Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Xavier Guilbert » 30/03/2020 21:05

Message précédent :
zourbi le grec a écrit:La génération d'Uderzo est, à mon avis, la plus importante de la bd franco-belge, parce que c'est celle qui lui a donné ses lettres de noblesse et sa respectabilité.
Hergé a ouvert la voie mais ce sont Franquin, Goscinny, Uderzo, Charlier, Morris et quelques autres, qui l'ont hissé au rang de neuvième art.

C'est très discutable. On pourrait dire par exemple que c'est la génération de l'Echo des Savanes et de Métal Hurlant qui a tiré la bande dessinée de son ornière de "divertissement pour enfants"; et plus tard, que c'est la génération des indés (l'Asso en tête) qui ont résolument embrassé son potentiel de "littérature".
La noblesse et la respectabilité ne sont arrivées que très, très tardivement -- sachant qu'aujourd'hui encore, elles sont acquises individuellement sans que cela rejaillissent sur le médium en général. Hergé a beau avoir été statufié très tôt (et trop, à mon sens, au dépens de bien d'autres), mais la bande dessinée est longtemps resté un art mineur pour sous-lecteurs -- Hergé devenant en quelque sorte l'exception justifiant la règle de médiocrité de l'ensemble.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 861
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 48 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede zourbi le grec » 30/03/2020 21:52

Xavier Guilbert a écrit:
zourbi le grec a écrit:La génération d'Uderzo est, à mon avis, la plus importante de la bd franco-belge, parce que c'est celle qui lui a donné ses lettres de noblesse et sa respectabilité.
Hergé a ouvert la voie mais ce sont Franquin, Goscinny, Uderzo, Charlier, Morris et quelques autres, qui l'ont hissé au rang de neuvième art.

C'est très discutable. On pourrait dire par exemple que c'est la génération de l'Echo des Savanes et de Métal Hurlant qui a tiré la bande dessinée de son ornière de "divertissement pour enfants"; et plus tard, que c'est la génération des indés (l'Asso en tête) qui ont résolument embrassé son potentiel de "littérature".
La noblesse et la respectabilité ne sont arrivées que très, très tardivement -- sachant qu'aujourd'hui encore, elles sont acquises individuellement sans que cela rejaillissent sur le médium en général. Hergé a beau avoir été statufié très tôt (et trop, à mon sens, au dépens de bien d'autres), mais la bande dessinée est longtemps resté un art mineur pour sous-lecteurs -- Hergé devenant en quelque sorte l'exception justifiant la règle de médiocrité de l'ensemble.

Grâce à la génération d'Uderzo, auteur de bd est devenu un métier reconnu et aussi respectable que les autres métiers artistiques (qui étaient par définition moins respectables que les métiers dits sérieux ;) ). De même, ce sont Goscinny, Charlier et quelques autres qui ont donné une visibilité et une existence au métier de scénariste.
Les générations suivantes ont exploré de nouvelles voies (la bd adulte, ...) mais la route avait été ouverte par leurs ainés.
Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8421
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Xavier Guilbert » 30/03/2020 22:48

zourbi le grec a écrit:Grâce à la génération d'Uderzo, auteur de bd est devenu un métier reconnu et aussi respectable que les autres métiers artistiques (qui étaient par définition moins respectables que les métiers dits sérieux ;) ). De même, ce sont Goscinny, Charlier et quelques autres qui ont donné une visibilité et une existence au métier de scénariste.
Les générations suivantes ont exploré de nouvelles voies (la bd adulte, ...) mais la route avait été ouverte par leurs ainés.

Pas d'accord. La reconnaissance et la respectabilité n'étaient clairement pas acquises au milieu des années 1970 -- je te renvoie au fameux texte de Boltanski sur "La constitution du champ de la bande dessinée", qui fait le portrait en 1975 d'une profession dont le succès ne se juge qu'en termes pécuniaires. Je cite:
La bande dessinée est souvent pour eux le produit d'un choix négatif: nombre de dessinateurs, issus des classes supérieures [...] ont entrepris une reconversion tardive dans la BD après l'échec d'une carrière artistique [...]. Ces reconversions par défaut dans une activité sans prestige et qu'ils ont eux-mêmes longtemps méprisée sont au principe de nombre de leurs attitudes professionnelles, depuis la distance ostentatoire au métier qu'ils exercent et dans lequel il refusent d'investir leur intérêt et leur ambition [...] jusqu'au double ressentiment dirigé aussi bien vers les fractions intellectuelles [...] que vers les fractions dominantes de la classe dominante [...].

En fait, l'article identifie au contraire la génération Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius comme étant celle qui va aborder la bande dessinée avec des ambitions artistiques (tout en continuant à considérer la bande dessinée comme "un terrain socialement tenu pour culturellement bas"). La reconnaissance de la bande dessinée est très tardive, et n'est véritablement effective à mon sens qu'à partir de l'apparition du terme de "roman graphique", qui va en quelque sorte en dégager une part reconnue pour mieux écarter le reste.
Dernière édition par Xavier Guilbert le 30/03/2020 23:18, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 861
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 48 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede superscream » 30/03/2020 23:06

tiens je viens de trouver cet hommage de Kim Jung Gi

Image
Avatar de l’utilisateur
superscream
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2572
Inscription: 06/10/2004
Localisation: alissas
Age: 39 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede superscream » 30/03/2020 23:57

autre hommage Karl Kopinski

Image
Avatar de l’utilisateur
superscream
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2572
Inscription: 06/10/2004
Localisation: alissas
Age: 39 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede trimordiah » 31/03/2020 08:14

Bien que j'adore Astérix et donc les travaux de Monsieur Uderzo, force est d'avouer qui si l'on me demande quel est le plus grand auteur de BD franco-belge, je réponds spontannement Moebius ou Druillet...

Uderzo a permis une très large diffusion de la BD franco-belge via Astérix qui a été porté par plusieurs media, il en est de même pour Lucky Luke ou Gaston Lagaffe. En revanche, pour ce qui est de faire évoluer la BD franco-Belge, je serais plutôt de l'avis de Xavier. Tant au niveau artistique que créatif, ou plus terre à terre, au niveau de la reconnaissance du métier et des droits des auteurs.

En gros, rendons à César ce qui est à César, bien que ce dernier est rendu favorable le retour de la démocratie à Rome, il n'a jamais été empereur. A mon sens, il en va de même avec Uderzo, il a permis à bien des égards ce qui a suivi, mais lui n'a jamais "règné". Il aurait suremment pu avec l'aval de bon nombre de ses pairs, mais je suppose que cela ne l'intéressait tout simplement pas...

Peut être qu'il souhaitait simplement faire de la bande-dessinée...

Au final, ce ne sont que nos avis et analyses personnelles, mais à quoi bon statuer, il est mort... On ne saura jamais ce qu'il en pensait et peut être qu'au final ça n'a aucune importance et qu'il vaut mieux se relire un Astérix chez les Bretons avec nostalgie que de s'évertuer à créer la grandeur d'un auteur alors qu'elle existe déjà dans ses travaux et qu'elle se passe bien de tout ce que l'on pourra dire pour exister...
Comics-Addict, ben ouais, je préfère les vrais comics aux Graphic Novels et autres belles choses bien barbantes!!! Soyez pop!!!
Avatar de l’utilisateur
trimordiah
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 136
Inscription: 14/10/2018
Age: 44 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede zourbi le grec » 31/03/2020 09:23

Xavier Guilbert a écrit:Pas d'accord. La reconnaissance et la respectabilité n'étaient clairement pas acquises au milieu des années 1970 -- je te renvoie au fameux texte de Boltanski sur "La constitution du champ de la bande dessinée", qui fait le portrait en 1975 d'une profession dont le succès ne se juge qu'en termes pécuniaires. Je cite:
La bande dessinée est souvent pour eux le produit d'un choix négatif: nombre de dessinateurs, issus des classes supérieures [...] ont entrepris une reconversion tardive dans la BD après l'échec d'une carrière artistique [...]. Ces reconversions par défaut dans une activité sans prestige et qu'ils ont eux-mêmes longtemps méprisée sont au principe de nombre de leurs attitudes professionnelles, depuis la distance ostentatoire au métier qu'ils exercent et dans lequel il refusent d'investir leur intérêt et leur ambition [...] jusqu'au double ressentiment dirigé aussi bien vers les fractions intellectuelles [...] que vers les fractions dominantes de la classe dominante [...].

En fait, l'article identifie au contraire la génération Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius comme étant celle qui va aborder la bande dessinée avec des ambitions artistiques (tout en continuant à considérer la bande dessinée comme "un terrain socialement tenu pour culturellement bas"). La reconnaissance de la bande dessinée est très tardive, et n'est véritablement effective à mon sens qu'à partir de l'apparition du terme de "roman graphique", qui va en quelque sorte en dégager une part reconnue pour mieux écarter le reste.

La définition de Boltanski me semble correspondre tout à fait à la génération d'avant Uderzo, avec les peintres contrariés (Cuvelier, Laudy, dans une moindre mesure Jijé, ...) et les autres artistes qui font de la bd alimentaire pour toutes sortes de raisons (Jacobs ne pouvant plus chanter, ...).
Si Franquin, Morris, Peyo, Uderzo, ... sont fascinés par le dessin animée et particulièrement par Disney et veulent le pratiquer au début, ils se tournent rapidement vers la bd et s'invertissent totalement dans cet art pour en élargir les frontières et faire progresser le média.
Quel que soit son mérite et son talent, la génération de Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes, avec grand fracas certes car c'était une époque de révolution sociale, sexuelle et de contestation mais ... ;)
Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8421
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Cooltrane » 31/03/2020 10:44

trimordiah a écrit:Bien que j'adore Astérix et donc les travaux de Monsieur Uderzo, force est d'avouer qui si l'on me demande quel est le plus grand auteur de BD franco-belge, je réponds spontannement Moebius ou Druillet...


Point de vue planétaire, je dirais Peyo, Hergé et Uderzo, dans cet ordre là.

Je crois que même les petits coréens du nord doivent connaitre les Schtroumpfs, alors que Tintin, s'il est planétaire, Astérix n'est pas universel (pas sûr qu'au Chili ou en Australie, il soit connu). Maintenant, est-ce que la popularité ou reconnaissance mondiale fait un grand auteur??

Maintenant, nul doute que dans la francophonie mondiale, on peut y rajouter Franquin, mais est-il connu en Afrique francophone?

Moebius et Druillet sont assez bien connus des fans acharnés de comics en Am Du Nord, c'est clair, mais c'est d'abord because Heavy Metal (Métal Hurlant US)
Mieux vaut tapis Persan volé que tapis volant percé (Uderzo.... et oui, pas Goscinny)
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 17175
Inscription: 30/09/2010
Localisation: Ohl.... enfin, BruxOhl..
Age: 57 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede zourbi le grec » 31/03/2020 11:04

Quel rapport entre la renommée et la qualité artistique dont on parle ici ?
Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8421
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Diddu » 31/03/2020 11:45

Druillet, je ne sais même pas qui c'est !

Quand à Moebius, je n'ai rien lu de lui (sous ce nom). Par contre, le Giraud de Blueberry ainsi que son XIII, j'adhère !
Je n'en fais pas le summum de la BD non plus, très loin de là.
J'ai beaucoup d'autres auteurs que je porterai aux nues bien avant lui.

Après, faut-il classifier les auteurs ?
Je ne le pense pas, notamment du fait que la BD est très large dans ce qu'elle propose, avec des styles narratifs et graphiques tellement diversifiés !
Avatar de l’utilisateur
Diddu
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3464
Inscription: 07/12/2005
Age: 38 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede zourbi le grec » 31/03/2020 11:58

Oui, c'est toujours un peu ridicule et vain de vouloir classer les auteurs.
Ceci-dit, il y a toujours des gens au talent exceptionnel qui tirent tout une génération vers le haut et font avancer leur art.
C'est le cas de Hergé dans les années 30-40, de Franquin dans les années 50-60 et de Giraud/Moebius dans les années 60-70
Même si je mets Franquin au dessus de tous car c'était un homme exceptionnel en plus d'un grand artiste, ces artistes sont tous uniques et irremplaçables
Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8421
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede trimordiah » 31/03/2020 11:59

Je ne comprends pas vraiment pourquoi cette levée de boucliers, par rapport à des propos subjectifs qui n'engageaient que moi et qui n'étaient là que pour illustrer la suite qui, à mon avis est bien plus intéressante et sur laquelle vous semblez avoir fait l'impasse :D

Enfin, pour résumer en termes simples: Je pense qu'Uderzo se foutait royalement de tout ce que nous sommes en train de dire et qu'au final, ce qui l'intéressait, c'était surement la BD! :bravo:
Comics-Addict, ben ouais, je préfère les vrais comics aux Graphic Novels et autres belles choses bien barbantes!!! Soyez pop!!!
Avatar de l’utilisateur
trimordiah
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 136
Inscription: 14/10/2018
Age: 44 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Gorkh » 31/03/2020 12:42

Non mais tout ça, c'est des réflexions de connaisseurs.
Asterix est connu par des gens qui ne sont pas des connaisseurs. Comme Tintin. Ou les Schtroumpfs, comme l'a dit Cooltrane.

Franquin? Je sais qu'il est de bon ton de le trouver énorme mais, je suis désolé, Gaston Lagaffe on a besoin d'être un peu connaisseur de la BD pour étre au courant de son existence. Sans parler du fait que passer le rubicon de la francophonie....prrrrrrrt.... Quant à Spirou, honnêtement, tout le monde s'en fout, non? Même Lucky Luke est plus connu.

Il y a 3 géants dans la BD francophone. Le dernier des auteurs originaux de ces 3 géants est mort. Voilà.

Après, oui, il y a énormément de BDs qui sont meilleurs que Tintin, les Schtroumpfs ou Astérix. Mais, pour l'instant aucune n'a réussi à être aussi universels.
Avatar de l’utilisateur
Gorkh
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3307
Inscription: 12/04/2013
Localisation: Ca me regarde
Age: 35 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede trimordiah » 31/03/2020 12:46

Ah bah, merci Gorkh, toi t'as pigé le truc! :respect:
Comics-Addict, ben ouais, je préfère les vrais comics aux Graphic Novels et autres belles choses bien barbantes!!! Soyez pop!!!
Avatar de l’utilisateur
trimordiah
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 136
Inscription: 14/10/2018
Age: 44 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede xof 24 » 31/03/2020 12:50

trimordiah a écrit:Je ne comprends pas vraiment pourquoi cette levée de boucliers, par rapport à des propos subjectifs qui n'engageaient que moi et qui n'étaient là que pour illustrer la suite qui, à mon avis est bien plus intéressante et sur laquelle vous semblez avoir fait l'impasse :D

Enfin, pour résumer en termes simples: Je pense qu'Uderzo se foutait royalement de tout ce que nous sommes en train de dire et qu'au final, ce qui l'intéressait, c'était surement la BD! :bravo:



Heuuuuuuuuuu non ...ce qui l' intéressait c'est ce qu'il pouvait faire de la vente de ses BDs...S'achetait par exemple de belles voitures rouge :D [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6] [:kusanagui:6]


Je mets pleins de smileys, pour les fous furieux qui n'auraient pas saisi l'étendu de ma blague
"Tout ne doit pas être expliqué" CF Andreas in TaO n°3


[30/04/2020] LE RETOUR DU RAGOUT DU JEUDI , c'est servi
Avatar de l’utilisateur
xof 24
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 26265
Inscription: 29/10/2002
Localisation: Membre N° 239
Age: 49 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Xavier Guilbert » 31/03/2020 13:10

zourbi le grec a écrit:Quel que soit son mérite et son talent, la génération de Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes, avec grand fracas certes car c'était une époque de révolution sociale, sexuelle et de contestation mais ... ;)

De la même manière qu'on peut joyeusement minimiser l'apport de la génération précédente en arguant qu'on est dans les Trente Glorieuses, et que la société de consommation avec l'introduction de l'argent de poche permet sans difficulté l'épanouissement de la presse jeunesse. Bref, Franquin et consorts l'ont eu super facile, en se contentant de profiter (de surcroît) du vide laissé par les importations de séries US qui régnaient avant-guerre, et que la loi de 1949 avait bien travaillé à écarter.
La génération Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius s'est justement barrée de Pilote parce que Goscinny était farouchement opposé à une vision plus adulte de la bande dessinée. Et c'est en refusant un strip de Mandryka qu'il a été indirectement (et à son corps défendant) à l'origine de l'Echo des Savanes et l'affirmation d'une bande dessinée résolument adulte.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 861
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 48 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede JayCee » 31/03/2020 13:49

Cooltrane a écrit:Je crois que même les petits coréens du nord doivent connaitre les Schtroumpfs, alors que Tintin, s'il est planétaire, Astérix n'est pas universel (pas sûr qu'au Chili ou en Australie, il soit connu). Maintenant, est-ce que la popularité ou reconnaissance mondiale fait un grand auteur??

Maintenant, nul doute que dans la francophonie mondiale, on peut y rajouter Franquin, mais est-il connu en Afrique francophone?


C'est probablement dû à la thématique. Des histoires de gaulois, c'est plus difficile à vendre outre-Atlantique que des histoires de lutins bleus qui sont plus apatrides et intemporels. Tintin profite probablement de son univers plus lisse et aux références plus abordables...
Avatar de l’utilisateur
JayCee
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 521
Inscription: 02/04/2007
Localisation: Liège
Age: 34 ans

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede zourbi le grec » 31/03/2020 13:51

Xavier Guilbert a écrit:
zourbi le grec a écrit:Quel que soit son mérite et son talent, la génération de Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes, avec grand fracas certes car c'était une époque de révolution sociale, sexuelle et de contestation mais ... ;)

De la même manière qu'on peut joyeusement minimiser l'apport de la génération précédente en arguant qu'on est dans les Trente Glorieuses, et que la société de consommation avec l'introduction de l'argent de poche permet sans difficulté l'épanouissement de la presse jeunesse. Bref, Franquin et consorts l'ont eu super facile, en se contentant de profiter (de surcroît) du vide laissé par les importations de séries US qui régnaient avant-guerre, et que la loi de 1949 avait bien travaillé à écarter.
La génération Gotlib-Mandryka-Bretécher-Moebius s'est justement barrée de Pilote parce que Goscinny était farouchement opposé à une vision plus adulte de la bande dessinée. Et c'est en refusant un strip de Mandryka qu'il a été indirectement (et à son corps défendant) à l'origine de l'Echo des Savanes et l'affirmation d'une bande dessinée résolument adulte.

Chacun son opinion mais je trouve que tu es injuste avec Goscinny.
En plus d'être le grand humoriste que l'on sait, il a été un des meilleurs rédacteurs en chef que la bd ait connu et à contribué grandement à faire de Pilote le fleuron des journaux bd.
J'ai eu le privilège d'apprendre à lire avec Pilote car mes ainés étaient abonnés et je n'ai jamais vu une telle variété de talents parfois aux antipodes les uns des autres.
Goscinny a donné sa chance à des talents qui n'appréciait pas forcement ou qu'il ne comprenait pas (comme Druillet)
Que des gens comme Fred, Cabu, Reiser, Gébé, F'murrr, Gotlib, Mandryka, Bretécher aient pu y publier et peaufiner leur style, cela prouve l'ouverture d'esprit et son talent de rédac chef.
Qu'une partie de ces gens là soit partis pour créer leur journal et faire leur œdipe en tuant le père ;) , c'est tout à fait normal mais ils ont souvent dit par la suite à quel point ils lui étaient redevables.
Gotlib dans Fluide Glacial a publié Franquin et a desesperement cherché à en faire un collaborateur régulier du journal mais Franquin n'a pas osé franchir le pas.
Cette génération savait bien ce qu'elle devait à ses ainés
Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde.
A. Camus
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8421
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Messagede Erik Arnoux » 31/03/2020 14:04

Ah, l'apport de Goscinny... Comme grand rédacteur en chef même période, on a aussi Greg, hein...
Dernière édition par Erik Arnoux le 31/03/2020 14:14, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 1038
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Erik Arnoux » 31/03/2020 14:06

Cooltrane a écrit:est-il connu en Afrique francophone?

Je peux me tromper. Mais...

Aucun auteur ne l'est vraiment, déjà parce que les librairies dans les pays d'Afrique francophone vendent très peu de Bd, que les livres sont vendus très chers à cause du coût du transport et que le pouvoir d'achat est sans commune mesure avec ce qui est possible ici en Europe.

De plus culturellement, il n'y a pas de "passé passion" pour la BD, en grande partie à cause de ce que j'explique plus haut. Je précise que j'ai vécu en Afrique noire dans une grande ville et que la librairie la plus importante de la capitale n'avait que très très peu de titres, vendus de plus principalement aux expatriés... Et ce constat, même si ça fait un bail, je doute fort que ça ait fondamentalement évolué..
Dernière édition par Erik Arnoux le 31/03/2020 14:12, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 1038
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: Décès d'Albert Uderzo (1927 - 2020)

Messagede Xavier Guilbert » 31/03/2020 14:09

zourbi le grec a écrit:Chacun son opinion mais je trouve que tu es injuste avec Goscinny.

J'ai volontairement forcé le trait pour montrer combien ta manière très cavalière d'écarter la génération qui suivait était hautement subjective. Que tu aies une préférence pour cette génération (avec laquelle, comme tu le dis, tu as appris à lire), c'est ton droit. De la même manière que les premiers clubs de défense de la bande dessinée portaient aux nues les oeuvres avec lesquelles ils avaient découvert le médium (cf. les premiers numéros de Giff-Wiff), l'aspect nostalgique joue un grand rôle dans notre appréciation immédiate de telle ou telle période de création.
C'est pour cela que je rappelais l'épisode qui a entraîné le départ de Mandryka de Pilote (avec Gotlib, Druillet et Bretécher, si je ne me trompe pas), qui montre bien qu'il y avait une volonté de créer autre chose, quelque chose de nouveau. Goscinny a été un incroyable rédacteur en chef, mais pour autant, il s'est retrouvé dépassé à un moment, par quelque chose qu'il n'était probablement prêt à accompagner. Ce n'est pas remettre en question ses qualités pour autant -- simplement faire preuve d'objectivité, et éviter de tomber dans cette forme d'hagiographie qui entoure Hergé et qui me hérisse au plus haut point.

Uderzo est un grand dessinateur, et a été à l'origine (avec Goscinny) de grands livres. Oui, Astérix est important, mais il reste à mon sens représentatif d'un genre de bande dessinée (la bande dessinée d'aventure tout public, pour faire très vite) qui a permis au médium de s'épanouir et de prendre de l'ampleur, avant de devenir un carcan qu'il a fallu casser. A ce titre, l'audace d'un Moebius lorsqu'il se lance dans La déviation, ou l'ambition pour la bande dessinée affichée par "la bande de l'Asso" (et les autres indépendants) au début des années 1990 sont tout autant remarquables -- surtout lorsque l'on considère, avec le recul, ce que l'un et l'autre ont pu apporter.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 861
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 48 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: thyuig et 2 invités