Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Définition de la BD indépendante

Et toute cette sorte de choses . Fais pas semblant de pas comprendre

Définition de la BD indépendante

Messagede xuunam » 04/09/2008 20:02

Message précédent :
Merci !!! :ok: ptit mp concernant ce qui pourrait être basculer en manga ;)
Ma galerie de photos sur FaceBook : https://www.facebook.com/xuunam.photographies
Avatar de l’utilisateur
xuunam
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8948
Inscription: 30/01/2005
Localisation: ...sur Terre en yvelines
Age: 17 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede le moine » 05/09/2008 02:52

Tout ce qui est comics sans être super héros en collants et trucs du genre, ça va venir ici, non ?
J'ai eu un peu peur en voyant cette catégorie, mais je sens que je ne vais plus venir quasiment qu'ici, en fin de compte, ce sera plus simple (rien à branler de Ric Hochet, Superman et Songoku)
«vaudrer mieu pour toi que tout sa sarète tu sais mèm pas parler tié doit ètre dislècsic!!»
Avatar de l’utilisateur
le moine
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1536
Inscription: 08/06/2005
Age: 45 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede le moine » 05/09/2008 03:01

Et les trucs genre Le Photographe, Là où vont nos pères, l'acablante apathie des dimanches à rosbif, Les petits ruisseaux... on met ça en alternatif ?

Genre, on laisse tous les Lanfeust, Tintin, Sillage,etc en franco-belge et on rapatrie ici tout ce que les neuneus vont qualifier de "bobo", "intello", "prise de tête". :siffle:
«vaudrer mieu pour toi que tout sa sarète tu sais mèm pas parler tié doit ètre dislècsic!!»
Avatar de l’utilisateur
le moine
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1536
Inscription: 08/06/2005
Age: 45 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede edgarmint » 05/09/2008 12:42

Pas le temps de développer maintenant..., mais c'est un peu ce que je souhaite éviter.
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10957
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 50 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede edgarmint » 05/09/2008 17:54

Et les trucs genre Le Photographe, Là où vont nos pères, l'acablante apathie des dimanches à rosbif, Les petits ruisseaux... on met ça en alternatif ?
...


Toujours ce problème de frontière diffuse et subjective.

Dans l'idée actuelle, je considère, peut-être à tort, que ces albums constituent pour un site comme le notre une bonne passerelle pour aller voir plus loin. Ces albums là n'ont pas besoin, en soi, d'une plus grande visibilité, ils l'ont déjà. Leur place est donc dans le FB, sinon, ils viendront ici prendre la place d'autres sujets et joueront moins un rôle de lien. C'est pour ça que je suis réticent à, par exemple, basculer trop de Futuro ici. Question de point de vue, je te l'accorde.
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10957
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 50 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede laflibouss » 05/09/2008 20:47

Et comme c'est une question de point de vue pourquoi pas un intitulé du genre "l'indep selon edgarmint"... Ca éviterait les "je considere" pour classer les BD............
Ce sont les hommes les plus propres qui font les plus grosses taches !
Avatar de l’utilisateur
laflibouss
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 291
Inscription: 09/10/2004
Localisation: sur la rade
Age: 59 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Croaa » 05/09/2008 20:51

Et participer à la discussion de façon constructive, cela ne ferait pas avancer plus vite le débat ? Parce que les vannes cela va 5 min. :wink:
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 33167
Inscription: 22/04/2003
Localisation: Sur un banc !
Age: 52 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede laflibouss » 05/09/2008 21:14

Désolé si ça n'est pas clair / mais je souhaite participer de façon constructive. Je ne pense pas que cette classification de "BD indépendante / alternative" soit intéressante. C'est un point de vue / une représentation et de plus particulièrement mouvante avec le temps... Cela ne décrit rien du style / du genre / du graphisme / de l'histoire... Ni de "l'indépendance" de qui, de quoi, pourquoi. F'murrr est il un auteur indépendant ou dépendant ? De qui ? En quoi est il dépendant ? Fut il indépendant avant d'aller chez dargaud ? le sera t'il de nouveau s'il se publie lui même...
Bref cette classification ne mène à rien ... De mon point de vue de lecteur indépendant...
Ce sont les hommes les plus propres qui font les plus grosses taches !
Avatar de l’utilisateur
laflibouss
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 291
Inscription: 09/10/2004
Localisation: sur la rade
Age: 59 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Croaa » 05/09/2008 21:19

Es-tu sûr d'être un lecteur indépendant ?

Le terme indépendant s'applique à l'éditeur plus qu'à l'auteur et ne peut pas être considéré comme le contraire de dépendant.
L'éditeur indépendant peut défniri tout éditeur ne faisant pas partie d'un groupe d'édition ou n'étant un des "gros" éditeur sur la palce. Ce terme ne peut pas être juste à 100% bien entendu et les contours sont très vagues et c'est automatiquement un point de vue qui va différer selon les personnes, mais je pense nénamoins qu'il y a une possibilité de tracer ces limites même si elles restent imprécises.
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 33167
Inscription: 22/04/2003
Localisation: Sur un banc !
Age: 52 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede laflibouss » 05/09/2008 21:32

si c'est de l'éditeur dont on parle, alors le titre n'est décidément pas le bon / on ne parle plus de BD, mais d'édition... Moi, lecteur pas si sur que ça d'être indépendant, ne suis que très peu intéressé par le monde de l'édition. Je m'intéresse à la lecture ... Le contenant ne définit pas le contenu...

Mais j'arrête là / de peur de devenir un lecteur indépendant tout seul / sans plus aucune possibilité d'intervenir ça et là...
Ce sont les hommes les plus propres qui font les plus grosses taches !
Avatar de l’utilisateur
laflibouss
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 291
Inscription: 09/10/2004
Localisation: sur la rade
Age: 59 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Giuseppe » 05/09/2008 21:35

C'est un point de vue / une représentation et de plus particulièrement mouvante avec le temps... Cela ne décrit rien du style / du genre / du graphisme / de l'histoire...

Franco-Belge, Comics et Manga non plus ne décrivent ni un genre, ni un style, ni un graphisme, ni une histoire...
Avatar de l’utilisateur
Giuseppe
Sécurité
Sécurité
 
Messages: 7668
Inscription: 13/11/2004
Localisation: Vred (59)
Age: 41 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede le moine » 05/09/2008 21:38

Mouais... on a qu'à dire "alternative".
Bon, ok, après, la question reste la même : qu'est-ce qui définit une bd comme alternative ou mainstream, mais bon...
En tous cas, j'aime bien cette section pour les comics, moi. Au moins, tous les trucs à mon goût ne sont pas perdus au milieu des DC et Marvel.
Pour le franco-belge, tant pis s'il faut jongler un peu entre les deux sections.
«vaudrer mieu pour toi que tout sa sarète tu sais mèm pas parler tié doit ètre dislècsic!!»
Avatar de l’utilisateur
le moine
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1536
Inscription: 08/06/2005
Age: 45 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Croaa » 05/09/2008 22:15

si c'est de l'éditeur dont on parle, alors le titre n'est décidément pas le bon / on ne parle plus de BD, mais d'édition... Moi, lecteur pas si sur que ça d'être indépendant, ne suis que très peu intéressé par le monde de l'édition. Je m'intéresse à la lecture ... Le contenant ne définit pas le contenu...

Mais j'arrête là / de peur de devenir un lecteur indépendant tout seul / sans plus aucune possibilité d'intervenir ça et là...


La définition du mot indépendant s'applique à l'éditeur, les BD qui en sont issues forment le "mouvement" indépendant ou underground. Encore un peu de son ?
Et au fait si c'est le contenu qui 'tintéresse pourquoi s'inquiétr de la classification que certains en font ? Pourquoi pas tout simplement lire, en parler, sans se soucier de savoir à quel mouvement cela peut appartenir et laisser les autres se chamailler sur le sujet ?
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 33167
Inscription: 22/04/2003
Localisation: Sur un banc !
Age: 52 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede edgarmint » 05/09/2008 23:16

Et comme c'est une question de point de vue pourquoi pas un intitulé du genre "l'indep selon edgarmint"... Ca éviterait les "je considere" pour classer les BD............


C'est une idée, maintenant que tu le dis :ok:

Désolé si ça n'est pas clair / mais je souhaite participer de façon constructive. Je ne pense pas que cette classification de "BD indépendante / alternative" soit intéressante. C'est un point de vue / une représentation et de plus particulièrement mouvante avec le temps... Cela ne décrit rien du style / du genre / du graphisme / de l'histoire... Ni de "l'indépendance" de qui, de quoi, pourquoi. F'murrr est il un auteur indépendant ou dépendant ? De qui ? En quoi est il dépendant ? Fut il indépendant avant d'aller chez dargaud ? le sera t'il de nouveau s'il se publie lui même...
Bref cette classification ne mène à rien ... De mon point de vue de lecteur indépendant...


Pour moi (hé oui, on ne se refait pas), cette question d'appellation est plus que secondaire.

Tu as toi même participé au sujet sur les "petits tirages" en FB, ne trouves-tu pas dommage que ces auteurs, ouvrages n'aient pas une plus grande visibilité sur ce forum ? C'est là le manque auquel cette section peut répondre. C'est tout, pas d'autres prétentions.

Après, oui, je me suis lancé là-dedans et les choix que je ferai seront sans aucun doute discutables, opposables, ... Mais on peut aussi en discuter stérilement pendant des heures et ne rien faire. J'essaye de faire du classement basique et j'écoute les avis de ceux qui veulent bien participer à cette mise en place. Après, cette section fonctionnera (ou non) à son rythme. On essaye juste quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
edgarmint
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10957
Inscription: 02/09/2005
Localisation: PXIII
Age: 50 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Giuseppe » 05/09/2008 23:28

Ouais tout à fait d'accord, on laisse Edgarmint s'occuper de cette partie et lui donner nos avis. Et si ça devient bordélique alors là on pourrait se retourner contre lui et lui seul !!! :mrgreen: :mrgreen:


Je rigole évidemment !!! :wink:



Je pense que pour le basculement des topics dans cette partie, Edgarmint fait preuve d'écoute et ne dis pas "j'ai décidé de...". Il écoute ce qu'on lui dit, il est d'accord ou non, mais il écoute et tranche après. Et quand il a une idée ou qu'il a "un avis sur", il l'expose et demande nos avis pour prendre la "meilleure décision" (qui n'existe pas).
Faut continuer dans ce sens, je pense.
De toute façon dans tous les cas de figure, il y aura des contents et des mécontents.
Avatar de l’utilisateur
Giuseppe
Sécurité
Sécurité
 
Messages: 7668
Inscription: 13/11/2004
Localisation: Vred (59)
Age: 41 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede xuunam » 06/09/2008 02:20

J'essaye de faire du classement basique et j'écoute les avis de ceux qui veulent bien participer à cette mise en place. Après, cette section fonctionnera (ou non) à son rythme. On essaye juste quelque chose.
Je confirme également la grande disponibilité et l'esprit d'écoute d'Edgarmint dans ce travail (gigantesque) entrepris pour satisfaire a notre petit confort présent et futur.. Y'a des milliers de sujets (vi déjà, plus de 4000 rien qu'en FB par ex ) à passer en revue en se demandant à chaque fois ce qu'on en fait, cela demande du temps et c'est assez fastidieux. Donc chapeau !

Je confirme également que les mps vers sa boite n'arrête pas de fuser depuis 48 h, vi car il lui faut également gérer la nouvelle partie manga et comics.. et ce finit par faire beaucoup de monde !!

Maintenant, le mieux est encore de faire notre possible pour l'aider et rien n'empêche quiconque d'éplucher lui aussi ces milliers de sujet, de copier les liens qui présentent (vous semble t il ) un intêret à être déplacés vers telle ou telle section et de lui proposer.. Y'aura toujours une réponse, seulement vu le boulot faut être patient.

laissons un peu de temps au temps pour voir ce que cela pourrait donner, perso j'ai déjà découvert pas mal de trucs depuis 24h avec ce nouveau système, alors qu'est ce que ca sera au bout d'un an !!

J'aime beaucoup cette nouvelle visibilitée et capacité du forum :ok:
Ma galerie de photos sur FaceBook : https://www.facebook.com/xuunam.photographies
Avatar de l’utilisateur
xuunam
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8948
Inscription: 30/01/2005
Localisation: ...sur Terre en yvelines
Age: 17 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Croaa » 06/09/2008 18:33

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi on associe le terme "indépendant" à l'opposé de dépendant.
Le fait qu'un album soit assimilé à un mouvement indépendant signifie simplement qu'il est édité par une maison d'édition dite "indépendante" et que si l'auteur passe par cet éditeur c'est soit par choix, soit par l'impossibilité de se faire éditer par un non indépendant. Impossibilité souvent motivié par le contenu de l'oeuvre qui se veut soit novatrice, soit différente, bref hors des sentiers rebattus par par ce que l'on peut appeler le "mainstream".
Le mouvement indépendant restant souvent confidentiel (en nombre de vente, on a tendance à associé minimalisme à indépendant. Ce qui est totalement faux et simplement la volonté masturbatoire de certains qui se gargarisent de ne lire que ce qui ne se vend pas et qui détestent Trondheim depuis qu'il est passé à "l'ennemi".
Marjane Satrapi ne fait-elle plus partie d'un quelconque mouvement indépendant parce qu'elle vend ? Stupide ! Larcenet passe-t-il sa cape d'auteur indépendant lorsqu'il édite chez les Rêveurs ? Re-stupide !

Alors reste le dileme lié à certaines collections de "grands" éditeurs "non-indépendants" qui font dans l'underground soit par choix éditorial soit par opportunité. Cas difficile à traiter. Perso je m'en tape, je me contente de lire des BD sans me soucier de savoir si c'est indépendant ou non.
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 33167
Inscription: 22/04/2003
Localisation: Sur un banc !
Age: 52 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede thyuig » 06/09/2008 18:37

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi on associe le terme "indépendant" à l'opposé de dépendant.


qui dépend du marché, non ?
Avatar de l’utilisateur
thyuig
Barde
Barde
 
Messages: 15632
Inscription: 29/10/2005
Localisation: Bordeaux
Age: 44 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede Croaa » 06/09/2008 19:00

Je dirais plutôt circuit que marché. même si c'est jouer sur les mots. En gros un éditeur indépendant ne passe par par le circuit de distribution, promotion, etc que les "gros" éditeurs. Ceux-ci sont plus à l'origine du circuit qu'ils n'en sont dépendant. Dépendant à pour moi une conotation péjorative or je ne pense pas que les "gros" éditeurs veuillent se passer de ce circuit vu qu'une grosse partie ils l'ont créé.
"Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien"
Avatar de l’utilisateur
Croaa
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 33167
Inscription: 22/04/2003
Localisation: Sur un banc !
Age: 52 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede laflibouss » 06/09/2008 19:12

indépendant : ""libre de toute sujétion, de toute dépendance" (Hachette / dictionnaire (in)dépendant ?)

Dans l'art, les indépendants (société des artistes, paris 1884) pour permettre à des auteurs de présenter leurs œuvres sans passer par un jury... Ceux qui y ont participé : Seurat, Cézanne... A leurs débuts bien sur...
Ce sont les hommes les plus propres qui font les plus grosses taches !
Avatar de l’utilisateur
laflibouss
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 291
Inscription: 09/10/2004
Localisation: sur la rade
Age: 59 ans

Définition de la BD indépendante

Messagede xuunam » 06/09/2008 19:14

( Après l'intervention de Loic Malnati.. ) Suffit il a un auteur d'avoir une totale indépendance d'esprit au moment de la création de son oeuvre pour en faire , a parution, une bd "indépendante" ?

Sur le moment il crée un truc passqu'il sent qu'il le doit, le reste, l'impact, les sous tout ça c'est secondaire, la motivation première, ce qui le fait avancer c'est l'oeuvre, la créature bd qui sortira de son cerveau torturé et peu importe ce que les gens en penseront, si ca sera "porteur" ou non par la suite..

La création indépendante... (de toutes considérations autres que le côté purement artistique de l'acte créatif), non soumis aux pressions éditoriales, commerciales etc..
Mais cela existe t il vraiment ? Peut être...
C'est sans doute utopique mais pour moi la bd indépendante est plus un état d'esprit particulier d'auteur que le fait d'appartenir a un mouvement underground par ex, avec des dessins les plus laids possibles pour coller a ce mouvement ("pourquoi moche, c'est beau" comme l'avait un jour demander Nexus).
Mais alors dans ce cas, cela supposerait également que des auteurs mainstream, **au moment de la création** et qui ne penseraient pas une seule seconde à l'après ni aux cadres, puissent eux aussi se définir comme auteurs indépendants ?
En gros tout le monde ferait de "l'indépendant" a la seule condition qu'il ne pense qu'à son Art propre au moment ou il pose son crayon sur la feuille ?
Là par contre ca ferait peut être trop d'albums du coup :siffle:
Ma galerie de photos sur FaceBook : https://www.facebook.com/xuunam.photographies
Avatar de l’utilisateur
xuunam
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8948
Inscription: 30/01/2005
Localisation: ...sur Terre en yvelines
Age: 17 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Gros pavés, romans graphiques, formats alternatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité