanant du type à poil, avec une mine d'abruti :
Chalom
Je suis le général Mosché Dayan incognito
Si je vous jure (en réponse à une bulle dirigée vers le bord de la case, dont le texte est : Tiens, mon oeil, oui !)
Mosché Dayan, héros israélien qui s'est illustré au sein de Tsahal, portait (comme JM le Pen à la même époque) un bandeau noir sur son oeil invalide.
Vignette 2 : on voit le même type, entièrement à poil mais assis au bord d'un lit avec une jeune femme également à loilpé.
Narratif : Un jour, il rencontra une femme qui accepta de l'épouser par amour mais lui, de son côté, ne l'aimait qu'à moitié.
Bulles de dialogue :
- le type : — Toute ma vie, je n'aimerai que toi...
- elle : — Mon chéri, je suis si heureuse.
On s'aperçoit que le type est pourvu de deux verges, l'une au repos et l'autre en érection (le récitatif prend ainsi tout son sens). :lol:

On trouve également des cases montrant un coït incestueux fils-mère, illustrant une analyse assez "poussée" (proche de la masturbation intellectuelle) de Sadoul (qui cite Crumb à propos d'un autre inceste dessiné). Donc, sur le plan libertaire et affranchissement des tabous, ce livre allait déjà assez loin. ;)

Bon, sinon, page 96, un paragraphe est intitulé Echo-porno-scato des savanes
Sadoul y parle d'une vraie pornographie enrichie d'une scatologie de haut vol.
Page 98, dans la foulée de son analyse, il entame une discussion intitulée A bâtons rompus sur le sexe
En illustrations, on y retrouve les deux cases de Proud Mary où, à la chute d'un gag olé-olé, un micro phallique éjacule sur le visage d'une chanteuse rock sexy. Ainsi que deux cases où Cosette prend en bouche le phallus de Jean Valjean.

Mais en effet, à la page 102, à côté d'une vignette montrant un type à poil en contre-plongée (tirée de La Coulpe), et de quelques cases d'un gag avec des enfants, le lecteur est un peu surpris de trouver quatre vignettes horizontales superposées et demeurées totalement vides (à l'exception de la légende d'un dessin montré sur la même page). La censure serait-elle passée sur ces cases ? Et Sadoul, pour que le lecteur ne soit pas dupe, aurait maintenu les cadres épurés de tout dessin aux emplacements prévus, sans modifier la mise en page initiale ?

Sinon, je pense aussi que la RAB (ou au moins l'un des trois derniers tomes unitaires de cette série) est incontournable. Mais si l'on n'est pas tenu à une sélection drastique, Pervers pépère et Gai-Luron ont également leur place comme souligné plus haut par archie07.
N'oublions pas que le dernier véritable récit complet dessiné par Gotlib est une histoire de Gai-Luron, parue non pas dans Pif Gadget mais dans Fluide n° 118 de mars 1986.
Dernière édition par Cabarezalonzo le 18/11/2018 13:35, édité 1 fois.
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7723
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 18/11/2018 11:38

:daccord: :ok:
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Cabarezalonzo » 18/11/2018 13:39

Et pour ceux qui aiment, il est difficile de passer à côté de l'intégrale Rhâââââ... Lovely et Gnagna dont tu as mis ici le visuel, rennois (nous savons qu'elle figure dans la collection du tapir, et pourtant ce n'est pas une gogoterie ;) ).
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 7723
Inscription: 20/09/2017

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede yannzeman » 01/01/2020 12:32

Je viens de terminer la lecture de ceci :


Il y aurait plein de choses à en dire (mais qui iraient plutôt dans le topic sur la réunion de 68).

J'ai retenu un détail, mais qui étaille mon propos sur les différences importantes entre "Dingodossiers" et "Rubrique-à-brac" :

Dans le livre, les auteurs font dire à Gotlib que lorsque Goscinny lui a annoncé qu'il était trop surchargé de travail et ne pouvait continuer les "Dingodossiers", il était triste (jaloux qu'il continue les "Lucky Luke", "Astérix", "Iznogoud" et "petit Nicolas" ?) et un peu effrayé de continuer seul.

Mais que cela lui avait permis de s'affranchir de dessiner des décors, chose qu'il n'aimmait pas faire, et qu'il remplaçait ces décors honnis par la coccinelle. Une certaine paresse artistique que mon cerveau a peut-être repéré, en plus de scenarii qui n'étaient plus aussi pertinent que ceux de Goscinny ?

Comme je n'ai aucun album des "rubrique-à-brac", je suis bien incapable de vérifier si c'est vrai.
yannzeman
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5379
Inscription: 25/11/2015

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Erik Arnoux » 01/01/2020 13:00

Oui,c'est tout à fait vrai, et je me souviens qu'il l'a expliqué comme ça un jour ainsi, lors d'une signature à une convention au début des années 80 à laquelle j'assistais.. Sa RaB étant d'ailleurs sensiblement différente de ce que lui écrivait Goscinny, qui était plus dans l'analyse moqueuse de notre société d'alors, Gotlib s'étant lui davantage axé vers la fantaisie et l'humour décalé, voire absurde... avant de dériver ensuite un temps vers le sexoscato dans sa période éruptive de l'immédiat après Pilote... à laquelle bien entendu il serait stupide de le réduire...
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 2642
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede mbouglion » 01/01/2020 13:21

Erik Arnoux a écrit:Oui,c'est tout à fait vrai, et je me souviens qu'il l'a expliqué comme ça un jour ainsi, lors d'une signature à une convention au début des années 80 à laquelle j'assistais.. Sa RaB étant d'ailleurs sensiblement différente de ce que lui écrivait Goscinny, qui était plus dans l'analyse moqueuse de notre société d'alors, Gotlib s'étant lui davantage axé vers la fantaisie et l'humour décalé, voire absurde... avant de dériver ensuite un temps vers le sexoscato dans sa période éruptive de l'immédiat après Pilote... à laquelle bien entendu il serait stupide de le réduire...

voire même "absurbe" !
mbouglion
BDévore
BDévore
 
Messages: 2156
Inscription: 24/01/2010
Localisation: Ile de France et Pas de Calais
Age: 69 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede rennois » 01/01/2020 18:12

Erik Arnoux a écrit:Oui,c'est tout à fait vrai, et je me souviens qu'il l'a expliqué comme ça un jour ainsi, lors d'une signature à une convention au début des années 80 à laquelle j'assistais.. Sa RaB étant d'ailleurs sensiblement différente de ce que lui écrivait Goscinny, qui était plus dans l'analyse moqueuse de notre société d'alors, Gotlib s'étant lui davantage axé vers la fantaisie et l'humour décalé, voire absurde... avant de dériver ensuite un temps vers le sexoscato dans sa période éruptive de l'immédiat après Pilote... à laquelle bien entendu il serait stupide de le réduire...


Ce que tu fais toi-même dans l'enchaînement de mots écrits, me semble...
En sorte, ça n'est pas une analyse objective. J'ai des pensées toutes autres, mais le néophyte pourrait s'y perdre
JE SUIS NE LE 27 AVRIL 2019
Avatar de l’utilisateur
rennois
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 14892
Inscription: 31/03/2010
Localisation: Par dessus le marché
Age: 52 ans

Re: Gotlib (1934 - 2016)

Messagede Erik Arnoux » 01/01/2020 18:41

bah, :lol: lis tous les mots, je précise justement que ce serait dommage d'en rester là et de limiter l'auteur à ces éruptions d'alors...

J'ai découvert Gotlib dans Pilote il y a plus de 50 ans et l'ai toujours suivi, y compris et avec délectation dans sa période cul de 74/75, une fois que "tout" a été dit et qu'ils se sont tous gentiment déchainés à force de planches bien dans l'esprit artistique de cette période libertaire d'après 68 en faisant un doigt d'honneur à la censure et libérant leur libido et les frustrations de la censure pompidolienne, ça s'est calmé et les auteurs ont pu continuer avec sérénité encore plus de créativité.
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 2642
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité