Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition - 2010-2021

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: C'est la crise ?

Messagede Bossacdenoyau » 26/06/2010 00:02

Message précédent :
Bonjour,

Je ne suis pas compétent pour analyser la crise, dans la BD ou ailleurs, mais j'ai le droit de chercher et revendiquer ma place dans ce monde.
Je lis dans un canard télé qu'à la suite des départs d'acteurs clé en saison 9, Les experts Las Vegas ont perdu près de 25% d'audience. Pourtant, CBS entame la saison 11 sans état d'âme et le magazine Forbes annonce que la série rapporte encore à la chaine 2 millions de dollars toutes les 30 mn !
Il ya donc un effet d'inertie de plusieurs années avant que les retours des consommateurs ne soient pris en compte par la production, qui aurait bien tort de se gêner.
Quel recours a le consommateur ? Ne plus consommer ? :nononon:

Moins regarder la télé m'est assez facile. :ok:
Mais je n'ai pas choisi le sujet au hasard : la lucarne est un bon exemple de nivellement par le bas.
Et s'agissant de BD, je ne suis pas prêt à cesser mes achats jusqu'à un utopique moment où plus aucun consommateur lambda n'achèterait Happy girls ! :grrrr:

Pour moi, l'affaire est claire, si la non consommation est sans issue, la dernière option est une meilleure consommation. Nous devons devenir des consommateurs avertis, exigeants, instruits et connaisseurs, curieux et suspicieux, regardants voire radins, ouverts mais toujours critiques. C'est d'ailleurs la tendance que nexus relève.

Contre la mondialisation, cela pourrait passer pour la lutte du pot de terre contre le pot de fer : il n'en est rien.
Aucun système politique, aucun équilibre financier, aucun mode de civilisation et aucune pyramide n'est éternel, et le combat s'impose. Toujours.
Sinon : seppuku pour tout le monde. [:lega]
Gnôthi seauton
Avatar de l’utilisateur
Bossacdenoyau
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 18487
Inscription: 14/04/2010
Localisation: Monde étrange
Age: 67 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede Electro » 26/06/2010 00:11

Cubitus a écrit:Pour la plupart des persos de comics, la qualité des scénarios était très médiocre dans les années 60/70 voire 80. L'intrusion de thèmes politiques et sociaux dans le comic US, avec un degré aussi fort, ça ne s'est fait que dans les années 2000.


Faux faux et archi faux , la "révolution" des comics c'est fait fin des années 80 avec Watchmen d'un certain Alan Moore et Dark-night returns de Frank Miller , qui on changé la donne du comics on montrant que l'on peut faire de la BD adulte avec des super héros . Alan Moore ...qui fut la base de la naissance du label Vertigo qui donnera les plus grands classiques de la BD US , c'est lui aussi qui a apprit à un certain Neil Gaiman comment écrire , et ça donnera Sandman , un classique ...

Vertigo a donné un nouveau souffle à la bd us dans les années 90 avec des auteurs talentueux comme Ennis (Preacher) Azzarello (100bullets) Gaiman (Sandman) Ellis (Transmetropolitan).Sans eux , les comics des années 2000 que tu aime tant ne serai rien .

C'est donc ça , la grande force de la bd us , d'avoir donné carte blanche à des auteurs talentueux qui on su re-dynamiser le médium qui tournai en rond depuis trop longtemps . Chose que le FB n'a pas encore fait .
Avatar de l’utilisateur
Electro
BDéphage
BDéphage
 
Messages: 1507
Inscription: 14/08/2008
Localisation: 78

Re: C'est la crise ?

Messagede yugen » 26/06/2010 07:13

Electro a écrit:
Cubitus a écrit:Pour la plupart des persos de comics, la qualité des scénarios était très médiocre dans les années 60/70 voire 80. L'intrusion de thèmes politiques et sociaux dans le comic US, avec un degré aussi fort, ça ne s'est fait que dans les années 2000.


Faux faux et archi faux , la "révolution" des comics c'est fait fin des années 80 avec Watchmen d'un certain Alan Moore et Dark-night returns de Frank Miller , qui on changé la donne du comics on montrant que l'on peut faire de la BD adulte avec des super héros . Alan Moore ...qui fut la base de la naissance du label Vertigo qui donnera les plus grands classiques de la BD US , c'est lui aussi qui a apprit à un certain Neil Gaiman comment écrire , et ça donnera Sandman , un classique ...

Vertigo a donné un nouveau souffle à la bd us dans les années 90 avec des auteurs talentueux comme Ennis (Preacher) Azzarello (100bullets) Gaiman (Sandman) Ellis (Transmetropolitan).Sans eux , les comics des années 2000 que tu aime tant ne serai rien .

C'est donc ça , la grande force de la bd us , d'avoir donné carte blanche à des auteurs talentueux qui on su re-dynamiser le médium qui tournai en rond depuis trop longtemps . Chose que le FB n'a pas encore fait .


Je ne suis pas d'accord sur ce dernier point. Par exemple Ankama, avec notamment, les label 619 et Araignée dynamite complètement et avec talent les genres existants. Ce sont de jeunes auteurs, excellents, qui ont carte blanche.
Simplement, peut être du fait de leur audace (visuelle / formelle), et bien ces albums ne se vendent pas !!!
Faut arrêter avec le discours comme quoi le FB ne se renouvelle pas, c'est faux. Archi faux !!!

Allez voir par vous même !!!
http://www.ankama-editions.com/fr

Petite remarque : Tu parles du renouveau de la BD US, grâce notamment au label vertigo, mais ce qu'il faut voir, c'est que ce renouveau n'est dû en rien aux américains !!!
Ce sont les anglais qui ont changé entièrement la donne...
Moore, Gaiman, Morrisson, Ennis, etc, ne sont pas américains, ils sont anglais, écossais, irlandais.
Les américains ont été incapables de se renouveller seuls...
Dernière édition par yugen le 26/06/2010 08:58, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
yugen
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 606
Inscription: 20/01/2008
Localisation: R'lyeh

Re: C'est la crise ?

Messagede David C » 26/06/2010 08:31

... Et Peter Milligan, britannique également et pilier, à une période, du label Vertigo. Merci de ne pas oublier cet excellent scénariste injustement méconnu...
Le meilleur blog du net selon un panel de consommateurs : http://david-chauvel.blogspot.com/
David C
Auteur
Auteur
 
Messages: 1068
Inscription: 07/02/2005
Localisation: Au boulot, c'te question...

Re: C'est la crise ?

Messagede Cubitus » 26/06/2010 10:27

Electro a écrit:
Cubitus a écrit:Pour la plupart des persos de comics, la qualité des scénarios était très médiocre dans les années 60/70 voire 80. L'intrusion de thèmes politiques et sociaux dans le comic US, avec un degré aussi fort, ça ne s'est fait que dans les années 2000.


Faux faux et archi faux , la "révolution" des comics c'est fait fin des années 80 avec Watchmen d'un certain Alan Moore et Dark-night returns de Frank Miller , qui on changé la donne du comics on montrant que l'on peut faire de la BD adulte avec des super héros . Alan Moore ...qui fut la base de la naissance du label Vertigo qui donnera les plus grands classiques de la BD US , c'est lui aussi qui a apprit à un certain Neil Gaiman comment écrire , et ça donnera Sandman , un classique ...

Vertigo a donné un nouveau souffle à la bd us dans les années 90 avec des auteurs talentueux comme Ennis (Preacher) Azzarello (100bullets) Gaiman (Sandman) Ellis (Transmetropolitan).Sans eux , les comics des années 2000 que tu aime tant ne serai rien .

C'est donc ça , la grande force de la bd us , d'avoir donné carte blanche à des auteurs talentueux qui on su re-dynamiser le médium qui tournai en rond depuis trop longtemps . Chose que le FB n'a pas encore fait .


J'ai dit "AVEC UN DEGRÉ AUSSI FORT". Quand Alan Moore a commencé avec Vendetta et Watchmen il était tout seul. Ce n'est que dans les années 2000 que ces thèmes ont été abordés PARTOUT et se sont généralisés. Bien sûr qu'il y avait des précurseurs dans les années 90... Et comme c'est dit plus haut, moi je parlais de la BD US, et même si Moore avait un contrat Marvel (même DC avec Swamp Thing), il était anglais, pas américain (et si Watchmen se déroule essentiellement à New York, Vendetta c'était à Londres)...
Avatar de l’utilisateur
Cubitus
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 301
Inscription: 03/11/2009
Localisation: Melbourne
Age: 38 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede Cobalt 60 » 26/06/2010 10:32

Ce sont les anglais qui ont changé entièrement la donne...

Oui, mais ce sont bel et bien les responsables éditoriaux US qui leur ont laisse carte blanche.
Nous, quand on fait travailler Jiro Taniguchi, il nous pond un 48 CC tout ce qu'il y a de franco-wallon. Il est ou l'apport, le renouvellement ?
Peut-être que c'est exotique pour lui, mais pour un lecteur français qui en a marre du 48 CC ?
Cobalt 60
 

Re: C'est la crise ?

Messagede Ryuk and roll » 26/06/2010 11:21

Marrant ce sujet et ces auteurs tous sortis du bois en même temps :-D

Je constate en tout cas que je ne suis pas le seul à ne plus (ou à moins) consommer bd.

Mais cela n'a rien avoir avec le fait que je sois plus près de mes sous du fait de la crise.

Non, le fait est que j'en ai marre de ce que l'on me propose:

1) Le grand format papier glacé à 14euros s'est plus que généralisé :no:
2) Les tomes 1 "d'introduction", "de mise en place des protagonistes et du décor" qui sont devenus la norme dans le mainstream. :no:
3) Les dessins bâclés (pour tenir les délais?) (Je comparais hier Seuls tome 5 et Soda tome 9... pas le même dessinateur :( )

Non vraiment si crise il y a, c'est une crise de CONFIANCE.

Je ne fais plus confiance à certaines maisons d'éditions pour des raisons diverses. Certaines n'ont pas/ plus de politique éditoriale claire et bouffe à tous les rateliers et donc je ne m'y retrouve plus, le label qualité disparaît.
Certaines ne donnent pas suite aux tomes 1.
D'autres poussent trop les auteurs à produire vite et mal.

Au final je suis certains auteurs dont la démarche artistique me plaît et que je soutiens comme je peux, mais je ne fais plus confiance aux éditeurs.
html
Ryuk and roll
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2996
Inscription: 19/05/2008
Age: 13 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede luc Brunschwig » 26/06/2010 11:46

David Chauvel soulignait dans une interview récente que sa collection série chez Delcourt avait mal fonctionné parce qu'ils avaient voulu produire trop vite des albums en espérant compenser la rapidité (nécessaire en ce moment) avec le fond scénaristique. Je le rejoins totalement car j'ai la même analyse sur la collection 32 que je dirigeais... les visuels n'étaient pas satisfaisants même si souvent virtuoses (il y avait aussi d'autre problème, je vous l'accorde) mais si le lecteur est affamé de nouveauté, il ne faut pas oublier qu'au final, ce qu'il retient, c'est la qualité de ce qu'il voit (les images) et ce qu'il lit (le scénario). S'imaginer qu'un média qui tire sa force de l'un et de l'autre peut se passer plus ou moins de l'un des deux est une hérésie que les lecteurs nous font chèrement payer.
De plus, pour moi, ce serait comme un film ambitieux scénaristiquement mais tourné avec le budget d'un téléfilm et des acteurs qui jouent faux.
Toutes les intentions de l'histoire meurent de ne pas avoir pris le temps de leur donner un écrin à la hauteur.
Avatar de l’utilisateur
luc Brunschwig
Auteur
Auteur
 
Messages: 2191
Inscription: 17/06/2004
Localisation: neuillé le lierre
Age: 54 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede -Wanderer- » 26/06/2010 11:51

oui, et donc en quoi le problème de la collection de Chauvel concerne-t-il la collection 32 ? Les graphismes y étaient plutôt soignés, non ?
Avatar de l’utilisateur
-Wanderer-
Auteur
Auteur
 
Messages: 26
Inscription: 13/01/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede stephane crety » 26/06/2010 12:02

il y a quand meme une posture contradictoire. Il est dis que le lecteur est de moins en moins patient, et en contraste, il se plaint de la qualité. Il va falloir régler cettte quadrature du cercle. Les séries à plusieurs dessinateurs sont une option..personnelllement, je la regarde avec circonspection. on m'en a proposé, et pour l'instant, j'ai ajourné ma décision;j'y vois de la frilosité éditoriale, et je ne parle pas des adaptations de roman libre de droit...qui sont pour moi le degré zéro de la prise de risque...j'ai le sentiment, à tord ou à raison, que la bd se met en posture minorante, en sous art s'accrochant désespérant à des valeurs reconnues, pour sauver ses miches..un énième mousquetaire, un énième Jules Verne, ca m'inspire moyennement.

De plus, je ne suis pas sur que appréhender la crise juste par le versant de la qualité(ou en l'occurence , de la baisse de qualité supposé...qui fait bondir le vieux lecteur que je suis !!!!la roborative litanie "vieille baderne" du c'était mieux avant m'agace prodigieusement.L'exigeance actuelle n'a nullement à rougir de la comparaison avec le passé...il suffit de regarder la colorisation actuelle et ouvrir ses albums des années 70-80.....) soit la plus pertinente.

ps. nexus, saurait m'envoyer un mail à mon adresse pour que je puisse récupérer mon ancien compte...j'ai perdu mon mot de passe.Merci d'avance.).
Avatar de l’utilisateur
stephane crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 562
Inscription: 23/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede cygu » 26/06/2010 12:08

xof 24 a écrit: Dufaux le soulignait en préface du dernier tome des Voleurs d'Empire.Pour lui fini les histoires aussi longue.Ok il écrit le Scorpion

:o :o :o :o :o :o :o :o :o


oh la vilaine boulette de dieu

:diable:

si desberg te lisait il serait :nononon:
Avatar de l’utilisateur
cygu
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3084
Inscription: 14/08/2003
Localisation: derrière l'arbre
Age: 37 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede luc Brunschwig » 26/06/2010 12:40

Ce que je voulais dire, c'est qu'au final, le lecteur de BD retient ce qui lui "semble" qualitatif (les graphismes de la collection 32, tout soigné qu'ils étaient, pouvaient sembler un peu rapidement exécuté surtout dans un format gigantesque qui ne les mettait pas en valeur (curieusement)).
Sinon, pour répondre à Stéphane, je ne pense pas que qui que ce soit prétendent que c'était mieux avant (enfin, il y en a sûrement, mais ils ne sont pas la majorité dans ce débat). On a une qualité graphique (quand on nous en laisse le temps) qui n'a jamais été aussi bonne, reste en effet un problème de fond de nos histoires, d'ambition de nos sujets, de possibilité piour les scénaristes et dessinateurs de se poser en auteurs tout en restant "grand public", ce qui semble être une quadrature du cercle quasi impossible à réaliser en France entre les deux pôles majeurs mainstream tiédasse et indépendants.
Avatar de l’utilisateur
luc Brunschwig
Auteur
Auteur
 
Messages: 2191
Inscription: 17/06/2004
Localisation: neuillé le lierre
Age: 54 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede stephane crety » 26/06/2010 12:57

sur ce constat, cher Luc, la aussi , je ne suis point d'accord.. peut etre que les sujets ne sont pas abordés frontalement, et qu'on est plus dans le registre de la parabole, qui peut etre innaccessible pour ceux qui n'ont pas la grille de lecture. Mais nombre de séries mainstream(je parlerais que de ce versant de la bd, parce c'est ma famille, c'est ce que j'aime, mon obédience...) sont des allusions plus ou moins directes aux maux et aux mots de notre contemporanéité.Racisme, exclusions, hyper économisme, etc, on les retrouve autant dans la sf( les ouvrages de Pécau et Duval), que dans le polar...
par contre, je confirme, il y a une frilosité à aborder ces thèmes sociétaux ,de front...mais selon moi, c'est plus une stigmate du mépris populiste pour le politique, pour la chose publique , mépris ambiant que l'on retrouve autant dans la vox populi que dans les aréopages éditoriaux.
Je pense qu'un art qui ne parle pas à soi et de soi est un art qui s'étiole. la bd se devrait de prendre plus ouvertement ces thèmes sociétaux à bras le corps, ce n'est pas le militant politique et syndical qui va dire le contraire, mais je ne suis pas sur que le lectorat franco belge soit ouvert à de telles évolutions. Le lectorat, et de fait les éditeurs, et de suite les auteurs, sont extrémement conservateurs.c'est ce qui m'a surpris en arrivant dans ce métier il y a 10 ans. Que de conservatisme, que de structures sclérosantes, quelle manque de curiosité, et surtout , quelle prudence...l'ambiance actuelle, au niveau éditorial, fait que les folles envolées innovatrices sont peu écoutées.
Avatar de l’utilisateur
stephane crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 562
Inscription: 23/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede luc Brunschwig » 26/06/2010 13:02

Une fois encore, je ne dis pas que toute la BD Franco-belge mainstream est tiédasse, je dis juste que ce n'est pas la plus vue et la plus soutenue tant par les éditeurs que les médias (je n'inclue pas les libraires indépendants, mais ce constat s'applique aussi aux grands réseaux FNAC et Virgin)
Avatar de l’utilisateur
luc Brunschwig
Auteur
Auteur
 
Messages: 2191
Inscription: 17/06/2004
Localisation: neuillé le lierre
Age: 54 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede fleur » 26/06/2010 13:09

luc Brunschwig a écrit:si le lecteur est affamé de nouveauté, il ne faut pas oublier qu'au final, ce qu'il retient, c'est la qualité de ce qu'il voit (les images) et ce qu'il lit (le scénario).


ça dépend des lecteurs
La BD, c'est comme les autres trucs vendus: il y a des gens affamés de nouveautés, avec plus ou moins d'exigence sur la qualité, ils sont excités par la découverte ou bien ont envie d'être en phase avec leur temps ou de porter le premier la bonne nouvelle etc... cette boulimie de consommation culturelle (bd, ciné, musique) va forcément soit ralentir, soit passer par le partage, pas par l'achat, en temps de crise...

Puis il y en a d'autres qui sont aussi excités d'avoir découvert un chef d'oeuvre sorti il y a 20 ans qu'une nouveauté de l'année... même pour ceux-là, en temps de crise, on va plutôt puiser dans les offres des fonds publics et partager avec les copains nos bonheurs de lecture qu'acheter du neuf!

au final, on va peut-être moins acheter, mais on continuera à lire

stephane crety a écrit:Le lectorat, et de fait les éditeurs, et de suite les auteurs, sont extrémement conservateurs.

Là, l'ordre de la liste peut varier, le conservatisme de l'un dépendant beaucoup du conservatisme des 2 autres :D
Avatar de l’utilisateur
fleur
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4897
Inscription: 01/11/2003
Localisation: Arnage
Age: 64 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede stephane crety » 26/06/2010 13:10

une série tel que Travis (pécau_quet-schelle, il me semble) a tous des oripeaux du mainsteam lobotomisé...couverture criarde, personnage iconique, violence,etc...et pourtant son propos est des plus politiques et les thémes contemporains y sont nombreux (là, c'est de mémoire, je les ai lu il ya longtemps.): omnipotences des olligarchies économiques, terrorisme,etc...
JD Morvan le fait , meme si parfois je ne me retrouve pas dans certainnes postures, elles ont le mérite d'exister..
j'ai la faiblesse de penser que le mainstream est un terreau fertile pour ces prises de position, sans vouloir sombrer dans le message subliminal à vocation militante, et c'est ce qui fait sa valeur d'art populaire.
Avatar de l’utilisateur
stephane crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 562
Inscription: 23/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede stephane crety » 26/06/2010 13:13

stephane crety a écrit:Le lectorat, et de fait les éditeurs, et de suite les auteurs, sont extrémement conservateurs.

Là, l'ordre de la liste peut varier, le conservatisme de l'un dépendant beaucoup du conservatisme des 2 autres :D[/quote]

ce n'est pas une volonté d'esquiver les responsabilités des auteurs, mais il faut que le lectorat sache qu'il est prescripteur.Les éditeurs suivent très souvent vos gouts. Les anticipent, parfois, les caricaturent souvent..et les éditeurs sont le filtre de ce qui vous arrive entre les mains.
Avatar de l’utilisateur
stephane crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 562
Inscription: 23/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede fleur » 26/06/2010 13:41

stephane crety a écrit:ce n'est pas une volonté d'esquiver les responsabilités des auteurs, mais il faut que le lectorat sache qu'il est prescripteur.


Uniquement quand il est considéré en terme de masse de consommateurs et non en tant qu'individus susceptibles d'évoluer...
Je n'aime pas (tous comme les auteurs n'aiment pas sans doute) être englobée dans un tout confus défini différemment par les uns ou les autres selon leurs besoins, consommateurs ou complices en lecture.
On ne peut attendre des éditeurs une auréole de qualité sans compromissions avec la survie économique immédiate. Nous sommes dans un système où on n'a pas le temps d'attendre que la qualité paye.
On ne peut attendre du lecteur du dicernement quand on parie sur le succès immédiat. Il faut du temps pour apprendre à lire de l'innovant et pour chercher les livres de qualité.
On ne peut attendre d'un auteur la qualité maximum de production artistique quand on ne lui laisse pas le temps.

Après, on peut plus ou moins se (dé)responsabiliser selon les individus. :D
Avatar de l’utilisateur
fleur
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4897
Inscription: 01/11/2003
Localisation: Arnage
Age: 64 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede hanaren » 26/06/2010 14:19

Passionnée depuis longtemps libraire pendant 7 ans, et auteur apprentie, j'ai pris plaisir à vous lire. :-D
Avant, on attendait avec plaisir la sortie des magazines chaque semaine pour connaître la suite, aujourd'hui les lecteurs ont peine à attendre un an, quand les lecteurs de manga et de comics ont une suite tout les 2 mois(Investissement et formats différents).Merci aux adaptations cinématographiques qui titillent la curiosité des médias et de nouveaux lecteurs. Mais la plupart des lecteurs sont perdus:shock:
Pour mieux lire, mieux créer, je crois à un éclatement de notre bulle en éduquant, en communiquant. D'auteur à éditeur, la révolution semble en marche grâce la création de syndicat, d'éditeur à libraire elle reste parfois à faire. Quant aux lecteurs pour mieux choisir, bibliothécaires,libraires et auteurs doivent s'unir pour lui servir : spectacles de combat de dessinateurs, interventions, décloisonnement de la bd dans les lieux culturels pour conquérir sa curiosité et gagner une place légitime dans son patrimoine culturel.
Au final, nous sommes tous, ces gosses aux moustaches en chocolat à plat ventre avides d'émotions, que l'on parle d'auteur anglais ou américain, de manga ou de franco belge. Lisons & partageons. ;)
hanaren
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 180
Inscription: 20/06/2003
Localisation: Lyon

Re: C'est la crise ?

Messagede toine74 » 26/06/2010 14:39

Xcorion a écrit:La bd (comics) US traverse-t-elle la même crise que la BD européenne ou pas?

Parce qu'il me semble qu'il y a aussi une énorme production US, et des disparités au niveau de la qualité. Entre les séries-mères, les reprises par différents dessinateurs qui font passer de l'excellent à l'imbuvable, les bricolages faciles du genre "captain america est mort mais pas totalement grâce à un voyage dans le temps etc", on aboutit à un résultat plutôt chaotique et immature dans le sens ou c'est rafistolé de tous les côtés.


Tout à fait juste. La BD (les comics dans ce cas-ci) sont également en crise aux USA. Les fascicules se vendent de moins en moins bien et le "pool" de lecteurs stagne, si il ne baisse pas. Avec comme dégât collatéral, les nombreuses fermetures de comicshops un peu partout. Le format "comic" a déjà disparu de l'underground, les derniers Clowes, Seth, Sturm, le prochain Chester Brown sortent directement en format "graphic-novel". Le public ne veut plus attendre, il a d'autres choses à faire (bonjour facebook et iphone). Ironiquement, dans le même temps, la BD fait les choux gras d'Hollywood, les différentes adaptations (souvent de super-héros) cartonnent au box-office.

Quand à la qualité des scénarios US versus européens, n'oubliez pas que ce qui arrive en Europe est la crême de la production. Une grosse majorité de daubes et bides ne traverse pas l'Atlantique.
« Les gouvernants ont décidé de retarder la concrétisation de l'utopie tant que les citoyens ne seront pas parvenus à un consensus. »

José Carlos Fernandes
Avatar de l’utilisateur
toine74
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 18091
Inscription: 02/12/2007
Localisation: Sherbrooke
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede alycia » 26/06/2010 15:05

fleur a écrit:
stephane crety a écrit:On ne peut attendre des éditeurs une auréole de qualité sans compromissions avec la survie économique


Pour avoir assez bien observé tout ça depuis un an, il y a encore bcp d'éditeurs passionnés, engagés, concernés, mais
comme la moisissure sur la confiture, est apparue une nouvelle race de biznessmen de l'édition, capable de publier tout et n'importe quoi en grand nombre du moment que ça LEUR permet de maintenir leur train de vie adhoc :twisted:
alycia
BDérisoire
BDérisoire
 
Messages: 10
Inscription: 21/06/2010

PrécédenteSuivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités