Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition - 2010-2021

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede yannzeman » 24/11/2021 18:08

Message précédent :
toine74 a écrit:
yannzeman a écrit:Vous voyez le diable où il n'est pas.

De ce que je comprend, la demande en Bd explose, et il faut faire des choix.
Le choix est fait de privilégier les nouveautés, qui rémunèrent le mieux les auteurs, non ?
Le réassort sera expédié plus tard, et puis voilà.

L'intégrale de Vasco peut attendre...


Sauf que le réassort, c'est aussi un titre sorti il y a 2 mois qui a bien marché et qui est demandé (Noël approche, y a des cadeaux à faire). ;)


Oui, là par contre, c'est un problème.

J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.

Mais il faut vraiment se dire que MDS fait ce choix parce qu'il n'a pas d'autres possibilités.
Recruter, ça ne se fait pas comme ça, des tas de gens ne veulent pas bosser, et pour ceux qui sont volontaires, il faut les former. Pour Noël, c'est trop tard.
yannzeman
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5196
Inscription: 25/11/2015

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede toine74 » 24/11/2021 18:16

yannzeman a écrit:...

Mais il faut vraiment se dire que MDS fait ce choix parce qu'il n'a pas d'autres possibilités.
Recruter, ça ne se fait pas comme ça, des tas de gens ne veulent pas bosser, et pour ceux qui sont volontaires, il faut les former. Pour Noël, c'est trop tard.


C'est vrai que Noël n'arrive pas souvent et que c'était difficile de prévoir une augmentation des commandes durant cette période... ;)

MDS a fait ses choix (forcé ou volontaire, on ne sait pas) et met dans la cacade les libraires. C'est tout.
« Les gouvernants ont décidé de retarder la concrétisation de l'utopie tant que les citoyens ne seront pas parvenus à un consensus. »

José Carlos Fernandes
Avatar de l’utilisateur
toine74
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 18910
Inscription: 02/12/2007
Localisation: Sherbrooke
Age: 48 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede ubr84 » 24/11/2021 18:22

Pour quoi vous râlez, ils le disent : ça améliore la qualité de service :roll:

C'est donc forcément pour le mieux [:my name snake:2]
Avatar de l’utilisateur
ubr84
Romuald
Romuald
 
Messages: 6915
Inscription: 28/03/2014

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede Nirm » 24/11/2021 18:34

yannzeman a écrit:Le choix est fait de privilégier les nouveautés, qui rémunèrent le mieux les auteurs, non ?

Ben non.
Une nouveauté sera très souvent loin de son "point d'équilibre" ou plutôt du nombre d'exemplaires au-delà duquel l'éditeur ne se rembourse plus de l'à valoir et donne, à chaque nouvelle vente, un pourcentage pour le ou les auteurs.
Tu débarques ? Suis le guide
Avatar de l’utilisateur
Nirm
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 21667
Inscription: 31/05/2014
Localisation: Bdx
Age: 44 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede Bolt » 24/11/2021 18:52

Histoire d'en remettre une couche, et ça concerne le commerce du livre en général (L'article est relativement, je vous invite à le découvrir dans le lien) :

Des retards de livraison en librairie et la chaîne du livre menace d'exploser

La crise du papier et de son approvisionnement continue d’angoisser, à raison. Car avec elle, une autre pénurie sévit : celle des recrutements pour les entrepôts. Emplois mal payés, éprouvants… les candidats ne se bousculent pas au portillon. Et depuis des semaines, les transporteurs ne suivent plus : une carence de chauffeurs routiers est partout observée.

Dès septembre, les premiers signes de rouages grippés apparaissaient chez les distributeurs : le travail tournait au ralenti, la surcharge se faisait sentir, malgré une rentrée littéraire relativement calme. « Nous avons eu des plaintes de libraires, souvent remontées en réunion, mais l’on se demande si la direction a conscience du retard accumulé », nous indiquait mi-octobre une responsable d’Interforum.
(...)
[Les transporteurs routiers] affrontent une hausse du coût des carburants, fragilisant des entreprises déjà en proie aux manques de personnels. Dans ce contexte, un peu plus largement, le directeur général de MDS (Média Participations) a adressé un courrier aux libraires de l’Hexagone. Plusieurs points en ressortent, illustrant les difficultés globales.
(...)

Trois exemplaires minimum pour les réassorts, voilà qui n’a pas manqué de faire bondir le Syndicat de la librairie française. « Nous sommes très surpris du manque d’anticipation de votre part », répondent dans un courrier Anne Martelle, Présidente du SLF, et Amanda Spiegel, Présidente de la commission commerciale . D’autant que les décisions qu’énonce MDS auront des conséquences sur « la relation à nos clients ».

Et d’énumérer, dans un inventaire à la Prévert, une série d’interrogations bien pimentées :
Savez-vous que l’interdiction des commandes à l’unité nous empêche de répondre aux commandes de nos clients comme des bibliothèques avec lesquelles nous sommes en marché ?

Comment faisons-nous pour annuler les commandes unitaires passées sur nos sites internet ? Comment faisons-nous pour expliquer à un client qui attend sa commande depuis plusieurs semaines qu’il va falloir l’annuler ? Comment faisons-nous pour expliquer à un client que nous refusons sa commande alors qu’il peut se servir auprès d’Amazon ?

Comment faisons-nous pour refuser les commandes à l’unité alors que la loi nous fait obligation de les servir ? Comment faisons-nous pour expliquer à un client impatient d’acheter son cadeau que ce n’est pas de notre faute, mais de celle d’un distributeur ? Comment faisons-nous pour expliquer à une bibliothèque que nous n’honorerons pas ses commandes, en infraction avec le contrat qui nous lie à elle ?

Courrier du SLF à MDS

Mais la réponse du berger à la bergère s’accompagne également de revendications : le SLF rejette ainsi l’idée de commandes par trois, demande que les commandes unitaires soient honorées jusqu’au 30 novembre — de fait, toute commande après cette date serait livrée… après Noël.

Et dans le même temps, le Syndicat réclame des compensations, qui vont au-delà des échéances proposées :

• un crédit immédiat pour les retours saisis à partir de novembre 2021 et jusqu’à ce que la situation revienne à la normale ;

• 30 jours d’échéance supplémentaire sur le réassort, à partir de novembre 2021 et jusqu’à un retour à la normale ;

• des mesures commerciales, à partir de janvier 2022, sous forme de points de remises supplémentaires sur le réassort et l’office, afin de compenser le préjudice financier subi par les libraires.

Quand la logistique est sous l'eau...

Plusieurs constats s’opèrent, communs à l’ensemble de la chaîne de distribution. « Nous avons recours à des intérimaires, avec un problème de pérennisation de l’embauche — parfois des débutants, au risque de provoquer des accidents », souligne-t-on chez Interforum (filiale diffusion/distribution d'Editis). « La disparition des salles des ventes dans les différents groupes a également pesé sur les échanges avec les libraires. »

Côté librairies, on fait état, chez MDS « d’une catastrophe depuis plusieurs semaines ». Mais ils sont nombreux à se sentir solidaires vis-à-vis des salariés : « On leur demande de soutenir un rythme éprouvant, sans qu’ils parviennent à résorber les retards. Certaines des nouveautés de début novembre ne me sont toujours pas parvenues », indique un libraire en région. « On l’a bien vu durant le premier confinement : quand la logistique est sous l’eau, ça devient l’enfer pour tout le monde. »

L’approche de MDS s’avère radicale, « mais on comprend qu’ils aient besoin d’agir : les salariés en entrepôts vivent un enfer, on redoute les burn-out… Mais est-ce que le problème ne viendrait pas de l’outil logistique, pas au point ? », s’interroge-t-on chez un libraire spécialisé BD.

Amazon ? Le problème est ailleurs...

Quant à ces commandes par trois exemplaires, on fronce les sourcils : « Sur des titres à rotation très faible, en commander trois, c’est l’assurance qu’il y en aura deux au retour », pointe une libraire aguerrie de la région parisienne. « Commander des articles dont je n’ai pas besoin, cela revient à faire peser leurs difficultés sur ma trésorerie. Et le retard de crédits des retours MDS finira par être énorme. »
(...)
En revanche, plusieurs autres se montrent sceptiques, à l’idée que cette situation serve les intérêts des grandes plateformes. « La vente en ligne fait du volume, et commande donc beaucoup. Mais pour le coup, ce sont des expéditions unitaires — précisément ce que souhaite éviter MDS. Une typologie de réassort pénible à traiter, niveau logistique. En l’état, les plateformes seraient plutôt desservies. »

Sauf que, selon les informations obtenues par ActuaLitté, cette question des réassorts unitaires serait réglée depuis plusieurs semaines : Amazon favoriserait désormais les commandes hebdomadaires. (...)

La Bourse ou la Vie !

Le gérant de plusieurs librairies sur Paris souligne pour sa part toute l’incongruité de la décision : « Pour les petits et moyens, l’alternative est simple : mettre en péril sa boutique en commandant plus de titres que nécessaire, ou se mettre hors la loi — le tout sans même savoir quand il recevra sa commande. C’est incroyable qu’un fournisseur, pour la première fois, nous mette en porte-à-faux vis-à-vis de la loi Lang. »

La loi Lang ? Celle sur le prix unique du livre ? Précisément. Article 1, elle stipule « Tout détaillant doit offrir le service gratuit de commande à l’unité. » En clair, un libraire n’a pas le droit de refuser la commande d’un lecteur — mais l’obligation qu’impose MDS de trois exemplaires a des répercussions financières… ou légales. « On serait obligé de prendre trois livres pour un seul que l’on n’a pas en stock », s’étrangle une libraire parisienne.

Et comment expliquer aux clients ce dilemme économico-juridique ? « Les gros vont massifier leurs commandes, les petits substitueront un ouvrage de ce distributeur par celui d’un autre », tout simplement, poursuit notre interlocutrice. « Sans pour autant régler la question des retours qui s’accumuleront. Ce n’est pas un accident industriel, mais cela a quelque chose de méprisant de la part d’un de nos importants fournisseurs. »

En outre, s’il l'on retourne deux livres, après en avoir commandé, et donc fait livrer, 3, le bilan carbone est sérieusement malmené. Beaucoup plus qu’avec un seul exemplaire transporté lors d’une commande unique…
(...)
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5654
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 42 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede HubIguane » 24/11/2021 19:18

bap a écrit:commandez en belgique :D

toi, t'as pas vu le courrier de MDS Benelux :? :?
la lecture est l'amie fidèle du constipé

Mes LEGO et ceux que je recherche
http://luciecmd.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
HubIguane
Libraire
Libraire
 
Messages: 3480
Inscription: 02/10/2002
Localisation: F-28 Chartres
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede reddef » 24/11/2021 19:46

HubIguane a écrit:
bap a écrit:commandez en belgique :D

toi, t'as pas vu le courrier de MDS Benelux :? :?

Il est pire que le notre ou c'est la même sauce ?
Avatar de l’utilisateur
reddef
Libraire
Libraire
 
Messages: 3874
Inscription: 28/04/2005
Localisation: trop loin de la mer
Age: 54 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede tzynn » 24/11/2021 19:50

Mon libraire me disait que toutes les semaines il y a des caisses oubliées sur le quai de chargement, des caisses perdues, des nouveautés qui n'arrivent pas mais qui arrivent chez les voisins et inversement. Il y a clairement des soucis d'organisation.

En gros les distributeurs ont fait des économies sur la logistique - qui est qd même un peu leur métier - sans s'organiser mieux et sans prévoir qu'en fin d'année il y a plein de sorties (imprévisible, ce n'est jamais arrivé les années précédentes d'avoir bcp de sorties pour la fin d'année). Et maintenant c'est la catastrophe et ils compnsent en tapant en aval sur le suivant.
Avatar de l’utilisateur
tzynn
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13003
Inscription: 16/07/2003
Localisation: Bxl

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede Bolt » 24/11/2021 21:26

Encore quelques extraits de l'artiche d'ActuaLitté posté plus haut :

Et avec un peu de recul ?

Et la résistance s’organise, d’ores et déjà. « En raison de problèmes logistiques manifestement irrésolubles de la part d’un grand distributeur de livres (MDS) d’ici le 24 décembre, l’ensemble de la chaîne du livre ne peut fournir en moins de 3 exemplaires à la commande les titres des éditeurs suivants », explique la librairie de Boulogne-Billancourt Les mots et les choses. Et de fournir les noms des différentes maisons du groupe Média Participations.

« Nous en sommes profondément navrés et vous recommandons de vous reporter sur d’autres éditeurs », achève-t-elle, tout en assurant que les titres clefs de ces éditeurs restent en stock.

« Les reports de ventes, c’est le cœur de métier du libraire : le conseil au client. N’importe quel professionnel se sortira aisément de ce 3 ou rien. Il suffit d’expliquer que la commande n’arrivera que dans un mois, et le client acceptera bien volontiers de se faire recommander un autre ouvrage », s’agace-t-on sur des groupes de libraires. Or, depuis le message de MDS, certains libraires ne manquent pas de s’en prendre à la diffusion. Que les représentants payent les pots cassés d’une communication très maladroite, voilà qui en dit long…

Nul doute, d’ailleurs, que Média Participations a déjà pris en compte les pertes financières, aussi bien que le déficit d’image qu’entraîneraient des reports de ventes. « Personne ne se souvient, voilà une quinzaine d’années, que Volument, justement à la période des fêtes, avait connu un accident informatique du même genre ? Ces choses arrivent : que les libraires nous tombent dessus, c’est dingue. »

Éditeurs, auteurs : dernière roue du carrosse

Plusieurs petites maisons nous ont fait part de leurs inquiétudes. « Sous la partie visible de l’iceberg, il y a la réalité des ventes de Noël : un libraire aura tôt fait de substituer un ouvrage à un autre, en comprenant que le distributeur ne peut pas assurer la livraison. Ou impose ces conditions commerciales étonnantes », nous confie l’un d’eux. « Il faut bien occuper les tables, et disposer d’une offre pour les fêtes de fin d’année. »

Suivant les segments éditoriaux, ces ventes de fin d'année pèsent jusqu'à 15 % du chiffre d'affaires annuel, tout de même. « Donc des droits perdus pour les auteurs, sur une période cruciale. »

Conclusion ? « L’impact pourrait être limité sur les titres qui se vendent bien. Mais pour ceux qui, justement, sont achetés par les points de vente à l’unité, c’est la fin. Aucun libraire ne commandera trois ouvrages s’il n’a de demande que pour un seul », se désole l’éditeur.

« Il faudra sérieusement parler avec MDS des conséquences de leur décision, et des compensations induites pour nous. Le manque à gagner sur les cadeaux de Noël — le livre comme achat d’impulsion — c’est uniquement durant les fêtes. Si les livres n’existent pas, c’est une perte significative », reprend-il. Et d'insister : « D’autant que, rêvons tout haut : si une commande de trois exemplaires est passée, et que deux sont renvoyés, qui paye ces frais de retours ? L’éditeur. »

Quand l'impensable se produit

Reste en effet à poser clairement les faits de l’année 2021, pour mieux comprendre. D’abord, le recrutement chez MDS, un épineux souci que personne ne remet en cause. D’autre part, l’arrivée du Seuil/La Martinière, qui a achevé de tendre la situation. « Il y a des erreurs de préparations, bien entendu, mais une hausse de 84 % de l’activité, qui l’aurait encaissé en évitant la sortie de piste ? », questionne un observateur.

« Ils sont bel et bien victimes d’un accident industriel… positif : quand on commercialise le tome 6 de Blacksad, le nouveau Goldorak et le tome 28 de Blake Mortimer, cela représente plus de ventes que le prix Goncourt. Nettement plus. » Données à l’appui, 90.813 et 80.148 ventes pour les deux premiers titres. Le tome 28 de Blake et Mortimer vient juste de sortir, mais le précédent avait réalisé 233.224 exemplaires. À titre de comparaison, La plus secrète mémoire des hommes, prix Goncourt 2021 affiche 86.595 exemplaires (chiffres : Edistat).

Et impossible de passer à côté de la déferlante manga qu’a enregistrée l’année 2021. Selon l’institut GfK, 28 millions d’exemplaires écoulés entre janvier et août 2021, soit une hausse de 124 % des ventes. Le groupe Média Participations compte tout de même la maison Kana (Naruto et ses déclinaisons, Death note, etc.), celui-ci a pu “subir” l’explosion des ventes, que le Pass Culture a accentuée. Pour mémoire, Naruto avait fait près de 1,2 million d’exemplaires en 2020 — le dernier tome étant sorti en 2016.

Troisième plus grand vendeur de mangas en France, après Glénat (leader) et Pika/Nobi-Nobi, Kana aura vécu l’effet levier du Pass, comme d’autres. Pourtant, Hachette assure la distribution de tous les autres faiseurs du segment (Glénat, Delcourt, Bambou) et Interforum reste très solide : « Mieux structurés, peut-être », poursuit l’observateur.
(...)
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5654
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 42 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede HubIguane » 25/11/2021 00:03

reddef a écrit:
HubIguane a écrit:
bap a écrit:commandez en belgique :D

toi, t'as pas vu le courrier de MDS Benelux :? :?

Il est pire que le notre ou c'est la même sauce ?

Le courrier date de la semaine dernière... on y apprend que Dourdan est à l'origine des préparations des commandes pour le Bénélux ! Du coup, je pense que ça va aussi mal que chez nous :shock:
Sans titre.jpg
la lecture est l'amie fidèle du constipé

Mes LEGO et ceux que je recherche
http://luciecmd.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
HubIguane
Libraire
Libraire
 
Messages: 3480
Inscription: 02/10/2002
Localisation: F-28 Chartres
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede guiaum » 25/11/2021 10:16

yannzeman a écrit:
J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.



Heu, des Goldorak, il y a encore des pleines piles dans les librairies...
guiaum
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 87
Inscription: 02/09/2013
Localisation: Paris

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede Bolt » 25/11/2021 13:23

guiaum a écrit:
yannzeman a écrit:
J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.



Heu, des Goldorak, il y a encore des pleines piles dans les librairies...

Certainement des réimpressions car l'éditeur et les libraires ont été pris de court par le succès surprise du bouquin.
Avatar de l’utilisateur
Bolt
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5654
Inscription: 20/12/2017
Localisation: Cat Town
Age: 42 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede HubIguane » 25/11/2021 13:55

Bolt a écrit:
guiaum a écrit:
yannzeman a écrit:
J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.



Heu, des Goldorak, il y a encore des pleines piles dans les librairies...

Certainement des réimpressions car l'éditeur et les libraires ont été pris de court par le succès surprise du bouquin.

pas partout ;)
la lecture est l'amie fidèle du constipé

Mes LEGO et ceux que je recherche
http://luciecmd.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
HubIguane
Libraire
Libraire
 
Messages: 3480
Inscription: 02/10/2002
Localisation: F-28 Chartres
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede Cooltrane » 25/11/2021 17:09

HubIguane a écrit:
Bolt a écrit:
guiaum a écrit:
yannzeman a écrit:
J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.



Heu, des Goldorak, il y a encore des pleines piles dans les librairies...

Certainement des réimpressions car l'éditeur et les libraires ont été pris de court par le succès surprise du bouquin.

pas partout ;)


Mmmmhhh!!!... Pol Paquet nous signale que Ballade Pour Sophie (sorti en 01/21) en est à sa 4è réimpression/edition.

Mieux vaut tapis Persan volé que tapis volant percé (Uderzo.... et oui, pas Goscinny)
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19689
Inscription: 30/09/2010
Localisation: Ohl.... enfin, BruxOhl..
Age: 58 ans

Décryptage

Messagede Erik Arnoux » 25/11/2021 17:46

C'est pas un réel critère, un retirage, mais c'est mieux que rien évidemment.

Exemple. Si tu imprimes 1000 ex du premier tirage d'un album X et que tu le retires 3 fois ensuite parce que on t'en recommande, ça ressemble certes à un bon signal qu'il se passe peut-être un truc autour du titre mais attention, ça ne veut pas dire pour autant qu'il y aura 4000 ventes au final.

Il ne faut pas oublier les albums qui sont en place chez le libraire dans les rayons et donc manquent chez le distrib si un confrère veut recommander. Lequel distributeur alerte l'éditeur du manque de dispo au dépôt et le contraint donc à retirer en cata des albums… qui au final ne seront peut-être pas forcément nécessaires, avec le jeu des mises en place et des retours qui se croisent.

Sans oublier que ces retours peuvent se faire jusqu'à 12 mois de la commande dudit libraire. J'ai souvenance qu'Hachette avait demandé en cata à Sandawe un retirage (fait toute hâte) de 2000 exemplaires supplémentaires d'un album, exemplaires qui finalement sont restés sur palette. Car ça n'a servi à rien, c'était juste l'avertissement informatique que le stock distributeur était arrivé à son plancher d'alerte "warning - plus que 400 exemplaires au dépôt", compensé 15 jours plus tard par les retours et les transferts, mais la réilmp (du coup totalement inutile) était lancée.

Le coût du truc ! Et tout est parti au pilon.
Dernière édition par Erik Arnoux le 25/11/2021 17:57, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erik Arnoux
Auteur
Auteur
 
Messages: 2539
Inscription: 11/04/2014
Localisation: RP

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede yannzeman » 25/11/2021 17:48

guiaum a écrit:
yannzeman a écrit:
J'ai bien aimé (mon fils aussi) "Goldorak", et j'ai un ami qui adore le personnage (on a le même age, alors forcément...).
Il vit en Egypte, alors je pensais lui offrir l'album ; bin je vais devoir attendre.



Heu, des Goldorak, il y a encore des pleines piles dans les librairies...


oui, le livre est réapparu dans la librairie où je me suis rendu, hier soir.
Comme dit, peut-être une réimpression.

Par contre, je suis impressionné par la pile de "Blake et Mortimer" ; c'est énorme !!! :shock:
Autant que le dernier "Astérix", alors que le public potentiel me semble moins large, et le prix de l'album pas aussi abordable non plus.
yannzeman
BDGestiste Avancé
BDGestiste Avancé
 
Messages: 5196
Inscription: 25/11/2015

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede bap » 25/11/2021 18:40

HubIguane a écrit:
reddef a écrit:
HubIguane a écrit:
bap a écrit:commandez en belgique :D

toi, t'as pas vu le courrier de MDS Benelux :? :?

Il est pire que le notre ou c'est la même sauce ?

Le courrier date de la semaine dernière... on y apprend que Dourdan est à l'origine des préparations des commandes pour le Bénélux ! Du coup, je pense que ça va aussi mal que chez nous :shock:
Le fichier joint Sans titre.jpg n’est plus disponible.

c'est dépassé :D

voici la nouvelle
mds2411.jpg


dourdan ne fait que l'office pour la Belgique pas le réassort, le site belge de mds s'en charge
Avatar de l’utilisateur
bap
Libraire
Libraire
 
Messages: 2186
Inscription: 12/10/2004
Localisation: derrière le comptoir
Age: 45 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede HubIguane » 25/11/2021 18:47

bap a écrit:
dourdan ne fait que l'office pour la Belgique pas le réassort, le site belge de mds s'en charge


Je te passe mon réassort, et tu me l'envoie en Mondial Relay ??? :D
la lecture est l'amie fidèle du constipé

Mes LEGO et ceux que je recherche
http://luciecmd.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
HubIguane
Libraire
Libraire
 
Messages: 3480
Inscription: 02/10/2002
Localisation: F-28 Chartres
Age: 43 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede bap » 25/11/2021 18:53

HubIguane a écrit:
bap a écrit:
dourdan ne fait que l'office pour la Belgique pas le réassort, le site belge de mds s'en charge


Je te passe mon réassort, et tu me l'envoie en Mondial Relay ??? :D

:D
la tête du commerçant qui gère les colis mondial realy :D
Avatar de l’utilisateur
bap
Libraire
Libraire
 
Messages: 2186
Inscription: 12/10/2004
Localisation: derrière le comptoir
Age: 45 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede reddef » 25/11/2021 19:53

bap a écrit:
HubIguane a écrit:
bap a écrit:
dourdan ne fait que l'office pour la Belgique pas le réassort, le site belge de mds s'en charge


Je te passe mon réassort, et tu me l'envoie en Mondial Relay ??? :D

:D
la tête du commerçant qui gère les colis mondial realy :D

Je m'ajoute à la demande !
Avatar de l’utilisateur
reddef
Libraire
Libraire
 
Messages: 3874
Inscription: 28/04/2005
Localisation: trop loin de la mer
Age: 54 ans

Re: C'est la crise ? Auteurs et monde de l'édition

Messagede nexus4 » 26/11/2021 18:16

Bolt avait esquissé le sujet dans Angougou.
Voici, à la louche (avec intégrales et recueils), le nombre d'albums par an pour les principaux éditeurs, depuis 10 ans, en se basant sur la BEL.
Manque Soleil mais faut que je vois si tout est sous Soleil Productions et non un peu Soleil, un peu autre chose. ;)

Image
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 54241
Inscription: 19/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 54 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités