Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Goscinny - Mai 68

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Goscinny - Mai 68

Messagede nexus4 » 23/06/2013 17:31

Un petit truc que je voulais faire depuis longtemps, réunir quelques témoignages sur la révolte des auteurs de Pilote contre Goscinny en mai 68. Je découvre dans Astérix aux jeux olympique cela se déroulait dans l'atelier de Raymond Poïvet. Je me demande si c'est avant, apres ou consécutif à sa disgrâce. Dans le documentaire http://www.youtube.com/watch?v=Vs5Rsyrc ... e=youtu.be il dit "Avant j'étais accueilli à bras ouverts et tout d'un coup on me connaissait plus. Ça fait tout drôle du jour au lendemain".

Outre le cas Poïvet, je me demande qui était présent ce jour là. Parait que Pasa à fait un papier en 2008 dans un mag mais je ne l'ai pas. Je croyais bien avoir un livre sur Pilote mais je ne le trouve pas.

Quelques extraits donc :
Dans l'autobigraphie de Gotlib :

(début 2e colonne, apres l'intervention de Claire Bretécher)
Image

Image

Image


Dans Histoire de mon double de Giraud-Moebius


Image

Image

Image


Dans Asterix et les jeux olympiques - Edition Atlas

Image


Dans l'interview fleuve de Greg par Benoit Mouchard :

Image


-------------------------
Edit : Synthèse après discussion :
Auraient été présent à la réunion une douzaine de personnes "pratiquement toute la rédaction" ou "une trentaine d'auteurs" (Source Astérix Atlas) :
Mézière
Giraud,
Mandrika,
Lob (source Charlier Jr.)
Christin,
Godard (source Gotlib, récit indirect)
Le Goff,
Nortier (source Mandrika)
Jijé
...

Pour mémoire :

un forumeur a écrit:Je présente mes excuses à tous surtout à Rébécca , j'aurai pas du prendre la mouche tel un gamin "surtout à mon âge "... je suis très fatigué et faut que je fasse attention que cela ne déteigne pas ici , vous n' y êtes pour rien.
Oui Brian c'est ridicule tu as raison ,mais je suis sincère et ce n'est pas "ma vérité" mais des faits que je recueille et livre bruts.
Non Gill je n'attends pas que l'on se mette à genoux ni rien , je suis pas fier pour un sou , j'ai une passion et essaie de la faire partager.

Pas facile de passer des années à établir contact puis confiance avec des auteurs et des membres de l'atelier 63 , c'est vrai ...chaque fois j'apporte une nouveauté , mais qui distorsionne avec la précédente au niveau des témoignages recueillis.
Il faut savoir que certains se tiraient dans les pattes même dans le même camp et que les souvenirs sont quelquefois sélectifs ou orientés
Le dernier témoignage vient de Patrice Serres ,ce monsieur est sérieux et n'est en guerre avec personne , ce qui n'est pas le cas de l'avant dernier témoin .
je vous donne le point exact où j'en suis , je continue ma correspondance avec mr Serres pour plus de précisions car au téléphone je prenais quelques notes ,puis la discussion a dérivé sur l'origine et l'anecdote qui a donné le pseudo Moebius à Giraud j'y reviendrais dans la semaine .
Voici par regroupement des 4 témoignages et surtout de la bio faite par Marie Ange guillaume sur Goscinny ce qu'il en ressort ,je n'enjolive rien je vous livre tout tel quel à votre appréciation ,analyse et critique personnelle

La synthèse de la réunion Goscinny /Auteurs





Les prémices
Après des réunions dans le bar l'Ibry? avec Cabu, Mandryka, Giraud , Mézières et qui d'autre ?. Giraud parlait de voir Goscinny pour faire un comité chargé de choisir à sa place les jeunes talents .
Mézières propose de faire une réunion chez lui pour recevoir Goscinny et de lui parler de faire un journal plus vivant plus intégré .
Mais ce fut impossible à cause du peu de place de son appartement et de la vingtaine de personnes escomptées
Giraud ayant une idée pour pallier à cet aléa aurai fait contacter par l'intermediaire de Mézières chez lui à Asnières Le Goff un des responsables du syndicat Autonome des dessinateurs de journaux pour lui demander la possibilité de faire une réunion de contestation envers Goscinny chez Poïvet à l'Atelier 63 situé au 10 rue des Pyramides .
Refus catégorique de Poïvet et du responsable syndical Legoff qui ne voulaient pas mêler leur syndicat Autonome des dessinateurs de journaux dont le siège était également à l'atelier 63 à une histoire qui ne concernait que quelques dessinateurs .
Suite à ce revers Mandryka a improvisé et a contacté des collègues en leur donnant la brasserie des Pyramides comme adresse pour le lendemain.
Tout le monde connaissant le lieux ou était l'atelier 63 ils n'auraient ainsi pas de mal à trouver la brasserie qui jouxtait cet atelier .
Il n'y a jamais eu de réunions de ce genre au studio 63 à part celles du Syndicat.
L'éviction de Poïvet de certaines maisons d'éditions n'a aucun, mais vraiment aucun rapport avec cette histoire ...c'est tout autre .

Très important

*Comme suit une partie est issue des pages 196 -197 - 198 - 199 -200 et 201 Goscinny Biographie de Marie Ange Guillaume et José Louis Bocquet

Mandryka sent avoir fait une bêtise et tente de joindre Goscinny pour lui dire de ne pas venir. N'ayant pas pu le joindre téléphoniquement il appelle Charlier lui explique tout se trame et lui demande de faire la commission à Goscinny.
---------------------------
*Ensuite ce fut Giraud au courant de l'appel de Mandryka qui eut Charlier au téléphone . Charlier lui a bien fait comprendre que personnellement il s'en fichait qu'ils prennent la direction de Pilote, mais que sans l'argent de Dargaud qui les quitterait immédiatement ( y compris celui que rapportait Astérix , Barbe Rouge et Tanguy ) ils ne pourraient rien financer du tout pour leur projet de journal révolutionnaire .


*Giraud tergiverse et dit à Charlier qu'il faut en discuter , et qu'il vienne aussi à la Brasserie
*Giraud appelle Goscinny le met également au courant de ce qui se passe et lui demande de venir

Goscinny au courant de ce qui se trâme et des confrontations qu'il va affronter appelle Dargaud et menace de partir avec son Asterix chez un concurrent Belge .
Dargaud le rassure en lui promettant un statut amélioré au sein de la maison d'édition.

* Goscinny dit à Charlier qu'il prends la route et de le rejoindre à la brasserie.
*Charlier dit << Ok j'arrive >>
*Giraud rappelle Charlier pour lui dire de ne pas venir car cela risque de se passer très mal .
*Giraud dit à Charlier qu'il va avertir Goscinny de ne pas y aller et que s'il ne le rappelle pas c'est que la commission a été faite .
*Giraud ne rappelle pas Charlier qui est rassuré et reste chez lui ....
*Le problème est que Giraud n'a pu contacter Goscinny déjà parti .

Goscinny quitte à pieds sa maison de Neuilly "ou bien la maternité " en direction de la brasserie conforté par le fait de savoir à peu près ce qui l'attends , que Dargaud est au courant et ne le laissera pas tomber .

Qui a envoyé Gillain "Jijé" pour soutenir Goscinny ?... certainement Dargaud.


Le 21 Mai 1968 à 15h00 dans l'arrière salle de la Brasserie La Rotonde des Tuileries à l'angle de la rue St Honoré et de la rue des Pyramides ou plutôt pour être plus précis dans l'arrière salle servant pour les repas d'affaires et de communions toutes les personnes listées ci dessous se retrouvent là dès 15h00 /15h15

Les présents
Christin Fred Forton Garel Gébé Gigi Godard Goscinny Jijé Lob Loro Maxon
Mandryka Mézieres Mic Delinx Noiret Nortier Poppé Solé Serres


Absents sûr et certain Cabu ...Poïvet..Pélaprat...Brétecher ...Gotlib...Mouminoux
Etaient ils là ? ceux de l'Atelier 63 et d'autres auteurs externes à l'atelier Reiser ... Forest... Jean Le Moing...Druillet...Hubinon...Tabary

Dispositions des personnes dans la salle
Goscinny était au centre, dos au mur du fond, Jijé était à la droite immédiate de Goscinny. Godard était juste en face. Noirret était à sa gauche immédiate. Giraud était légerement à la gauche en face de Godard et Noirret Mézière, etait legèrement à la doite en face de Godard et Noirret




Il fut abordé
Noiret ... braille un peu et parle politique agitant ses mains dont (détail) le poignet arbore une montre énorme. Nortier ... Prends la parole avec véhemence .
Solé ...apostrophe Jijé qui demandait seulement à Noiret et Nortier d'être moins criards et leur faisant comprendre qu'ils exagéraient .
Solé ... aboie et dit en s'adressant à haute voix envers Jijé : << Tiens! écoutez la voix de son maitre !! >>
Solé est recadré bizarrement par qui ? qui lui dit tout haut qu'il va vraiment trop loin. Ce qui a effet de rétablir le calme et faire se comporter tout le monde en personnes respectueuses et pondérées à l'égard de Goscinny.
Suivent les questions suivantes
Giraud .....Problèmes pécuniers dus à l'arrêt de parution et de savoir si le journal allait reparaître . Giraud .......Propositions d'une nouvelle maquette, où l'on pourrait aborder et parler de l'actualité . Mézières ....Demande de coloristes supplémentaires allégeant le travail des dessinateurs , il proposa sa soeur qui était du métier . Poppé.....Récits entiers hebdomadaires dans Pilote pour l'équité avec ceux qui ne font pas d'albums.



Cette réunion ne dura pas longtemps car Goscinny part assez rapidement au bout d'une heure raccompagné par Loro en 2cv.
La réunion continue avec le reste des membres puis tout le monde commence à partir vers 19h00 les derniers sortent vers 20h00 .
Il y a eu deux autres réunions entre auteurs dans des arrières salles de bar Avant ? ou après ? Quels bars et quand ?


Témoignage (Orienté ?) d'une autre personne sur l'après réunion quand Pilote redémarra

Par la suite .................
Giraud alla s'excuser et fit amende honorable à coup de Monsieur Goscinny par ci, mr Goscinny par là..... Goscinny le garda à cause de Blueberry qui rapportait .
"
***** a été vu en train de se ronger les sangs en attendant son audience et balança Giraud en disant qu'il les avait manipulés

°°°°° blanc comme un linge et renforça la thèse de ***** en disant pareil.

Fin de témoignage ,il n'y a pas les noms ,je ne les ai pas .



Petite précison de Uderzo dans le livre de Philipsen de Flamberge à Asterix au sujet de la réunion .
Page 158 ...." en bas avant dernier paragraphe "

- << Un autre élément moteur "de cette réunion" ce fut les jalousies professionnelles et la concurrence entre auteurs.
à partir de ce jour il tria sur le volet un nombre restreints de vrais amis et prit une grande distance quand aux autres .>>

Retour de flamme
1968 ....La seconde réunion( côté patron).

Ce dernier organise mi Juillet à son tour, "sa" réunion en convocant téléphoniquement par le biais de sa secrétaire les personnes oeuvrant chez Pilote dans la salle de conférence de chez Dargaud .

Dans le Dbd qui lui est dédié Goscinny raconte : «Ils voulaient participer. Que voulez vous que je leur réponde ? Que je les avais toujours suppliés de venir à des réunions de rédaction et qu’ils n’y mettaient jamais les pieds ?

L’argent et la société de consommation les dégoûtaient. Que leur dire ? Que chaque fois qu’ils venaient me voir, c’était pour me parler de piges et de droits d’auteurs ?».

Goscinny mit "théâtralement "les choses au point en clarifiant ce qui allait changer notamment l'arrivée de l'actualité, le ciblage et le recentrage de l'âge des lecteurs .

Il a même présenté la chose par un avertissement assez grossier de langage, ce qui a étonné pas mal de personnes .

Cette deuxième séance est facile à retrouver puisque des fanzines bd
Jean Chakir en témoigne dans Librairie goscinny n°7 du 20 juin 2010

Voila tout ce que j'ai recueilli , j'ai évité certains détails qui me semblent avoir une connotation à règlements de comptes personnels .
Lorsqu'il y a des symboles à la place des noms , c'est que je ne les pas soit reçus , réellement authentifiés , que j'ai un doute , et vous les communiquerais un jours ou l'autre dès que l'enquête avance .

Vous êtes le seul forum à avoir l'information je ne la place même pas sur la page des amis du journal Pilote que j'administre ni sur mon blog car il y a trop d'anciens dessinateurs du journal qui y sont inscrits et je sait que ça partirais en tout sens et surtout les bloquerait dans leurs confidences .

Bonne semaine à vous tous et encore toutes mes excuses , si vous saviez comme je suis désolé de m'être comporté aussi impulsivement avec une membre de ce si intéressant forum, c'est pas de moi ça ,je suis un gars cool , je le regrette sincèrement .



-
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 51652
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 54 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede pifouboy » 23/06/2013 17:56

Merci pour ces extraits édifiants ! L'épisode est célèbre, mais assez mal documenté. Merci d'avoir compilé ces textes.
Avatar de l’utilisateur
pifouboy
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 361
Inscription: 25/01/2010
Localisation: Bordeaux

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede sylvain- » 24/06/2013 12:07

Merci ! Un moment décisif dans l'histoire du magasine et bien évidemment dans l'histoire personnelle de ce grand monsieur qu'était Goscinny ... il ne s'en remettra jamais tout à fait. Pour lui il s'agira jusqu'au bout d'une forme de "trahison" ni plus ni moins.

Mais comme dirait l'autre, il fallait bien "tuer le père" en quelque sorte.
Avatar de l’utilisateur
sylvain-
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 591
Inscription: 31/08/2012

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede JYB » 24/06/2013 14:32

Tout cela est très intéressant.
Sauf qu'il faut toujours se méfier de la mémoire des gens... Quand Giraud dit :

Image

il faut faire le tri. Quand Giraud a présenté ses dessins à Jean-Michel Charlier (on comprend : pour débuter à Pilote, ce qui a déclenché la création de la série Blueberry), c'était vers 1962/63. Or, quand Charlier bossait pour sa maison de production et ses Dossiers noirs, c'était plus de 10 ans plus tard...
JYB
Auteur
Auteur
 
Messages: 3213
Inscription: 18/05/2012

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede alexe » 24/06/2013 15:18

C'est effectivement très intéressant et ça laisse songeur. Je ne pense pas qu'il y ait une vérité mais bien des visions propres pour un événement commun... C'est clair que Poïvet a été mise à l'écart, si l'on en croit son témoignage, mais je ne sais pas finalement si on peut lier ou non cela à cette "révolte". Ce qui est certain c'est que le climat tendu, l'effet de groupe ne sont pas forcément meilleurs conseillés... Ces situations tendues on les retrouve encore aujourd’hui dans un contexte économique bien plus critique... En tout cas, ces documents et ces témoignages sont vraiment intéressant... merci ;-)
Avatar de l’utilisateur
alexe
Auteur
Auteur
 
Messages: 462
Inscription: 17/09/2004
Localisation: Nantes
Age: 44 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede LEAUTAUD » 24/06/2013 18:27

Sujet très intéressant, sur un fait majeur de l'histoire de la bande dessinée, compte tenu des développements éditoriaux générés. ;)
Peut-être peut-on ajouter l'avis de l'intéressé lui-même ( je pense au n°22 des Cahiers)
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
Apothicaire
Apothicaire
 
Messages: 10991
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 75 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede pifouboy » 25/06/2013 08:42

Oh bonne idée ! Un scan de l'article concerné serait le bienvenu…
Avatar de l’utilisateur
pifouboy
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 361
Inscription: 25/01/2010
Localisation: Bordeaux

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede Brian Addav » 25/06/2013 08:53

Drapeautage.
Avatar de l’utilisateur
Brian Addav
Fournitures de bureau
Fournitures de bureau
 
Messages: 44802
Inscription: 12/09/2005
Localisation: Chia-Yi, Taiwan
Age: 47 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede nexus4 » 25/06/2013 08:55

Ah oui léautaud, si tu as un scan, ce serait volontiers, je n'ai les cahiers qu'a partir du numéro 53 (un jeunot, quoi. :P ).
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 51652
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 54 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede Cooltrane » 25/06/2013 09:47

Brian Addav a écrit:Drapeautage.



Oui, sans même l'avoir encore lu... car la charnière 68 chez Pilote est assez impressionnante, et Gosciny n'est pas pas fort pour (du moins, avant que je ne lise ces pages ci-dessus >> faudra que je les imprime car je trouve cela assez difficile à lire sur écran)

Merci Nexus
Dernière édition par Cooltrane le 04/10/2015 09:01, édité 1 fois.
Mieux vaut tapis Persan volé que tapis volant percé (Uderzo.... et oui, pas Goscinny)
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19090
Inscription: 30/09/2010
Localisation: Ohl.... enfin, BruxOhl..
Age: 58 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede Cobalt 60 » 25/06/2013 13:25

nexus4 a écrit:Il dit "Avant j'étais accueilli à bras ouverts et tout d'un coup on me connaissait plus. Ça fait tout drôle du jour au lendemain".
Outre le cas Poïvet, je me demande qui était présent ce jour là.


Je crois que tu fais une confusion. La disgrâce dont parle Poïvet est celle qu'il a subie à la rédaction de Pif Gadget au moment de la suppression de sa série "Les Pionniers de l'Espérance". Elle est racontée dans les livres de Richard Médioni.
Cobalt 60
 

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede jmc95 » 25/06/2013 13:46

Cobalt 60 a écrit:Je crois que tu fais une confusion. La disgrâce dont parle Poïvet est celle qu'il a subie à la rédaction de Pif Gadget au moment de la suppression de sa série "Les Pionniers de l'Espérance". Elle est racontée dans les livres de Richard Médioni.

C'est aussi ce que j'ai compris à la vision du documentaire.
Avatar de l’utilisateur
jmc95
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5356
Inscription: 12/07/2009
Age: 55 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede LEAUTAUD » 27/06/2013 12:33

nexus4 a écrit:Ah oui léautaud, si tu as un scan, ce serait volontiers, je n'ai les cahiers qu'a partir du numéro 53 (un jeunot, quoi. :P ).


Désolé, mon appareil est out ! :(

Ce numéro 22 s'ouvre sur une déclaration de René Goscinny (datée d'aoüt 1973) qui annonce que "le moment est venu de mettre certaines choses au point", et qu'il a choisi de le faire dans les Cahiers de la Bande Dessinée. L'interview est réalisée par Numa Sadoul. Goscinny va donner son point de vue sans fioritures, sur l'épisode mai 68, ses différents avec Cavanna,etc...Par contre, à la question "Que pensez-vous de l'Echo des Savanes" ?, il réponds "Je passe cette question".

Très riche numéro sur l'air du temps (qui était très hostile à Goscinny et son succès "commercial").
Sur Mai 68, je recopie ci-dessous le passage concerné.
Question :Mai 68 semble avoir aussi marqué l'évolution du journal ?
Réponse : En mai 68, le journal s'est arrêté pendant 3 semaines et tout le monde s'est agité, parce que tout le monde voulait être dans le coup...J'étais pour ma part extrèmement occupé, ma femme accouchant au même moment.
Il y a eu une réunion syndicale des dessinateurs, à laquelle je n'ai pas été invité. Aux dessinateurs qui s'en étaient étonnés, on a dit que j'étais un "patron", donc de l'autre côté de la barricade. L'homme a abattre à cause de son succès...Il y a eu une seconde réunion, où j'ai été convoqué,, à la suite de laquelle j'ai décidé, non seulement de démissionner, mais aussi d'abandonner ce mêtier, tellement j'étais écoeuré...Et puis non, on m'a couru après, on s'est beaucoup excusé, et j'ai pas mal réfléchi. J'en avais marre, mais je me suis dit qu'il y avait une occasion de faire quelque chose de neuf. Je les ai tous réunis et j'ai proposé un journal de type nouveau, avec prise directe sur la vie, réunions de rédaction, pages d'actualités, etc...Ils ont tous été d'accord, et on a commencé de faire un journal plus nerveux, en supprimant un tas de choses dépassées...
Avatar de l’utilisateur
LEAUTAUD
Apothicaire
Apothicaire
 
Messages: 10991
Inscription: 27/03/2009
Localisation: Carton city
Age: 75 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede nexus4 » 27/06/2013 12:57

Merci Léautaud. :hug:

Finalement, j'en reviens à ma question du début, sait-on qui était présent à cette réunion ?
Poïvet sans doute parceque ca se passait chez lui, Giraud, c'est de notoriété publique et puis ?

Pas Greg, pas Charlier, pas Gotlib.
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 51652
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 54 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede jmc95 » 27/06/2013 23:40


Quelques informations sur l'événement au fil des interviews, mais rien de plus que ce qui figure plus haut.
Juste que Cabu n'y était pas selon ses propres dires.
Avatar de l’utilisateur
jmc95
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5356
Inscription: 12/07/2009
Age: 55 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede nexus4 » 28/06/2013 09:02

Bon y avait qui chez Pilote en 68 ?
Druillet (lui ça m'étonnerait pas qu'il ait été présent, une cause, un coup de gueule :D ), Meziere, Christin (bien de gauche le père Christin, il a bien du être trosko-maoïste à l'époque :fant2: ) , Tardi, Fred... Qui d'autres ? Sans doute plein de noms qui m'échappent, là. Bilal était déjà la ? Un peu jeune.
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 51652
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 54 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede Cooltrane » 28/06/2013 10:01

jmc95 a écrit:
.


Faudra que je me le trouve un de ces quats', ce bouquin....
Mieux vaut tapis Persan volé que tapis volant percé (Uderzo.... et oui, pas Goscinny)
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19090
Inscription: 30/09/2010
Localisation: Ohl.... enfin, BruxOhl..
Age: 58 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede Philou » 28/06/2013 11:51

nexus4 a écrit:Bon y avait qui chez Pilote en 68 ?
Druillet (lui ça m'étonnerait pas qu'il ait été présent, une cause, un coup de gueule :D ), Meziere, Christin (bien de gauche le père Christin, il a bien du être trosko-maoïste à l'époque :fant2: ) , Tardi, Fred... Qui d'autres ? Sans doute plein de noms qui m'échappent, là. Bilal était déjà la ? Un peu jeune.


Tu peux rajouter Mandryka, Lob, Godard, Tabary, Mic Delinx, Forton, Hubinon, Reiser, Gébé. Les seuls dont je suis certain qu'il étaient à la réunion sont Mandryka (un des meneurs ainsi que Giraud) et Lob. Par contre, Hubinon étant en Belgique et très proche de Charlier et Goscinny, était complètement étranger à cette histoire.
Avatar de l’utilisateur
Philou
BDépravé
BDépravé
 
Messages: 220
Inscription: 01/09/2002
Localisation: Béliouchistan Oriental
Age: 67 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede jmc95 » 28/06/2013 13:09

Philou a écrit:Tu peux rajouter Mandryka, Lob, Godard, Tabary, Mic Delinx, Forton, Hubinon, Reiser, Gébé. Les seuls dont je suis certain qu'il étaient à la réunion sont Mandryka (un des meneurs ainsi que Giraud) et Lob. Par contre, Hubinon étant en Belgique et très proche de Charlier et Goscinny, était complètement étranger à cette histoire.

Ce qui est amusant dans Les années pilotes, c'est que Mandrika s'y donne un rôle bien différent : inquiet de la tournure prise par les événements, il aurait essayé de prévenir Goscinny du "piège" par téléphone, mais serait arrivé trop tard et se serait contenté d'assister au lynchage, impuissant… C'est d'ailleurs un peu contredit par Giraud, à quelques pages de là, ce dernier lui accordant, effectivement, un statut de meneur dans cette période.
Je vous recopierai les mots exacts ce soir (il était tard lorsque j'ai relu le passage et j'exagère peut-être un peu…).
Avatar de l’utilisateur
jmc95
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5356
Inscription: 12/07/2009
Age: 55 ans

Re: Goscinny - Mai 68

Messagede the frog » 28/06/2013 18:39

L'aspect le plus ironique de cette evenement est que tous ces auteurs en revolte contre Goscinny ignoraient ou ne se rendaient pas compte que leurs emoluments provenaient de la manne Asterix dont les albums connaissaient deja le fabuleux firage du million d'exemplaires et permettaient donc de financer Pilote et son equipe d'auteurs (egalement fabuleuse).

Il parait que Goscinny payait mieux ses auteurs que Dupuis et Leblanc (du Lombard) ne le faisaient.
"Schtroumpfer, voilà ma devise!" Peyo
Avatar de l’utilisateur
the frog
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1732
Inscription: 14/11/2009

Suivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités