Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Can we speak about Watchmen?

Forum pour discuter de la bande dessinée US

Can we speak about Watchmen?

Messagede olive » 12/12/2003 17:17

Je suis en train de lire l'integrale de chef d'oeuvre du comics Watchmen


J'en suis au début.
Pour l'instant c'est une belle claque.
L'ambiance distillée est excellente. On sait que le monde est troublé, alors que les personnages en parle peu. Tout ça grace à la magie des journaux qui trainent. Les gros titres sont instructifs et renforcent le sentiment d'urgence, de monde déréglé.
Les personnages sont vraiment d'une densité rare.

Sinon un autre truc qui m'a marqué ce sont les premieres et dernières pages du premier chapitre qui sont construites de la même façon:
ême position du smiley, mêmes cadrages où on s'eloigne verticalement,...
Ca donne un coté vertigineux interessant. l'impression que c'est vraiment loin d'être fini..

Voilà pour le moment.
Des avis sur cet indispensable du comics.
En plus c'est ma millième bd que je rentre sur bdgest'. J'aurai pu plus mal tomber. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
olive
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1122
Inscription: 05/07/2002
Age: 44 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Yog-volo » 12/12/2003 17:59

je ne crois pas exagérer en disant que j'ai bien relu cette série une trentaine de fois sans m'en lasser. Rien que d'en entendre parler, j'en ai des frissons de plaisir. :mrgreen:
Tout y est maitrisé à l'extrême, la narration, les cadrages, les lieux, les persos, le contexte politique, la psychologie des persos; le dessin que j'avais trouvé "bof" avant de le lire apparait suffisamment intelligent et sobre pour exprimer juste ce qui est nécessaire à l'histoire.
Chaque album est illustré avec une mise en scène différente liée à chaque personnage. Le temps qui passe pour "Manhattan", la symétrie pour "Rorshsach", etc... De nombreuses histoires parallèles comme la lecture du "bateau fantôme" viennent d'abord égarer et enrichir la lecture pour ensuite renforcer de manière éclatante le propos du scénario...
Cette série est d'une telle richesse (plusieurs centaines de pages de scénario) que la lire une trente et unième fois, c'est encore la découvrir. ;)
Avatar de l’utilisateur
Yog-volo
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4227
Inscription: 30/05/2003
Localisation: AGEN
Age: 60 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Christophe C. » 12/12/2003 18:21

Je vais peut être me l'acheter en janvier avec ma fin de carte de fidélité cette intégrale. J'en entend que du bien :ok: .
L'erreur est humaine mais certains sont plus humains que d'autres.
Avatar de l’utilisateur
Christophe C.
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8381
Inscription: 22/09/2002
Localisation: Nancy
Age: 42 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede eBry » 12/12/2003 19:01

Incontournable.

Un très gros succès international qui a financièrement sauvé la mise à l'éditeur DC Comics en son temps sans en faire profiter Alan Moore comme il se doit.

Un comics clé dans l'ouverture vers un public adulte et plus large qui a encore des clichés très "crac", "boum", "zip" de Batman ventripotant en collant Damart lorsque l'on évoque les Comics américains...
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 54 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Larcenik » 12/12/2003 19:20

Un album qui mérite tous les superlatifs tant, dans son genre, il est proche de la perfection :ok: :ok:
Un scénario époustouflant (comme souvent avec Alan Moore) et un dessin totalement au service de l'histoire. Un pur chef d'oeuvre !
Avatar de l’utilisateur
Larcenik
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 780
Inscription: 01/09/2003
Localisation:

Can we speak about Watchmen?

Messagede steph.crety » 12/12/2003 19:22

Je vais peut être me l'acheter en janvier avec ma fin de carte de fidélité cette intégrale. J'en entend que du bien :ok: .


dIANTRE!! que l'on me jette cet apostat aux lions!
fondamentalement,structurellement, memememememement!!! Watchmen est un monument.une dexterité prodigieuse, legendaire...il faut passer outre lla colorisation tres euuuuuuu, tres beaucoup :D et c'est un pur delice.je m'offre le plaisir de le lire une fois par an.

un enorme faible pour le hibou bedonnant.
je me suis offert le Supreme, et meme si cela n'est pas à la mesure, je retrouve cet esprit "ozymandiesque."
biere qui roule n'amasse pas de mousse.
Avatar de l’utilisateur
steph.crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 472
Inscription: 23/04/2003
Localisation: metz
Age: 50 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Christophe C. » 12/12/2003 19:26

dIANTRE!! que l'on me jette cet apostat aux lions!
fondamentalement,structurellement, memememememement!!! Watchmen est un monument.une dexterité prodigieuse, legendaire...il faut passer outre lla colorisation tres euuuuuuu, tres beaucoup :D et c'est un pur delice.je m'offre le plaisir de le lire une fois par an.


Bon ben je vais la prendre alors. Va falloir que j'augmente mes achats pour avoir un avoir suffisant maintenant :mrgreen: .

Mais non c'est pas une excuse :mrgreen: :fant2: :fant2: :fant2:
L'erreur est humaine mais certains sont plus humains que d'autres.
Avatar de l’utilisateur
Christophe C.
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8381
Inscription: 22/09/2002
Localisation: Nancy
Age: 42 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Hellohehehe » 12/12/2003 19:35

Ahhh là! C'est l'évidence même! Un chef-d oeuvre incontournable! Je l'ai lu et relu pas mal de fois aussi et il y a 3-4 jours, je me disais encore que je m'y replongerais bien!

En fait, j'hésitais avec les V Pour Vendetta... Mais les deux vont y passer de toutes façons! hehe
Avatar de l’utilisateur
Hellohehehe
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 56
Inscription: 17/08/2002
Localisation: Namur (Belgique)
Age: 47 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede olive » 12/12/2003 20:47

V pour vendetta je n'ai pas lu, mais il m'a l'air d'avoir un graphisme plus difficile, plus sombre.
Du moins Watchmen ça fait 2 ans que ça me tente, V pas trop.
C'est quoi le pitch comme dirait thierry.
Steph tu vas surement en parler, je crois reconnaitre un personnage de V en ton avatar. Tu dois aimer :mrgreen: ?

Ca derape du sujet watchmen mais comme ça reste Mooresque, c'est bon :siffle:
Avatar de l’utilisateur
olive
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1122
Inscription: 05/07/2002
Age: 44 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede schwinl » 12/12/2003 21:26

V pour vendetta je n'ai pas lu, mais il m'a l'air d'avoir un graphisme plus difficile, plus sombre.
Du moins Watchmen ça fait 2 ans que ça me tente, V pas trop.


Ben à mon humble avis, Watchmen doit faire partie des dix meilleures bédés que j'aie jamais lues :ok: V pour Vendetta, par contre, c'est LA meilleure que j'aie jamais lue ! Enfin, disons ma préférée :siffle:

Si visuellement c'est moins bien construit que Watchmen, c'est vrai, le scénario est encore meilleur.

:priere: Mr Moore :respet:
schwinl
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 25
Inscription: 24/09/2002
Localisation: F-92-Boulogne-Billancourt
Age: 45 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede kurdy » 12/12/2003 21:29

Chuis plus très comics mais ça donne envie, vais pt'et ben y jeter un oeuil moi :siffle:
Avatar de l’utilisateur
kurdy
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 168
Inscription: 29/09/2003
Localisation: Saint Etienne

Can we speak about Watchmen?

Messagede Tophe » 12/12/2003 21:59

Il n'y a pas a hésiter. Il faut connaître les chefs d'oeuvres de Maître Alan Moore.
Watchmen, V pour Vendetta, Top Ten sont des réferences qui même si elles peuvent rebuter le lecteur actuel par le côté graphique, possèdent des scénarios (scénaris ?) qui ne peuvent laisser indifférent.
Tous ces albums présentent une vision des supers héros totalement en décalage avec ce que l'on peut avoir l'habitude de voir dans les films ou les dessins animés.
Inutile de vous préciser qu'après avoir lu ces albums vous ne regarderez plus les DA de la même manière. (je vous aurais prévenu :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Tophe
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 63
Inscription: 21/11/2002
Localisation: Dijon
Age: 53 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede steph.crety » 12/12/2003 22:34

ben, je ne vais pas apporter de la profondeur dans le debat...VVVVVV, c'est de la bombe, meme si je le trouve moins aboutis que les gardiens.
mais je confirme, top ten, c'est extremement efficace dans l'etude d'un groupe human(sur humains.)....
mais bon, je suis pu credible, Moore, moij' :bisou:
biere qui roule n'amasse pas de mousse.
Avatar de l’utilisateur
steph.crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 472
Inscription: 23/04/2003
Localisation: metz
Age: 50 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede wvp » 12/12/2003 23:40

Watchmen avec toutes ses qualités (et ses couleurs sous acide) demeure malgré tout une histoire de super-héros. Moore y apporte un regard nouveau, la narration est exemplaire, les mises en pages sont audacieuses, le dessin est un régal pour les yeux (sauf les couleurs mais on l'a compris), l'histoire est d'une originalité ébouriffante et nécessite pas moins d'une demi-douzaine de lectures pour être comprise mais on reste néanmoins dans le domaine du comic de super-héros et une bonne partie des codes du genre y sont présents.
A l'inverse, V pour Vendetta est une BD inclassable. Elle trouve son inspiration dans une certaine angoisse éprouvée par Moore face au thatchérisme du début des années 80 et à l'impression que tout allait au fossé. A partir de là, il extrapole sur une éventuelle guerre nucléaire et l'apparition d'un régime fasciste en Angleterre. Au moment ou l'histoire se déroule (1997), le régime du Commandeur dirige le pays et tout va pour le mieux dans une Angleterre frileuse et repliée sur elle-même. Mais, dans l'ombre, un être masqué trame pour abattre cet Etat qui, selon lui, dénie à l'homme toute liberté et tout libre arbitre...
A partir de ce moment, V for Vendetta peut se lire comme une puissante réflexion sur le pouvoir, sur le totalitarisme, sur la liberté de chacun de choisir. Quant à V, il s'agit pour moi du personnage de BD (voire de fiction pour faire court) le plus original et le plus fascinant qui ait été créé. Apparemment du bon côté, il n'hésite pas à torturer sa protégée pour la libérer du carcan que représentent ses certitudes. Le visage perpétuellement recouvert d'un masque de théâtre grimaçant et habillé comme au XVII ème siècle, il traverse ces pages tel un archange noir.
Une lecture indispensable, une relecture obligatoire, une histoire à faire découvrir. Offrez-le à vos amis, soit ils vous en seront reconnaissants, soit ce ne seront plus vos amis.
Avatar de l’utilisateur
wvp
BDérisoire
BDérisoire
 
Messages: 14
Inscription: 19/09/2003
Localisation: Paris
Age: 45 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Larcenik » 13/12/2003 00:00

Watchmen avec toutes ses qualités (et ses couleurs sous acide) demeure malgré tout une histoire de super-héros. Moore y apporte un regard nouveau, la narration est exemplaire, les mises en pages sont audacieuses, le dessin est un régal pour les yeux (sauf les couleurs mais on l'a compris), l'histoire est d'une originalité ébouriffante et nécessite pas moins d'une demi-douzaine de lectures pour être comprise mais on reste néanmoins dans le domaine du comic de super-héros et une bonne partie des codes du genre y sont présents.
A l'inverse, V pour Vendetta est une BD inclassable. Elle trouve son inspiration dans une certaine angoisse éprouvée par Moore face au thatchérisme du début des années 80 et à l'impression que tout allait au fossé. A partir de là, il extrapole sur une éventuelle guerre nucléaire et l'apparition d'un régime fasciste en Angleterre. Au moment ou l'histoire se déroule (1997), le régime du Commandeur dirige le pays et tout va pour le mieux dans une Angleterre frileuse et repliée sur elle-même. Mais, dans l'ombre, un être masqué trame pour abattre cet Etat qui, selon lui, dénie à l'homme toute liberté et tout libre arbitre...
A partir de ce moment, V for Vendetta peut se lire comme une puissante réflexion sur le pouvoir, sur le totalitarisme, sur la liberté de chacun de choisir. Quant à V, il s'agit pour moi du personnage de BD (voire de fiction pour faire court) le plus original et le plus fascinant qui ait été créé. Apparemment du bon côté, il n'hésite pas à torturer sa protégée pour la libérer du carcan que représentent ses certitudes. Le visage perpétuellement recouvert d'un masque de théâtre grimaçant et habillé comme au XVII ème siècle, il traverse ces pages tel un archange noir.
Une lecture indispensable, une relecture obligatoire, une histoire à faire découvrir. Offrez-le à vos amis, soit ils vous en seront reconnaissants, soit ce ne seront plus vos amis.

:ok: ;)
Avatar de l’utilisateur
Larcenik
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 780
Inscription: 01/09/2003
Localisation:

Can we speak about Watchmen?

Messagede nexus4 » 13/12/2003 00:03

Bon ben tout est dit, je ne trouve pas de superlatif à rajouter.
Un chef d'oeuvre !

Hop !
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 46863
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede Lyagor » 13/12/2003 01:28

Comme on dit ici: +1.

Je n'ai qu'un seul regret par rapport a ce livre: ca a ete le premier Comics que j'ai achete! Du coup maintenant les autres me paraissent bien fades... :|

Perso prefere des watchmen: Rorsasch.

Mais quand meme, tous les personnages sont tellement bien penses que, que...oui Alan Moore est vraiment un genie. :ok:
Avatar de l’utilisateur
Lyagor
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 100
Inscription: 12/10/2003
Localisation: Tantôt Lille, tantôt New-York
Age: 39 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede eBry » 13/12/2003 03:28


A lire, nom d'une pipe !
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 54 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede eBry » 13/12/2003 03:33

On parle régulièrement d'une adaptation ciné des Watchmen.

Il fût longtemps question d'une réalisation de Terry Gilliam (Brazil, l'Armée des 12 singes, Baron de Munchaüsen,...) mais ce dernier a finalement jeté l'éponge, déclarant qu'il était impossible de monter un film d'une durée commercialement acceptable pour un producteur, tant la matière est dense.

Et si l'effet Seigneur des Agneaux donnait de l'optimisme aux producteurs ?
Monsieur Rathbone, on m'a dit le plus grand bien de vous. Seulement, chacun doit rester sur ses gardes et ne pas esquisser le moindre geste. Je vous sers un scotch ?
Avatar de l’utilisateur
eBry
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4157
Inscription: 15/12/2002
Localisation: Belgique
Age: 54 ans

Can we speak about Watchmen?

Messagede weissengel » 13/12/2003 08:38

Alan Moore est ce qui a pu arriver de mieux à la BD ces 20 dernières années!
Comme tout ce qui a été dit, Watchmen est un pur chef-d'oeuvre incontournable, écrit par le meilleur scénariste de tous les temps! :ok: :ok:
Comment ça j'en fait trop??? :mrgreen:

V pour Vendetta, Top Ten, la ligue des gentelmen extraordinaires, Promethea, Tom Strong, From Hell, Swamp Thing...
Alan Moore c'est bon, lisez-en! :sortie:
Avatar de l’utilisateur
weissengel
Auteur
Auteur
 
Messages: 114
Inscription: 06/05/2003
Localisation: Toulouse

Suivante

Retourner vers Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités