Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition - 2010-2021

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: C'est la crise ?

Messagede alycia » 26/06/2010 16:05

Message précédent :
fleur a écrit:
stephane crety a écrit:On ne peut attendre des éditeurs une auréole de qualité sans compromissions avec la survie économique


Pour avoir assez bien observé tout ça depuis un an, il y a encore bcp d'éditeurs passionnés, engagés, concernés, mais
comme la moisissure sur la confiture, est apparue une nouvelle race de biznessmen de l'édition, capable de publier tout et n'importe quoi en grand nombre du moment que ça LEUR permet de maintenir leur train de vie adhoc :twisted:
alycia
BDérisoire
BDérisoire
 
Messages: 10
Inscription: 21/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede kiwine » 26/06/2010 16:09

cygu a écrit:pour repondre a kiwine
vouloir donner plus de moyens a moins d'auteurs c'est une idée quel est bonne
mais que diras tu si tu ne fais pas partie de ceux la ??


Qui a dit que ça se jouerait aux dés ?
Les gens qui souffrent de se faire éjecter du système après un an passé sur un premier tome payé au lance-pierre sont déjà légions, du fait de la surproduction: au vu du nombre de tomes 1 qui sortent et ne donneront jamais de suite...
C'est un business, pas les restos du coeur, si ?


La logique du "on essaye tout pour voir" a dépassé ses limites: aujourd'hui, trop de bouquins dits "maintream" sortent sans avoir beaucoup de potentiel au départ... ne trouvant pas leur public, ils disparaîssent aussitôt, n'ayant finalement eu que 2 conséquences: un investissement à perte et leur ombre portée sur d'autre titres...

Les éditeurs doivent arrêter cette politique et, à mon sens, diviser par 2 le nombre de nouveautés annuelles.
Le budget ainsi libéré permettrait d'emplyer plus de gens en interne (les employés des maisons d'éditions sont surchargés de taff et ne peuvent pas correctement travailler chaque titre) et investir d'avantage sur les bouquins eux-mêmes, en rétribuant un peu mieux les auteurs d'une part, mais surtout en se permettant plus de com, un meilleur travail du titre en amont, ainsi qu'en aval de sa parution...
... Si la Bédé mainstream veut survivre, elle doit s'adapter et évoluer.
Pour cela, je pense que le travail en équipe devient incontournable et que la vieille formule 1 scénariste, 1 dessinateur et 1 coloriste pour un bouquin bien branlé en 1 an ou un bouquin torché en 4 mois ne suffit plus.
Il va falloir innover en empruntant aux méthodes du Comics, du Manga et de l'Audiovisuel... pourquoi pas 2 scénaristes, 1 dessinateur et ses 3 assistants + 3 coloristes pour faire une série de très bonne qualité à parution bi ou même tri-annuelle ?
Avec une équipe de gens vraiment motivés par un projet (ou au moins moins enclins aux batailles d'égo que le français moyen) et sachant où se placer dans une hiérarchie créative, le tout correctement payé, ça n'est pas infaisable.
... ça demande juste plus de préparation, une certaine intelligence pour gérer le tout et un plus gros budget... mais si ça fonctionne, ça peut rapporter gros ! Bien plus gros que de sortir 10 bouquins et d'arriver à n'en vendre que 2 comme c'est la donne actuellement, tout en étant moins coûteux.
Mais nos chers éditeurs sont des petits bras et la surproduction actuelle me fait dire qu'en plus ils les ont baissés: où est leur travail quant au CHOIX éditorial ? En quoi tous ces bouquins qui sortent et disparaîssent aussitôt sont-ils autre chose qu'un aveu d'impuissance et donc d'incompétance ?

Concernant les titres non-mainstream, je n'ai rien à dire d'autre que: "ça continuera comme avant", le vrai problème n'est pas là, il est dans ce qui doit faire plus ou moins massivement rentrer la maille, donc le mainstream, son intérêt (sa qualité intrinseque, si vous voulez), sa "puissance de feu" et sa visibilité.
Voilà mon avis, voilà ce que j'aimerais lire.
Dernière édition par kiwine le 26/06/2010 16:11, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
kiwine
Auteur
Auteur
 
Messages: 109
Inscription: 06/03/2009
Localisation: dans ta BDthèque, j'espère ! >3<
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede Cubitus » 26/06/2010 16:09

toine74 a écrit:
Xcorion a écrit:La bd (comics) US traverse-t-elle la même crise que la BD européenne ou pas?

Quand à la qualité des scénarios US versus européens, n'oubliez pas que ce qui arrive en Europe est la crême de la production. Une grosse majorité de daubes et bides ne traverse pas l'Atlantique.


Là tu parles comme si les gens ne regardaient que ce qui est chez leur libraire... Les comics US pour ceux qui sont passionnés et en Europe il les achète directement en ligne aux USA ou en UK...
Avatar de l’utilisateur
Cubitus
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 301
Inscription: 03/11/2009
Localisation: Melbourne
Age: 38 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede gazzotti bruno » 26/06/2010 17:08

Ryuk and roll a écrit:3) Les dessins bâclés (pour tenir les délais?) (Je comparais hier Seuls tome 5 et Soda tome 9... pas le même dessinateur :( )


Ha!Ha! Comparer des pommes et des poires....
Je suis quand même le "seul " dessineux à être cité! Yeeesss!!! [youpi]
Avatar de l’utilisateur
gazzotti bruno
Auteur
Auteur
 
Messages: 9
Inscription: 12/01/2008

Re: C'est la crise ?

Messagede benjaminlemau » 26/06/2010 17:14

kiwine a écrit:... Si la Bédé mainstream veut survivre, elle doit s'adapter et évoluer.
Pour cela, je pense que le travail en équipe devient incontournable et que la vieille formule 1 scénariste, 1 dessinateur et 1 coloriste pour un bouquin bien branlé en 1 an ou un bouquin torché en 4 mois ne suffit plus.
Il va falloir innover en empruntant aux méthodes du Comics, du Manga et de l'Audiovisuel... pourquoi pas 2 scénaristes, 1 dessinateur et ses 3 assistants + 3 coloristes pour faire une série de très bonne qualité à parution bi ou même tri-annuelle ?
Avec une équipe de gens vraiment motivés par un projet (ou au moins moins enclins aux batailles d'égo que le français moyen) et sachant où se placer dans une hiérarchie créative, le tout correctement payé, ça n'est pas infaisable.
... ça demande juste plus de préparation, une certaine intelligence pour gérer le tout et un plus gros budget... mais si ça fonctionne, ça peut rapporter gros ! Bien plus gros que de sortir 10 bouquins et d'arriver à n'en vendre que 2 comme c'est la donne actuellement, tout en étant moins coûteux.


Black OP, Empire USA, Destins, All Watchers, Jour J, XIII Mistery... Les éditeurs appliquent DEJA cette formule
Avatar de l’utilisateur
benjaminlemau
Libraire
Libraire
 
Messages: 320
Inscription: 07/07/2009
Localisation: Grenoble
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede BD_Must » 26/06/2010 17:17

Je lis beaucoup de commentaires pertinents dans vos réponses.
Alors crise ou pas crise ?

Il y a avant tout et aussi une crise économique et une crise de consommation. Ca fait des années que j'ai régulièrement l'ensemble des libraires de France et de Belgique au téléphone et depuis un an leur principal souci est d'avoir des clients dans leurs magasins...

Crise de surproduction? Il me semble qu'en 1995 il y avait +/- 700 nouveautés sur l'année, aujourd'hui on tourne à 4000...
Comme on n'a pas multiplié la taille ni le personnel des libraires par 7, forcément ça pose un léger problème.
Oui on produit de trop, et surtout trop d'albums de qualité médiocre... (c'est dur de juger, mon jugement est forcément subjectif et j'ai la chance de n'éditer que des auteurs que j'admire).

En tant que que lecteur, quand je fais mes achats, j'ai tendance à me réfugier sur les valeurs sures : les auteurs connus... Et comme j'ai encore envie de découvrir des nouveautés, si je n'ai pas le libraire pour me conseiller, ou bien les avis des amis, ou encore la lecture des journalistes BD que j'aime bien, ben je regarde rapidos les couv qui retiennent mon attention, j'ouvre, je feuillette et là le dessin ou le découpage me retient ou pas... Trop souvent y'a pas grand chose qui me retient... grrrrr ! Parfois ça tient à pas grand chose; le dessin ne m'avait pas trop retenu mais j'aimais le rythme du découpage et il y avait Alcante au scénario... Je me suis risqué à acheter, j'ai passé un bon moment de lecture et j'ai fini par (beaucoup) aimer le dessin... ;) (c'était Les Gardiens des Enfers)

Le prix des BD : S'il est exact que ca coute +/- 1 euros en sortie d'imprimerie, c'est juste la facture de l'imprimerie. Ca ne couvre en rien les frais et salaires de la maison d'édition, ni le prix à la planche, ni la marge du libraire, ni celle de l'éditeur ni celle du diffuseur. Mais si vous comparez avec un CD Musical : le prix pour le graver coute 10 fois moins cher que l'impression d'une BD et le CD vendu en rayon est plus cher qu'une BD. Donc se méfier des comparaisons hasardeuses (et c'est comme cela pour tout : le prix de revient en sortie de chaine de montage d'une voiture est de moins de 2000 euros, chez le concessionnaire elle vous coutera 20.000 euros... :D )

Et puis la BD franco-belge, c'est aussi +/- 2000 auteurs dont on estime que 200 vivent correctement de leur métier...
Dans le roman ou la musique, c'est bien moins que cela qui peuvent espérer en vivre... On estime en gros que 85% des auteurs ne vivent (parfois mal) que du prix à la planche (confidence du patron d'une grosse maison d'édition) et ne toucheront jamais de droits d'auteurs.
Mais si un auteur est régulier, motivé, discipliné, s'il s'accroche (tout cela est plus facile à dire qu'à faire), la BD est un des rares secteurs de la création artistique où il est possible de gagner sa vie sans avoir un 2ème ou un 3ème métier sur le côté.

Prenez une maison d'édition : plus elle grossi, plus elle a des frais, du personnel et des salaires à payer... Donc il faut produire ! Et on fini forcément par produire n'importe quoi... juste pour produire !

Donc il y a une crise économique + une crise de surproduction...
Le remède ? Comme on ne vas pas révolutionner toute la chaine BD du jour au lendemain : à mon humble avis, miser tout sur la qualité (de l'histoire, du dessin, de la fabrication) et éviter les recettes faciles. Même avec un mauvais marketing, même avec avec la crise, même réalisée par des inconnus, une BD de qualité aura toujours plus de chance de percer... ;)
Avatar de l’utilisateur
BD_Must
Editeur
Editeur
 
Messages: 35
Inscription: 03/01/2006
Localisation: Bruxelles

Re: C'est la crise ?

Messagede toine74 » 26/06/2010 17:37

Cubitus a écrit:
toine74 a écrit:Quand à la qualité des scénarios US versus européens, n'oubliez pas que ce qui arrive en Europe est la crême de la production. Une grosse majorité de daubes et bides ne traverse pas l'Atlantique.


Là tu parles comme si les gens ne regardaient que ce qui est chez leur libraire... Les comics US pour ceux qui sont passionnés et en Europe il les achète directement en ligne aux USA ou en UK...


Oui, je généralise sûrement un peu ;). Par contre, le magasinage en ligne, ne remplace pas le feuilletage en librairie et le rôle du hasard dans la découverte de nouveaux auteurs. De mon expérience, lors de l'achat en ligne, on sait ce qu'on cherche (une série, un auteur...), on ne commande pas un titre en n'ayant vu que la couv' ou un résumé éditeur. Si on se lance sur un titre nouveau, c'est souvent suite à la lecture d'un avis sur un forum ou de chroniques. Il y a donc déjà un filtre pour enlever les plus grosses daubes.

Je me répète, l'offre comics US est colossale, avec une majorité de titres sans intérêt (adaptations de série TV, énième sous-séries parallèles d'un héros masqués, renaissance d'un vieux titre abandonné (avec raison :fant2: ) il y a 35 ans, etc).
Dernière édition par toine74 le 26/06/2010 18:06, édité 1 fois.
« Les gouvernants ont décidé de retarder la concrétisation de l'utopie tant que les citoyens ne seront pas parvenus à un consensus. »

José Carlos Fernandes
Avatar de l’utilisateur
toine74
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19092
Inscription: 02/12/2007
Localisation: Sherbrooke
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede Cubitus » 26/06/2010 17:58

Pour répondre à BD_Must : oui les CDs coûtent que dalle à produire si tu en produits des dizaines de milliers, et en vend autant. Mais moi qui écoute de la musique underground essentiellement, ce sont souvent des éditions de 500 ou 1000 exemplaires, et pour connaître les labels, presser (et non graver) un CD ça coûte très cher, et leur prix de revient total est plus proche de 9-10 €... D'ailleurs tous ces petits labels ne se font pas d'argent en vendant leurs sorties ou quasiment pas, ils s'en font grâce à leur mailorder proposant des CDs d'autres labels plus gros.
Pour les DVDs c'est la même chose : quand tu vois que des saisons entières de séries type House, Two and Half Men, Big Bang Theory, Dexter etc... sont vendues moins de 15 €, tu te rends comptes que leur bénéfice ils le font essentiellement sur les audiences et les contrats de pub qui en découlent (pas uniquement lors des premières diffusions mais aussi lors des rediffs), et sur les contrats de diffusion dans les pays étrangers.
Avatar de l’utilisateur
Cubitus
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 301
Inscription: 03/11/2009
Localisation: Melbourne
Age: 38 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede benjaminlemau » 26/06/2010 18:12

le parrallèle est strictement identique pour l'univers de la BD. Un gars qui sort 2 BD par tiré à 1000 ou 2000 ex ne paiera pas le même prix qu'un bouquin de chez Dargaud ou Soleil tiré à 75 000. C'est une évidence.
Avatar de l’utilisateur
benjaminlemau
Libraire
Libraire
 
Messages: 320
Inscription: 07/07/2009
Localisation: Grenoble
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede delestret nicolas » 26/06/2010 18:36

J'ai quand même une petite question , connait-on le nombre de vente totale de bd en 2000 et ce même nombre en 2010 ?Car si les ventes se sont dilués elles n'ont pas forcément diminuées (dû au plus gros nombre de bd parues en 10 ans, elles se sont peut-être juste répartie différemment ).
delestret nicolas
Auteur
Auteur
 
Messages: 48
Inscription: 19/09/2006
Localisation: lille

Re: C'est la crise ?

Messagede Ryuk and roll » 26/06/2010 21:08

gazzotti bruno a écrit:
Ryuk and roll a écrit:3) Les dessins bâclés (pour tenir les délais?) (Je comparais hier Seuls tome 5 et Soda tome 9... pas le même dessinateur :( )


Ha!Ha! Comparer des pommes et des poires....
Je suis quand même le "seul " dessineux à être cité! Yeeesss!!! [youpi]


Je ne sais pas ce qui fait que les pommes deviennent des poires mais visuellement Soda me procurait et me procure encore une claque monumentale alors que sur Seuls (notamment ce dernier tome) je ne m'arrête pas sur les planches.

Le terme bâclé ne doit pas être attribué à Seuls (je ne me relis pas toujours :oops: ) mais à... Empire USA par exemple ou Wisher (mais là on comprend que l'auteur n'avait plus la tête à sa série avec les péripéties qu'elle a endurées)

Pour moi Soda c'est graphiquement un chef d'oeuvre (je peux rester des minutes sur les planches) alors que ce dernier tome de Seuls (pas les autres) est très honnête mais il ne m'a pas fait vibrer graphiquement alors que l'auteur a pourtant ce rare talent. ;)

Après ces appréciations ne constituent qu'un avis subjectif, une impression peut-être érronée.


Peut-être s'agit-il d'une modification de votre dessin pour s'adresser à un autre lectrat (enfant) et donc il se doit d'être plus lisible, d'utiliser d'autres codes ou que sais-je. Si vous avez envie d'en parler je serais ravi d'en apprendre plus ;)
html
Ryuk and roll
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2997
Inscription: 20/05/2008
Age: 13 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede yodada » 26/06/2010 21:34

Suffit de regarder les nouveautés futures sur le site de la FNAC pour comprendre que la BD est en crise !

http://recherche.livre.fnac.com/n988/BD ... -BD?page=7
"Les socialistes c'est comme les pigeons. Tu les aides à s'envoler et après ils te chient dessus" La CGT
Avatar de l’utilisateur
yodada
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3439
Inscription: 01/01/2007
Localisation: A Trifouillis les Bains
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede xof 24 » 26/06/2010 22:41

cygu a écrit:
xof 24 a écrit: Dufaux le soulignait en préface du dernier tome des Voleurs d'Empire.Pour lui fini les histoires aussi longue.Ok il écrit le Scorpion

:o :o :o :o :o :o :o :o :o


oh la vilaine boulette de dieu

:diable:

si desberg te lisait il serait :nononon:


Mea culpa...Murena en est a son second cycle...Djinn aussi ...Bref + de 7 albums là aussi mais par "cycle"...
"Tout ne doit pas être expliqué" CF Andreas in TaO n°3


[size=100]Le lien vers le sujet vente de Xof! avec un sondage ...
Avatar de l’utilisateur
xof 24
BDGedï
BDGedï
 
Messages: 31090
Inscription: 29/10/2002
Localisation: Membre N° 239
Age: 51 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede kiwine » 26/06/2010 22:57

benjaminlemau a écrit:
kiwine a écrit:... blablabla... pourquoi pas 2 scénaristes, 1 dessinateur et ses 3 assistants + 3 coloristes pour faire une série de très bonne qualité à parution bi ou même tri-annuelle ? ...blablah.


Black OP, Empire USA, Destins, All Watchers, Jour J, XIII Mistery... Les éditeurs appliquent DEJA cette formule


Pour Black Op, ce n'est pas le cas, c'est une série à sortie annuelle standard.
Pour Empire USA, on a bien 2 dessinateurs qui se tapent chacuns intégralement leurs albums respectifs, non ?
Destins, une équipe différente par album ...
Idem pour XIII Mystery
IRS All Watchers 1 dessineux différent par album
Idem pour Jour J

Il s'agit donc de séries "concept" dont les différents albums sont réalisés en parallèle par des équipes différentes.

... Ce n'est donc PAS ce dont je parle.
Moi, je parlais d'un série longue avec une identité graphique unique et des sorties rapprochées.
Mais peut-être ne suis-je pas clair: Au dessin, toujours le même dessinateur "en chef" assisté de 2 ou 3 autres dessinateurs avec un bon niveau technique pour faire tout ce qui est finition des décors, bagnoles arbres, cailloux, foules et immeubles et autres objets de fonds, leur encrage etc, qui prennent beaucoup de temps à réaliser et sont nécéssaires à une richesse narrative mais qu'il n'est pas, à mon avis, essentiel de faire gratter à celui qui porte déjà le storyboard, la mise en scène, les persos principaux et le "style" graphique général.
Avatar de l’utilisateur
kiwine
Auteur
Auteur
 
Messages: 109
Inscription: 06/03/2009
Localisation: dans ta BDthèque, j'espère ! >3<
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede kiwine » 26/06/2010 23:13

delestret nicolas a écrit:J'ai quand même une petite question , connait-on le nombre de vente totale de bd en 2000 et ce même nombre en 2010 ?Car si les ventes se sont dilués elles n'ont pas forcément diminuées (dû au plus gros nombre de bd parues en 10 ans, elles se sont peut-être juste répartie différemment ).


Je n'ai pas les chiffres en tête et la flemme de les chercher sur le web...
Cependant:
En 2000 sortaient 1500 BD en France, en 2010, près de 4500.

Le chiffre d'affaire a cru, mais pas aussi exponentiellement que la production.
Du coup, alors qu'en l'an 2000, il était courant d'entendre de la bouche des éditeurs que 10 000 ex. vendus d'un album était une bonne série qu'on continuait sans se poser de question, les mêmes éditeurs, 10 ans plus tard disent la même chose d'une série qui ne vend qu'à 6000... chiffre qui, en 2000 donc, était considéré comme faible, voire médiocre.
... ça fait une sacrée différence de revenus, en premier lieu pour les auteurs.
Dernière édition par kiwine le 26/06/2010 23:14, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
kiwine
Auteur
Auteur
 
Messages: 109
Inscription: 06/03/2009
Localisation: dans ta BDthèque, j'espère ! >3<
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede stephane crety » 26/06/2010 23:13

je ne suis pas certain que pour remédier au probléme de surproduction, il faille trouver des solutions qui ne feront qu'amplifier cette surproduction. et puis , il y a des postures pluséprouvées. le dispositif comics...un dessinateur, un encreur, un coloriste.
Avatar de l’utilisateur
stephane crety
Auteur
Auteur
 
Messages: 562
Inscription: 23/06/2010

Re: C'est la crise ?

Messagede kiwine » 26/06/2010 23:17

stephane crety a écrit:je ne suis pas certain que pour remédier au probléme de surproduction, il faille trouver des solutions qui ne feront qu'amplifier cette surproduction. et puis , il y a des postures pluséprouvées. le dispositif comics...un dessinateur, un encreur, un coloriste.


La méthode comics plus éprouvée que la méthode manga ? Allons.

Et il y a une différence entre une surabondance de titres différents qui sortent bon gré-mal gré voire s'arrêtent et un titre à parution plus rapide, non ?
Dans le problème, outre la donnée du portefeuille du lecteur, il y a aussi sa méfiance face aux séries qui n'avancent pas et/ou s'arrètent (à quoi j'ajoute le fait que noyés dans la masses, des titres qui pourraient leur plaire leur passent peut-être à coté...) et d'autre part, l'idée qui progresse de plus en plus avec les nouvelles générations que 46 planches par an, ça ne suffit pas: on veut plus de "volume de lecture".
Il ne s'agirait évidemment pas de généraliser, mais de lancer ce genre de titre qui sont, à mon sens, une équation permettant à pas mal de gens de bosser à cadence "élevée" et donc de bouffer sur un seul titre plus solide parce que plus présent en terme de fréquence mais aussi moins éclipsé par les bouquins que ces mêmes gens auraient fait chacun dans son coin... comme tout ceux qu'on jette en vrac dans les bacs tous les mois... Prendre 8 personnes pour faire un bouquin plutot que les mêmes pour en faire 5 différents, en fait...

... 'fin j'me comprends.
Avatar de l’utilisateur
kiwine
Auteur
Auteur
 
Messages: 109
Inscription: 06/03/2009
Localisation: dans ta BDthèque, j'espère ! >3<
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede JDMorvan » 27/06/2010 00:22

Oui Keuvain, mais tu sais comme moi que chez nous, deux auteurs sur une même BD multiplie le temps de réalisation par deux, au lieu de le diviser.
Cela dit, moi ça ne me semble pas un problème ce genre de chose, c'est déjà le cas dans le cinéma ou le dessin animé. Totoro est un film de Miyazaki, Avatar de Cameron, mais ils n'ont pas bossé seul... (à noter que j'adore Totoro... :)

Après, je ne parle plus seulement à Keuvain :)

Cela dit, au Japon, entre 800 et 1000 nouveautés par mois. C'est pas rien non plus.

En proportion, la qualité est la même que chez nous, je pense. Il y a des trucs qui en copient d'autres, des chef d'œuvres qui se vendent, et d 'autres qui passent inaperçus (c'est bien ça le pire, et ça arrive aussi chez nous).
Mais au Japon, la BD pour adultes traite vraiment de sujets adultes. Pas seulement de problèmes de dessinateurs de 40 ans en semi-dépression molle.

D'une manière plus générale, c'est normal que Dargaud fasse du Blake et Mortiner, par exemple, car ils en vendent dans les 400 000. Il y a bien des gens pour les acheter... Et pour le moment, ça leur permet aussi de ficancer des livres comme "Belleville", par exemple, que je viens de lire, et que j'ai bien aimé.

Et, plus largement, c'est la BD mainstream (je pense que c'est Olivier Vatine qui a apporté ce terme en BD franco-Belge), margent et le public qu'elle attire, qui permet aussi aux petits éditeurs de survivre.

Bref, tout est plus entremélé qu'il n'y paraît.

Enfin, pour répondre à propose du 46 pages de Taniguchi, vu que le connais bien... :)
Eh bien pour commencer, c'est un 62 pages. Mais en plus, il y a deux sujets à prendre en compte.
1/C'est aussi un renouvellement de faire venir des gens d'autres univers bédéistiques dans le BD Franco-Belge.
2/On peut aussi essayer d'imaginer que ce genre de choses peut entrouvrir la porte de la BD FB au Japon, qui reste quand même le plus grand marché mondial, et ignore totalement ce qu'on fait de ce côté du monde.

Mais bon, pour les innovation franco-Japonaises, il y a par exemple le petit monde, qui se vend si peu en Farnce mais a été achété par Shueisha, le plus gros éditeur de BD japonaise (et du monde). Dans un format qui finalement a été "inventé" en 1994 par Camano et nous chez Glénat, avec Nomad, HK et Kazandou. Des livres format comics, de 136 pages, en couleur. Je crois moi, que cette formule venue déjà du passé est le format mondial à venir. Et que les auteurs du monde entier pourraient créer des œuvres, pour les lecteurs du monde entier.

On y bosse.

D'ailleurs, j'y retourne :)
Avatar de l’utilisateur
JDMorvan
Auteur
Auteur
 
Messages: 1868
Inscription: 11/01/2003
Localisation: Reims
Age: 52 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede David C » 27/06/2010 00:39

Allons allons, Kiwine/Keuvain/Newly Wed... Nous aussi, on t'comprend !! :-D

Le problème, par rapport au modèle que tu décris, et tu le sais comme moi, c'est que tout le monde ici veut être Auteur et donc personne ne veut être le gars qui gratte les cailloux, la foule et les immeubles... :-D
Le meilleur blog du net selon un panel de consommateurs : http://david-chauvel.blogspot.com/
David C
Auteur
Auteur
 
Messages: 1079
Inscription: 07/02/2005
Localisation: Au boulot, c'te question...

Re: C'est la crise ?

Messagede JDMorvan » 27/06/2010 01:51

D ailleurs David, tant ke tu dors pas, et en parlant de nouveau format, Marine a m a dit qu elle t appelle lundi ;)
Bonui à tous, mes kopins rencontrés dans les années 90... Presque tout le monde est là ;)
Avatar de l’utilisateur
JDMorvan
Auteur
Auteur
 
Messages: 1868
Inscription: 11/01/2003
Localisation: Reims
Age: 52 ans

Re: C'est la crise ?

Messagede Cubitus » 27/06/2010 02:46

La différence c'est qu'au Japon et aux USA, les auteurs "adultes" qui pondent des scénarii intelligents, réfléchis, qui traitent de sujets sérieux, mais tout en ayant un sens du suspense, de l'histoire et des personnages, tous ces auteurs là sont connus et reconnus, y compris en Europe. En franco-belge on ne connaît que les Hergé les Goscinny dans le monde, et éventuellement les Moebius et les Bilal. Sauf que Moebius ils le connaissent plus pour avoir inspiré tous les réalisateurs de la saga Alien et pour Blade Runner que pour autre chose. Moi quand je regarde les grosses séries franco-belges "adultes" je me pose la question : a-t-on vraiment des gens intelligents en tant que scénaristes ? Je parlais de XIII mais je peux rajouter Largo Winch : pour moi c'est de la bonne daube tout ça. Ca ne séduit que les amateurs de films d'action et de suspense de séries B qui n'ont jamais lu des comics ou des mangas un peu plus poussés et qui ne se rendent pas compte qu'il y a bien mieux ailleurs.
La génération des 20-35 ans actuels sont désormais ultra demandeurs de choses sombres, expérimentales, réfléchies et intéressantes. Et en France dans la BD on ne propose pas du tout ça... On propose la même chose qu'il y a 40 ans, le talent en moins. Où sont nos Alan Moore, nos Mark Miller, nos Ed Brubaker, nos Hitoshi Iwaaki, nos Naoki Urasawa, nos Masamune Shirow ? Je dis pas que ça résoudrait la crise, mais je vois une demande, et rien qui ne répond à cette demande en France. Et devant les éditions et les traductions pitoyables des comics US, moi je les achète en VO et de plus en plus de gens vont faire ça, pourvu qu'ils parlent anglais. Et croyez-moi que si j'avais le temps d'apprendre le japonais, j'achèterais mes mangas en VO également...
J'ignore si je suis le seul à ressentir ça, mais mon sentiment actuel se résumerait à "les éditeurs nous prennent pour des cons avec des prix exorbitants des séries de merde et des auteurs pas foutus de se renouveler et de réfléchir. J'ai ce que je veux et ce qui m'intéresse ailleurs, donc je reste ailleurs, et votre crise vous la méritez". Ce n'est qu'un sentiment brutal qui ne prend pas en compte un grand nombre de paramètres que vous avez déjà énoncé ici (la crise du papier, les bons auteurs qui existent mais qu'on ne connaît pas tout ça, quand y a une crise ça touche les petits éditeurs et les gros survivront) mais c'est comme ça, c'est dimanche, je me lâche.
Avatar de l’utilisateur
Cubitus
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 301
Inscription: 03/11/2009
Localisation: Melbourne
Age: 38 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités